Page 1  sur  2

Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 05 févr. 2019 20:46
par Gaslwin
Bonjour.
Je suis en HypoKhâgne BL. Depuis plusieurs semaines je me sens de moins en moins bien dans ma prépa et j'envisage un changement. L'environnement ne me correspond plus du tout. Je savais bien que j'avais des méthodes de travail antagonistes à celles d'une prépa (j'ai toujours préféré et été plus efficace en travaillant sur des livres, seul).
Bien évidemment mes notes commencent à chuter en plus dans la même logique. Je me demande alors si il ne serait pas mieux pour moi de tenter les concours en candidat libre l'année prochaine (d'autant plus qu'on commence à me pousser du pied vu les notes que j'enchaîne, ce qui m'insupporte car je sais du mieux dont je suis capable (quand je majorais les toutes premières khôlles avant de m'éteindre))
Je sais bien que ça paraît illusoire, mais je me dis aussi que je ne vois aucun intérêt à continuer en me forçant pour au final avoir une école peu côté.
Seulement je sais qu'il y a beaucoup de scientifiques ici qui vont m'assurer de l'importance d'un professeur dans les sciences. Mais pour une prépa littéraire majoritairement je ne vois pas l'intérêt de ce dernier plus que ça. Je pourrais beaucoup mieux assimiler et maîtriser tous les concepts (ce qu'on nous demande) en travaillant sur des bouquins.
D'autant plus que je suis dans une prépa de second tableau (personne n'a véritablement de grandes écoles). Je trouve les cours de français lent (on apprend peu de choses alors que pour les dissertations il faudrait avoir une culture littéraire la plus grande possible) les cours de SES apportent un apport négligeable par rapport à un bon bouquin. L'anglais est totalement biaisé, l'oral est prépondérant alors que l'écrit fait tout (en clair c'est pas en prépa que je vais devenir bilingue). Et pour les maths en prenant les TD des secondes années je pourrais m'en sortir je pense. Peut-être la philo reste un point sombre vu que la physionomie des cours est assez étrange et totalement particulière (mais qui fait tout le charme de cette discipline).
Donc voilà j'aimerai avoir vos avis quand à ce possible changement. Je ne vois que peu d'intérêt à trimer en prépa à part me dire que j'aurai "survécu" en restant en 2eme année. Il faut peut-être parfois aussi accepter que les structures en place ne peuvent convenir à tout le monde, et le modèle type du l'étudiant en prépa n'est pas pour tout le monde.
Merci beaucoup.

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 05 févr. 2019 23:37
par father
Concrètement, tu vises quelles ecoles ?
Pourquoi pas la fac ?

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 01:08
par Hibiscus
Gaslwin a écrit :
05 févr. 2019 20:46
Seulement je sais qu'il y a beaucoup de scientifiques ici qui vont m'assurer de l'importance d'un professeur dans les sciences. Mais pour une prépa littéraire majoritairement je ne vois pas l'intérêt de ce dernier plus que ça. Je pourrais beaucoup mieux assimiler et maîtriser tous les concepts (ce qu'on nous demande) en travaillant sur des bouquins.
"Nous scientifiques", avons aussi vraiment besoin, de notre professeur de français-philo, pour pas nous faire dégommer sur des épreuves assez hautement coefficientées.
Dans une optique littéraire, un professeur me semble au moins aussi important. Ses formulations, interprétations, son cours devrait apporter un plus, par rapport à un simple bouquin. Maîtriser un concept est une chose, savoir répondre aux exigences réelles d'un examinateur sont une autre.
Je pense que même un élève d'université brillant sur son sujet ne sera pas forcément (sous-entendu par défaut) en position de force lors d'un oral, qu'on ne prépare probablement pas aussi bien seul qu'en se prenant des giffles en khôlle.
Donc, pour moi, un professeur, et le cadre de la prépa (comme j'ai pu le dire ailleurs auparavant..) sont quasi-indispensables, de par (à cause?) de la nature du système.

Mais, comme tu le sais bien, tu es sur un forum de scientifiques, qui parlent trop souvent sans savoir, et prennent trop souvent leurs vues sur leur filière comme universelles. Du peu que je connais des A/L, ça m'apparaît comme infiniment plus difficile seul qu'en prépa. Combinée avec des sciences, je sais pas, mais..

Tu devrais essayer de demander sur https://www.etudes-litteraires.com.

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 03:17
par Blacklite1337
Il y a un faux ancien proverbe (que j'invente évidemment) mais pour paraître intelligent, il faut bien quand même du bon goût intellectuel.

Arrêtons cette blague morbide.

Jamais réussis ceux qui s'attachent aux formalités véritables ou officialités vraisemblables qui, par ceux, a priori, que la vérité du vrai s'annihile.

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 06:51
par father
Pierre qui roule n amasse pas mousse
(Un vrai)

Quelles sont les cibles ?

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 08:12
par rickyy
La question n'est pas est-ce qu'il faut rester en prépa. La question est: Est-tu prêt/prête à jouer le jeu et à faire ce que demandent les profs ?
Si tu ne l'es pas, ça ne vaut peut-être pas le coup de rester, mais ça ne vaut probablement pas le coup de tenter les concours non plus. Comme le dit Hibiscus, tout l'emploi du temps d'un élève de prépa est conçu dans le seul objectif du concours, il me parait difficile/impossible d'atteindre le même degré de préparation en candidat libre (en tout cas sans avoir fait au moins une fois la seconde année, et même dans ce cas....).
Si tu restes, il faut que ce soit pour "rentrer dans le moule", ou en tout cas pour adopter les méthodes de travail conseillées par tes profs et jouer le jeu des colles.
Tu dis que vous faites trop d'oral (en langue) alors que c'est l'écrit qui compte... Mais une fois que tu seras admissible, tu te retrouveras à passer des oraux en concurrence avec tous ceux qui ont réussi les écrits. Donc il va falloir envoyer à l'oral aussi.

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 11:37
par framboise2
Le tout aux concours, c'est d'être admis.
On vise rarement l'admissibilité seule.
Et là, pour préparer les oraux, rien de tel que la prépa. Seul et n'ayant pas fait de 2eme année, tu ne comprendras pas les attendus et les implicites, sans compter même les "répétitions"
Bref, entièrement d'accord avec les posts ci-dessus.

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 11:38
par U46406
+1

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 14:35
par vercore
Gaslwin, je pensais comme toi, j'ai continué seul après la première année pour les mêmes raisons. Ça n'a pas marché, c'est impossible à tenir sans encadrement malgré toute la bonne volonté que j'y ai mis. Le pire choix que j'ai pu faire dans ma vie. Certaines admissibilités m'ont permis de dévier sur un plan B solide après des années perdues.
Après certains cas sont différents, comme des admissibles 3/2 de concours prestigieux qui font 5/2 seuls et qui réussissent.

Re: Arrêter la prépa à la fin de la première année pour passer en candidat libre.

Posté : 06 févr. 2019 14:51
par U46406
Des exceptions qui confirment la règle. :)