L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 665

Enregistré le : 09 janv. 2014 17:43

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par schmetterling » 20 oct. 2018 13:46

+1 !!
Parent de trois jeunes:
PTSI-PT JULES FERRY ARTS / MPSI-PSI* HOCHE CS / BCPST HOCHE

Messages : 1142

Enregistré le : 14 août 2011 15:14

Classe : M P *

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par MATHADOR » 20 oct. 2018 13:49

Certes, c'est difficile pour beaucoup de monde en prépa, certes on peut faire n'importe quoi en école. Mais à un moment, il ne faut pas se voiler la face. Un type qui se saoule plusieurs fois par semaine (seul ou en groupe) ou qui accepte (même si c'est sous contrainte sociale, aussi forte soit-elle) de boire jusqu'à mettre en péril sa santé est quelqu'un qui est au mieux stupide, voire qui a un problème et devrait se soigner. Ce n'est pas du côté de l'"atmosphère destructrice de l'école" qu'il faut chercher, sinon c'est pénaliser ceux qui savent l'utiliser intelligemment. Quelqu'un de normal avec une tête bien faite, même si on le met au milieu de 1 000 alcooliques, saura prendre le recul nécessaire pour ne pas faire comme les autres moutons. Pour les autres, ils acceptent de facto un potentiel retour de bâton (mérité diront certains, même si ça peut être dans un degré moindre, comme par exemple tomber dans l'alcoolisme ou se faire virer de l'école). Personnellement, je n'aurai jamais la moindre compassion pour ces soulards, aussi tragiques soient leurs destins.
2011-2012 : M P S I
2012-2013 : M P *
X2013

Messages : 4577

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par padpad » 20 oct. 2018 14:04

Volte a écrit :
20 oct. 2018 13:14

Ne t'inquiète pas, mes propositions ne seront jamais appliquées, les gens comme toi sont les plus nombreux.
Vous pourrez continuer à pleurnicher à chaque drame en continuant de proposer des mesurettes totalement à coté de la plaque.
C'est parfait ..
Vu des étudiants j'étais suis un sale quasi prohibitionniste
Vu du connard local j'étais un tenancier de bordel
Vu d'une partie de mon conseil j'étais un trop interventionniste alors que le NIMBY aurait été la bonne solution
Vu de ta fenêtre je suis un dealer sous couverture

Tout ça me va finalement fort bien, la solution étant ni chez Rousseau ni chez Borchert mais bien chez Courteline (1922 la philosophie) .
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Messages : 665

Enregistré le : 09 janv. 2014 17:43

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par schmetterling » 20 oct. 2018 14:35

Pourquoi polémiquer ? Ici, l'essentiel reste le débat autour de la question des comportement des groupes en l'occurrence en rapport avec l'alcool, les drogues, les "jeux" à caractère sexuel...le sujet est trop important pour s'arrêter à des désaccords personnels à mon avis...Sinon,l'effet de groupe/masse existe bien et bel , hélas !On pourrait rajouter Elias Canetti ( Masse et puissance ) à la liste de lecture.
Modifié en dernier par schmetterling le 20 oct. 2018 14:36, modifié 1 fois.
Parent de trois jeunes:
PTSI-PT JULES FERRY ARTS / MPSI-PSI* HOCHE CS / BCPST HOCHE

Messages : 5996

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par JeanN » 20 oct. 2018 14:36

Tout le monde a pu s’exprimer et ça tourne en rond donc fin de ce sujet proche du hs sur ce forum .
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Verrouillé