Quel est mon niveau ?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 5806

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Re: Quel est mon niveau ?

Message par JeanN » 10 août 2012 21:35

ØļivierŏđÐ a écrit :
diastole a écrit : A fermat, c'est les MPSI qui ont un niveau de mp* 8)
Il me semble que le 2e à ulm en 2011 était en sup' à Fermat quand il a intégré, non?! :mrgreen:
LA-MEN-TABLE... :mrgreen: À Louis le Grand, les sups finissent major à Ulm :mrgreen:
(2007)
Petit joueur : il aurait pu passer le concours en TS ;)
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Messages : 1816

Enregistré le : 11 juin 2011 22:15

Localisation : En cavale

Re: Quel est mon niveau ?

Message par brank » 10 août 2012 23:52

JeanN a écrit :
ØļivierŏđÐ a écrit :
diastole a écrit : A fermat, c'est les MPSI qui ont un niveau de mp* 8)
Il me semble que le 2e à ulm en 2011 était en sup' à Fermat quand il a intégré, non?! :mrgreen:
LA-MEN-TABLE... :mrgreen: À Louis le Grand, les sups finissent major à Ulm :mrgreen:
(2007)
Petit joueur : il aurait pu passer le concours en TS ;)

Il faut le bac pour s'inscrire aux concours CPGE (à vérifier) ?
C'est une fiotte.

Messages : 1283

Enregistré le : 26 août 2011 01:06

Re: Quel est mon niveau ?

Message par ØļivierŏđÐ » 11 août 2012 06:03

JeanN a écrit :
ØļivierŏđÐ a écrit :
diastole a écrit : A fermat, c'est les MPSI qui ont un niveau de mp* 8)
Il me semble que le 2e à ulm en 2011 était en sup' à Fermat quand il a intégré, non?! :mrgreen:
LA-MEN-TABLE... :mrgreen: À Louis le Grand, les sups finissent major à Ulm :mrgreen:
(2007)
Petit joueur : il aurait pu passer le concours en TS ;)
Ah mais au fait... Il était dans votre classe ? :)

PS : vous voulez dire que le sup de Fermat connaissait le programme de prépa en Terminale ? :shock:

Messages : 5806

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Re: Quel est mon niveau ?

Message par JeanN » 11 août 2012 10:32

ØļivierŏđÐ a écrit :
JeanN a écrit :
ØļivierŏđÐ a écrit : LA-MEN-TABLE... :mrgreen: À Louis le Grand, les sups finissent major à Ulm :mrgreen:
(2007)
Petit joueur : il aurait pu passer le concours en TS ;)
Ah mais au fait... Il était dans votre classe ? :)

PS : vous voulez dire que le sup de Fermat connaissait le programme de prépa en Terminale ? :shock:
Non (je suis un peu plus ancien...), et même pas dans mon ancien lycée :-)
Sinon, cette histoire de passage de Ulm en TS était une simple plaisanterie car je ne connais ni l'un ni l'autre...
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Messages : 346

Enregistré le : 16 févr. 2010 13:48

Re: Quel est mon niveau ?

Message par diastole » 11 août 2012 11:35

Olivierod: on sait bien que dans les prepas parisiennes et versaillaises, ils ont les sujets avant! :mrgreen:

Messages : 423

Enregistré le : 25 juin 2010 13:23

Classe : PC 5/2

Re: Quel est mon niveau ?

Message par rAzor » 11 août 2012 13:25

diastole a écrit :Olivierod: on sait bien que dans les prepas parisiennes et versaillaises, ils ont les sujets avant! :mrgreen:
Surtout les sujets de chimie de l'X. :twisted:

Messages : 2712

Enregistré le : 14 juil. 2011 00:58

Localisation : Lyon - Paris

Re: Quel est mon niveau ?

