Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Pourquoi faire une prépa, quelle prépa choisir, et toute autre question du même genre.

Modérateurs : JeanN, Sylvie Bonnet, Marc Ménétrier, Quetzalcoatl

piroud
Messages : 3889
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par piroud » jeu. juin 07, 2018 5:10 pm

duffayy a écrit :
jeu. juin 07, 2018 3:47 pm
Je suis d'accord avec vous sur tous les points, merci pour la correction. Je ne connaissais pas le nom qu'on donne à la R&D post-production "vie série". ;)
c'est le nom donne dans l'automobile. dans l'aero, ils utilisent peut etre un terme different
duffayy a écrit :
jeu. juin 07, 2018 3:47 pm
Par contre pour ce qui est du dernier point, je tiens à préciser 2-3 choses. Tout est une question de nuance : effectivement, je me suis mal exprimé; j'ai dis cela d'une façon qui laisse entendre que ce n'est pas le cas pour les autres secteurs. Ce que je voulais dire, c'est que c'est particulièrement un challenge pour le secteur aérien. Il fluctue plus que les autres, et est également extrêmement dépendant de l'économie mondiale (plus qu'une voiture, par exemple). A la moindre crise économique les carnets de commande de Boeing ou d'Airbus se vident. Pour reprendre l'exemple de la voiture, c'est évident que là aussi les effets se feront ressentir mais pas autant. (du moins, je crois ?)
c'est bien d'etre enthousiaste mais ce que tu dis n'est pas tellement vrai. les commandes d'Airbus ou de Boeing sont moins affectees par les crises economiques que l'automobile. Simplement parce que les cycles aeronautiques sont beaucoup plus long. donc quand une compagnie commande des avions, ils sont livres plusieurs annees plus tard, donc meme lorsque les commande stoppent, l'effet est lisse (c'est ce qui se passé avec l'A380 ou Airbus peut reduire sa cadence sans trop de casse). en 2008, dans l'auto, ca a ete violent (avec des baisses d'effectifs de 30 a 50%, du chomage technique, des usines fermees quasiment du jour au lendemain), beaucoup plus que dans l'aero
duffayy a écrit :
jeu. juin 07, 2018 3:47 pm

J'ai discuté la dernière fois avec un CDB Air France. Ce qui rend ce marché si spécial et instable etc... c'est le fait que la majorité des revenus des compagnies "major" (type Air France, British Airways, Lufthansa, United Airlines etc...) dépendent des businessmen car c'est la business class qui remplie les caisses. Pas la first, ni l'éco (vous le saviez sûrement déjà mais je précise tout de même pour que ma pensée soit claire). Du coup, moindre problème économique = les businessmen voyagent moins = la plus grande source de revenus d'une compagnie qui disparaît. C'est le schéma résumé qu'il m'a tendu pour me montrer à quel point c'est un secteur qui est, en moyenne, plus dépendant et incertain que les autres.
le schema est vrai mais ce n'est pas plus incertain que pour d'autres secteurs (dans l'auto, les revenues de Renault dependent essentiellement des gammes Clio et Megane, pour Apple, la source principale, c'est l'Iphone, etc)
duffayy a écrit :
jeu. juin 07, 2018 3:47 pm

Sans parler de l'explosion du marché qui a créée de nouvelles contraintes avec des aéroports surchargés, un ciel toujours plus rempli et toujours plus difficile à contrôler etc... A cela, on rajoute encore une nouvelle contrainte, car un avion prend un temps fou à être conçu et par conséquent, anticiper la demande que le marché aura au moment de la production du dit avion est un défi qui je pense, est encore plus important que pour le marché automobile, ou le marché des trains (pour rester dans le secteur du transport). Un des seuls domaines qui me paraît tout aussi difficile à anticiper est la robotique puisque c'est tout neuf et au final et on connaît pas trop les attentes futures des usagers ou des sociétés qui viendront à l'utiliser^^. Encore une fois je dis peut-être 100% de choses fausses mais c'est ce que je pense. Je serais tout aussi ravi d'être contredit du moment que je comprend pourquoi. ;)
plusieurs points, pour l'auto, on estime que le marche va plus changer dans les 10 prochaines annees (electrification, autonomie, etc) que lors des 90 annees passes, donc l'aero est loin d'etre le seul secteur ou il y a des contraintes, mais c'est vrai que le temps de conception long est un vrai defi dans l'aero
la robotique, c'est loin d'etre un secteur neuf (tu penses sans doute aux robots type droides de Star Wars, mais c'est peanuts en terme de % dans le domaine de la robotique)

