Devenir économiste ?

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

Avatar du membre
Florastic
Messages : 661
Enregistré le : mer. mars 30, 2016 7:47 am
Classe : Carrément
Localisation : AFK

Devenir économiste ?

Message par Florastic » mar. sept. 12, 2017 6:21 pm

Bonjour,
.
Bonne journée.

PS pour UMachin et co : Je connais le fofo depuis un moment, pas besoin de me sortir un "wesh pourquoi tu demandes ça ici alors que nous on est l'UPS", merci :p.
Modifié en dernier par Florastic le dim. déc. 02, 2018 5:50 pm, modifié 1 fois.
2016 - 2019 : SciencesPo Paris / L1 MIPI UPMC.
2018 - 2019 : University of Warwick - Economics / L2 maths UPMC

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Devenir économiste ?

Message par siro » mar. sept. 12, 2017 6:29 pm

U46406 a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:23 pm
Non, je vais te sortir un "pourquoi tu postes un truc très long, trop long à mon goût"... Si tu peux faire un résumé ? (ah oui, tout est dans le titre)
STFU.

C'est assez court pour toi ?
Cassius a écrit :invocation
Modifié en dernier par siro le mar. sept. 12, 2017 6:30 pm, modifié 1 fois.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Florastic
Messages : 661
Enregistré le : mer. mars 30, 2016 7:47 am
Classe : Carrément
Localisation : AFK

Re: Devenir économiste ?

Message par Florastic » mar. sept. 12, 2017 6:30 pm

U46406 a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:23 pm
Non, je vais te sortir un "pourquoi tu postes un truc très long, trop long à mon goût"... Si tu peux faire un résumé ? (ah oui, tout est dans le titre)
Et oui, à Pipo j'ai appris à écrire des trucs très (trop) longs mais aussi à les résumer en une phrase :wink: :P

Sinon les principaux points sont :

- Je voudrais travailler dans l'économie.
- Je voudrais faire un stage dans le domaine cet été.
- Je dois choisir une université anglo-saxonne pour ma 3A.
- APE, Master in economics SciencesPo/ Saclay ça donne quoi ?
2016 - 2019 : SciencesPo Paris / L1 MIPI UPMC.
2018 - 2019 : University of Warwick - Economics / L2 maths UPMC

Филип
Messages : 122
Enregistré le : dim. juin 05, 2016 5:37 pm

Re: Devenir économiste ?

Message par Филип » mar. sept. 12, 2017 6:33 pm

HS, mais je sais que les ponts et chaussées ont un master "Analyse et politique économique". Ça peut t’intéresser...
Lycée du Parc, PCSI/PC
IESSA18

Avatar du membre
Florastic
Messages : 661
Enregistré le : mer. mars 30, 2016 7:47 am
Classe : Carrément
Localisation : AFK

Re: Devenir économiste ?

Message par Florastic » mar. sept. 12, 2017 6:36 pm

Филип a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:33 pm
HS, mais je sais que les ponts et chaussées ont un master "Analyse et politique économique". Ça peut t’intéresser...
Il s'agit du fameux APE cohabilité par l'ENS, les Ponts, l'EHESS et P1 dont je parle dans mon post je pense, merci et du coup ce n'est pas du tout HS ;)
2016 - 2019 : SciencesPo Paris / L1 MIPI UPMC.
2018 - 2019 : University of Warwick - Economics / L2 maths UPMC

Филип
Messages : 122
Enregistré le : dim. juin 05, 2016 5:37 pm

Re: Devenir économiste ?

Message par Филип » mar. sept. 12, 2017 6:38 pm

C'est ça ! Je t'avoue que j'ai lu en diagonale :mrgreen:
Lycée du Parc, PCSI/PC
IESSA18

Cassius
Messages : 106
Enregistré le : mer. mai 24, 2017 10:35 pm

Re: Devenir économiste ?

