LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 365

Enregistré le : 17 août 2005 19:33

Localisation : Paris

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par twist00 » 08 sept. 2006 22:11

CBP a écrit : Le programme est fait pour être très très léger au début.
On m'avait dit que la prépa c'était trés difficile, mais pour l'instant, le cours est parfaitement compréhensible...
Grace à votre remarque, CBP, je saisis pourquoi! :D
Centrale Paris

Messages : 2

Enregistré le : 31 août 2006 15:56

Localisation : Nice

Message par nicois06 » 08 sept. 2006 22:52

C'est sur qu'en étant loin de chez soi ça doit pas être facile... surtout quand on ne connait personne dans la classe.
Je sais que moi cette année pour l'instant c'est tranquille, en même temps je reste près de chez moi et je connais deux personnes dans ma classe, donc cela facilite les choses.
En ce qui concerne le cours, pour l'instant c'est assez simple quand même, c'est plus de la révision appronfondi, ya beaucoup de notions vues en terminale (mis à part en chimie) mais sinon rien de bien nouveau.
PCSI Masséna - Nice première année

Messages : 181

Enregistré le : 26 mars 2006 10:06

Localisation : Val d'oise

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par corainth » 09 sept. 2006 22:22

CBP a écrit : Le programme est fait pour être très très léger au début.
Mouais quand même, autant en physique c'est vrai que ça va (bien que le prof a dit que l'idée de prendre les bouts faciles de chaque partie soit pas une bonne idée et qu'on ait commencé l'electrocinetique) autant en maths apres les 8 premieres heures (6h de cours 2h de presentation de la prepa) c'était tres lourd, un cours important à apprendre sans avoir vraiment compris durant le cours, on s'est tapé d'enormes fou rire à l'internat sur ça. Ce matin les 4h de maths allaient bien mieux (les 4h du jeudi egalement)
5/2 MP* à Henri IV
Centrale Paris

Avatar du membre

Messages : 3695

Enregistré le : 13 févr. 2004 15:11

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par » 10 sept. 2006 00:04

corainth a écrit :autant en maths apres les 8 premieres heures (6h de cours 2h de presentation de la prepa) c'était tres lourd
Non non, ça c'était très léger, attends donc de voir la suite pour trouver ça lourd :twisted:

Messages : 199

Enregistré le : 16 juil. 2006 12:20

Message par warrior89 » 10 sept. 2006 11:25

nicois06 a écrit :C'est sur qu'en étant loin de chez soi ça doit pas être facile... surtout quand on ne connait personne dans la classe.
Je sais que moi cette année pour l'instant c'est tranquille, en même temps je reste près de chez moi et je connais deux personnes dans ma classe, donc cela facilite les choses.
En ce qui concerne le cours, pour l'instant c'est assez simple quand même, c'est plus de la révision appronfondi, ya beaucoup de notions vues en terminale (mis à part en chimie) mais sinon rien de bien nouveau.
Entièrement d'accord. :wink: pour le fait de connaître personne c'est mon cas aussi le premier jour j'étais un peu "alone". et là merci l'internat!! en 1semaine j'ai sympathisé avec pas mal de monde, et on s'aidait pour les premiers TD(surtout celui de maths :evil: ). Ceux qui sont dans la classe et qui ne sont pas à l'internat on beaucoup plus de mal à s'intégrer(dans les premiers jours) quand ils ne connaissent personne. pour le programme de pcsi de la première semaine, c'est vrai qu'il est très simple, et ça peut etre problématique si on galère déja beaucoup en cours. en maths on a fait que des rappels de term( à part une formule de taylor plutôt marante :shock: ) en physique c'est le programme de spécialité physique/chimie de term. c'est juste en chimie qu'en effet c'est du nouveau.
PC au lycée Marceau (Chartres)

Messages : 181

Enregistré le : 26 mars 2006 10:06

Localisation : Val d'oise

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par corainth » 10 sept. 2006 11:48

