CPGE et suicide

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: CPGE et suicide

Message par LaMouette » 05 avr. 2019 07:29

Bonjour,

Le suicide, c'est la deuxième cause de mortalité chez les 10-24 ans. Statistiquement, parmi ces décès chaque année, il y en a forcément qui sont étudiants en prépa (et il y en a aussi étudiants en BTS, en psycho ou pas étudiants du tout...).

Pour en arriver là, pour arriver à cet état de depression avancée, il s'agit dans une immense majorité des cas de personnes dont la dépression est déjà là depuis un moment, et est mal soignée (voire pas soignée du tout...).


Lalpaga a écrit :
04 avr. 2019 22:29
J'ai donc recherché "CPGE et suicide" sur google et je me suis retrouvée sur ce blog pas franchement rassurant : http://prepasuicide.over-blog.com/. Où il est dit notamment (chapitre 6) : "Au cours de ces semaines, des éléments de langages sont apparus dans la bouche de certains professeurs. Les derniers du classement se faisaient traiter copieusement de nuls, de ratés. Lors de la remise des copies, les professeurs se transformaient en juges sadiques [...]"
Parmi les biais de raisonnement les plus rencontrés, il y a le biais de confirmation : on cherche ce que l'on trouve :) . (ton lien ne fonctionne pas chez moi d'ailleurs)

Lalpaga a écrit :
04 avr. 2019 22:29
Je me doute que ce blog n'est pas forcément représentatif de la réalité du moins de toutes les prépas... Mais j'aimerais poser une question : Est ce vrai que les professeurs humilient autant les élèves du bas du classement ? Et est ce tout le temps le cas ? Par exemple je sais que des gens de ma classe s'amusent à dire que telle chose est "triviale" (comme les professeurs le disent dans le témoignage) et qu'ils le tiennent de profs de prépa, mais j'aimerais savoir si c'est habituel qu'ils soient si désobligeants et toxiques que ça décrits...
Des gens de ta classe de terminale fréquentent des profs de prépa ? S'ils ont le programme avec un an d'avance, ça ne m'étonne pas qu'ils trouvent le programme de terminale trivial. Toi aussi tu le trouveras trivial dans quelques mois :wink: . Tout comme tu trouves sûrement aujourd'hui le programme de quatrième trivial. Ca n'est pas humiliant pour les élèves de quatrième de le dire.


Non, les profs ne sont pas là pour humilier leurs élèves. L'immense majorité est bienveillante, avec plus ou moins de distance avec les élèves. Certains sont ultra "bisounours cocon" avec leurs élèves, d'autres prennent plus de distance et moins de gants.
Je me suis surtout retrouvée face à des humains qui voulaient sincèrement voir leurs élèves réussir, mais semblaient sincèrement agacés lorsqu'ils étaient face à quelqu'un qui vraisemblablement "ne se donnait pas les moyens". Entre un élève qui n'a pas bossé, et un autre qui a bossé mais qui n'y arrive pas, il y a une différence :) .
Ca n'empêche pas d'être honnête : quand une copie est mauvaise, ça n'est pas humiliant de le dire. Il y a un monde entre dire que la copie est mauvaise et descendre un étudiant.
Les profs étant humains, ils peuvent être maladroits, avoir des jours avec moins de "contrôle". Ca nous arrive à tous. :)


Et, quitte à rappeler des évidences : quand on se retrouve face à une personne d'autorité qui nous semble abuser de la dite autorité, de manière répétée, on a un panel de réponses à disposition, du dialogue en face à face à l'appel à la hierarchie.
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 7

Enregistré le : 31 mars 2019 20:36

Re: CPGE et suicide

Message par Kakao12345 » 05 avr. 2019 08:13

Certains prof de prepa peuvent être maladroits avec les élèves classés dans les derniers seulement parce que ça arrive souvent que les élèves derniers aient besoin d'un petit coup de pression pour se mettre à travailler sérieusement. Malheureusement quand ce "coup de pression" arrive sur un élève qui travaille déjà beaucoup et qui est sensible ça peut faire des dégâts..

