élève en difficulté

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 2

Enregistré le : 05 sept. 2018 11:20

élève en difficulté

Message par beric » 05 sept. 2018 12:02

bonjour,je ne sais pas si c'est le lieu mais j'essaie.
Notre fille semble n'aller vraiment pas bien,parlant déjà d'abandonner,nous disant n'avoir rien compris aux cours qu'elle avait suivi,bref en panique.
Nous lui avons conseillé d'aller voir le surveillant de l'internat,ce qu'elle a fait,cela semble l'avoir rassurée un peu.
Notre fille n'étant pas d'un caractère à se confier,nous nous faisons du souci.
N'étant pas sur place,nous avons du mal à évaluer son état.
Si vous avez des suggestions sur des personnes qu'elle pourrait voir ou autres
Merci de nous répondre en mp

parents d'une élève rentrée en prépa bcpst cette année à Joffre

beric

Messages : 77

Enregistré le : 11 nov. 2015 15:51

Classe : PSI

Re: élève en difficulté

Message par guedojulie » 05 sept. 2018 12:27

Je me souviens du premier cours de physique en début de sup : oscillateur harmonique et équations différentielles.

Sortant d'une terminale assez moyenne j'ai eu beaucoup de mal et pensais n’être pas fait pour la prépa. Je n'ai pas abandonné pour autant, et j'ai fini par réussir "correctement" au vu de mon niveau en début de sup.

Les premiers jours / semaines ne sont pas représentatifs, elle peut bien, voir très bien réussir en continuant de s'accrocher.

Messages : 2633

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: élève en difficulté

Message par grenadine » 05 sept. 2018 12:58

Votre fille va apprendre à connaître ses camarades et trouvera du soutien.
Elle va se rendre compte qu'elle n'est pas la seule à être
perdue.
Le premier semestre nécessite de grandes capacités d'adaptation : nouvelle ville, changements de lycée, internat, rythme de travail et apprentissage, se faire de nouvelles connaissances...
Ça fait peur rien que de l'écrire 😊
Il faut du temps et des encouragements de votre part.
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP (GME)
MPSI Saint-Louis

Messages : 285

Enregistré le : 16 févr. 2017 19:16

Classe : PC*

Re: élève en difficulté

Message par Lily1998 » 05 sept. 2018 13:36

Les premiers jours en prépa, c'est la galère pour presque tout le monde. Ce n'est absolument pas représentatif de la suite. Mon ressenti personnel est que la situation s'améliore progressivement à partir de janvier, quand on commence à comprendre comment travailler. Surtout, qu'elle ne lâche pas ! Et qu'elle n'hésite pas à en parler à ses camarades, il y a forcément d'autres personnes qui se sentent perdues, et c'est tout à fait normal.

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: élève en difficulté

Message par bullquies » 05 sept. 2018 13:58

Tout ira bien, c'est comme quand tu apprends à faire du vélo et qu'on te retire les petites roues pour la première fois
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 2695

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: élève en difficulté

Message par Saint Germain » 05 sept. 2018 14:49

C'est une phase que tous les élèves traversent les premiers temps : c'est le temps d'adaptation, il peut durer quelques semaines voire quelques mois. C'est un temps où l'élève apprend à prendre ses marques, à trouver ou peaufiner sa méthode de travail, à se connaître (son rythme, ses limites...). Il ne faut en aucun cas baisser les bras à ce moment là car tout le monde traverse cette période.
Donc quelques conseils pratiques pour elle :
- avoir une bonne hygiène de vie : nourriture et surtout sommeil car le risque durant cette phase est d'empiéter sur son temps de sommeil pour combler ses lacunes. À ne surtout pas faire, il faut absolument respecter son temps de sommeil nécessaire pour être en forme en cours toute la journée !
- avoir une bonne organisation : faire un planning précis pour optimiser son temps de travail et son temps de récupération.
- poser des questions à ses professeurs après les cours sur les points non compris ou des conseils méthodologiques.
- s'entourer de camarades pour s'entraider et se soutenir.
- se laisser du temps libre dans la semaine pour faire du sport ça permet d'évacuer le stress et les tensions accumulés.
- ne pas hésiter à faire des micro-siestes (15-20min) : elles sont très efficaces et améliorent la mémorisation. Elle en aura particulièrement besoin en BCPST où il y a une part de mémorisation plus importante que dans les autres filières scientifiques avec la biologie et la géologie.

