Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

vous avez des questions sur la vie en prépa ?
Répondre

Messages : 2

Enregistré le : 07 juin 2020 11:01

Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par IIIIIII » 07 juin 2020 12:28

Bonjour,
Je suis en terminale S , accepté à H4 sans internat, sauf que j'ai peur de regretter avant même d'avoir commencer, pour plusieurs raisons.
- J'ai peur de gâcher ma jeunesse, l'impression de perdre 2 /3 années de mes 18 à 20 ans , l'âge de la beauté, de l'insouciance .. En effet je pense que nombre de personne âgé donnerais tout pour avoir cet âge de nouveau l'âge où l'on est fort , agile et splendide. On fait généralement une prepa pour devenir ingenieur ( prof dans une moindre mesure ) , un ingénieur travaillant 35 h/ semaine, j'aurais toute ma vie pour travailler, alors pourquoi commencer dès maintenant à se tuer pour avoir une pseudo école élitiste? Pour des meilleurs débouchés? Un meilleur salaire? Sauf que...

-En terme de débouché, dans le domaine où je souhaite travailler ( cybersecurité ) ce secteur souffrant d'une pénurie, le salaire est sensiblement le même entre école d'inge et un master. Sauf que,en fac , la vie étudiante est à son apothéose,on profite de la vie, sans penser tout le temps à la prochaine kôlle ( colle ?) , au prochain ds, à rendre son dm de maths, etc... Je vous accorde que le fait de "profiter de la vie" ne signifie pas nécessairement faire des soirées, boir et séduire , j'entends par là simplement faire des choses que je n'aurais plus l'occasion de faire quand j'aurais une vie d'adulte " mature et accompli ".

- J'adore les maths,la physique ce qui est normal étant donné que je rentre en MPSI, mais delà à apprendre 30 démonstrations par semaine( d'après un camarade au Parc ), des définitions etc.. N'est ce pas du bourrage de crâne ? Ce qui me désole le plus et ce qui m'effraie , c'est que j'ai pu parler à 3 élèves en prepa , et j'ai l'impression que ce sont des machines ne pensant qu'à la fin ( l'école de leurs rêves ) et non au moyen ( la prepa ) , ils ne prennent pas forcément du plaisir dans ce processus, donc prepa à quel prix ? Je me pose vraiment la question.. De plus que mes proches m'encouragent vraiment à aller à H4 pour le " prestige " sauf que ce n'est pas un quelconque prestige qui me rendra heureux ...
J'ai simplement peur de laisser filer ce qui pourrait être mes plus belles années, voilà tout.
Merci.

Messages : 16

Enregistré le : 09 févr. 2020 14:53

Classe : 1ère

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par Naha » 07 juin 2020 12:36

.
Modifié en dernier par Naha le 07 juin 2020 14:17, modifié 1 fois.
[2020-2021] Lycée : Mathématiques-Physique-Chimie-Maths Expertes

Messages : 337

Enregistré le : 21 mai 2020 16:49

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par Teteenlair » 07 juin 2020 12:40

Ni kôlle, ni colle: "khôlle" ;-)

Pour le reste ma foi... Il n'y a que toi qui sache quel équilibre entre travail et loisir tu veux donner à ta vie d'étudiant, quel modèle éducatif convient le mieux à ton tempérament. Chacun aura un avis sur la question, et aucun n'aura ni tort ni raison.

Sache tout de même que la vie ne s'arrête pas à 20 ans, fort heureusement, et que tous tes aînés n'ont pas nécessairement le complexe du Dr Faust ou de Dorian Grey...

Messages : 31

Enregistré le : 07 nov. 2019 21:06

Classe : MPSI1

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par Enevevet » 07 juin 2020 12:47

J'imagine que ma réponse ne sera pas à la hauteur de ton post mais bon.

Je viens de finir ma sup et je suis pas mal sorti cette année (dont des sorties avec des gens de la FAC).
Honnêtement, quand je vois ce qu'ils passent leur temps à faire, je me dis que c'est quand même cool d'être en prépa. En prépa en fait, t'investis sur ta vie future, t'apprends la rigueur, t'apprends à aller au bout des choses (ou pas). Honnêtement, c'est pas vraiment du bourrage de crâne. C'est juste qu'on te demande d'à peu près tout maîtriser, mais ça ça vient avec le temps. Je sais pas si ton ami t'en as parlé ou pas mais il y a ce qu'on appelle le "déclic". C'est-à-dire qu'au bout d'un moment, tout devient plus simple, et tu comprends profondément les choses.

Ensuite, les "belles années", elles sont à l'école. Quand t'es en école d'ingénieur (de ce que j'en sais), tu peux vraiment profiter de la vie. Et par vraiment, j'entends vraiment. Dis-toi qu'après 2/3 ans de prépa, ton bonheur sera encore plus fort quand tu pourras enfin bien relâcher.

La prépa c'est une école de vie. Le prestige on s'en fout, ce qui est important c'est ce que tu vas apprendre, les méthodes que tu vas trouver, les amis que tu vas te faire (qui seront sûrement plus sur la même longueur d'onde que toi). Les salaires auront beau être à peu près les mêmes après, j'imagine que si t'as fait une prépa, tu travailleras sûrement mieux que quelqu'un qui a fait une fac et donc tu monteras plus facilement en grade.

