Prestigeophobie

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Prestigeophobie

Message par Jay Olsen » 16 juil. 2014 16:51

Prouesse a écrit :Le premier post à la limite du troll recèle beaucoup de vérités.
+1
C'est très bien écrit même si trollesque mais aussi très vrai
Vendue, merci

Messages : 1939

Enregistré le : 10 juin 2011 00:18

Classe : M2

Re: Prestigeophobie

Message par Arky » 16 juil. 2014 18:07

Jay Olsen a écrit :
Prouesse a écrit :Le premier post à la limite du troll recèle beaucoup de vérités.
+1
C'est très bien écrit même si trollesque mais aussi très vrai
Oui bien sûr, c'est bien connu que les intégrés et travailleurs veulent piquer les places des taupins en école.
"A qui profite le crime ?"
Au passage, pour ceux qui disent clairement que leur envie se résume à se faire de la tune à la City, personne ne se dérange pour dire qu'il faut faire X/Ulm/CentralePa - EK. Alors quoi ? Ceux là prennent moins de place dans les listes d'admission ?
Bref, le troll était assez drôle (mais trop obvious), mais alors vous qui le soutenez bec et ongles êtes à mourir de rire. "Vas à l'ENSIMAG plutôt qu'à l'ENSMA pour bosser sur la combustion, c'est plus réputé".
2008-2011 : Lycée Bellevue (Martinique)
Image
2011-2013 : Ginette - MPSI 2 (Taupe Power !) / MP*1

2013-now : ENS Maths/Info

Messages : 254

Enregistré le : 13 juil. 2014 17:44

Localisation : Là où tu ne veux pas être.

Re: Prestigeophobie

Message par Prouesse » 16 juil. 2014 19:18

La vérité qui m'apparaît est pas le mobile qui justifie les gens de ce forum à t'écarter des grosses écoles, mais juste à le faire et c'est une constatation empirique partagée par beaucoup.
Quelqu'un qui veut intégrer l'X se verra cloué au pilori avec une dizaine de questions toutes plus condescendantes les unes que les autres. Je parle même pas de ceux qui veulent faire de la finance... :lol:
Moi personnellement je m'en fous je sais ce que je veux faire et je pose des questions d'ordre technique sur la prépa. Mais quelqu'un qui veut réellement en savoir plus sur certaines choses (grosses écoles, débouchés sélectifs connus pour gagner de l'argent) n'en saura pas beaucoup ici.
Et on soutient rien bec et ongle t'as rien compris. C'est toi qui t'impliques de manière exagérée dans chaque débat comme si ta vie en dépendait.
#OKLM

Messages : 1939

Enregistré le : 10 juin 2011 00:18

Classe : M2

Re: Prestigeophobie

Message par Arky » 16 juil. 2014 19:40

Prouesse a écrit :Et on soutient rien bec et ongle t'as rien compris. C'est toi qui t'impliques de manière exagérée dans chaque débat comme si ta vie en dépendait.
C'est très drôle que tu dises ça car j'ai justement l'impression de lire quelques messages qui me choquent et me font réagir rapidement et de loin. Le fait que tu croies vraiment que je m'investis "de manière exagérée" montre que tu es bien trop dans la superficialité pour avoir une conversation intéressante (d'ailleurs, tu soutiens, mais pas bec et ongles, hein ?)
Quant au reste de ton message, on pose ce genre de questions à tout le monde. Quand un mec dit qu'il veut l'X car il aime le côté mili et qu'il sait que c'est une bonne porte pour entrer dans la finance et se faire du blé, pour moi il est parfaitement légitime et son projet tient la route. En revanche, le mec qui veut faire 7/2 pour avoir l'X pour "des raisons persos" tout en étant condescendant envers les intervenants et sans répondre à aucune question, même sur ses points forts/faibles à exploiter/travailler... bah ouais, je vais pas me faire chier pour lui rendre service en le faisant réfléchir 2 secondes.
2008-2011 : Lycée Bellevue (Martinique)
Image
2011-2013 : Ginette - MPSI 2 (Taupe Power !) / MP*1

2013-now : ENS Maths/Info

Messages : 2135

Enregistré le : 18 mai 2007 19:29

Classe : post doc

Localisation : Saclay

Re: Prestigeophobie

Message par Raphaëlle » 16 juil. 2014 20:03

corderaide a écrit :La discussion en elle-même est intéressante, je faisais juste la remarque pour Arky :mrgreen:
(Mais discussion intéressante, même si encore une fois je suis plutôt de l'avis de Penangol. D'ailleurs, que quelqu'un m'explique le concept du sens physique en méca Q sans avoir mangé quelques calculs avant... Pour moi on ne sait bien se servir d'un outil (le sens physique, un logiciel de calcul, une calculatrice) que lorsqu'on sait faire sans.)
En vrai je suis tout à fait d'accord, je pense que comprendre le calcul qui permet d'arriver à un résultat est le meilleur moyen de le comprendre (quand je dis comprendre le calcul, j'inclus évidemment toutes les approximations etc.). Je trouve aussi que les nouveaux programmes donnent des gens pas très forts techniquement. Mais bon, j'essayais de voir le bon côté des choses...

Sinon sur la meca Q, on est obligé de se faire des calculs.
Mais à un moment, ce n'est plus possible. Je m'explique : je travaille sur l'effet Kondo, en tant qu’expérimentatrice. Peut importe ce qu'est l'effet Kondo, le truc c'est que c'est un problème (quantique) non soluble perturbativement. En fait c'est super compliqué, il faut utiliser du groupe de renormalisation. Bref, si je commence à vouloir comprendre ça, je vais y passer ma vie et n'aurai pas le temps de faire mes expériences (et en plus ça me ferait chier, mais passons). Du coup, quand on en parle, c'est de façon probablement un peu naïve, avec les mains, mais on arrive plutôt bien à comprendre ce qui se passe. Et là, j'ai vraiment l'impression de faire de la physique.

Mais, effectivement, il ne nous viendrait pas à l'idée de démontrer quoi que ce soit avec nos explications avec les mains... c'est juste pour interpréter des expériences, après on demande à des théoriciens si on veut des choses précises. Et puis évidemment, si je ne savais pas ce que c'est qu'un hamiltonien ou d'autres choses de la base de la méca Q, ça serait un peu compliqué...
Recherche en physique quantique expérimentale
Ex-ENS Lyon
Ex-PC*

Répondre