Réactivité des alcènes

Modérateurs : Quetzalcoatl, Th. Zabulon

Répondre
Earth
Messages : 24
Enregistré le : mar. août 09, 2005 6:08 pm
Localisation : Paris

Réactivité des alcènes

Message par Earth » lun. mai 15, 2006 11:10 pm

Bonsoir,
lors de l'hydratation des alcènes, on utilise de l'acide sulfurique concentré ou dilué selon la classe de l'alcène. J'ai lu que les alcènes de classe 3 étaient plus réactifs. J'ai du mal à comprendre. Merci de m'éclairer ( j'aimerais surtout comprendre comment je dois choisir entre acide sulfurique concentré et dilué )
Merci
S.

azertyqsdfg
Messages : 38
Enregistré le : mer. mars 23, 2005 12:04 pm
Localisation : ex-PC* Henri IV

Message par azertyqsdfg » mar. mai 16, 2006 8:05 am

je pense que c'est une question de "postulat de Hammond" ou d'"orbitales frontières" (spé) : pour que l'hydratation se fasse correctement il faut passer par le carbocation le plus stable possible ou"booster" l'un des réactifs (loi de le chatelier, encore de la spé) :
si tu as un alcène trisubstitué tout va bien : l'effet inductif donneur des groupes alkyles permet d'avoir un carbocation assez stable, on peut utiliser H2SO4 dilué. Mais plus la classe de l'alcène diminue et plus la stabilité du carbocation diminue ; H2SO4 est donc de plus en plus concentré.
chic à la rouje !

Earth
Messages : 24
Enregistré le : mar. août 09, 2005 6:08 pm
Localisation : Paris

Message par Earth » mar. mai 16, 2006 7:46 pm

Dans le cas de l'acide sulfurique dilué, c'est l'eau qui attaque le carbocation, tandis que ds un milieu concentré d'acide sulfurique c'est d'abord l'acide plus l'eau qui attaque. Ma question : pourquoi parfois a t on besoin que ce soit l'eau qui attaque et d'autre fois l'acide sulfurique ?????
Merci
l.S.

Th. Zabulon
Messages : 213
Enregistré le : dim. oct. 09, 2005 2:14 pm

Message par Th. Zabulon » ven. mai 19, 2006 6:47 pm

Ce n'est pas tellement qu'on "ait besoin" que ce soit l'eau ou l'ion sulfate qui attaque : selon les concentrations en eau et en acide sulfurique, l'une des deux réactions d'attaque du carbocation est plus rapide : si l'ion sulfate provenant de l'acide sulfurique est présent en petite quantité, sa réaction avec le carbocation est beaucoup moins rapide que celle de l'eau (par effet de concentration, en admettant que la vitesse soit proportionnelle aux concentrations des réactifs) ; inversement si l'ion sulfate est présent en grande quantité, sa réaction devient plus rapide que celle de l'eau.
La concentration d'acide sulfurique est en effet probablement choisie en fonction de la "facilité de formation du carbocation" : un carbocation tertiaire ou conjugué est "plus stable" donc ne nécessite qu'une concentration faible en acide sulfurique, un carbocation primaire, "beaucoup moins stable", nécessite des conditions plus dures et une plus grande quantité d'acide sulfurique (raisonnement un peu à la hache).
Thomas Zabulon
Prof. chimie
Lycée Clemenceau, Nantes

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités