Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Pourquoi faire une prépa, quelle prépa choisir, et toute autre question du même genre.

Messages : 7

Enregistré le : 31 oct. 2010 15:36

Classe : PCSI

Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par gloups » 31 oct. 2010 15:53

Bonjour,
je suis actuellement en Terminale S spé PC.
Mon problème est le suivant : je ne sais pas quelle prépa choisir sachant que mon "envie" professionnelle est de trouver un métier plutôt scientifique mais qui pourrait s'ouvrir à d'autres horizons. par exemple, être ingénieur tout en rédigeant des articles scientifiques, etc. (ce n'est qu'un exemple, en vérité je n'ai pas vraiment d'idée précise)

Si je raisonne en termes d'intérets > j'aime beaucoup le francais et les langues, la communication en général, mais aussi les matières scientifiques, surtout la physique-chimie. En fait j'ai plutot un profil homogène. J'ai fait des recherches et j'ai trouvé la prépa B/L, dans laquelle je pense que je me plairai bien (pluridisciplinaire)
MAIS : - il ya des maths ... mais pas de physique-chimie alors que j'ai de bons résultats et que j'aime bcp cette matière
- débouchés qui m'intéressent moins que ceux d'une prépa scientifique. Je crois qu'il y a les IEP, les ENS, mais je ne vois pas trop d'idées de métier qui me conviendrait.

Si au contraire je raisonne en termes de débouchés > faire une pcsi donne accès à des écoles d'ingénieurs diverses et variées. Certes le français va me manquer au début mais je pourrais peut-être trouver un projet professionnel qui me permettrait d'en faire un peu. (voir exemple précédent :wink: )
MAIS : - je n'ai pas vraiment un excellent niveau en maths
- et surtout si je veux etre sure d'avoir plein d'opportunités professionnelles et donc d'ouvrir mon métier à des horizons moins purement scientifiques, je pense que la seule solution est d'avoir une (très) bonne école d'ingénieur reconnue. mais je peux toujours me tromper.. :|

Bref, fini le blabla! Qu'en pensez-vous? Avez-vous été confronté au même problème? (ou à un problème similaire) et dernière chose : Savez-vous dans quelle mesure on peut "ouvrir" le métier d'ingénieur? (j'ai pensé au journalisme, et aussi à tout ce qui est gestion d'entreprise > donc communication ; j'espère qu'il existe d'autres options!!)



EDIT :
j'oublie une autre manière de raisonner... celle de ma famille quand on parle de mon orientation :? , à savoir faire ce qu'on a le plus de chances de réussir
en l'occurence : médecine car j'ai un environnement familial propice, une bonne mémoire, et des qualités de précision. avantages, et pas des moindres : salaire et stabilité professionnelle. inconvénients (et pas des moindres non plus ^^): ai-je envie de faire ce métier ?

thom's

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par thom's » 31 oct. 2010 20:02

Si on met le dilemne maths sup' / médecine à part, et qu'on se concentre sur la problématique prépa scientifique / prépa littéraire, je pense (d'après ce que tu racontes spontanément) que tu as plus un profil de scienteux...

Pour tout dire, le fait que tu mentionnes "les débouchés de la B/L qui t'intéressent moins" suffit, pour ma part, à conclure... La prépa, c'est rien que deux ans, voire trois si tu es moyen ou bien que tu vises les concours les plus prestigieux. Les "débouchés", c'est toute ta vie derrière ! (Et tout ça pour une malheureuse histoire de français :wink: ).

Ajoutons que rien ne t'empêche, en prépa scientifique, de lire... Moins que les lettreux, certes, mais tu auras le temps, ne t'inquiète pas !

(Ou sinon, en école d'ingénieur, tu as tout ton temps ;) )

Messages : 113

Enregistré le : 03 févr. 2008 11:25

Localisation : Poitiers/Cachan

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par Fenrou » 31 oct. 2010 21:00

La BL ne mène pas qu'aux ENS et aux IEP : il y a aussi des écoles de communication type Celsa (ce qui peut vraiment t'intéresser vu ton profil : une école de communication qui recrute surtout sur les langues), des écoles de stats/éco/finance, des écoles d'ingé (pas les plus côtés, certes) ... Tu as sûrement déjà vu ce site, mais ça peut servir à d'autres : http://prepabl.fr, rubrique débouchés
Si tu vas en B/L, tu auras énormément d'opportunités, sauf celles qui touchent aux sciences naturelles. Tu auras d'excellentes bases ailleurs, surtout en rédaction, synthèse, inventivité, "culture générale", mais tu ne pourras que très difficilement écrire sur les sciences. Alors, si c'est vraiment ce que tu veux faire, n'hésite pas.
Et tu peux déjà oublier le raisonnement familial. Parce que tu ne réussiras pas forcément là où tu le penses (surtout si ça ne te plait pas), et qu'il faut savoir dire stop à l'ingérence parentale ...

thom's

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par thom's » 31 oct. 2010 21:07

