premier d'une "petite" prépa, démotivation.

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs: JeanN, Sylvie Bonnet, Philippe PATTE, Quetzalcoatl, tomato

premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Noze » Mer Oct 19, 2011 1:17 am

Bonsoir à tous,

Je souhaite simplement vous poser quelques petites questions, peut-être déjà posées 1000 fois, mais bon... Bien que je sois en sup depuis seulement 1 mois et quelque, ma classe commence à se niveler et je peux dire honnêtement que je suis de loin premier de ma sup, mais je n'ai aucun mérite à cela puisque je suis dans une petite prépa et que le niveau est très faible (seulement 5 mentions TB au bac, peu de mentions B et AB et une grande majorité sans mention)... A chaque cours, tous nos profs nous repprochent notre lenteur, notre faiblesse, ect... Du coup je commence sérieusement à m'interroger sur mon avenir après deux ans passés dans cette "petite" prépa ! Je suis arrivé en septembre avec toute la motivation du monde mais le fait de me retrouver avec des gens qui concrètement ne savent pas ce qu'ils sont venus faire en prépa, me décourage totalement. Et je le ressens bien car à chaque DS je sais que je ne donne pas mon maximum et que je fournirais bien plus d'efforts si j'avais de la concurrence. Alors je souhaiterais savoir quelles méthodes vous me conseilleriez pour optimiser ces deux ans au maximum et qu'au final je puisse prétendre à une CCP voir un peu plus je l'espère. Et aussi, combien de chapitre de maths avez vous traité depuis le début de l'année ?? Nous en avons fait seulement 4 ce qui m'inquiète puisqu'on m'avait dit qu'avant Toussait il fallait au moins traité le programme de début d'année, soit au total 7 chapitres... en gros nous n'avons pas touché à la géométrie dans l'espace ni aux coniques... Sommes-nous vraiment en retard ?

Merci de vos réponses.
Noze
 
Messages: 26
Inscrit le: Mer Oct 19, 2011 12:52 am
Classe: PCSI

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Quetzalcoatl » Mer Oct 19, 2011 8:04 am

Tout le monde est lent au début. Tout le monde. Après ça change ... ou pas.

En ce qui concerne la motivation il peut y avoir :
:arrow: faire tout de manière parfaite
:arrow: faire tout et demander aux profs du boulot supplémentaire (ils sont toujours ravis de le faire)
:arrow: bosser avec les autres de la classe, même les plus faibles. Pour ma part, en sup j'étais plus que très largement en tête (de mémoire 5 ou 6 points de moyenne générale en plus du 2nd de classe), cela ne m'a pas empêché de beaucoup travailler avec les autres (ce qui m'a énormément appris) et d'intégrer l'ENS en 3/2.

Et puis si tu es vraiment excellent, tu seras proposé à aller dans une autre prépa qui possède une classe étoilée.
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message
Avatar de l’utilisateur
Quetzalcoatl
 
Messages: 9599
Inscrit le: Mer Déc 18, 2002 8:09 pm
Localisation: Metz
Classe: Prof

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Ewokie » Mer Oct 19, 2011 12:10 pm

Noze a écrit:je suis dans une petite prépa et que le niveau est très faible (seulement 5 mentions TB au bac, peu de mentions B et AB et une grande majorité sans mention)...


Beaucoup de classes de prépa n'ont pas ces 5 mentions TB parmi leurs élèves.
Ewokie
 
Messages: 101
Inscrit le: Lun Sep 19, 2005 12:57 am

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar GG94 » Mer Oct 19, 2011 2:00 pm

bonjour noze , surtout ne te decourage pas , ceux là ne passeront pas en spé voilà tout , est ce indiscret de te demander dans quelle prepa tu es ?
Bon courage en tout cas
GG94
 
Messages: 81
Inscrit le: Dim Oct 09, 2011 2:29 pm
Classe: term S

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar amaruq » Mer Oct 19, 2011 8:00 pm

D'où tires-tu cette conclusion ?? Dans ma prépa ceux qui ne sont pas passées n'ont pas eu les moins bonnes notes notes au bac, tout simplement parce que beaucoup ne travaillent pas de la même manière pour le bac (dont moi ;))
Avatar de l’utilisateur
amaruq
 
Messages: 1309
Inscrit le: Ven Juil 01, 2011 5:26 pm
Classe: PC* => ENSIC

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Balafenn » Mer Oct 19, 2011 9:21 pm

Entièrement d'accord: la personne qui est rentrée avec le meilleur dossier dans ma classe de sup -et qui est toujours en spé avec moi- est dans les dix derniers. C'est aussi elle qui a obtenu les meilleures résultats au bac.
Balafenn
 
Messages: 50
Inscrit le: Dim Août 28, 2011 4:48 pm
Classe: PT

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Noze » Mer Oct 19, 2011 11:28 pm