Message par Cassius » mar. sept. 12, 2017 7:29 pm

Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:01 pm
De plus, ces masters me seront-ils même accessibles à moi, sciencespiste "sec" ? Sachant que mon dossier n'a rien d'extraordinaire mis à part de bonnes/très bonnes notes en économie.
Oui je pense, en particulier si tu réussis bien dans ton double cursus!
Il me semble avoir croisé un ou deux anciens élèves de Sciences Po (non issus du DD SMASS) qui faisaient APE. De plus, les maths constituent le principal obstacle à l'accès à de tels masters en venant de Sciences Po sec, et il me semble que réussir une L2 à l'UPMC est une garantie plus que suffisante de ce point de vue.
Si cela peut te rassurer, du moins il y a quelques années, ETE (avant sa fusion avec APE) et PPD, soit des masters peut-être légèrement moins sélectifs (du moins à l'époque pour PPD) mais de bon niveau quand même, recrutaient même directement des khûbes B/L; tu auras fait plus d'économie et de maths qu'eux pendant ces trois ans.
Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:01 pm
L'année prochaine je dois donc choisir de partir en échange à l'étranger, je ne sais pas encore vraiment vers où me diriger. Ce qui est sûr c'est que je vais viser un département d'économie dans le monde anglo-saxon et prendre non seulement des cours d'éco mais aussi quelques cours de maths puisque théoriquement je ne pourrais aller que jusqu'en L2 de ma licence de maths (celui de Warwick ou Northwestern me semble atteignablent au vu de mon dossier, même si je pense demander aussi LSE/UCL, avez vous d'autres idées ? Tout en gardant à l'esprit que je ne pense pas que cela serve de parler d'Ivy League ou de UChicago :oops: .)
Je pense qu'en étant à Sciences Po, tu auras plus d'informations en interne que nous sur les destinations possibles et les cours auxquels tu pourrais assister, et je passerai donc là-dessus. La LSE, UCL et Warwick devraient notamment être de très bons choix.
Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:01 pm
De plus cet été je voudrais tenter de trouver un stage en laboratoire de recherche/directement auprès d'économistes pour tenter d'observer un peu la vraie vie d'un "économiste". (Une piste là dessus ? :oops: )
Les laboratoires prennent en général surtout des stagiaires à partir de la L3, mais ça se tente! Essaye éventuellement de contacter des profs de Sciences Po, ou d'en parler avec tes chargés de TDs, et envoie des candidatures spontanées à des chercheurs travaillant sur des sujets qui t'intéressent! Typiquement, il s'agirait de récurer une base de données pour un chercheur ou un doctorant, soit un travail un peu ingrat mais néanmoins formateur; et tu aurais l'occasion de faire connaissance avec les membres du laboratoire, d'assister aux séminaires, etc...
Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:01 pm
Ensuite, je pense bien sûr à la poursuite en master. J'avoue que je peine vraiment à évaluer la valeur du Master in economics de SciencesPo (qui dispose a priori de partenariats avec les institutions en question du genre OCDE...) par rapport aux masters APE de PSE et MiE de Saclay pour poursuivre le projet qui est le mien (je ne tiens pas à aller à Toulouse). Cette valeur s'exprimerait non seulement en valeur académique mais aussi pratique : lequel favorise l'accès à une bourse pour un doctorat, à quel point est-il difficile de passer le second concours de Cachan/Saclay pour devenir élève et non pas juste étudiante/ une alternative équivalente existe-t-elle à PSE ? Me conseillez vous d'autres voies que je n'aurais pas envisagées ?
J'aurais tendance à placer APE et MiE Paris-Saclay un peu au-dessus du master de Sciences Po (mais pas de quoi prolonger son cursus d'une année!). Tu es cependant mieux placée que nous pour avoir accès à certains détails relatifs à ce dernier (avis et débouchés des élèves, bourses de thèse, etc...).
Il me semble que le choix entre APE et MiE devrait surtout se faire en fonction de tes domaines de prédilection et des enseignants: par exemple, APE propose des options en M2 axées économie politique / histoire économique / économie du développement alors que ces sujets ne sont pas développés à Saclay, et à l'inverse Saclay me semble un meilleur choix pour faire de l'économétrie théorique, de l'économie de la finance ou de l'économie du travail. Je peux élaborer davantage si nécessaire.
Tu peux aussi jeter un coup d'oeil au master PPD de la PSE, plus typé évaluation des politiques publiques et économie du développement.
Mais bon, en fin de compte, tous ces masters sont de bon niveau et te permettront de continuer en thèse dans des conditions intéressantes si les résultats suivent.
Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:01 pm
Quid de tenter l'entrée en L3 du magistère d'économie de Paris I et ainsi "refaire" une année de L3 pour ensuite entrer à APE, ce qui me permettrait également de finir ma licence de maths mais me ferait perdre une année, sachant que je me dirige vers un PhD (puisqu'il me semble que c'est si important).
Cela ne me semble pas une bonne idée; mieux vaut continuer à Sciences Po (si tu n'es pas prise dans le master que tu désires des la fin de ta L3) et postuler à nouveau ailleurs a la fin de ton M1 (pour rentrer en M2). Une autre possibilité serait de postuler un peu partout (Ulm et Cachan sur dossier, magistère de P1) dès la fin de ta 2A, mais à toi de voir.
Modifié en dernier par Cassius le mar. sept. 12, 2017 8:10 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Florastic
Messages : 661
Enregistré le : mer. mars 30, 2016 7:47 am
Classe : Carrément
Localisation : AFK

