Arrêter la prépa

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 1

Enregistré le : 28 déc. 2012 10:54

Classe : PCSI

Localisation : Quelque part au fin fond de la Bretagne

Arrêter la prépa

Message par H-Lucinée » 28 déc. 2012 11:42

Bonjour.

Je suis actuellement en prépa PCSI (au lycée Chateaubriand de Rennes, pour les connaisseurs :mrgreen: ). Je me situe dans le milieu de ma classe en général, sauf en maths et physique, ce qui me fait penser que je ne suis pas un cas désespéré. Cependant, depuis les vacances de la Toussaint, je pense sérieusement à me réorienter.
J'aime bien la chime et plus ou moins les maths, mais j'ai l'impression de ne pas être à ma place dans ma classe. Tous veulent devenir ingénieur ou pilote d'avion, tandis que mon rêve à moi, c'est de devenir comédienne. Mais étant réaliste, et comme il faut bien manger tout les jours, je me suis orientée en prépa parce que je ne savais pas quoi faire et que tout le monde me disait que j'avais le niveau, que je pouvais et de vais le faire. J'ai l'impression d'avoir laissé les autres décider de mon orientation, même si la prépa me plaît.
L'ambiance dans la classe ne me déplaît pas, et les profs sont très sympas, mais plus on avance, moins je comprends. Ce que j'apprends m'intéresse, mais l'enjeu proposé ne me convient pas, il me semble. Je ne veux devenir ni ingénieur, ni enseignant-chercheur. Peut-être est-ce par méconnaissance du métier en soit, ou par peur d'être formatée.

Toujours est-il que je vais continuer jusqu'à la fin de l'année, histoire de voir et de ne pas regretter d'avoir arrêter trop tôt, mais après....? Que faire ? Comment ça se passe ?
J'ai demandé à mes professeurs les démarches, mais la seul réponse que j'ai eu était de continuer, d'obtenir mes équivalences et de continuer à la fac, dans le cursus où nous avons tous été inscrit au début de l'année (Physique des matériaux, sexy non ?! :lol: ). Je suis légèrement dans le flou, autant sur les démarches que sur ce que je veux. J'aime les arts, mais je suis très scientifique quand même (et j'aime quand même ça... :roll: ) J'ai aussi peur d'être la seule dans ce cas. Le sujet étant un peu épineux à aborder avec mes parents, j'aurais besoin d'un peu d'aide, ou au moins d'un avis extérieure me permettant de clarifier mes pensées.

D'avance merci à ceux qui liront, et à ceux qui se pencheront sur mon cas légèrement complexe. :mrgreen:
"Il ne faut pas juger les gens à leurs relations. Judas, par exemple, avait de très bons amis."
Veraine

Messages : 47

Enregistré le : 11 janv. 2011 20:37

Re: Arrêter la prépa

Message par jaab92 » 28 déc. 2012 13:00

Une manière de voir les choses: tu finis ta sup , si tes profs sont d'accord pour que tu passes en spé , tu passes en spé, sinon direction la fac.
Dans le cas ou tu passes en spé , tu te renseignes alors sur les écoles qui pourraient t'intéresser ( tu as dit que tu aimais bien la chimie, pourquoi pas chimie paristech par exemple? c'est juste un exemple ), ensuite quand t'auras intégrer une école, tu auras largement le temps de faire des choses a coté ( du théatre par exemple ), et a partir de la, si tu penses qu'etre comédienne est ton seul et unique avenir, tu te reconvertis :) ( dans mon école, certains ont fini écrivains, prêtres etc ... ).
Mais cela implique que tu t'investisses sérieusement dans ta prépa ! Sans un minimum de motivation, tu auras beaucoup de difficultés a aller jusqu'au bout.
2012-... : ECP

Messages : 71

Enregistré le : 16 févr. 2011 22:03

Classe : Intégré

Localisation : Salon de provence

Re: Arrêter la prépa

Message par Gabhdid » 28 déc. 2012 13:04

Je suis assez daccord avec jaab, je pense que ça vaut vraiment le coup de finir une prépa et d'intégrer une école d'ingénieur !
Bon courage, tiens le coup, le jeu en vaut la chandelle !
Gabhdid

Ps : en plus chatô c'est une super prépa :p
2011/2012 - PCSI Lycée Chateaubriand
2012/2013 - PSI Lycée Chateaubriand
2013/2016 - Ecole de l'air