Une prépa il faut l'avoir vécue je pense pour vraiment comprendre comment ça marche. Certaines personnes le vivent mal, d'autres le vivent très bien. Tu peux demander à certains (j'en fais partie), ils te diront que la prépa représente les meilleures années de leur vie.

Les khôlles c'est pas si embêtant, c'est même assez positif. C'est LE moyen de pression parfait qui te fait apprendre tes cours et qui te fait bosser. Mais avec ça t'apprends à bien à intéragir avec le khôlleur et ça ça t'aidera dans le monde professionel.

Selon moi, ne te bloque sur le fait que tu vas à H4, que c'est prestigieux alors que c'est pas forcément le prestige que tu recherches. Et ne culpabilise si tes potes vont à la fac et que tu les vois sortir tous les soirs. La prépa c'est vraiment un investissment dans ta vie future. Tu fais ça pour être plus tranquille plus tard dans ta vie.

Et d'ailleurs tu n'es pas du tout le seul à regretter au début. Mais dis toi qu'une fois que t'y seras, si t'aimes vraiment les maths et la physique tu seras comblé. Notre prof de maths à envoyé notre major en journée de test à la fac parce qu'il se plaignait qu'on faisait pas assez de maths, je te jure qu'il est revenu en courant.

J'espère t'avoir un peu éclairé/rassuré.
2019-2020 : MPSI1 Champollion
2020-2021 : MP1 Champollion Image

Messages : 14524

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par father » 07 juin 2020 12:51

Ton dossier te permettait sûrement d obtenir une double licence mathinfo
Puis de tenter les ast (avec du travail)
Ens, telecom paris, epfl...
Tu ad choisi faut assumer
Au pire si tu craques, tu partiras en fac en fin de sup
Faut assumer tes choix et maitriser ton destin

Messages : 2

Enregistré le : 07 juin 2020 11:01

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par IIIIIII » 07 juin 2020 12:59

Enevevet a écrit :
07 juin 2020 12:47
J'imagine que ma réponse ne sera pas à la hauteur de ton post mais bon.

Je viens de finir ma sup et je suis pas mal sorti cette année (dont des sorties avec des gens de la FAC).
Honnêtement, quand je vois ce qu'ils passent leur temps à faire, je me dis que c'est quand même cool d'être en prépa. En prépa en fait, t'investis sur ta vie future, t'apprends la rigueur, t'apprends à aller au bout des choses (ou pas). Honnêtement, c'est pas vraiment du bourrage de crâne. C'est juste qu'on te demande d'à peu près tout maîtriser, mais ça ça vient avec le temps. Je sais pas si ton ami t'en as parlé ou pas mais il y a ce qu'on appelle le "déclic". C'est-à-dire qu'au bout d'un moment, tout devient plus simple, et tu comprends profondément les choses.

Ensuite, les "belles années", elles sont à l'école. Quand t'es en école d'ingénieur (de ce que j'en sais), tu peux vraiment profiter de la vie. Et par vraiment, j'entends vraiment. Dis-toi qu'après 2/3 ans de prépa, ton bonheur sera encore plus fort quand tu pourras enfin bien relâcher.

La prépa c'est une école de vie. Le prestige on s'en fout, ce qui est important c'est ce que tu vas apprendre, les méthodes que tu vas trouver, les amis que tu vas te faire (qui seront sûrement plus sur la même longueur d'onde que toi). Les salaires auront beau être à peu près les mêmes après, j'imagine que si t'as fait une prépa, tu travailleras sûrement mieux que quelqu'un qui a fait une fac et donc tu monteras plus facilement en grade.

Une prépa il faut l'avoir vécue je pense pour vraiment comprendre comment ça marche. Certaines personnes le vivent mal, d'autres le vivent très bien. Tu peux demander à certains (j'en fais partie), ils te diront que la prépa représente les meilleures années de leur vie.

Les khôlles c'est pas si embêtant, c'est même assez positif. C'est LE moyen de pression parfait qui te fait apprendre tes cours et qui te fait bosser. Mais avec ça t'apprends à bien à intéragir avec le khôlleur et ça ça t'aidera dans le monde professionel.

Selon moi, ne te bloque sur le fait que tu vas à H4, que c'est prestigieux alors que c'est pas forcément le prestige que tu recherches. Et ne culpabilise si tes potes vont à la fac et que tu les vois sortir tous les soirs. La prépa c'est vraiment un investissment dans ta vie future. Tu fais ça pour être plus tranquille plus tard dans ta vie.

Et d'ailleurs tu n'es pas du tout le seul à regretter au début. Mais dis toi qu'une fois que t'y seras, si t'aimes vraiment les maths et la physique tu seras comblé. Notre prof de maths à envoyé notre major en journée de test à la fac parce qu'il se plaignait qu'on faisait pas assez de maths, je te jure qu'il est revenu en courant.