Oui je suis d'accord avec vous, ce n'est pas forcément celui qui a les meilleurs notes au bac qui va réussir le mieux en prépa. Mais force est de constater que les gens de ma prépa ne travaillent pas, ou n'ont pas les bonnes méthodes de travail ! J'en suis témoin et j'ai comme l'impression que cela paralyse toute la classe, moi y compris. Par exemple, les TD que nous abordons sont assez basiques, et en maths on ne dépasse jamais 4 exercices (simples) en 2 heures à cause de la lenteur de la classe (sans parler du bruit qui règne pendant les 2h du TD et qui rend le prof de maths fou) ! D'autres exemples... certains élèves jouent dans leur portable en cours, bref ne savent pas vraiment ce qu'ils font là, lorsque les profs nous donnent des DM, il y a des "OH noooooon !" qui fusent dans toute la classe (ce qui, personnelement me rend perplexe ! S'ils sont venus ici on ne les a pas forcé, ils devraient presque être contents d'avoir des DM pour progresser), certains se vantent même de ne pas bosser et d'être dans les 10 premiers (ce qui n'est vraiment pas un mérite en soi vu que je majore généralement de 6 points le deuxième), s'ajoute à cela l'air hautain que se donnent certains sup de ma classe (par exemple, dès qu'ils ont trouvé une réponse en TD, ils s'en vantent pendant 150 ans), sans parler des notes de colles qui, je cite mon prof de chimie, "sont catastrophiques, du jamais vu". Je ne sais pas comment faire pour les encourager, car il y a quand même une minorité qui veut travailler. Je voudrais aussi savoir si dans d'autres prépas, il se passe la même chose, car pour moi cela est totalement absurde de me retrouver dans une classe telle que je l'ai décrite.

Queltzalcoalt ton message m'encourage beaucoup, mais honnêtement je redoute de travailler avec certaines personnes de ma classe... J'ai essayé pour mon dernier DM de maths mais j'ai remarqué que je stagnais plus que j'avançais. Je vais appliquer tes conseils pour ce qui est du travail personnel à demander aux profs.

GG94, je ne préfère pas citer ma prépa, tu comprendras que si une personne de ma classe est sur ce forum, je pourrais avoir qql problèmes bien que ce que je dise soit pure vérité. Mais juste pour t'aider à visualiser je suis dans une prépa dans un DOM-TOM (dans le bas du classement).

Merci de vos réponses.
Noze
 
Messages: 26
Inscrit le: Mer Oct 19, 2011 12:52 am
Classe: PCSI

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar GG94 » Jeu Oct 20, 2011 11:13 am

alors je vais si çà ne te derange pas te la demander en mp , histoire que je ne la mette pas dans mes voeux apb 2012 , celà dit moi je suis terrassé par le comportement collègien de mes camarades term S qui ne realisent ni qu'ils ont le bac en fin d'année et encore moins des etudes sups à mener ensuite , donc je ne suis pas etonné que le problème se repercute ensuite
il n'ya pas dans ma term de problème de discipline car je suis dans un lycée privé mais ce sont beaucoup de bébés , des bébés sympas , mais surement pas des futurs etudiants
ah oups j'avais pas vu que tu avais ecrit que tu etais dans une prepa dom tom , merci de l'info
bon courage à toi
gg94
GG94
 
Messages: 81
Inscrit le: Dim Oct 09, 2011 2:29 pm
Classe: term S

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar optimath » Jeu Oct 20, 2011 5:28 pm

GG94 a écrit: donc je ne suis pas etonné que le problème se repercute ensuite
il n'ya pas dans ma term de problème de discipline car je suis dans un lycée privé mais ce sont beaucoup de bébés , des bébés sympas , mais surement pas des futurs etudiants
ah oups j'avais pas vu que tu avais ecrit que tu etais dans une prepa dom tom , merci de l'info


Votre propos serait hautain si vous n'aviez pas raison. Cela étant dit, l'évolution en prépa peut être fulgurante (elle l'est souvent) car les bébés ne sont plus chouchoutés par des parentes sur-protecteurs mais plutôt guidés (et collés, durement) par des professeurs qui savent où ils veulent les emmener.
Donc à vous, comme à celui qui a ouvert le topic, méfiez-vous des évolutions fulgurantes, des réveils tardifs mais efficaces d'élèves pouvant vous doubler (ça arrive souvent).
Dernière édition par optimath le Jeu Oct 20, 2011 10:15 pm, édité 1 fois au total.
optimath
 
Messages: 1181
Inscrit le: Jeu Mai 15, 2008 4:14 pm
Classe: Ingé

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Quetzalcoatl » Jeu Oct 20, 2011 8:43 pm

optimath a écrit:Votre propos serait hautain si vous n'aviez pas raison. Cela étant dit, l'évolution en prépa peut être fulgurante (elle l'est souvent) car les bébés ne sont plus chouchoutés par des parentes sur-protecteurs mais plutôt guidés (et collés, durement) par des professeurs qui savent où ils veulent les emmener.