En tout cas, ca fait plaisir de voir qu'il y a toujours des passionnes par l'ingenierie et les produits techniques
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Flyt
Messages : 40
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2018 8:31 am

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par Flyt » jeu. juin 07, 2018 7:08 pm

Nico31000 a écrit :
mer. juin 06, 2018 5:19 pm
Mais il faut garder à l'esprit qu'on ne fabrique plus de nouveaux avions mais qu'on a encore plein de chose à améliorer sur le transport aérien et la sécurité aérienne.
Ah bon ? En ce moment, les programmes des années passées d'Airbus et Boeing, permettent de ne pas introduire de nouvel appareil avant 2025, par contre, ce n'est pas pour autant qu'ils ne sont pas en train de développer de nouveaux appareils / nouvelles évolutions... En plus, il faut pouvoir occuper le surplus d'ingés embauchés lors de la précédente décennie.
Nico31000 a écrit :
mer. juin 06, 2018 5:19 pm
Donc beaucoup d'avantage mais vu la difficulté pour y rentrer (cf le rang du dernier entrant chaque année même à CPP c'est pas Easy)
Subjectif.
Nico31000 a écrit :
mer. juin 06, 2018 5:19 pm
Vous ne devez donc pas signer juste parce que sur un site Enac ou dans une ancienne plaquette on a communiqué des chiffres erronés.
Toutes les écoles gonflent leurs chiffres où laissent du flou sur leurs sources.

Sinon, dernier commentaire personnel : il faut envisager une carrière dans sa globalité, pas sur la rémunération en école. Pour côtoyer des ingés fonctionnaires ENAC au quotidien, il faut dire qu'ils sont très formatés, et qu'il est par conséquent nécessaire d'adhérer au mode de travail d'un fonctionnaire pour s'engager dans cette voie.

AhBon
Messages : 1
Enregistré le : mer. juin 20, 2018 9:45 pm

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par AhBon » mer. juin 20, 2018 10:00 pm

Bonsoir,

Je confirme pour les 3800 € nets en sortie d'école pour un IEEAC (voire 4000 € pour certains postes et en région parisienne).
Le site posté plus haut ne reprend que la part indiciaire du traitement, sans les "primes".
Vous pouvez faire une vraie simulation à cette adresse : https://dgac.github.io/simupaye/
(un IEEAC commence au grade normal échelon 2 avec souvent un niveau EVS >= 10)

Là où l'ENAC magouille, c'est sur les 59k bruts calculés avec la conversion brut/net du privé... :lol:
Les 40k cités dans une autre plaquette ne correspondent à rien.

Sinon, le traitement est bien de l'ordre de 1200 € la première année puis entre 2000 et 2300 € les 2e et 3e années (source : 2016, ça n'a pas dû changer).

Voilà, si cela peut permettre d'y voir plus clair...

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2644
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par Jay Olsen » jeu. juin 21, 2018 1:10 pm

Merci pour cette info.
Juste pour remettre les idées en place, 3800 à 4000€ c'est le salaire d'un pilote débutant chez Air France ou encore deux fois le salaire normal d'un ingénieur aéro en sortie d'école. Qui peut sortir d'une école payante avec un crédit à rembourser.