Re: Devenir économiste ?

Message par Florastic » mar. sept. 12, 2017 8:10 pm

Merci pour tout tes conseils, très précieux comme d'ordinaire ! Je vais donc appliquer tes conseils, notamment pour trouver un stage, je pense m'y prendre lorsque j'aurais fini ce semestre, pour l'instant il est peut-être un peu tôt :D Comme ça (et je l'avais deviné depuis un moment) le master qui me tente le plus est celui de PSE étant donné que les sujets d'étude collent un peu plus à mon caractère de petite sciencespiste :roll: :lol:
Cassius a écrit :
mar. sept. 12, 2017 7:29 pm
Une autre possibilité serait de postuler un peu partout (Ulm et Cachan sur dossier, magistère de P1) dès la fin de ta 2A, mais à toi de voir.
Je n'avais jamais envisagé cette possibilité ! Du coup j'ai quelques questions subsidiaires (après promis je vais faire mes propres recherches :lol: ) : si éventuellement je venais à postuler à Ulm et Cachan sur dossier dans quel cursus me verrais-je alors intégrée ? (Oui, je n'ai songé qu'aux masters pour l'instant) ensuite : quel seraient les avantages d'une telle démarche ? En effet, je perdrais le bénéfice de valider correctement mes trois années à ScPo + celui de faire ma 3A à l'étranger ce qui est quand même dommage dans les faits. Serais-je assurée ensuite d'avoir une place dans les différents masters ? Est-ce que cela ne me pénalisera pas si je demande une admission l'année suivante ? (dans le cas où j'aurais été refusée/aurais décidé de ne pas y aller en fin de 2A...).

Bref, c'est une démarche à laquelle je n'avais pas pensée, tu m'en vois toute déboussolée :lol:
2016 - 2019 : SciencesPo Paris / L1 MIPI UPMC.
2018 - 2019 : University of Warwick - Economics / L2 maths UPMC

Cassius
Messages : 106
Enregistré le : mer. mai 24, 2017 10:35 pm

Re: Devenir économiste ?

