"Les ames fortes"

Modérateur : Romain Deygout

thom's

Re: "Les ames fortes"

Message par thom's » 18 août 2010 22:38

LaMouette a écrit :Personnellement, j'ai adoré ce livre (oui, khâgneuse refoulée sur les bords, je me destine à des études entre les sciences et la littérature, alors c'est normal :D). Je l'ai trouvé passionnant, déroutant... Et tellement accrocheur que j'avais du mal à m'arrêter pour prendre des notes.

thom's, je partage ton avis sur les intentions de Giono : c'est normal si vous êtes tous déroutés (je l'étais aussi), et même quand on a l'habitude avec cet auteur, c'est un peu perturbant. Si on y prend garde, on se rend compte que la même histoire est racontée trois fois, avec des coupures, des interprétations et des ajouts à chaque fois. C'est bien là la problématique du livre : qui est mauvais ? Qui ne l'est pas ? Thérèse est-elle vraiment une manipulatrice insensible ? Firmin domine-t-il sa femme de façon presque violente ou alors en est-il la victime ? Qui est le méchant dans l'histoire ? Au fond, comment définit-on la méchanceté ? En fait, chacun n'aurait-il pas un petit quelque chose à se reprocher ?
Le mal n'est en fin de compte personnifié nul part, c'est peut être ça qui est perturbant : on n'arrive pas à mettre "les méchants" persécuteurs d'un côté, et les "gentils" persécutés de l'autre. Mais au fond, on s'en fiche !
Pour les bons et les méchants c'est encore ambigu, tu vois :
_ soit il y a une évolution dans les attitudes et caractères des personnages, et l'auteur nous décrit l'introduction du mal en Thérèse : à la fin, certains la classent effectivement dans les "méchants". Quant à Firmin, il pourrait en être depuis le milieu, quand on apprend qu'il bat sa femme, puis il se transformerait un peu en victime
_ soit l'évolution dans les attitudes et les caractères des personnages n'est qu'apparente, et à mesure que nous en apprenons plus sur eux, que nous entrons dans leur sphère privée, nous nous rendons compte qu'il y a certaines réalités que nous ne soupçonnions pas...

En effet, les premiers chapitres nous montrent le tableau d'une Thérèse innocente et d'un Firmin débrouillard et intelligent, les deux s'aimant. Et là, Giono fait fort avec le tableau de la "fuite romantique"...

Edit : ah, LaMouette, j'étais tombé une ou deux fois sur ton blog :wink: J'espère que tu passes de bonnes vacances, bon courage par avance pour l'année prochaine !

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: "Les ames fortes"

Message par LaMouette » 18 août 2010 23:25

FeynmaN a écrit :lol LaMouette comment on fait pour lire et prendre des notes en même temps ? J'ai jamais pu faire ça, je lis les bouquins géneralement sur un hamac :mrgreen: :mrgreen:
Tu lis deux fois : la première pour découvrir le livre, la seconde pour marquer les temps importants. Tu mets des post-it annotés partout dans ton livre, et quand tu t'arrêtes, tu poses le livre un quart d'heure pour noter ce qui te semble "à retenir". :D

thom's a écrit :_ soit l'évolution dans les attitudes et les caractères des personnages n'est qu'apparente, et à mesure que nous en apprenons plus sur eux, que nous entrons dans leur sphère privée, nous nous rendons compte qu'il y a certaines réalités que nous ne soupçonnions pas...
Moi, je penche plutôt là dessus : intuition, impression, ce qui me semble cohérent, je ne sais pas... Mais pendant la lecture, c'est ce à quoi j'ai immédiatement pensé.