Pour avoir fait le yoyo trois fois entre la sup et la spé en tant que prof le comportement en sup n'a rien à voir avec celui de spé. En sup on bosse pour passer, pour "le prof". En spé on bosse pour les concours, pour "soi".
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message
Avatar de l’utilisateur
Quetzalcoatl
 
Messages: 9599
Inscrit le: Mer Déc 18, 2002 8:09 pm
Localisation: Metz
Classe: Prof

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Adolorante » Ven Oct 21, 2011 5:18 pm

Quetzalcoatl a écrit:
optimath a écrit:Votre propos serait hautain si vous n'aviez pas raison. Cela étant dit, l'évolution en prépa peut être fulgurante (elle l'est souvent) car les bébés ne sont plus chouchoutés par des parentes sur-protecteurs mais plutôt guidés (et collés, durement) par des professeurs qui savent où ils veulent les emmener.


Pour avoir fait le yoyo trois fois entre la sup et la spé en tant que prof le comportement en sup n'a rien à voir avec celui de spé. En sup on bosse pour passer, pour "le prof". En spé on bosse pour les concours, pour "soi".

Pas forcément, je suis un contre-exemple. Les maths sont pour moi un loisir, au même titre que le sport et la musique le sont pour d'autres, et je bosse les maths parce que j'adore ça. Néanmoins, je bosse la physique "pour le prof" et j'aime pas trop ça. Je m'acharne au final beaucoup sur la physique, et travaille peu sur les maths, je suis dans le premier quart en maths et dans le dernier quart en physique. J'ai d'ailleurs l'impression que ceux qui bossent pour eux sont plutôt en tête de classe alors que ce n'est pas le cas de ceux qui bossent pour le prof.
Adolorante
 
Messages: 1603
Inscrit le: Mer Nov 11, 2009 5:49 pm
Classe: CS1

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar ØļivierŏđÐ » Ven Oct 21, 2011 6:02 pm

Bien évidemment la remarque de Quetzalcoatl était valable dans une optique générale. Il est certain que les meilleurs sont moins scolaires que la moyenne des taupins.
Avatar de l’utilisateur
ØļivierŏđÐ
 
Messages: 1283
Inscrit le: Ven Août 26, 2011 1:06 am

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar ET » Ven Oct 21, 2011 6:45 pm

ØļivierŏđÐ a écrit:Bien évidemment la remarque de Quetzalcoatl était valable dans une optique générale. Il est certain que les meilleurs sont moins scolaires que la moyenne des taupins.

Tout dépend ce que tu entends par "scolaire" ... Je crois que les taupins dans leur grande majorité aiment ce qu'ils font, mais ceux qui ne sentent pas de saturation et ne bossent que par plaisir ne sont pas légion. Ce qui n'est en rien corrélé au classement, de mon expérience tout du moins.
Avatar de l’utilisateur
ET
 
Messages: 2079
Inscrit le: Jeu Déc 07, 2006 3:24 pm

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Tan Phi » Ven Oct 21, 2011 7:25 pm

Je l'ai déjà dis un grand nombre de fois sur ce forum, mais près des trois quarts de ma classe de sup avaient la mention très bien. Les deux qui ont le mieux réussi (et de loin) aux concours en 3/2 n'en faisaient pas partie ;)
Tan Phi
 
Messages: 5001
Inscrit le: Dim Fév 17, 2008 3:57 pm

Re: premier d'une "petite" prépa, démotivation.

Messagepar Noze » Ven Oct 21, 2011 8:09 pm

Tan phi je suis d'accord avec toi, les mentions ne veulent rien dire, je n'aurais pas du donner cet exemple. Mais si tu lisais mon deuxième message tu comprendrais qu'il est dur de travailler dans ma classe... J'ai peur de regretter mon choix de ne pas être partit dans une prépa plus élèvée, (pas non plus une parisienne, mais une prépa quand même bien classée) car j'ai l'impression qu'étant entouré d'éléments faibles je ne peux pas progresser, alors que si au contraire j'étais avec des meilleurs que moi, je ne pourrais que progresser. Après tout mieux vaut être en milieu de classe d'une bonne sup qu'en tête de classe d'une petite prépa.

Je sais que mes propos pourraient paraître prétencieux comme l'a souligné optimaths, mais malheureusement je ne fais qu'un constat. Comme dirait GG94 beaucoup choisissent la prépa sans trop trop savoir à quoi s'attendre et là est tout le problème...
Noze
 
Messages: 26
Inscrit le: Mer Oct 19, 2011 12:52 am
Classe: PCSI

Suivant

Retour vers Questions générales sur les prépas

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : pboulerie and 6 invités