Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 6

Enregistré le : 04 déc. 2020 20:41

Classe : 1ere

Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par Baptiste.G » 03 févr. 2021 19:38

Bonjour à tous, je me pose dernièrement une question peut être un peu bateau qui est la suivante :
Sachant que les élèves qui intègrent des grosses prépas parisiennes étaient tous au lycée des têtes de classe, qu'est ce qui va faire la difference entre ceux qui deviendront "les premiers des premiers" et ceux qui deviendront "les derniers des premiers" ?

Voila je sais que la question à en soit pas beaucoup d'intérêt puisque meme les 20eme en MP* à LLG peuvent intégrer l'X, mais si vous avez des témoignages à partager ca m'intéresserait beaucoup !
Merci d'avance pour vos réponses.

Messages : 6161

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par JeanN » 03 févr. 2021 19:53

Vitesse d'assimilation, capacité à comprendre et à suivre les conseils, bonne organisation du temps de travail personnel, etc.
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Messages : 28

Enregistré le : 01 juin 2020 22:29

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par flo2711_33 » 03 févr. 2021 21:16

Je pense qu'en MP parmi les gens qui intègrent l'X il y a 2 catégories:
- les candidats hyper hyper bon en maths et physique, et ok/pas catastrophiques en français et anglais
- les candidats très bons en maths et physique et très très bons en français et anglais.
Pour le niveau en maths physique il y a une part de talent naturel (vitesse d'assimilation élevée, bonne mémoire, talent pour la matière) et une bonne part de bonne organisation du travail (relecture des cours réguliers, travail régulier, sérieux, sommeil minimum 6h par nuit , bon rythme de vie, persévérance). Sans travail régulier et bonne organisation depuis la sup quasi impossible de prétendre à l'X. Et par travail on entend réellement essayer de comprendre les concepts derrière les cours, le simple bachotage et le par cœur ne suffisent pas.
Pour PC c'est à peu près pareil sauf qu'il y a un gros coeff en chimie donc un travail sérieux dans cette matière peut aider à intégrer.

Le choix de l'option est important aussi, à moins d'être très doué en informatique c'est pas forcément stratégique à prendre car quasiment tous les meilleurs candidats en MP choisisssent info plutot que SI (science de l'ingénieur).
Beaucoup de gens te diront que c'est le français et l'anglais qui départagent les très bons candidats. Il y a également possibilité de travailler ces matières avec un très bon rendement temps passé/note.

Messages : 137

Enregistré le : 02 mars 2019 15:25

Classe : MP

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par Tamador195 » 03 févr. 2021 22:04

Baptiste.G a écrit :
03 févr. 2021 19:38
Bonjour à tous, je me pose dernièrement une question peut être un peu bateau qui est la suivante :
Sachant que les élèves qui intègrent des grosses prépas parisiennes étaient tous au lycée des têtes de classe, qu'est ce qui va faire la difference entre ceux qui deviendront "les premiers des premiers" et ceux qui deviendront "les derniers des premiers" ?

Voila je sais que la question à en soit pas beaucoup d'intérêt puisque meme les 20eme en MP* à LLG peuvent intégrer l'X, mais si vous avez des témoignages à partager ca m'intéresserait beaucoup !
Merci d'avance pour vos réponses.
Être en tête de classe dans un lycée quelconque a peu de valeur au niveau terminale ... à titre personnel, je suis en milieu de classe dans une (t)bonne MP*, et la différence de vitesse d’assimilation entre les tout premiers (je dirais les 3-4 premiers, les suivants me semblent moins inaccessibles) et les gens de mon niveau est très conséquente (+ que celle entre les derniers et la mienne je dirais). Cependant, il n’est pas forcément nécessaire d’être incroyablement rapide pour entrer à l’x, qqun de très bien organisé et sérieux (tout en comprenant tout ce qu’il se passe et en suivant le rythme effréné ce qui n’est pas immédiat) peut y prétendre, mais il y a plus de suspense (et de facteur chance) disons ...
2019/2021: MPSI/MP*

Messages : 2969

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par grenadine » 04 févr. 2021 07:24

Certains sont aussi très en avance avant la prépa : en ayant participé à de nombreux concours, olympiades, summer school, France IOI etc...
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP (GME)
MPSI Saint-Louis

Messages : 6

Enregistré le : 04 déc. 2020 20:41

Classe : 1ere

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par Baptiste.G » 04 févr. 2021 11:19

Merci pour vos réponses ! Si je comprends bien ca dépend en partie du ""talent"" plus ou moins inné de l'élève, mais aussi et surtout de son investissement, et de son sérieux ?
JeanN a écrit :
03 févr. 2021 19:53
Vitesse d'assimilation, capacité à comprendre et à suivre les conseils, bonne organisation du temps de travail personnel, etc.
Pour prendre l'exemple de Ginette, je suppose qu'a quelques exceptions près la majorité des élèves qui arrivent à la rentrée ont déjà ces qualités de vitesse d'assimilation et de compréhension ? Donc pour eux ca se joue plus sur le mental et la capacité à tenir dans la longueur ?

Messages : 12800

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par U46406 » 04 févr. 2021 11:35

Les polards comme moi pensent qu'il y a une partie innée, et que pour les gens comme moi, il faudrait plutôt un projet d'homme augmenté...

