MPSI ou PCSI ???

Pourquoi faire une prépa, quelle prépa choisir, et toute autre question du même genre.

Messages : 60

Enregistré le : 01 déc. 2006 18:42

Localisation : Arcachon ( le Pyla )

MPSI ou PCSI ???

Message par Plidon » 02 déc. 2006 21:19

Bonjour,
Je suis élève en Tle S ( spé maths ) et je voudrais aller en prépa ( probablement à Montaigne à Bordeaux ).
Je pensais faire une PCSI mais mon professeur de maths m'a dit que je ferai mieux prendre une MPSI. J'ai 17 de moyenne en physique pour le premier trimestre et 20 en maths ( mais je ne m'y sens pas pour autant très à l'aise ... ). J'aime bien les maths mais je préfère la physique et la chimie. Egalement, j'aime bien les TP. Je voudrais faire une ENS pour devenir professeur de physique.
Pourriez vous me dire ce qu'il faut que je prenne et pourquoi ?
Merci par avance

ps : Je suis désolé de créer un autre topic sur ce débat mais je n'arrive pas a me décider.

Messages : 38

Enregistré le : 15 nov. 2006 19:50

Message par Brad Pitt 13 » 02 déc. 2006 21:38

Fais ce que tu aimes, pas ce qu'on t'aura dit de faire !
TS Spé Maths
Fermat, PCSI

Messages : 186

Enregistré le : 06 oct. 2005 19:39

Classe : MP

Message par Chopichopi » 02 déc. 2006 22:01

Si tu préfères la physique et faire des TP prends PCSI, il n'y a que 2h de TP par semaine en MPSI. Si tu es bon en maths ce sera un avantage en PCSI car les maths sont la matière au plus gros volume horaire (d'où l'arnaque dans les noms...).

Aussi si tu veux des infos sur Montaigne n'hésite pas.
MPSI 3-->MP*-->MP* à Montaigne-->ENS Lyon (2009/2012) en maths--> Agrégé

Messages : 350

Enregistré le : 17 juin 2006 14:52

Localisation : Ingénieur dans le privé

Message par Darunia » 02 déc. 2006 22:59

Moi je serais sceptique. La question a se poser c'est pas si tu aimes la physique, mais si tu aimes la chimie. Car c'est somme toute ce qui differencie la pcsi et la mpsi.

Cependant, hélas, la chimie que l'on fait en terminale se résume a des tableaux d'avancement :( et à deux trois formules. (Mais c'est très interessant en prépa même si on s'attend pas du tout a cela).

A mon avis, fais surtout ce que t'aimes, c'est ce qui compte.
Hoche(3/2)-ECN-University of Melbourne-CDI en France-Actuellement à Toronto

Messages : 2491

Enregistré le : 25 oct. 2006 15:19

Message par Watza » 02 déc. 2006 23:04

Salut, à priori 2 choses que j'ai souvent remarquées ont été ditES :
En PCSI, y a autant de math que MPSI.
En PCSI, tu as de la chimie en plus de la MPSI.
En PCSI, tu as plus de TPs qu'en MPSI.

La question maintenant, c'est si tu aimes la PC dans son intégralité...

D'ailleurs ont y fait quoi ? Chimie organique powaaa? :p
Modifié en dernier par Watza le 03 déc. 2006 12:40, modifié 1 fois.

Messages : 543

Enregistré le : 16 janv. 2006 18:05

Localisation : Paris

Message par Danorane » 02 déc. 2006 23:14

watzakamikaze a écrit :
D'ailleurs ont y fait quoi ? Chimie organique powaaa? :p

Clairement, mais le programme ne se limite pas à ça. Pour le moment, nous avons également eu droit à une partie sur la cinétique des réactions, et une sur l'atomistique. Ces "breaks" étant particulièrement appréciés par ceux qui n'arrivent pas encore à se faire au fléau qu'est la stéréochimie. :wink:

Messages : 809

Enregistré le : 25 avr. 2006 19:24

Localisation : Sur un plateau paumé...

Message par RP1700 » 02 déc. 2006 23:18

watzakamikaze a écrit : D'ailleurs ont y fait quoi ? Chimie organique powaaa? :p
En sup, on a 3 thèmes principaux :

- chimie organique (on étudie les mécanismes de synthèses les plus courants, genre synthèse à partir d'organomagnésiens, on étudie aussi les réactivités de différentes liaisons, comme la liaison C=C, la liaison C-O).