Message par Nico_ » 11 août 2012 14:29

ØļivierŏđÐ a écrit : PS : vous voulez dire que le sup de Fermat connaissait le programme de prépa en Terminale ? :shock:
En maths : bien sûr. Et il connaissait même plus que ça je pense.
En physique, les sups qui passent les concours se foutent pas mal du cours de spé en général - sauf quelques définitions -, ils font de la physique pas bien belle mais qui marche en partant à chaque fois d'un PFD ou des équations de Maxwell. Les calculs font le reste. Et ils travaillent la thermo, parce que ça, c'est différent :)

Edit :
Je précise aussi qu'il y a "plein" d'élèves en Terminale capables de torcher un sujet de maths d'Ulm sans aucun soucis. Ces mêmes élèves sont déjà très copains avec des notions mathématiques et des théorèmes mathématiques qui demandent une compréhension des bases de prépa plus qu'excellente et un recul incroyable. Certains pensent à des théorèmes que des agrégés ne connaissent même pas (oui, tout ça en Terminale) pour s'attaquer à certains problèmes dont un spé ne comprendrait même pas l'énoncé.
Je précise aussi que ce n'est pas du tout mon cas, mais j'ai eu l'occasion de rencontrer quelques étudiants comme ça, et ça peut impressionner au début :) (je "connais" un Terminale qui allait voir des oraux de l'agreg)
MPSI/MP* -- Lycée du Parc
École Normale Supérieure -- Ulm

Ne répond pas aux relous par MP.

Messages : 1283

Enregistré le : 26 août 2011 01:06

Re: Quel est mon niveau ?

Message par ØļivierŏđÐ » 12 août 2012 00:06

JeanN a écrit :
Non (je suis un peu plus ancien...), et même pas dans mon ancien lycée :-)
En fait, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai fait une confusion entre vous (prof de MPSI) et David (prof à Fermat) ... :|
diastole a écrit :Olivierod: on sait bien que dans les prepas parisiennes et versaillaises, ils ont les sujets avant! :mrgreen:
:mrgreen:

Messages : 830

Enregistré le : 11 août 2012 17:28

Localisation : Strasbourg

Re: Quel est mon niveau ?

Message par arreuh » 12 août 2012 18:59

Y'a aucune raison spéciale pour que tu te plante en prépa, t'as une ( très ) bonne moyenne ( moi j'étais dans les 13 dans un petit lycée de province où je n'ouvais les cahiers que pour me ventiler :D ) donc si tu t'accroche un peu tu devrais largement survivre.
2010-2012 Henri Loritz (Nancy) : PCSI -> PSI*
2012-2014 Supélec (Metz) -> Semestre à Singapour
2014-2015 CentraleSupélec (Chatenay/Gif) : Option énergie fossile, Master II : Génie Civil et Environnement

Messages : 40

Enregistré le : 25 févr. 2012 22:49

Classe : PSI*

Re: Quel est mon niveau ?

Message par Axel6430 » 14 août 2012 14:45

arreuh a écrit :Y'a aucune raison spéciale pour que tu te plante en prépa, t'as une ( très ) bonne moyenne ( moi j'étais dans les 13 dans un petit lycée de province où je n'ouvais les cahiers que pour me ventiler :D ) donc si tu t'accroche un peu tu devrais largement survivre.
Oui, je comprends :) Mais bon c'est difficile de pas anticiper avec toutes les légendes urbaines qui tournent autour des prépas, d'autant que y a toujours un ami pour raconter l'histoire d'une connaissance passionnée de maths qui s'est planté en prépa (surtout que des maths, j'en prends pas au petit déjeuner non plus).
M'enfin bon, j'ai voulu aller en prépa pour essayer d'utiliser au mieux mon potentiel, et d'après ce que je comprends c'est un bon moyen de le faire :mrgreen:
(Ah et autre question qui a rien a voir avec les prépas; si on veut poursuivre les études une fois ingénieur, ça se passe comment ? On peut le faire à l'étranger, genre US ou UK, ou c'est plus compliqué ?)

Répondre