Là un taupin de MPSI qui se casse la tête pour savoir comment devenir plus efficace dans sa résolution d'exercices de mathématiques quand il est bloqué :
viewtopic.php?f=3&t=76101#p1017805

(la question est assez fréquente - c'est presqu'un marronnier du forum.)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 12800

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par U46406 » 04 févr. 2021 11:50

Tu n'es encore qu'en classe de première !!

sachant que Hibiscus et d'autres t'ont donné des conseils concernant ta question initiale, qui est un peu liée à la présente :

- S’arracher au lycée pour avoir un bon dossier [ParcourSup] ? (et sous-entendu, dans ton cas : candidater à Ginette)
viewtopic.php?f=20&t=75769&p=1014418#p1014424
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 15401

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par father » 04 févr. 2021 12:23

Baptiste.G a écrit :
04 févr. 2021 11:19
Merci pour vos réponses ! Si je comprends bien ca dépend en partie du ""talent"" plus ou moins inné de l'élève, mais aussi et surtout de son investissement, et de son sérieux ?
JeanN a écrit :
03 févr. 2021 19:53
Vitesse d'assimilation, capacité à comprendre et à suivre les conseils, bonne organisation du temps de travail personnel, etc.
Pour prendre l'exemple de Ginette, je suppose qu'a quelques exceptions près la majorité des élèves qui arrivent à la rentrée ont déjà ces qualités de vitesse d'assimilation et de compréhension ? Donc pour eux ca se joue plus sur le mental et la capacité à tenir dans la longueur ?
Ça ne marche pas comme cela.
Même à Ginette certains élèves réussiront moins bien.
Le recrutement type parcoursup ne permet pas d apprécier cette fameuse vitesse d assimilation...
Il y a qd même un gap entre la term et la sup. Or c est le dossier de term qui est apprécié.
Si Ginette t intéresse postule.
On peut réussir très bien sans intégrer Ginette...

Certains élèves travaillent déjà bcp en term. Ils ont pris le bon pli. Reste à savoir s ils pourront accélérer.
D autres ont le potentiel mais ne s y mettront jamais vraiment à fond.
Enfin certains ont le potentiel et vont accroître leur capacité d investissement en sup et en spe. Ceux là réussissent évidemment le mieux.

Messages : 453

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : Mommy

Re: Comment se départagent les élèves des meilleures prépas ?

Message par gerclo » 04 févr. 2021 15:44

Baptiste.G a écrit :
04 févr. 2021 11:19
Merci pour vos réponses ! Si je comprends bien ca dépend en partie du ""talent"" plus ou moins inné de l'élève, mais aussi et surtout de son investissement, et de son sérieux ?
JeanN a écrit :
03 févr. 2021 19:53
Vitesse d'assimilation, capacité à comprendre et à suivre les conseils, bonne organisation du temps de travail personnel, etc.
Pour prendre l'exemple de Ginette, je suppose qu'a quelques exceptions près la majorité des élèves qui arrivent à la rentrée ont déjà ces qualités de vitesse d'assimilation et de compréhension ? Donc pour eux ca se joue plus sur le mental et la capacité à tenir dans la longueur ?
Il n'y a pas de règles. Certains compensent le manque de "talent" par le travail, d'autres allient les deux, d'autres s'appuient surtout leur compréhension...
Je pense que la sélection des dossiers à Ginette qui aime bien les élèves qui s'impliquent dans des activités extra scolaires (investissement sur la durée, activités chronophages) cherche à combiner les deux. Le tri des dossiers n'est pas une assurance d'y parvenir.
Il y a toujours une part de subjectivité des critères.

Je me souvient que dans ce forum alors que je cherchais des renseignements pour mon fils on m'avait dit qu'il n'avait pas le profil pour aller en prépa (pas travailleur, pas organisé), pour moi il avait d'autres qualités qui pouvaient compenser (n'est jamais sorti de cours sans l'avoir compris directement , travaillait peu certes mais efficacement, pas stressé, moral solide / scolarité, confiance en soi).

Il est resté en dehors des clous durant sa prépa ne se pliant pas facilement à la discipline du travail, mettant du temps à écouter les conseils ou en refusant de les appliquer (ce qui agace, avec raison) mais finalement a compensé par sa compréhension et sa logique, et cela lui a bien réussi.
Il trouve qu'il a été un de ceux travaillant le moins de sa classe (je crois sincèrement qu'il n'arrivera jamais à se donner à fond dans le travail sur une longue durée si après Ginette il n'a pas réussi...) , il a même moins bossé en spé qu'en sup, sauf durant les révisions. Pourtant il était bien classé dans cette classe, concours compris. Bon, il n'est sans doute pas représentatif du cas général, mais il n'est pas le seul comme ça non plus.

L'important c'est d'être dans un cadre qui convienne, où l'étudiant pourra valoriser son potentiel et sera stimulé pour bosser suffisamment pour suivre le rythme.
Ca peut être à Ginette si on aime le collectif ou pour vivre une expérience à part (traditions), mais ça peut être près de chez soi si on a besoin de se ressourcer en famille régulièrement, si on est attaché à sa ville, sa région, ses amis, qu'on veut être assuré d'être en tête de classe ..
Peu importe, le tout est d'être dans un cadre qui soit cohérent avec ses besoins.
Mère pas zen d'un
Gaston Lagaffe cool
eX-PT

Répondre