Message par Cassius » mar. sept. 12, 2017 9:01 pm

Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 8:10 pm
Je n'avais jamais envisagé cette possibilité ! Du coup j'ai quelques questions subsidiaires (après promis je vais faire mes propres recherches :lol: ) : si éventuellement je venais à postuler à Ulm et Cachan sur dossier dans quel cursus me verrais-je alors intégrée ?
En L3 d'économie dans le cadre du département d'économie pour l'ENS rue d'Ulm, en double licence éco-socio (ou éco-histoire?) au sein du département de sciences sociales à Cachan.
Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 8:10 pm
Serais-je assurée ensuite d'avoir une place dans les différents masters ?
L'avantage serait de bénéficier, sinon d'une admission garantie (je n'oserais pas trop m'avancer là-dessus parce que mes informations datent un peu, mais c'est l'idée), du moins d'une sélection beaucoup plus douce (s'il y en a une) qu'en venant de l'extérieur pour les masters opérés par l'école: APE ou PPD rue d'Ulm, principalement Saclay pour Cachan. Je ne pense pas qu'un échec te pénaliserait pour l'année suivante.
Le principal désavantage, de mon point de vue, serait de ne pas effectuer l'année à l'étranger, qui devrait être très intéressante.
Il est probable que l'on ne te laisse pas partir à APE avant ton M2 à Cachan par contre; mais si tu es prise à Ulm et que ton objectif est APE à tout prix, il me semble qu'il s'agirait d'une opportunité qui mériterait considération.

Pater
Messages : 6845
Enregistré le : mar. avr. 22, 2014 10:56 am

Re: Devenir économiste ?

Message par Pater » mar. sept. 12, 2017 11:35 pm

Tu peux aller jusqu a la L3 à distance (voire davantage)
Par contre cela peut devenir compliqué si tu es à l'étranger

Tu peux aussi tenter ensae. Après L3 de maths ou plutôt M1 vu ton profil...
L'Ensai est une alternative avec des opportunités à étudier (etranger, ensae, iep). Mais cela te rallonge peut etre inutilement ta scolarité...
c est un cran en deça de l'ensae
D un autre côté quand on vise un PhD, on est pas à un an près.

Outre Toulouse, tu as aussi un magistère à Aix.
Bons choix

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2729
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Devenir économiste ?

Message par Jay Olsen » mer. sept. 13, 2017 1:33 pm

Florastic a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:30 pm
U46406 a écrit :
mar. sept. 12, 2017 6:23 pm
Non, je vais te sortir un "pourquoi tu postes un truc très long, trop long à mon goût"... Si tu peux faire un résumé ? (ah oui, tout est dans le titre)
Et oui, à Pipo j'ai appris à écrire des trucs très (trop) longs mais aussi à les résumer en une phrase :wink: :P

Sinon les principaux points sont :

- Je voudrais travailler dans l'économie.
- Je voudrais faire un stage dans le domaine cet été.
- Je dois choisir une université anglo-saxonne pour ma 3A.
- APE, Master in economics SciencesPo/ Saclay ça donne quoi ?
Sans vouloir vous offenser, toi et tes futurs collègues, l'économie est basée sur un postulat totalement faux énoncé par un célèbre économiste qui a légué son nom à un lycée qui envoie plein de gens aux arts :
Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques.
Il y a un seul truc de vrai dans la phrase :
- les ressources ne peuvent pas être multipliées
Tout le reste est faux :
- Les ressources peuvent être épuisées (le mec insiste deux fois en plus)
- Il est possible d'obtenir gratuitement des choses épuisables (typiquement, les ressources, du coup)
- Les ressources sont au coeur de la science économique

Mon conseil serait donc, si tu veux faire un travail qui a un minimum de sens, et pas brasser du vent en mode journalo-économiste sur france2 "la doctrine XX n'a pas marché, c'est parce qu'on est pas allés assez loin", il te faut prendre en compte cet aspect des choses.

Si tu étais en terminale S je te conseillerais de faire une école d'ingénieurs et pourquoi pas un DD avec HEC/ESSEC/autre et ensuite de rejoindre une entreprise ou un organisme où le travail portera sur la question des ressources, de l'énergie, et de comment il est possible d'avoir une croissance à 3% avec des ressources en décroissance.


Pour bien comprendre le ton de mon message, et surtout ta future discipline, je te conseille de commencer par regarder une vidéo de Jancovici en entier (2h30). Tu peux pousser aux 16h de vidéos : c'est le cours qu'il donne aux mines de Paris.