Mû a écrit :
corainth a écrit :autant en maths apres les 8 premieres heures (6h de cours 2h de presentation de la prepa) c'était tres lourd
Non non, ça c'était très léger, attends donc de voir la suite pour trouver ça lourd :twisted:
Surement, mais j'ai preferé les 8 dernieres aux 8 premieres, peut etre le fait de devoir se remettre dans le bain.
5/2 MP* à Henri IV
Centrale Paris

Messages : 17

Enregistré le : 31 oct. 2005 21:02

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par stefII » 11 sept. 2006 21:06

CBP a écrit :D'un point de vue purement scolaire, oui. Seulement dans un dossier, il n'y a pas de profil psychologique et certains ne supportent pas la "pression", si légère soit-elle, et encore moins le fait de ne pas tout comprendre. Certains n'ont pas la gniac et, dans le même temps refusent l'échec. J'en ai connu, ils sont partis de prépa. Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus, mais ils ont eu raison de le faire. La prépa, ça va vite ...
Je pense que pas forcément :)
C'était mon cas et l'année de sup a été très dure mais je suis encore là, saine et (presque) sauve :mrgreen:
Si on ne sait pas quoi faire comme études, il faut s'accrocher c'est tout :wink:
C'est un dur travail sur soi mais ça renforce :wink:
D'ailleurs j'en suis devenue un peu je m'en foutiste, je dramatise plus autant qu'avant...

Pour vous madame, dites lui de rester encore un peu, le début est assez choquant: il a quitté ses amis, il vit seul... c'est assez déroutant mais peut-être que dans quelques semaines cela ira mieux... sinon il pourra toujours partir mais au moins il ne regrettera pas sa décision :)
PC - lycée pasteur - neuilly sur seine

Messages : 9598

Enregistré le : 18 déc. 2002 19:09

Classe : Prof

Localisation : Metz

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par Quetzalcoatl » 11 sept. 2006 22:29

stefII a écrit :
CBP a écrit :D'un point de vue purement scolaire, oui. Seulement dans un dossier, il n'y a pas de profil psychologique et certains ne supportent pas la "pression", si légère soit-elle, et encore moins le fait de ne pas tout comprendre. Certains n'ont pas la gniac et, dans le même temps refusent l'échec. J'en ai connu, ils sont partis de prépa. Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus, mais ils ont eu raison de le faire. La prépa, ça va vite ...
Je pense que pas forcément :)
C'était mon cas et l'année de sup a été très dure mais je suis encore là, saine et (presque) sauve :mrgreen:
Si on ne sait pas quoi faire comme études, il faut s'accrocher c'est tout :wink:
Oui mais justement, ceux qui n'ont pas la gniac, ils ne s'accrochent pas ! Ils laissent tomber. Ceux qui s'accrochent malgré l'échec voire les échecs, ceux là on dit qu'ils ont la gniac. Et pour eux je ne me fait pas trop de soucis en règle générale.
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Messages : 20

Enregistré le : 27 juil. 2005 11:57

Localisation : Paris

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par scherzo » 12 sept. 2006 00:31

MON FILS EST RENTRE EN PREPA A TOULOUSE A PIERRE DE FERMAT DEPUIS LUNDI 4 SEPTEMBRE 2006 EN 1ERE ANNEE DE MPSI. LES PREMIERS JOURS SONT DURS, LE MORAL EST PLUTOT BAS. IL A DEJA L'IMPRESSION D'AVOIR PRIS DU RETARD,
ça ce n'est pas grave. Tout le monde sait bien que Pierre de Fermat exige beaucoup de ses élèves. [enfin non pas tout le monde visiblement mais quand on y est passé on le sait, de même pour les lycées très "côtés" souvent. Quand on a l'ambition de faire intégrer l'X à 50% de ses élèves par exemple, on s'en donne les moyens. Vous avez choisi PdF pour ces moyens justement j'imagine] Il n'est pas le seul dans sa classe à trouver ça dur, au contraire.
IL PERD L'APPETIT ET A DU MAL A DORMIR DU FAIT DE LA TROP FORTE CHALEUR;
Dans quelle mesure? Quand il fait chaud et que je suis stressé, je n'ai pas faim non plus, et insomniaque s'il fait chaud!
C'EST D'AUTANT PLUS DIFFICILE POUR LUI QU'IL EST DIABETIQUE INSULINO DEPENDANT