V@J

Messages : 2860

Enregistré le : 22 janv. 2009 17:15

Re: Arrêter la prépa

Message par V@J » 28 déc. 2012 13:21

Bonjour,
H-Lucinée a écrit :mon rêve à moi, c'est de devenir comédienne. Mais étant réaliste, et comme il faut bien manger tout les jours, je me suis orientée en prépa
Et, puisque tu apprécies ce que tu y fais, tu as bien fait. Je connais pas mal d'artistes, dont certains ont réussi à se faire un trou dans le milieu et d'autres non ; dont certains avaient fait des études qui leur assuraient une insertion professionnelle très facile (école d'ingé, Sciences Po, etc), d'autres s'étaient jetés à corps perdu dans leur art dès le post-bac. Je peux t'assurer que, dans le tas, tout le monde est heureux, à part ceux qui se sont jeté à corps perdu dans un monde où ils peinent à se faire une place, et n'ont aucune issue de secours à part des métiers payés à coup de trique. En particulier, je connais un chanteur semi-professionnel qui bosse également dans une banque, et clairement il a fait le bon choix, car il chante tant qu'il veut mais n'a pas de "pression du résultat".
H-Lucinée a écrit :Je ne veux devenir ni ingénieur, ni enseignant-chercheur. Peut-être est-ce par méconnaissance du métier en soit, ou par peur d'être formatée.
Que signifie "être formatée" ? Qu'un métier que tu méconnais ne t'attire pas, c'est normal. Et je t'invite en effet à te renseigner à ce propos. Mais je ne comprends pas cette peur d'être "formatée" telle que tu l'exprimes. Qui t'a donné une idée pareille ? On crie à tout-va que la prépa "formate" ses élèves, pourtant tu sembles naturelle et bien dans tes baskets. Pour les trajectoires professionnelles que tu mentionnes, c'est pareil.
H-Lucinée a écrit :J'aime les arts, mais je suis très scientifique quand même (et j'aime quand même ça... :roll: ).
Puisque tu aimes les deux, et qu'une des voies te semble plus à même de pourvoir à ta survie matérielle, je t'invite à la suivre dans l'optique de pouvoir en faire ton activité principale. Donne-toi un maximum de moyens pour réussir dans cette voie, et ensuite pouvoir te donner à fond dans les arts que tu apprécies également : en étant diplômée d'une école reconnue, tu pourras te permettre de prendre des risques qui auraient pu s'avérer bien téméraires si tu n'avais pas une voie de repli solide. Et puis continuer tes études scientifiques est loin de signifier un abandon de ton goût pour la comédie !

Cordialement,

V@J

Messages : 86

Enregistré le : 10 janv. 2011 14:03

Classe : terminale

Re: Arrêter la prépa

Message par lanciatifoso » 28 déc. 2012 15:28

Le chanteur/écrivain/cineaste Antoine (au siècle Pierre Antoine Muraccioli)
est normalien...

Messages : 5614

Enregistré le : 14 juin 2005 19:29

Re: Arrêter la prépa

Message par Ragoudvo » 28 déc. 2012 15:38

Centralien, plutôt. Est-ce une référence artistique, d'autre part ? :roll:

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: Arrêter la prépa

Message par bullquies » 28 déc. 2012 15:48

rowan atkinson (mr. bean) est bien diplômé de newcastle et oxford et a fait de l'electrotech, donc bon... Je pense aussi qu'il faut savoir assurer ses arrières et pouvoir faire quelque chose, et pourquoi pas suivre l'exemple que t'a présenté V@J.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 2146

Enregistré le : 01 juin 2012 22:03

Re: Arrêter la prépa

Message par Cortez » 28 déc. 2012 15:55

Citons donc plutôt Boris Vian (Ecole Centrale... où il s'est, semble-t-il, ennuyé fortement :-) )

Messages : 11457

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Arrêter la prépa

Message par father » 28 déc. 2012 20:56

l'auteur des nuits fauves n'est pas allé au bout de centrale lille ex idn
mais d'autres sont allés au bout comme Goldman jj à l'edhec qui sait gérer sa marque...

compte supprimé

Re: Arrêter la prépa

Message par compte supprimé » 28 déc. 2012 22:51

Tu dis ne pas être attirée par le métier d'ingénieur mais connais-tu réellement les métiers de l'ingénieur ?

Répondre