Basique à quel point le rapport ?

Une petite question sur votre TIPE...

Messages : 51

Enregistré le : 08 mars 2015 19:16

Classe : TS

Basique à quel point le rapport ?

Message par Keylong » 08 juin 2017 07:49

Bon déjà très peu de mots, j'ai bien compris qu'il faut insister sur la valeur ajoutée mais il n'y a aucune allusion à la présence annexe, par exemple je fais un tipe info et les années précédentes il fallait mettre le code source. Je pense qu'il en est de même cette année mais bon ça serait bien d'être aussi précis sur ça que sur le nombre de mot..

Au final, qu'est ce qui devrait aller dans la présentation et non pas dans le rapport ?

Messages : 11291

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par fakbill » 09 juin 2017 12:21

Si tu blablates qqch devant qlqn c'est pour faire passer un message.
Ton oral doit donc contenir toutes les infos pour que le message passé mais pas plus.
Pour un TIPE, le message est "j'ai compris telle théorie, fait telle experience avec tells limitations et ca colle comme ca (ou pas) avec la théorie: les deviations peuvent s'expliquer comme ca"
Si tu as par exemple UN point experimental crucial qui fait la difference entre "marche / marche pas" alors bien sur que tu vas en parler. C'Est naturel. Par contre, les details on s'en tape.
Le code source? S'il est important cad si le fait que ce soit code comme ca et pas autrement change tout alors il faut le montrer...sinon on s'en tape. Ce qui compte c'est l'algo.

Bref, arretez de vous demander et de nous demander si vous devez mettre X ou Y dans les slides ou dans le rapport. Mettez ce qu'il faut pour que le message passe.

Un bon exo : presenter son TIPE a un bon taupin mais a un bon taupin qui ne sait pas de quoi ca parle. Si le taupin ne comprend rien alors c'est tres mauvais, S'il vous demande a la fin "c'etait quoi ce graph" ou "mais quell etait la difficulté dans telle manip" alors vos savez ce qu'il vous reste a faire.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 51

Enregistré le : 08 mars 2015 19:16

Classe : TS

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par Keylong » 11 juin 2017 17:28

Bon conseil/exo à la fin.

Dans mon cas le message c'est plutôt "il y a ces possibilités pour résoudre ce genre de problème, je les teste et je conclus"
C'est de l'apprentissage machine et la théorie ne promet pas grand chose donc il y a beaucoup d'experimentation. Comme t'as dit va falloir être concis car j'ai pas envie de poser la solution comme si elle venait de nul part, j'ai pas fait les 10 autres possibilités pour rien.

Je suis encore en train de rajouter des éléments au tipe donc c'est pas évident de voir ce que je vais mettre au final, merci pour la réponse. o/

Messages : 41

Enregistré le : 02 avr. 2014 19:39

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par Goibniu » 11 juin 2017 17:46

Sinon, lire le règlement de l'épreuve ? --> http://www.scei-concours.fr/tipe/reglement.php)
Dans le cadre d’un travail ayant une composante informatique, le listing du ou des programmes développés devra être présenté le jour de l’épreuve aux examinateurs.

Messages : 51

Enregistré le : 08 mars 2015 19:16

Classe : TS

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par Keylong » 11 juin 2017 22:36

Bonne idée, maintenant à le comprendre. C'est quoi un listing exactement ? http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... ting/47425

Donc ça parle pas de code source, mais de la sortie d'un programme.. Aucun sens, autant le mettre sur la présentation. Et si ils parlaient du code source, autant écrire code source.

Ca ne m'avance pas. Je mettrais les programmes importants en annexe de rapport déjà.

Messages : 11291

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par fakbill » 11 juin 2017 23:18

"listing" est un mot qui date des années 80 (en gros). A l'époque c'était le code source du programme. Les gens parlait de listing car il y avait une commande "list" qui affichait les instructions (ou un machin du genre).
Bref, ce document a été rédigé par un dinosaure :( Plus personne ne parle de listing, que ce soit en fr ou en anglais.
De plus, demander le code source a un sens si ce code est relativement court...ou si c'est le code de LA fonction qui fait que ça marche...les pages et les pages de blabla nécessaire mais inintéressant autour...on s'en fout.

listing... :shock: :roll: ou comment apprendre l'informatique des années 80...C'est à pleurer.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 51

Enregistré le : 08 mars 2015 19:16

Classe : TS

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par Keylong » 12 juin 2017 07:58

Je suis du même avis, ça m'étonnerais que le jury ait le temps de se plonger dans 200 lignes de codes. Je mettrais le code le plus complet à la fin pour éviter qu'on me dise que je sort des trucs de nul part.

Ca m'étonne pas trop, on est toujours au caml light en option info par exemple. :p

Messages : 11291

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par fakbill » 12 juin 2017 13:42

serieusement? un langage MORT depuis des annees.
Je sais bien que certains vont dire "ca ne change rien, on fait de la theorie"....ben si....car tout en faisant de la théorie, on peut aussi apprendre un langage qui peut (whaaaou) servir a autre chose. Le fait qu'un cours de, par exemple traitement d'images, soit aussi l'occasion d'apprendre un peu de matlab ou de python va jusqu'a faire hurler certains profs en france . NON, c'est un cours de X pas de Y....oui ben c'est debile : on peut apprendre X et apprendre Y en meme temps sans s'en rendre compte.

ok ok la diff entre caml light et ocaml n'est pas enorme...mais tout de meme...

ps : saleté de clavier et NON, je ne peux pas installer la correction fr sur cette machine.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 51

Enregistré le : 08 mars 2015 19:16

Classe : TS

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par Keylong » 13 juin 2017 13:53

Bah la diff entre caml et ocaml c'est ce qui fait que l'un est quand même utilisé en milieu réel. Mais de toute façon on fait zéro programmation objet donc pas trop d'intérêt.
Ce qui est surtout triste c'est les "IDE" et l'interpréteur caml qui date tous d'avant 2000. Quel plaisir de travail sur un seul fichier à la fois et que ça plante tout le temps haha.

Et pendant la seconde année on est jamais aller sur le pc.. Ouais je suppose qu'on s'en fou du langage.

En vrai j'aime bien l'élégance de certaine solution en caml, avec les arbres et tout ça marche bien. Mais le reste c'est une torture, même comparer à du C.

Messages : 11291

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Basique à quel point le rapport ?

Message par fakbill » 13 juin 2017 15:32

A du C...comparé a du caml...ben voyons...
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Répondre