Dans quelle mesure? Deux autopiqures par jours suffisent-elles pour faire oublier cette dépendance ou est-ce plus lourd? Si c'est beaucoup plus lourd, là il faut une attention spécifique. Dès lors que la santé peut sérieusement être en jeu, on ne joue plus.
Je préfère être honnête: j'ai eu un cas extreme d'élève que le fait de se concentrer fatiguait beaucoup, et lui donnait des maux de tête. Il devait redoubler d'efforts pour se concentrer, et encore plus mal à la tête, donc travail plus longtemps donc moins de sommeil etc. cercle vicieux. Cet élève n' a pas pu réussir en prépa car il n'a pas résolu son problème de santé. Autrement dit: si réfléchir n'est pas possible, on n'est pas fait pour les études.
Ce ne semble pas être le cas de votre fils, et une fatigue passagère est traitable par vitamines ou un meilleur rythme. Il va s'installer un régime stationnaire, dans lequel le repos va effacer la fatigue: l'accumulation est intenable, l'organisme va s'habituer. Mais rassurez vous c'est pareil pour tous les élèves. à moment donné, mieux vaut dormir que de finir son DM, point.
PENSEZ VOUS QU'IL AIT AUTANT DE CHANCE DE REUSSIR QUE LES AUTRES?
Suivant la lourdeur de son handicap la réponse est variable, Cf mon exemple.

Pour finir, vous avez une réaction normale de parents normaux qui couvent leur petit canard, c'est normal :) Vous ne pourrez pas le protéger indéfiniment, peut-être faudrait-il lui laisser l'opportunité de prouver qu'il peut être aussi bon que les autres sinon meilleur, et ainsi démontrer que son diabète n'est pas si invalidant??
Par analogie un peu "poussée", si toutes les personnes avec un handicap petit ou grand se disaient qu'elles ne peuvent rien, on n'aurait ni Stephen Hawking, ni champions de handisport.

Bref: COURAGE pour vous et votre fils. Si c'est vraiment intenable, voyez une prépa de proximité, il pourra tout aussi bien réussir qu'à Fermat.

Messages : 410

Enregistré le : 02 mai 2006 20:16

Re: LES PREMIERS JOURS DE LA RENTREE EN PREPA

Message par Matt_costa » 12 sept. 2006 18:14

scherzo a écrit :Il va s'installer un régime stationnaire, dans lequel le repos va effacer la fatigue: l'accumulation est intenable, l'organisme va s'habituer. Mais rassurez vous c'est pareil pour tous les élèves. à moment donné, mieux vaut dormir que de finir son DM, point.
Je tiens à confirmer ce point, pour tous ceux qui peuvent se dire que la prépa est vraiment ultra fatiguante, etc. Au début, on sort du rythme lycée, ou le travail intellectuel (qui est fatiguant à fortes doses, si si !) est moindre en comparaison, et on a du mal à se caler. Mais c'est en ayant ces mauvaises habitudes au début qu'on les corrige peu à peu, et au bout d'un mois s'installe naturellement un rythme de croisière.
Et comme l'a dit scherzo, travailler à la maison, c'est très bien, mais quand on en peut plus, mieux vaut dormir pour pouvoir suivre les cours le lendemain. Dans le cas contraire s'installe une course contre le temps, ou on doit rattraper les cours qu'on a mal suivi a cause de la fatigue, ET effectuer le travail personnel... Ce qui est fatiguant! Cercle vicieux...

Courage à tous :wink:

Répondre