On est donc en train de parler d'un très très bon salaire.
Nico31000 a écrit :
mer. juin 06, 2018 5:19 pm
La-erta a écrit :
mar. juin 05, 2018 12:23 pm
Question: à quoi ça sert et que fait un "ingénieur-fonctionnaire ENAC" ?
Un ingénieur fonctionnaire Enac travaille pour la DGAC et appartient à un corps d'ingénieurs à effectif restreint qui sont très spécialisés sur l'exploitation de l'aviation civile. Ca ne fait pas rêver sur le papier par rapport à de la conception d'avion comme à SupAero. Mais il faut garder à l'esprit qu'on ne fabrique plus de nouveaux avions mais qu'on a encore plein de chose à améliorer sur le transport aérien et la sécurité aérienne.
Les carrières sont multiples avec beaucoup de possibilité de changement.
[...]
Dix ans après les carrières des uns et des autres peuvent plus ou moins faire rêver mais pas forcément dans le sens qu'on croyait.
duffayy a écrit :
mer. juin 06, 2018 6:08 pm


On ne fabrique plus de nouveaux avions ? Je me permet de mettre en doute ce que vous venez d'affirmer. Que ça soit dans le domaine du civil ou du militaire, l'innovation est à son paroxysme et les derniers nouveaux venus européens tels que l'A350XWB ou encore l'A320neo sont encore tout neufs et nécessitent encore pas mal d'étude. Et Airbus a certes réduit son budget R&D (il me semble) mais ils sont constamment en recherche pour de nouveaux appareils ou de nouvelles fonctionnalités grâce au fameux concurrent outre-Atlantique, qui force à rester à tout prix dans une logique d'innovation pure et dure ;)
Airbus :lol:
Ce qui est sûr, c'est que c'est pas le meilleur moment pour entrer sur le marché du travail en tant qu'ingénieur aéronautique mais on a vu bien pire^^. Comment sais-tu qu'Airbus n'embauche personne (je doute pas de ce que tu dis mais j'ai toujours trouvé ces informations difficiles à obtenir).
Pour savoir qu'ils n'embauchent personne... très facile de s'en rendre compte quand tu travailles sur place.
Vendue, merci

La-erta
Messages : 293
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par La-erta » ven. juin 22, 2018 10:06 am

[modéré : troll manifeste]

Avatar du membre
U46406
Messages : 7195
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par U46406 » ven. juin 22, 2018 10:27 am

Hors sujet signalé aux modérateurs.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

La-erta
Messages : 293
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par La-erta » ven. juin 22, 2018 10:39 am

Rapide le petit manchot.
Mais ce n'est pas forum fonctionnaires non plus ici.

Avatar du membre
U46406
Messages : 7195
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par U46406 » ven. juin 22, 2018 10:47 am

2 choses non mutuellement exclusives l'une de l'autre :

1) Les droits de l'homme me permettent de déconseiller aux jeunes taupins d'aller dans la fonction publique, mais là n'est pas la question.
2) Je pense que le sujet des jours de grève des contrôleurs aériens est trop hors sujet.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

La-erta
Messages : 293
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Choix ENAC Fonctionnaire - IEEAC

Message par La-erta » ven. juin 22, 2018 10:53 am

U46406 a écrit :
ven. juin 22, 2018 10:47 am
2 choses non mutuellement exclusives l'une de l'autre :

1) Les droits de l'homme me permettent de déconseiller aux jeunes taupins d'aller dans la fonction publique, mais là n'est pas la question.
2) Je pense que le sujet des jours de grève des contrôleurs aériens est trop hors sujet.
Le taupin qui va passer le concours de contrôleur aérien doit être informé qu'il va entrer dans un certain "milieu". :mrgreen:
Concernant le rôle d'un ingénieur de l'aviation civile j'avais posé la question plus avant il me semble mais les discussions n'ont continué à tourner que sur les bénéfices matériels de la profession sans aborder ce qu'elle est (et son utilité :twisted:)

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités