Python en CPGE

Messages : 11325

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 29 mai 2014 18:04

La seule chose qui me chagrine un peu dans le nouveau programme "d'info pour tous" c'est la disparition totale de tout calcul formel.
Il ne faudrait pas que les taupins pensent que la virtuosité calculatoire (des primitives par exemple) a un qq intéret en 2014 (sauf peut être pour qlqs cas rares dans des domaines des maths ultra pointus...et encore).
Bref, il serait bien de montrer juste un peu la puissance formelle d'un maple/mathematica (le numérique étant bien couvert par le nouveau programme).
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 61

Enregistré le : 24 mai 2014 19:50

Re: Python en CPGE

Message par Professeur Rectangle » 29 mai 2014 18:33

Il n'y a pas de bureautique (word, excel) non plus quel dommage ! :twisted: :twisted: :twisted:

Plus sérieusement, le calcul formel est au programme de mathématiques, pas d'informatique.
Programme maths a écrit : Calculer, manipuler des symboles, maîtriser le formalisme mathématique
Le calcul et la manipulation des symboles sont omniprésents dans les pratiques mathématiques. Ils en sont des composantes essentielles, inséparables des raisonnements qui les guident ou qu’en sens inverse ils outillent.
Mener efficacement un calcul simple fait partie des compétences attendues des étudiants. En revanche, les situations dont la gestion manuelle ne relèverait que de la technicité seront traitées à l’aide d’outils de calcul formel ou numérique.
La maîtrise des méthodes de calcul figurant au programme nécessite aussi la connaissance de leur cadre d’application, l’anticipation et le contrôle des résultats qu’elles permettent d’obtenir.
C'est beaucoup plus logique. Le professeur de mathématiques a beaucoup plus besoin de calcul formel, et a beaucoup plus d'exemples d'utilisation du calcul formel que le professeur d'informatique.

Messages : 212

Enregistré le : 05 mars 2011 22:24

Classe : américaine

Re: Python en CPGE

Message par Marc de Falco » 29 mai 2014 18:59

Professeur Rectangle a écrit :Vous êtes en train de comparer une bibliothèque (Sympy) et une distribution de Python (Sage).
Diantre ! J'ai commis un sacrilège ?

Pour l'élève lambda qui a Python déjà installé, il peut faire des calculs rapidement avec Sympy : dérivée primitive, solutions exactes, ... 99.9% de SAGE il ne l'utilisera jamais.
Je n'ai rien dit de plus.
Professeur de mathématiques et d'informatique
MP du Centre International de Valbonne
http://marc.de-falco.fr.

Freedom is the freedom to say that 2 plus 2 make 4. If that is granted, all else follows.
George Orwell, 1984

Messages : 11325

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 29 mai 2014 23:37

Professeur Rectangle : ne tombons pas dans la catégorisation et le manie franço-fr de vouloir ranger chaque chose dans UNE petite boite sans même vouloir voir les liens avec le reste :)
Je sais bien qu'on ne peut pas tout garder et qu'il faut faire des choix. Par contre, j'espère bien les prof de maths vont prendre un peu de temps montrer qu'une DSE ou un calcul de primitive ultra long à faire à la main est totalement trivial pour un bon CAS en 2014.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 11325

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 29 mai 2014 23:38

sympy est déjà relativement puissant :) Cependant il est encore loin de la puissance de calcul d'un maple/mathematica.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 1

Enregistré le : 26 juil. 2014 11:29

Re: Python en CPGE

Message par Arbraz » 26 juil. 2014 11:49

J'ai décroché depuis longtemps (Chateaubriand en 1965 !). Un DESS DC d'info en 1985, du bas niveau (assembleur, Pascal, beaucoup d'algorithmique, compilation, SGBDR, etc...).
Avant tout, la rigueur de l'analyse du problème, puis le codage.

Un programme qui tourne vaut 8/20, s'il est propre on frise la moyenne. Tous les cas limites doivent être traités (12/20). Le code doit être bien documenté (14/20).
Et surtout, l'analyse du problème doit être présente (16 à 20). Je crois aux vertus du crayon et de la gomme pour faire tourner un algo - j'exagère un peu !

Je souhaite acheter deux manuels : "calcul mathématique avec SAGE" et "Informatique Programmation et Calcul Scientifique en Python et Scilab"

Question du naïf : Quelle est la place de l'algorithmique dans ces ouvrages, afin que des non-initiés puissent écrire du code simple et propre ? Existe-t-il, en cas de besoin un ouvrage simple d'algorithmique appliquée à Python ?

Merci

Messages : 11325

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 26 juil. 2014 22:47

Tout ceci nous montre bien l'inconstance, l'incohérence et l'inconscience des décideurs publics en la matière.
scipy/numpy/matplotlib a été porté pour python3. sage devrait donc s'y mettre...

Pour ce qui est des traupins, que ce soit le 2 ou le 3 ne fait pas grand différence.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Répondre