Messages : 702

Enregistré le : 23 janv. 2017 14:27

Re: CPGE et suicide

Message par framboise2 » 05 avr. 2019 10:05

Un point qui je crois n’a pas encore été mentionné est l’importance d’avoir un bon sommeil.
Pour y arriver, c’est important de savoir prendre du recul et de profiter ausi de quelques moments de détente avec des amis, de sport ou autres.
:P Parent

Messages : 223

Enregistré le : 12 janv. 2016 11:38

Classe : CPGE

Re: CPGE et suicide

Message par letriton » 06 avr. 2019 11:46

Il est dommageable que la sélection en prepa ne tienne pas compte de cette capacité à supporter la pression. Mais comment faire? On dit aux élèves de ne pas s'auto-censurer mais il y a des élèves qui supporteront bien mieux la pression que d'autres (et ce n'est que rarement lié au niveau atteint en terminale). Ne faudrait-il pas un entretien obligatoire dans les lycées pour chaque élève postulant à une prepa? Je sais l'EN n'a pas les moyens mais parfois un élève peut être brillant en terminale et ne pas supporter la prepa à laquelle il accèdera via Parcoursup. Une prepa de proximité pourrait mieux lui convenir. L'environnement proche de l'élève n'est pas forcément le meilleur conseiller.

Messages : 1

Enregistré le : 06 avr. 2019 14:29

Classe : TS-SI

Re: CPGE et suicide

Message par aieki » 06 avr. 2019 14:39

Je confirme ton témoignage de la classe lalpaga !

Messages : 90

Enregistré le : 27 mai 2018 10:53

Classe : 3/2

Re: CPGE et suicide

Message par jedetestelinjustice » 08 avr. 2019 22:15

Peut-être trompons-nous sur la cause du suicide. Qui sait? Aucun rapport avec le cursus CPGE aussi stressant soit-il. Un déboire sentimental, une mauvaise nouvelle de la famille qui met en cause son projet d'études? Apparemment, c'était un redoublant (MP) qui aurait eu l'ambition d'intégrer une école prestigieuse des concours SCEI. Se serait-il mis trop de pression lui-même, et voyant que ses résultats n'étaient pas à la hauteur de ses attentes, était-il trop désespéré? Un article de la presse écrite parle du médicament ''Prosac''(un antidépresseur) qu'on aurait trouvé ds sa chambre. Etonnant qu'on n'ait pas interrogé plus que cela son roomate ...
J'espère en tout cas que la cause n'est ni une mise à l'écart de la part de ses camarades ou de son colocataire à cause de son origine ni quelques remarques blessantes de la part d'un enseignant ou d'un colleur!

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: CPGE et suicide

Message par bullquies » 08 avr. 2019 23:46

Avec la rareté des cas dont on entend parler, ça ne m'étonnerais pas que le taux de suicides en prépa soit inférieur à la moyenne nationale pour cette tranche d'âge.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 1

Enregistré le : 29 mai 2019 01:28

Classe : Psi*

Re: CPGE et suicide

Message par Cecile Rousset » 29 mai 2019 01:43

Bonsoir je suis la maman de la jeune fille qui s est suicidée en seconde année de préparation après 5 semaines à Hoche et après avoir brillamment réussi sa première année à Chaptal
Capucine était un enfant zèbre cad un enfant précoce non diagnostiquée Elle était juste différente en quête d absolu et l absolu n est pas sur la Terre Elle s est mise elle même bcp de pression et a eu un burn out après tant dcannees pendant lesquelles elle a ressenti sa différence et son hypersensibilité sans mettre des mots à ses maux intérieurs
Il faut de plus en plus parler de ces enfants différents Lr pire étant ces jeunes filles qui gardent tout pour elles et qui veulent s en sortir seules sans demander d aide La prepa peut exacerber cette fragilité comme tout autre environnement si la personne s est fixe un objectif au delà de la nature humaine
Capucine n était pas une personne faible Loin de la Elle n avait juste pas son mode d emploi différent des autres et était fatiguée de ne pas comprendre sa différence par rapport aux autres
Merci de bien comprendre ce message par respect pour la personne qu était Capucine
C était une personne formidable qui était très généreuse et rayonnante
Elle a tout caché
Bonne réussite à vous tous élèves de prepa Vous sortirez forts de ces deux années Cecile Rousset

Verrouillé