Après ma propagande scientifique, la propagande littéraire :wink:

Messages : 7

Enregistré le : 31 oct. 2010 15:36

Classe : PCSI

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par gloups » 31 oct. 2010 22:00

Merci pour vos réponses :)
Ajoutons que rien ne t'empêche, en prépa scientifique, de lire... Moins que les lettreux, certes, mais tu auras le temps, ne t'inquiète pas !
Le problème, c'est que c'est pas lire que je veux, mais exercer un métier dans lequel je pourrais avoir un contact humain. En somme correspondre le moins possible au cliché de l'ingénieur coincé derrière son ordi... :|

Pour la prépa B/L, c'est vrai que c'est tentant mais bon c'est quand même très axé littéraire. Le fait que ça soit pluridisciplinaire me correspond plutôt bien mais ça serait du "gachis" d'arrêter la PC.
Et surtout je crois que j'ai plus de chances d'avoir des opportunités "communication" en faisant d'abord des études scientifiques que le contraire. Il doit bien y avoir des doubles cursus, master ou je-ne-sais-quoi en école d'ingénieur qui ne soient pas purement scientifiques?? Enfin j'espère :roll:

Et tu peux déjà oublier le raisonnement familial. Parce que tu ne réussiras pas forcément là où tu le penses (surtout si ça ne te plait pas), et qu'il faut savoir dire stop à l'ingérence parentale ...
Pas de problème pour ça, je ne laisserai personne choisir à ma place ;) Mais bon c'est toujours mieux d'être soutenue.. tant pis, j'avancerai seule, contre vents et marées :lol:

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par LaMouette » 31 oct. 2010 22:10

Quelques "pistes" :

- Concernant la médecine, le point important me semble être l'envie. Ce sont quand même des études difficiles et exigeantes (tout comme les classes préparatoires), et sans une réelle motivation ("je veux faire ça", "je suis à ma place là où je suis", "j'aime ce que je fais", ....), je vois mal comment réussir.
- Après une classe prépa scientifique, on ne fait pas qu'une école d'ingénieur ! J'ai une cousine qui est entrée en école de journalisme après être passée par MP. (et aujourd'hui, elle est retombée sur ses pattes : elle vient d'être embauchée à La Recherche...).
- Même en entrant en école d'ingénieur, on n'est pas déterminé pour la vie à faire des sciences : tu trouveras toujours des personnes qui, après leurs études d'ingénieur, sont devenues prestidigitateur, politicien ou illustrateur de livres pour enfants...
- La BL, c'est bien, mais laissons les khâgneux parler plus précisément des débouchés possibles (vu le peu que je connais, je vais forcément dire n'importe quoi). Mais c'est vrai, tu n'y feras plus de physique, et si tu aimes ça...
- En taupe, plus d'histoire, pas vraiment de philo, des cours de langues réduits. Si tu veux lire et entretenir ta culture, tu en trouveras les moyens (je lis beaucoup, romans, livres de philo comme journaux...).
- Il y a des moyens de lier les sciences et les lettres. Je me passionne peu à peu pour l'épistémologie, j'ai prévu de lui laisser une place dans mon orientation...
- Le cliché de l'ingénieur coincé derrière son ordi ? Ca existe encore ? :P
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 7

Enregistré le : 31 oct. 2010 15:36

Classe : PCSI

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par gloups » 31 oct. 2010 23:16

Il y a des moyens de lier les sciences et les lettres.
C'est exactement ce que je cherche, vu que j'aime beaucoup les deux. Enfin, à défaut de faire de la littérature (j'en ferais plutôt en lisant dans mon temps libre comme tu le fais), au moins lier sciences et contact humain/communication et ça je suis sûre que c'est possible!
Reste juste à trouver le meilleur moyen de le faire! J'ai pas tellement d'idées pour l'instant mais je suis de plus en plus sûre de vouloir garder cette polyvalence qui est à mes yeux un vrai atout :)
Le cliché de l'ingénieur coincé derrière son ordi ? Ca existe encore ?
Ahah je suis presque sûre que oui. Ca existe au moins autant que le cliché du scientifique bourrin et inculte (autre image à laquelle je ne veux absolument pas ressembler)

Et moi mon but c'est de montrer à tous qu'on peut être une femme ingénieure, active, ouverte, cultivée, tout en ayant une vie de famille et des loisirs. Ok. c'était pour rigoler. n'empêche que... ça doit être plutôt cool une vie comme ça :lol:

Messages : 196

Enregistré le : 31 oct. 2009 15:10

Classe : 1A

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par Lucile38 » 31 oct. 2010 23:23

Si tu es sûr que rien de ce qui est accessible après une prépa B/L (ou très peu de choses) ne t'intéresse pas et qu'au contraire les débouchés des prépas classiques t'intéressent plus... Je pense qu'il vaut mieux que tu "sacrifies" 2 ou 3 ans (de toute façon que tu fasses une khâgnes ou une prépa classique ce sera un "sacrifice") de ta vie plutôt que de te retrouver à faire des filières qui ne t'intéressent pas.
Après, si tu as envie de garder un profil plus généraliste, regarde peut-être vers les prépas intégrées (celles de l'INSA, INP...) elles proposent généralement des programmes un peu touche-à-tout. Le problème étant qu'ensuite ton choix d'écoles va se retrouver restreint.
C'est vrai que quand on aime beaucoup de choses, choisir c'est difficile, mais comme il a été dit précédemment, les prépas scientifiques c'est un peu comme le Bac S : ça ne ferme pas tant de portes que ça.