J'espère t'avoir un peu éclairé/rassuré.
Merci beaucoup tu m'as bien éclairé ( ton commentaire est bien plus constructif que juste " bah lol faut assumer " ce qui n'est malheureusement pas très constructif désolé ). Je peux te parler en privé ?

Messages : 31

Enregistré le : 07 nov. 2019 21:06

Classe : MPSI1

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par Enevevet » 07 juin 2020 13:03

Yep, aucun problème
2019-2020 : MPSI1 Champollion
2020-2021 : MP1 Champollion Image

Messages : 14524

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par father » 07 juin 2020 15:41

Tu as du mal me lire ; je t ai proposé des chemins de traverse.
D autant que tu sais précisément ce que tu veux faire
Du moins aujourd’hui
Car un autre avantage de la prepa c est de pouvoir retarder au maximum ta spécialisation.
Ce qui doit te rassurer, si déjà tu flippes, c est que tu ne joues pas ta vie.
Certains réussissent moins bien leur prepa mais réussissent très bien leur vie (je ne parle pas de conditions bassement salariales)
Tout ceci pour faire baisser la pression et que des aujourdhui tu apprennes à prendre du recul.
Tu y vas pour apprendre
H4 ou pas
Et c est bien à 20ans que la capacité d apprentissage est la plus forte

Qbi

Messages : 103

Enregistré le : 23 oct. 2018 18:03

Re: Regret avant d'avoir commencer (MPSI H4)

Message par Qbi » 07 juin 2020 18:10

IIIIIII a écrit :
07 juin 2020 12:28
J'ai peur de gâcher ma jeunesse, l'impression de perdre 2 /3 années de mes 18 à 20 ans , l'âge de la beauté, de l'insouciance .. En effet je pense que nombre de personne âgé donnerais tout pour avoir cet âge de nouveau l'âge où l'on est fort , agile et splendide.
Il y a quand même des bons côtés : tu te fais plein de très bons potes, bien plus facilement qu'à la fac ou au lycée. Encore plus si t'es en internat.

Mais oui, la prépa c'est à voir comme un sacrifice pour son avenir. Ce n'est pas forcément une expérience aussi désagréable qu'on le pense par contre. C'est très stimulant, et tu travailles tellement que t'as pas le temps de te questionner sur la qualité de ta vie de toute manière. Je connais plein de personnes qui ont adoré cette période. Tu n'y seras pas forcément malheureux, au contraire.
IIIIIII a écrit :
07 juin 2020 12:28
pourquoi commencer dès maintenant à se tuer pour avoir une pseudo école élitiste?
Pour des meilleurs débouchés? Un meilleur salaire?
Les taupins ne réfléchissent pas à si long terme. Décrocher une école élitiste ? pour le prestige et pour impressionner les autres. Et si tu peux défiler au 14 juillet c'est le graal.

C'est la mentalité des gens en prépa, en tout cas dans la mienne. On y est totalement formaté. Mon prof de maths en sup nous expliquait, pour nous dissuader d'aller en classe non-étoilée, que les gens là-bas "y intégraient des écoles vraiment très mauvaises, et qu'il ne parlait même pas de Centrale Paris". Ce qui impliquait souvent "qu'ils ratent leur vie" (ce sont ses mots, ça m'a bien marqué). Je crois que ça illustre pas mal la mentalité.

Avec du recul, intégrer une école post-prépa a quand même beaucoup d'avantages, ça te donne une grande sécurité et sérénité pour trouver des emplois, en début de carrière au moins. Surtout dans la crise actuelle. Je connais des faqueux qui galèrent, aussi brillants soient-ils, et qui se plaignent que les places partent en premier pour les étudiants des grandes écoles.

IIIIIII a écrit :
07 juin 2020 12:28
mais delà à apprendre 30 démonstrations par semaine( d'après un camarade au Parc ), des définitions etc.. N'est ce pas du bourrage de crâne ?
Si.
IIIIIII a écrit :
07 juin 2020 12:28
j'ai l'impression que ce sont des machines ne pensant qu'à la fin ( l'école de leurs rêves ) et non au moyen ( la prepa )
Ce n'est pas juste une impression.

De toute manière la quasi totalité de ce que tu apprendras en prépa ne te servira à rien dans ta vie pro (sauf si tu veux faire de la recherche théorique). Les autres pays proposent des cursus beaucoup plus appliqués, et en phase avec les besoins actuels des entreprises. Mais en France, pays cartésien par excellence, on résiste et on reste sur ce même modèle d'apprentissage ultra théorique du siècle dernier.
IIIIIII a écrit :
07 juin 2020 12:28
Sauf que,en fac , la vie étudiante est à son apothéose,on profite de la vie, sans penser tout le temps à la prochaine kôlle ( colle ?) , au prochain ds, à rendre son dm de maths, etc
T'auras ta vie étudiante une fois en école. Possiblement plus qu'en fac même.

IIIIIII a écrit :
07 juin 2020 12:28
J'ai simplement peur de laisser filer ce qui pourrait être mes plus belles années, voilà tout.
La fin en justifie les moyens, de très très loin. Pense à long terme et ne refuse pas H4. Dans le pire des cas tu pourras aller en fac à la fin de ta sup si ça te plaît vraiment pas.

Répondre