NB : Jancovici ne traite que d'une partie de la question économique.
Ses conférences traitent toujours de la question de l'énergie, des ressources, etc.. mais le fonctionnement détaillé de notre système économique (l'impact des taux de change sur le commerce international, comment s'organisent les investissements, les emprunts, etc..) est une question différente. Plus exactement :
Si on se demande si le français moyen-riche pourra encore aller en vacances trois semaines en Australie en 2070, il faut demander à Jancovici, pas à un économiste
Si on se pose des questions spécifiques au système économique (c'est à dire des questions qui contiennent les mots taux de change, monnaie, capital, etc..) , il faut demander à un économiste, en gardant à l'esprit que suivant la question posée, l'analyse de Jancovici pourra être utile.

A mon sens, le système économique en lui même n'est pas très intéressant. On a trouvé celui là, on aurait pu en trouver un autre, il pose certains problèmes et offre certains avantages mais le coeur de la question se trouve ailleurs. Le coeur de la question pour moi c'est le niveau de vie, et le niveau de vie ne se base presque que sur les ressources, et l'énergie.
On aurait pu avoir le même niveau avec un autre système économique, pas sans des ressources si faciles d'accès (notamment le pétrole)
Vendue, merci

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Devenir économiste ?

Message par siro » mer. sept. 13, 2017 2:02 pm

Je préférais quand tu gardais ton style sobre, tu répondais moins à côté de la plaque.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2729
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Devenir économiste ?

Message par Jay Olsen » mer. sept. 13, 2017 3:42 pm

Si on peut faire un reproche à ce post c'est pas d'être à côté de la plaque, c'est d'être critique, voire méchant.

Je dis en substance que l'économie est une science vouée à l'échec (car postulat de base faux) et pas très intéressante ou en tout cas ne peut pas répondre à toutes les questions qu'on rentre actuellement dans le cadre de l'économie.

Il faut donc prendre un peu de recul.
Il serait dommage de foncer tête baissée vers le remplissage de tableurs et leur analyse sans prendre de recul sur les choses auparavant.
Vendue, merci

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Devenir économiste ?

Message par siro » mer. sept. 13, 2017 4:01 pm

Comme t'as pas saisi la perche que je viens de te tendre, on va entrer dans le vif du sujet.
Si tu étais en terminale S je te conseillerais de faire une école d'ingénieurs et pourquoi pas un DD avec HEC/ESSEC/autre et ensuite de rejoindre une entreprise ou un organisme où le travail portera sur la question des ressources, de l'énergie, et de comment il est possible d'avoir une croissance à 3% avec des ressources en décroissance.
Typiquement, ça c'est à côté de la plaque. A peu près autant que si je demandais de l'aide sur des commandes de console windows et qu'on venait m'expliquer que je devais passer sous linux. C'est marrant, mais on s'en fout c'est pas la question.

Mon conseil serait donc, si tu veux faire un travail qui a un minimum de sens, et pas brasser du vent en mode journalo-économiste sur france2 "la doctrine XX n'a pas marché, c'est parce qu'on est pas allés assez loin", il te faut prendre en compte cet aspect des choses.
Mon conseil serait donc, si tu veux écrire une réponse qui ait un minimum de sens, et pas brasser du vente en mode pilier de comptoir PMU sur les commentaires de Libé "l'économie ça marche pas vous êtes des pédonazis libéraux", de commencer par étudier quelques bribes d'épistémologie.

Comprendre la notion d'école de pensée (en éco, en socio, en philo : bref dans tout ce qui n'est pas les sciences dures), comprendre la notion de théorie, de limite, de modélisation (je te l'accorde, tous les économistes ne le font pas, mais tu as une certaine formation en physique, tu peux y arriver, j'en suis sûr).
Une fois que tu auras compris le principe d'une lecture critique (qui ne revient pas nécessairement à balancer le bébé avec l'eau du bain), tu pourras revenir donner un avis plus éclairé. Pour l'instant, c'est du Jean-Michel PMU, du demi-habile (si tu te rappelles de nos savoureuses lectures des Pensées de Pascal, en spé).