- solutions aqueuses : on étudie en profondeur les réactions acide / base, les réactions de complexation (étudiées en spé chimie en TS) et l'oxydoréduction. En gros c'est l'utilisation massive des pKa vus en terminale

- thermodynamique : on se cantonne exclusivement aux calculs de température de flammes.

Bref, ça permet d'avoir déjà un bon aperçu de ce qui se fait en chimie.

En spé, on refait pas mal de chimie organique, on revoit les solutions aqueuses, on fait un peu plus de thermo (on étudie entre autres de manière approfondie les équilibres chimiques, et le quotient de réaction, dont on parachute l'expression en terminale).

Perso je trouve ça plutôt intéressant. Surtout que même si on s'en rend pas compte au début, tout est lié. A la fin, on arrive avec un bagage de connaissances qui, même si elles ne sont pas suffisantes pour devenir directement ingénieur en chimie, permettent d'appréhender pas mal de problèmes, de mettre au point des synthèses...

Bref, avec du recul c'est très intéressant (même si en sup on s'en rend pas forcément compte, car c'est vrai que les solutions aqueuses c'est vraiment chiant au début :lol: ).

D'ailleurs, une énigme à propos du quotient de réaction pour les TS : vous trouvez pas ça bizarre que l'unité soit pas constante ? En plus des fois on prend le log du quotient de réaction, pourtant on a le droit de prendre le log d'une grandeur uniquement si cette grandeur est sans dimension (sans unité si vous préférez, même si techniquement c'est pas tout à fait la même chose).

Ne croyez-vous pas qu'on vous arnaque donc ? :lol:
PC* 06/07 (Lycée Victor-Hugo, Besançon)
X2007

Messages : 854

Enregistré le : 06 mars 2005 19:46

Localisation : Amiens

Message par tomato » 02 déc. 2006 23:19

watzakamikaze a écrit : En PCSI, y a autant de math que MPSI.
Non quand même pas, il y en a un peu moins.
Professeur de physique, PCSI
Site en construction

Messages : 350

Enregistré le : 17 juin 2006 14:52

Localisation : Ingénieur dans le privé

Message par Darunia » 03 déc. 2006 11:49

A peine. A part un peu d'arithmétique, quelques Bolzano Weirstrass (qui figurent en remarque sur nos cours), ils ont pas grand chose de plus. Et les heures qu'ils ont en plus sont pas massives. Mais on se tape globalement la même chose qu'eux.

Quant a la chimie, il y a deux gros chocs par rapport a la terminale :

La chimie organique, dans laquelle le lycée ne s'est pas aventuré, a part en bricolage, et la on te balance l'étude des liaisons et de la stéréochimie (d'ailleurs en bcpst ils ont encore plus de stéréo...) et surtout au début, des tonnes de définitions toutes vitales. Dur. Mais vraiment super interessant.
La chimie pas organique, qui devient en fait une branche des mathématique généralement. Intégration, équations, formules, c'est assez rébarbatif et répétitif, mais c'est sensé être plus facile.
Hoche(3/2)-ECN-University of Melbourne-CDI en France-Actuellement à Toronto

Messages : 233

Enregistré le : 25 févr. 2004 21:01

Localisation : en l'air

Message par Pif-Pof » 03 déc. 2006 12:00

RP1700 a écrit :Perso je trouve ça plutôt intéressant. Surtout que même si on s'en rend pas compte au début, tout est lié. A la fin, on arrive avec un bagage de connaissances qui, même si elles ne sont pas suffisantes pour devenir directement ingénieur en chimie, permettent d'appréhender pas mal de problèmes, de mettre au point des synthèses...
Petite rectification sur le dernier point: cela permet en effet d'avoir des bases intéressantes, mais de là à mettre au point des synthèses j'en doute un petit peu plus. Ce sont des synthèses qui marchent sur le papier, mais qui une fois dans le bécher ou les réacteurs industriels ne marchent absolument plus. C'est là toute la difficulté à mon sens: la théorie est plutôt bateau, mais il faut pouvoir trouver un mode de synthèse qui fonctionne à plus ou moins grande échelle, qui permet d'avoir un bon rendement et une bonne économie d'atomes. Pas trop polluant, qui nécessite le moins d'énergie possible etc etc. Et il faut un peu plus que le programme de spé pour arriver à cela :wink:

Mais toujours est-il que le programme de chimie en CPGE permet de donner de bonnes bases et comme tu dis de voir que "tout est lié". ^^
Dans la vie, il y'a trois catégories de gens: ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter.

Répondre