Python en CPGE

Messages : 107

Enregistré le : 29 juin 2012 10:53

Classe : PT*

Re: Python en CPGE

Message par aloqsin » 17 mars 2013 15:55

Enfin une alternative libre et gratuite à Maple ! Par contre je ne connais pas trop Sage, il faudrait vérifier sa stabilité et accompagner financièrement son développement (trop maigre j'ai l'impression devant le mastodonte Maple) si ça veut comme le souhaite ce professeur de Telecom ParisTech se faire une place en prépa.
$ \displaystyle n! \underset{n \to \infty}{\sim} \left( \frac{n}{e} \right)^n \sqrt{2 n \pi} \qquad \binom{2n}{n} \underset{n \to \infty}{\sim} \frac{2^{2n}}{\sqrt{n \pi}} \qquad \sum_{k=1}^n \frac{1}{k} \underset{n \to \infty}{\sim} \ln n $

Messages : 11360

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 17 mars 2013 16:07

Non. Ce n'est pas une alternative à Maple.
Les packages python de calculs *symboliques* sont loin du niveua de maple ou de mathematica.

L'enseignement en python n'a pas le même but que l'enseignement en maple.
L'idée est ici de faire en sorte que les gens sachent se débrouiller face à des problèmes concrets qu'on recontre dans la "science de tous les jours" en utilisant un langage *efficace* et qui propose par exemple des packages pour lire à peu près n'importe quel format. L'idée étant de montrer aux étudiants qu'ils ont là un outil ultra puissants pour torcher ce genre de problèmes et se concentrer sur le coeur du problème.

sage est très bon en algèbre, même à un niveau très largement supérieur à la prépa.
Par contre, en analyse, il est loin de maple en analyse. Cependant, pour les besoins du calcul symbolique en prépa, ça devrait aller.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 1418

Enregistré le : 31 août 2006 11:59

Re: Python en CPGE

Message par Valvino » 17 mars 2013 16:52

aloqsin a écrit :Par contre je ne connais pas trop Sage, il faudrait vérifier sa stabilité et accompagner financièrement son développement
Il y a énormément de chercheurs et de labos qui bossent sur Sage ne t'inquiète pas pour lui ;)

En algèbre Sage est excellent et n'a rien à envier aux autres. En calcul symbolique oui c'est moins bon mais ca reste 10000 fois plus puissants que ce dont on a besoin en prépa.

En analyse numérique Numpy est très très bon aussi.

Plus la puissance et la souplesse de Python, on perd vraiment mais alors vraiment pas au change.

Messages : 11360

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 17 mars 2013 17:09

En analyse numérique Numpy est très très bon aussi.
surtout avec scipy :)
Plus la puissance et la souplesse de Python, on perd vraiment mais alors vraiment pas au change.
voila :D
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 1484

Enregistré le : 25 juin 2011 21:31

Classe : Jeune actif

Re: Python en CPGE

Message par gerrard008 » 18 mai 2013 21:09

Ouais on s'approche plus vers le côté ingénieur/recherche, Python est quand même très populaire dans la recherche.
Prépas : Lycée Kléber/Lycée La Martinière Monplaisir, en filière MPSI/MP*
2011-2013 ENS de Lyon, Département Informatique
2013-2015 Télécom ParisTech, Campus Nice-Antipolis

2016 - Now Senior strategy consultant abroad

Messages : 11360

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 18 mai 2013 21:25

Oui python est très populaire un peu partout car il est redoutablement **efficace**.
En 2013, il n'est plus possible pour un ingé de ne pas savoir disons lire un fichier txt contenant ses données et faire qlqs petits calculs dessus.
On ne peut pas dire "je ne sais pas faire et de toute façon je suis allez disons "chimiste" (par ex) et je n'aime pas l'info.
Il est vrai qu'on peut faire pas mal de choses avec un tableur mais c'est vite limité.

C'est une question de culture : Quand je vois qlqn écrire des mesures sur un bout de papier pour ensuite taper tout ça dans excel ça m'énerve! Leur apprendre le python et les bases des bases de l'info est une très bonne idée.

Question aux profs: comment ce sera évalué?? car si c'est juste pour avoir 1point de plus à une épreuve alors les taupins vont s'en foutre :( :(
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 1484

Enregistré le : 25 juin 2011 21:31

Classe : Jeune actif

Re: Python en CPGE

Message par gerrard008 » 18 mai 2013 21:33

je pense que ça va remplacer Maple ou offrir plusieurs choix, le mieux serait quand même de le mettre au concours Centrale en maths 2(oral), sinon les profs ne seront pas motivés.
Prépas : Lycée Kléber/Lycée La Martinière Monplaisir, en filière MPSI/MP*
2011-2013 ENS de Lyon, Département Informatique
2013-2015 Télécom ParisTech, Campus Nice-Antipolis

2016 - Now Senior strategy consultant abroad

Messages : 214

Enregistré le : 05 mars 2011 22:24

Classe : américaine

Re: Python en CPGE

Message par Marc de Falco » 18 mai 2013 23:49

La partie évaluation relève des concours et non des cpges mais on s'achemine sûrement vers une épreuve écrite spécifique.
Professeur de mathématiques et d'informatique
MP du Centre International de Valbonne
http://marc.de-falco.fr.

Freedom is the freedom to say that 2 plus 2 make 4. If that is granted, all else follows.
George Orwell, 1984

Messages : 11360

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 18 mai 2013 23:53

Ce que vous voulez, décidé par qui de droit mais par pitié **que ça ait un poids non négligeable sur l'admission aux concours**.
Si cette réforme tiens le coup longtemps (prions les dieux de l'info :) ) alors on va avoir un vrai changement de mentalité des ingé sortant des écoles face à la gestion de leurs données et face à la monstrueuse puissance de calcul disponible aujourd'hui dans un téléphone portable (par exemple).
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 1484

Enregistré le : 25 juin 2011 21:31

Classe : Jeune actif

Re: Python en CPGE

Message par gerrard008 » 19 mai 2013 07:58

une épreuve écrite spécifique? J'y pense pas, la programmation n'est pas l'esprit du concours et des CPGE, du moins pas pour tout le monde.
Prépas : Lycée Kléber/Lycée La Martinière Monplaisir, en filière MPSI/MP*
2011-2013 ENS de Lyon, Département Informatique
2013-2015 Télécom ParisTech, Campus Nice-Antipolis

2016 - Now Senior strategy consultant abroad

Répondre