Sinon, le cliché de l'ingé coincé derrière son ordi... Bof, en prépa et en école dingé, les profs n'arrêtent pas de te rabâcher que après cinq à dix ans de carrière, tu seras amené à gérer des équipes, des projets...
EDIT : Du coup ma dernière phrase vaut pour les autres horizons auxquels tu aimerais t'ouvrir. Généralement on nous donne un chiffre comme quoi, après 3 ou 4 ans d'activité salariale, ton école d'origine n'a plus beaucoup d'impact sur les postes que tu seras amené à effectuer...
"Sweetheart, you'll find mediocre people doing exceptional things all the time. "

F*** me I'm Phelmous !

Le forum officieux de prépas.org : Détente en prépas

Messages : 9598

Enregistré le : 18 déc. 2002 19:09

Classe : Prof

Localisation : Metz

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par Quetzalcoatl » 01 nov. 2010 07:07

Un métier avec de la communication, des contacts humains et sur fond scientifique ? J'en vois un : ingénieur commercial (très très prisé) : faire ingénieur puis, en école d'ingé, prendre toutes les options "commerce". Dans l'autre sens (commencer par commerce et se spécialiser dans les objets techniques) ça ne marche pas ...
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Messages : 474

Enregistré le : 21 août 2010 13:12

Classe : grande

Re: Raisonner en termes de débouchés ou d'intérêts?

Message par Spootneek156 » 01 nov. 2010 08:20

Exact Mathieu,

Si tu fais une école d'ingé, tu pourras toujours (et facilement en plus) diverger vers l'économie, la gestion, la littérature, etc.....

En école d'ingénieur le français et la littérature ne sont pas forcément mis de côté, voici des exemple:

- Aux Arts et Métiers il y a un concours annuel qui récompense les meilleurs élèves en littérature (Prix Mayoux-Dauriac)

- En parallèle de ma 3ème année j'ai fait un Master de recherche (ex DEA) au CNAM en Sciences de Gestion. J'ai rédigé un mémoire de 156 pages dont voici le titre : "Etude comportementale de l'expert face à l'introduction d'un logiciel". Outre l'aspect technique, le mémoire est composé à 60% de psychologie, sociologie, épistémologie, etc.......

- Si tu prends en charge le poste de responsable communication dans ton école tu pourras rédiger des articles (pour le Journal des Grandes Ecoles par exemple), écrire sur le net, être en contact avec des journalistes, etc........

- Si tu fais un doctorat tu devras rédiger des articles et une thèse. Tes talents seront alors fortement appréciés.

Voici maintenant des exemples de parcours d'ingénieurs que je connais:

- Ingénieur production automobile -> directeur de production d'une usine automobile -> directeur du personnel pour l'usine (pour pas dire RH, expression débile que je déteste) -> directeur du personnel pour toute l'entreprise -> ..............

- Ingénieur diplômé -> docteur en psychologie -> psychiatre spécialisé dans la gestion de carrière des cadres
- Ingénieur diplômé -> docteur en droit -> avocat spécialisé en problématiques industrielles
- Ingénieur qualité dans l'industrie lourde -> directeur d'école d'ingénieurs
- Ingénieur diplômé -> réalisateur de films (longs métrages)
- Ingénieur diplômé -> ENA -> haut fonctionnaire
-> ingénieur diplômé -> ?? -> responsable communication du N°1 français de la logistique
- etc.........


Sache que si tu deviens ingénieur, quasiment rien ne t'empêchera de vivre ta passion, que ce soit dans l'atelier de l'usine ( sur le terrain le contact humain est fort et très important) ou devant une feuille de papier à rédiger un article pour une revue scientifique.


Je finirai en disant que les lettres et la technique ne sont pas du tout opposées. Au contraire si un ingénieur montre des aptitudes fortes avec les lettres alors ses perspectives de carrière s'ouvriront d'autant plus. Il faut bien comprendre que tu feras de ta carrière ce que tu voudras. Tu as encore en gros 60 ans à vivre, 45 ans à travailler alors mon conseil : fais ce qu'il te plaît ! (mais sache que contrairement aux autres formations, un ingénieur peut faire tout ce qu'il veut)
PTSI/PT* (Jean Perrin) > Arts et Métiers ParisTech (KIN207) > CNAM (Master de Recherche) > ESSEC (Strategy & Management of International Business) > Boîte

Répondre