Conseils pratiques pour vous :
- vous ne devez être là que pour son bien être psychologique et matériel ; évitez de lui poser des questions sur les cours/colles/DS etc... parlez d'autres choses !
Si elle vous en parle écoutez là, si elle n'en parle pas n'abordez pas le sujet. Vous devez être là uniquement pour la soutenir psychologiquement. Ne la stressez en aucun cas.
Tous les moments qu'elle va avoir avec vous (au téléphone ou physiquement quand elle rentrera) doivent être positifs, sereins et bienveillants. Vous devez être pour elle une bouffée d'air frais, pour qu'elle se sente bien. En faisant cela vous améliorerez la qualité de son bien-être et donc cela aura un impact sur sa façon d'aborder ses cours et in fine sur ses résultats.

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: élève en difficulté

Message par LaMouette » 05 sept. 2018 15:02

Bonjour,

Il n'est pas très étonnant en soi qu'elle pense n'avoir rien compris : ce sentiment de panique peut arriver à certains très bons élèves habitués à "tout capter" très rapidement, et qui se retrouvent dans la situation où ils captent beaucoup, beaucoup moins.
L'effort de concentration nécessaire est maintenant largement supérieur, avec une impression de maîtrise moindre : c'est très déstabilisant !

Elle devrait rapidement se rendre compte que nombre de ses camarades partagent cette impression (avec un sentiment plus ou moins grand de panique).
Il est également possible d'en parler à ses profs, le plus souvent bienveillants et à l'écoute. Et ils ont l'habitude des débuts d'année :wink: .

Elle a été prise, c'est qu'elle en a le niveau (oui, même si elle a été prise "fin août", elle a été classée dans le groupe des élèves qui ont le niveau).

Courage à elle, ce n'est qu'une étape à surmonter !
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 380

Enregistré le : 02 mars 2018 09:55

Re: élève en difficulté

Message par antirobots » 05 sept. 2018 17:26

Elle peut essayer d'en parler aussi à ses bientôt-camarades de classe et d'internat.

C'est forcément dur pour les parents de ne pas être à coté, mais c'est aussi une partie de la leçon de vie à apprendre au début de la prépa pour pas mal d'élèves. Non on est plus avec les parents, non on est pas non plus tout seul, non on ne comprends pas tout, mais oui c'est normal, les autres c'est pareil.
C'est forcément dur pour les élèves de passer de 'mouah trop facile je comprends tout et vite' à 'oulà j'ai du mal à comprendre et en plus ça va vite, comment je vais faire, je sais pas faire'.
Il faut encaisser, garder la confiance en soi, c'est pas facile mais à la fin la grande majorité y arrive !

Messages : 4577

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: élève en difficulté

Message par padpad » 05 sept. 2018 21:29

Bienvenu dans le monde des parents de preparationnaires avec au menu inquiétude, sautes d'humeur, effet matelas etc ..
Le passage peut être tres surprenant, et violent.
La "tentation" d'abandonner est fréquente et normale, au début ( nunc), au creux de l'hiver en manque de soleil ( Novembre) , à l'approche des concours etc ..

Les parents y peuvent quoi .. bah
1) servir de base arrière et de roc compatissant
2) ne pas s'affoler, au contraire .. montrer qu'ils ont confiance ( surtout si c'est pas le cas :-) )
3) écouter, offrir un peu d'air ,mais ne même pas envisager de prendre au sérieux le "je vais arreter" SURTOUT PAS

A part quelques ovnis, tous les taupins sont confrontés au même "gap", mais certains interiorisent, d'autres font semblant, d'autres extériorisent ..

Bref, bon courage, mais c'est le moment d'etre souple et chaleureux, mais ferme et rassurant, surtout quand on claque des dents en dedans.
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Messages : 2

Enregistré le : 05 sept. 2018 11:20

Re: élève en difficulté

Message par beric » 06 sept. 2018 12:07

merci à tous pour vos conseils et encouragements

Répondre