Jay Olsen a écrit :
mer. sept. 13, 2017 1:33 pm
Sans vouloir vous offenser, toi et tes futurs collègues, l'économie est basée sur un postulat totalement faux énoncé par un célèbre économiste qui a légué son nom à un lycée qui envoie plein de gens aux arts :
Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques.
Tout dépend l'école de pensée. Tout dépend l'articulation de l'économie avec d'autres disciplines (notamment la psychologie (économie comportementale), l'écologie, l'histoire et la sociologie).

Pour bien comprendre le ton de mon message, et surtout ta future discipline, je te conseille de commencer par regarder une vidéo de Jancovici en entier (2h30). Tu peux pousser aux 16h de vidéos : c'est le cours qu'il donne aux mines de Paris.
Tu sais, l'auteur du topic a eu le temps de creuser la question de l'économie aussi, c'est un peu ses études. :mrgreen:

A mon sens, le système économique en lui même n'est pas très intéressant. On a trouvé celui là, on aurait pu en trouver un autre, il pose certains problèmes et offre certains avantages mais le coeur de la question se trouve ailleurs.

Tu as une vision très réductrice de l'économie moderne (qui ne se résume pas aux néo-classiques et aux keynésiens).
Le coeur de la question pour moi c'est le niveau de vie, et le niveau de vie ne se base presque que sur les ressources, et l'énergie.
On aurait pu avoir le même niveau avec un autre système économique, pas sans des ressources si faciles d'accès (notamment le pétrole)
Le niveau de vie des algériens étant tellement supérieur avec leurs ressources énergétiques au niveau de vie des français :mrgreen:

Bref. C'est pas un post très pertinent. C'est bien pour deviser entre deux élections (et je ne conteste pas le fond de ton propos pris indépendamment de son usage dans la critique des études d'une personne tierce), mais c'est vraiment hors de propos pour disserter de la poursuite d'études.

Hamrock avait pas tort, c'est vite la boucherie quand quelqu'un de pas compétent intervient dans un topic non scientifique.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Chactas
Messages : 321
Enregistré le : mer. juin 06, 2012 3:38 pm
Classe : ENA

Re: Devenir économiste ?

Message par Chactas » mer. sept. 13, 2017 4:16 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. sept. 13, 2017 3:42 pm
Si on peut faire un reproche à ce post c'est pas d'être à côté de la plaque, c'est d'être critique, voire méchant.

Je dis en substance que l'économie est une science vouée à l'échec (car postulat de base faux) et pas très intéressante ou en tout cas ne peut pas répondre à toutes les questions qu'on rentre actuellement dans le cadre de l'économie.
Je suis très surpris par ce que tu présentes comme étant le postulat de base de l'économie. L'affirmation de Say a depuis longtemps été contestée et dépassée par les économistes. Cette phrase de Say, bien que souvent citée pour discréditer les économistes, correspond aux conceptions parfois naïves des premiers économistes. On retrouve le même raisonnement chez Ricardo pour les terres cultivables. Mais utiliser cette affirmation pour prétendre invalider l'ensemble de la théorie économique, c'est un peu comme se fonder sur les énormités des médecins des XIXème sicèles pour soutenir que la médecine est une supercherie. Des modèles prenant en compte les limites des ressources ont été élaborés dès la première moitié du XXème siècle comme celui d'Hotelling, notamment.

Au contraire, l'économie est traditionnellement introduite comme étant la science de la rareté. Et si l'analyse économique ne s'étend pas sur la question des ressources, c'est précisément parce qu'elle considère leur caractère fini comme un principe fondamental et que la tâche des économistes est de trouver le moyen de gérer cette rareté efficacement et pacifiquement. D'où le nom de "dismal science" qui est donné à l'économie par Thomas Carlyle, par exemple.
Modifié en dernier par Chactas le mer. sept. 13, 2017 4:27 pm, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités