magistère de mathématiques de Rennes

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 5

Enregistré le : 28 mars 2019 21:05

magistère de mathématiques de Rennes

Message par alosais » 31 mars 2019 18:20

Bonjour,
Je souhaiterais avoir quelques informations au sujet du magistère de mathématiques de Rennes. Tout d'abord, je voulais savoir qu'elle était le niveau de difficulté de ce magistère, c'est-à-dire la vitesse des cours, la difficulté des TD, des partiels en comparaison à la prépa. Je me demandais également quel était le niveau des admis et le niveau requis pour pouvoir suivre correctement ce magistère. De plus, si des personnes ici on suivit ce magistère, j'aimerais bien avoir leur avis sur celui-ci, leur expérience.
Merci d'avance de vos réponses

Messages : 11526

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par father » 31 mars 2019 22:32

Si tu es retenu c est qu on juge que tu as le niveau
Quelles sont tes alternatives ?

Messages : 468

Enregistré le : 27 mai 2010 16:31

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par rickyy » 01 avr. 2019 20:08

Je confirme le post précédent. Il y a suffisamment de candidats et ceux qui sont admis peuvent tous réussir à suivre le cursus, moyennant un peu de travail personnel (Mais rien à voir avec la prépa).

Ensuite, au cas où ce n'est pas clair pour toi, suivre le magistère de Rennes est synonyme d'être élève non-fonctionnaire de l'ENS (auditeur libre, étudiant, magistère, normalien étudiant, la dénomination change tous les 5 ans...). En bref, tu suis exactement le même cursus que ceux qui ont eu le concours, la seule différence c'est que eux touchent de la thune le 27 de chaque mois. (Ça change aussi pas mal de choses post-cursus).

Il faut voir le cursus comme un cursus façon fac (une partie des cours est d'ailleurs à la fac), mais "Boosté". l'ENS choisi pour toi les modules de L3 en prenant les plus intéressants (c'est à dire les plus avancés) et rajoute quelques compléments. En M1, c'est un peu dans le même esprit, sauf que tu as un certain choix sur les modules que tu veux suivre (notamment au 2nd semestre).
Donc, on niveau rythme, c'est tout à fait faisable, si tu ne fais que le "cursus de base" (ça demande tout de même un peu de travail). De plus, il y a possibilité de de suivre une double licence Maths/info ou Maths/Physique, ou de demander à suivre un cursus accéléré (en gros de faire le cursus de 4 ans en seulement 3 ans), mais là ça rajoute quand même une certaine charge de travail.
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Messages : 5

Enregistré le : 28 mars 2019 21:05

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par alosais » 04 avr. 2019 08:15

Merci de vos réponses
Je présenterais également les magistères de mathématiques d'Orsay, Strasbourg, Grenoble et Besançon. Je me demandais ce qu'un tel cursus pouvait apporter précisément pour études ou pour une poursuite en thèse et ce que font la plupart des personnes après le magistère.

Messages : 11526

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par father » 04 avr. 2019 08:44

Le magistère est un parcours universitaire renforcé
.. avec une initiation a la recherche.
Les debouches sont de 4 types :
Master universitaire a dominante mathématique, éventuellement complété par une these. De là :
1) carrière d enseignant chercheur (these requise)
2) agreg/prof de math
3) concours de la fonction publique
4) secteur privé
A noter que certains integrent une grande ecole apres le m1.
Concernant le mix cela peut dependre des magisteres.
Celui de Rennes accueille des normaliens
Les normaliens de saclay doivent suivre des cours du magistère d orsay. Pas de normalien dans les 3 autres.
Quel est ton projet professionnel ?

Messages : 468

Enregistré le : 27 mai 2010 16:31

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par rickyy » 04 avr. 2019 08:44

Ce sont des cursus "avancé", donc un étudiant qui sort de magistère aura des bases solides dans à peu près tous les domaines des maths, en plus d'avoir vu le fonctionnement de la recherche via les stages. Notamment s'il a préparé l'agrégation (ce que je conseille très fortement).
De plus, ce sont des parcours assez reconnus en France. Un étudiant de magistère a un avantage lors de l'obtention des stages/thèses/bourses de thèses.
Enfin, c'est à mon avis la meilleur façon de préparer l'agrégation. La prépa du magistère de Rennes est d'ailleurs très bonne, avec quasiment 100% de réussite et une des rares prépa "option Info".

En bonus, il est possible pendant la deuxième année du magistère de préparer le concours d'entrée en 3ème année des ENS de Rennes ou Cachan, histoire de passer du coté "payé" de la force, et de débloquer les avantages normaliens: Ancienneté de fonctionnaire, bourses de thèse normalien, prestige (si on veut enseigner en prépa, c'est un plus). Et la plupart de ceux qui ont le concours 3A étaient déjà au magistère de Rennes ou de Cachan avant.

Après le magistère (de Rennes, je ne parle pas pour les autres), la grande majorité des gens vont en thèse. Une petite proportion va enseigner dans le secondaire. Il se peut qu'une ou deux personnes aillent dans le privé, mais ça reste rare (ça arrive plutôt après la thèse d'ailleurs).
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Messages : 11526

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par father » 04 avr. 2019 08:47

La these n evite pas l enseignement dans le secondaire..
Au moins au debut.

Messages : 468

Enregistré le : 27 mai 2010 16:31

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par rickyy » 04 avr. 2019 08:51

father a écrit :
04 avr. 2019 08:47
La these n evite pas l enseignement dans le secondaire..
Au moins au debut.
Tout à fait (j'en sais quelque chose). Je précisais simplement les débouchés post-magistères.

Les débouchés post-thèse sont plutôt: prof dans le secondaire, prof dans le supérieur (prépa, en général après un ou deux ans dans le secondaire), recherche (post-doc, puis un jour poste fixe pour les élus), DGA ou autre institut publique pour ceux qui se sont lancés dans la crypto, privé.
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Messages : 11526

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par father » 04 avr. 2019 10:30

Le choix de la prepa agreg importe.
Les résultats ET les options proposees
L option D (info) est un bon plan pour les étudiants ayant ce tropisme, accroissant encore les débouchés.
Elle est également proposee a orsay.

Alosais : es tu ressortissant de l union européenne ?

Messages : 5

Enregistré le : 28 mars 2019 21:05

Re: magistère de mathématiques de Rennes

Message par alosais » 04 avr. 2019 21:38

Dans le futur, j'aimerais soit faire de la recherche soit être prof de maths en lycée ou en prépa. Depuis le début de la prépa je ne me suis jamais imaginée être ingénieure et c'est pour cela que j'ai fait prépa en ayant l'idée de soit aller dans une ENS( mais je n'en ait pas le niveau)soit aller dans un magistère. Cependant, j'ai l'impression qu'il est difficile d'arriver à trouver une place dans le monde de la recherche en mathématiques c'est pour cela que j'hésite. Pour l'agrégation, en quoi l'option D apporte-t-elle quelque chose de plus? Je suis l'option info mais mon niveau n'est pas terrible donc je ne suis pas sûre que cela m'apporte vraiment quelque chose.
Et pour répondre à father : oui je suis bien une ressortissante de l'union européenne, je suis française même. D'ailleurs, pourquoi cette question?

Répondre