Edit : ah, LaMouette, j'étais tombé une ou deux fois sur ton blog :wink: J'espère que tu passes de bonnes vacances, bon courage par avance pour l'année prochaine !
Le lien est toujours sur mon profil ;) Bonnes vacances à toi aussi. L'an prochain, on verra bien, si tu parles de ma santé... Et bien, on fait avec. :)
En tout cas, bon courage à toi aussi !
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 1620

Enregistré le : 05 sept. 2008 19:22

Classe : école d'ingénieurs

Localisation : Grenoble

Re: "Les ames fortes"

Message par FeynmaN » 19 août 2010 00:59

Je ne pourrai jamais lire un livre deux fois à part quelque rareté (Les piliers de la terre de Ken Follet lu 2 fois, Les années vertes de AJ Cronin lu 3 fois avec Le destin de Robert Shanon, je te les conseille en tout cas). On va dire que c'est déjà mal parti pour le français aux concours :cry:
"To be a good professional ENGINEER, always start to study late for exams because it teaches how to manage time and tackle emergencies."
Bill Gates

Messages : 1

Enregistré le : 24 août 2010 16:13

Classe : MPSI

Re: "Les ames fortes"

Message par StudeBoy » 24 août 2010 16:22

Y-at-il encore quelqu'un sur ce topic? :'O
Comme vous cher camarade ce livre m'a posé quelques difficultés, après avoir lu l'ensemble des posts il semblerait que l'on ne puisse pas appliquer une vision manichéenne du bien et du mal à ce bookin, car c'est un jeu sur les divers versions d'une même histoire, avec les avis et opinions de chacune des "vieilles". Alors est-ce que l'auteur a-t-il voulu mener le lecteur à mener une réflexion sur les apparences, ragots et etc...?
J'en profite pour vous demander ce que vous pensez du style familier adopté.

Messages : 22

Enregistré le : 08 juin 2010 16:07

Classe : PSI

Re: "Les ames fortes"

Message par mayoo06u » 26 août 2010 09:31

Coucou ce livre est assez tordue mais au final on le lit ( il vaut mieux savoir a l'avance que meme si on est perdue c'est normal )
En revanche le rapport avec le mal ... a part therese qui est froide et sans vrai sentiments c'est mince je trouve nan ?
PCSI - Stanislas Cannes
PSI - Stanislas Cannes
PSI(5/2) - Stanislas Paris

Messages : 10

Enregistré le : 25 août 2010 15:16

Re: "Les ames fortes"

Message par Améliie » 26 août 2010 11:23

peut-être qu'il sert à montrer que le mal est relatif et qu'aucun des personnages n'est fondamentalement mauvais mais que chacun possède une petite part de mal en lui... Donc pour le coup ce serait l'antithèse de Macbeth... :?: :?:
2010/2011: MPSI

Messages : 22

Enregistré le : 08 juin 2010 16:07

Classe : PSI

Re: "Les ames fortes"

Message par mayoo06u » 26 août 2010 11:42

Va trouver le mal chez Mme Numance ...
PCSI - Stanislas Cannes
PSI - Stanislas Cannes
PSI(5/2) - Stanislas Paris

Messages : 969

Enregistré le : 23 févr. 2010 13:07

Classe : MP

Re: "Les ames fortes"

Message par hedi » 26 août 2010 14:41

je vois un peu moins d'ambiguité: "Il faut pas se fier aux apparences"

On a une vision exterieure de ce qui ce passe, ils croivent tous que Therese est gentille, Firmin mechant ect. Et Therese raconte que c'etait un jeu.

Messages : 3

Enregistré le : 27 août 2010 18:52

Classe : spé

Re: "Les ames fortes"

Message par diamo » 27 août 2010 19:00

j'ai besoin d lien pour regarder les films (ames fortes et Mackhbeth) gratuitement SVP si vous pouvez m'aider car j y trouve pas

merci d'avance :) :)

Messages : 669

Enregistré le : 19 déc. 2009 08:03

Classe : L3

Re: "Les ames fortes"

Message par lueurmatinales » 27 août 2010 19:22

Améliie a écrit :peut-être qu'il sert à montrer que le mal est relatif et qu'aucun des personnages n'est fondamentalement mauvais mais que chacun possède une petite part de mal en lui... Donc pour le coup ce serait l'antithèse de Macbeth... :?: :?:

c'est la seule chose que j'ai retiré seul du livre, que le mal est relatif... par contre je n'avais pas pensé à l'antithèse avec Macbeth.
Trouver le mal chez madame numance ? elle a quand même tuer des gens hein !
Lycée Fabert (PC*) $ \longmapsto $ ENS Lyon

Répondre