réaction de chimie organique

Modérateurs : Quetzalcoatl, Th. Zabulon

Répondre
sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

réaction de chimie organique

Message par sue » sam. avr. 22, 2006 12:44 pm

Bonjour,
J'ai un devoir à rendre et je suis bloquée sur une question j'ai trouvé quelquechose mais je crois que c'est faux. Cliquer sur l'image pour qu'elle s'agrandisse.

Image

Th. Zabulon
Messages : 213
Enregistré le : dim. oct. 09, 2005 2:14 pm

Message par Th. Zabulon » sam. avr. 22, 2006 2:36 pm

J'ai d'énormes doutes sur ton composé se terminant par C=Cl avec le chlore chargé -. La charge - correspond beaucoup plus probablement à l'arrachage du proton de l'alcyne terminal (c'est-à-dire H attaché à un carbone de la liaison triple, comme dans l'exemple du dessus). Et avec quoi faut-il le faire réagir pour obtenir le composé G ?
Thomas Zabulon
Prof. chimie
Lycée Clemenceau, Nantes

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » sam. avr. 22, 2006 3:22 pm

En faite l'énoncé est le suivant:
Image

et ensuite grace à la réaction donnée dans mon premier message il faut que je trouve G. Si j'ai une mauvaise réponse pour F, je ne suis pas prete de trouver G. j'ai en effet oublier de présicer qu'il faisait réagir avec de l'eau.
Merci pour votre aide.

Avatar du membre
Nasser
Messages : 260
Enregistré le : dim. nov. 27, 2005 8:52 pm
Classe : Doctorant
Localisation : Lyon
Contact :

Message par Nasser » sam. avr. 22, 2006 3:28 pm

Je voyais plutôt le moins sur le carbone terminal avant le Cl (on a stabilistation d'un carbone trivalent)
Cette stabilisation est possible je pense car il n'est pas précisé qu'on est en milieu aqueux (ce qui est le cas après)

Tu n'a pas le pKa (C9H15Cl / C9H14Cl-) à tout hasard?
Modifié en dernier par Nasser le sam. avr. 22, 2006 3:37 pm, modifié 1 fois.
SupC2 et (SpéC2)² BCPST à Janson de Sailly
Ingénieur Chimiste à l'ENSCP (promo 2010)
Doctorant 1ère année à l'IFP-Lyon

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » sam. avr. 22, 2006 3:35 pm

non je n'ai aucune autre donnée c'est tout ce que j'ai...

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » sam. avr. 22, 2006 3:42 pm

AAH oui si je fais réagir la base sur le carbone terminale il possèdera alors un doublet non liant et c'est lui qui porterait la charge - et non le chlore ce qui est beaucoup plus logique.

Avatar du membre
Nasser
Messages : 260
Enregistré le : dim. nov. 27, 2005 8:52 pm
Classe : Doctorant
Localisation : Lyon
Contact :

Message par Nasser » sam. avr. 22, 2006 3:42 pm

Dans ce cas je sais pas trop, j'ai essayé de le faire et j'ai obtenu des trucs cohérents jusqu'au J ou je n'arrive pas à faire un truc.
Je vais continuer à chercher un peu
SupC2 et (SpéC2)² BCPST à Janson de Sailly
Ingénieur Chimiste à l'ENSCP (promo 2010)
Doctorant 1ère année à l'IFP-Lyon

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » sam. avr. 22, 2006 4:06 pm

voila ce que je trouve
Image

Avatar du membre
Nasser
Messages : 260
Enregistré le : dim. nov. 27, 2005 8:52 pm
Classe : Doctorant
Localisation : Lyon
Contact :

Message par Nasser » sam. avr. 22, 2006 7:15 pm

je crois que je suis arrivé au bout : que se passe-t-il entre J et K ?
Je pense que tu peux expliquer la formation de G avec un mécanisme tout simplement dont la fin serait du même genre que l'hydratation d'un epoxyde non symétrique.

Si tu as G, je pense que tu peux terminer :wink:
SupC2 et (SpéC2)² BCPST à Janson de Sailly
Ingénieur Chimiste à l'ENSCP (promo 2010)
Doctorant 1ère année à l'IFP-Lyon

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » dim. avr. 23, 2006 11:14 am

j'ai oublié de dire que J réagit avec H2 pour donner K. J'ai réussi a aller jusqu'au bout !! :D mais je n'arrive pas à expliquer la formation de G et je n'arrive pas non plus à justifier la régiosélectivité pour le passage de D à E.

Avatar du membre
Nasser
Messages : 260
Enregistré le : dim. nov. 27, 2005 8:52 pm
Classe : Doctorant
Localisation : Lyon
Contact :

Message par Nasser » dim. avr. 23, 2006 12:33 pm

Si J réagit avec H2 pour donner K, c'est halogénation d'alcène.
J'aurai justifié la régioséléctivité de D à E à cause de l'électrnégativité du I par rapport au reste

Edit : c'est bon j'ai trouvé
SupC2 et (SpéC2)² BCPST à Janson de Sailly
Ingénieur Chimiste à l'ENSCP (promo 2010)
Doctorant 1ère année à l'IFP-Lyon

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » dim. avr. 23, 2006 2:52 pm

I est donc plus électronégatif que le chlore. d'ou la régiosélectivité. c'est bien ça?

Th. Zabulon
Messages : 213
Enregistré le : dim. oct. 09, 2005 2:14 pm

Message par Th. Zabulon » dim. avr. 23, 2006 4:16 pm

On justifie la formation de G par le même mécanisme que celui de l'exemple : addition nucléophile du carbanion (doublet libre sur le carbone terminal de la liaison triple) sur le carbone le moins encombré de l'époxyde : on a ainsi ouverture de l'époxyde, avec apparition d'une charge - sur O, le traitement par H2O servant simplement à protoner cet atome d'oxygène et à passer ainsi de l'alcoolate à l'alcool.
La régiosélectivité du passage de D à E ne s'explique pas à l'aide de l'électronégativité (l'iode est nettement moins électronégatif que le chlore : 2,7 pour I et 3,2 pour Cl dans l'échelle de Pauling) mais par le fait que l'iode, beaucoup plus polarisable (car plus gros) que le chlore est un "meilleur partant" (meilleur nucléofuge) lors d'une substitution nucléophile : la substitution se fait beaucoup plus vite sur la liaison C-I que sur la liaison C-Cl.
Thomas Zabulon
Prof. chimie
Lycée Clemenceau, Nantes

sue
Messages : 40
Enregistré le : mar. août 30, 2005 6:22 pm

Message par sue » dim. avr. 23, 2006 4:58 pm

Merci beaucoup. c'est compris

Avatar du membre
Nasser
Messages : 260
Enregistré le : dim. nov. 27, 2005 8:52 pm
Classe : Doctorant
Localisation : Lyon
Contact :

Message par Nasser » dim. avr. 23, 2006 6:22 pm

Merci bien pour la réponse (ca m'interessait aussi)
SupC2 et (SpéC2)² BCPST à Janson de Sailly
Ingénieur Chimiste à l'ENSCP (promo 2010)
Doctorant 1ère année à l'IFP-Lyon

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité