Niveau des prepa

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 9

Enregistré le : 11 juil. 2009 18:43

Classe : A2 (Physique)

Localisation : ENS Cachan

Re: Niveau des prepa

Message par txhz » 15 juil. 2009 00:22

De toute façon comme ça a été dit ce n'est ni:

-Le classement du lycée qui fait les élèves qui y sont (i.e. Tu peux très bien être en PC* à H4, un élève d'une "plus petite prépa" aura pas nécessairement de moins bons résultats que toi au concours)
-Ta moyenne ne veut rien dire, des lycées sur-notent, d'autres sous-notent...
-Parfois il faut mieux être 1er dans une prépa "bonne mais pas excellente" que d'être dernier dans une prépa excellente, ça dépend de la façon dont tu vis tes cours. Si tu as toujours été habitué a être très bien classé, une trop grosse claque risque de te décourager. Il faut parfois "pas être trop gourmand".
-Le niveau qu'on a au lycée ne reflette pas du tout celui qu'on peut atteindre en prépa. Si tu veux un exemple j'étais dans les derniers de ma classe en 1ere (dans un "plutôt bon lycée certes"), dans les 20èmes en tle, je faisais pas grand chose, je me suis retrouvé en fin de sup à dépasser des élèves qui avaient 17 de moyenne au bac.

La seule chose qui comptera c'est ta capacité à travailler beaucoup et SURTOUT efficacement (Tous les choix que tu feras notamment la quantité de travail accordée à chaque matière seront déterminants), ainsi que la capacité de tes profs à te donner des cours avec un bon contenu, mais d'expérience là aussi, c'est pas parce qu'on est dans une petite prépa que les profs sont nécessairement mauvais. Ceux que j'ai eus cette année m'ont beaucoup plus satisfaits que ceux que des amis ont eus dans d'autres lycées mieux classés.

En résumé demandes a tes prof de Tle ce qu'ils en pensent au moment venu, ils ont une idée de ton niveau, de tes capacités, et doivent avoir des retours de certains de leurs élèves qui leurs permettent de se donner une idée de comment tu pourrais t'en sortir dans telle ou telle prépa.
2008/2009 PCSI Turgot
2009/2010 PSI* Jacques Decour 3/2
2010/2011 ENS CACHAN Physique.

Messages : 1075

Enregistré le : 01 sept. 2008 19:17

Classe : MPSI PSI ENS Cachan

Localisation : Lille, Cachan & Paris

u

Message par gwathanaur » 15 juil. 2009 00:38

Maxandval0 a écrit :Je sais qu'il ne faut pas confondre statistique et proba cependant les statistiques de certaine écoles nous apprennent des choses. La qualité de l'enseignement et la sélectivité des meilleurs établissements est forcément meilleur et de facto si une personne est intégré à LLG il y aura une plus grande probabilité qu'il intégré l'X que s'il sort d'une autre prépa en ayant présenté le concours. Or, sans vouloir être présomptueux je souhaiterai intégré l'une des 3 grandes prépas et savoir si j'ai une chance d'accéder à ce souhait connaissant mes capacité et mon niveau et le niveau requis pour accédé à ces établissements.
Comment peu tu espérer avoir une idée de ton niveau alors que tu n'es même pas en terminale?

Aussi une chose, si pour atteindre tes 17 de moyenne en TS tu es obligé de bosser comme un fou alors tu peu abandonner l'idée de réussir dans une bonne prépa. Si le fait de bosser ne te permet que d'atteindre le niveau en science d'un bon lycéen, et que tu es déjà par conséquent au maximum de tes capacités, alors c'est la claque assurée dans une prépa de haut niveau.
Tu devrais plutôt te ménager pour avoir un aperçu de ton niveau réel et alors être accepté dans une prépa qui te conviendrais mieux (bien sur si en bossant tu arrive a atteindre les 20 toute l'année en maths et physique, ce que je viens de dire ne s'applique pas).

Ensuite je pense, mais la je ne suis pas sur de moi, que pour te faire remarquer par LLG et H4, alors que tu viens d'un lycée "bon mais pas excellent", passer le concours général peut être une bonne idée.
Lycée Faidherbe, HX1 215 (MPSI) - PSI *
ENS Cachan, Département de physique
ENS Ulm, M2 ICFP Physique théorique

Messages : 143

Enregistré le : 23 janv. 2009 23:04

Re: Niveau des prepa

Message par nash06 » 15 juil. 2009 02:13

txhz a écrit :De toute façon comme ça a été dit ce n'est ni:

-Le classement du lycée qui fait les élèves qui y sont (i.e. Tu peux très bien être en PC* à H4, un élève d'une "plus petite prépa" aura pas nécessairement de moins bons résultats que toi au concours)

-Le niveau qu'on a au lycée ne reflette pas du tout celui qu'on peut atteindre en prépa.
Au risque de me répéter (cf un autre topic dont je ne sais plus le nom), y'a comme une contradiction.

Comment expliquer, si ce n'est par une de ces deux raisons, que Henri IV par exemple a des meilleurs résultats que Condorcet ou Saint Louis ?
2009-2010 MPSi Saint Louis (Paris VIe)
2010-2011 MP Saint Louis (Paris VIe)
2011-2016 Etudes post-prépa
2016- Vie active

V@J

Messages : 2866

Enregistré le : 22 janv. 2009 17:15

Re: Niveau des prepa

Message par V@J » 15 juil. 2009 02:36

nash06 a écrit :
txhz a écrit :De toute façon comme ça a été dit ce n'est ni
-Le classement du lycée qui fait les élèves qui y sont (i.e. Tu peux très bien être en PC* à H4, un élève d'une "plus petite prépa" aura pas nécessairement de moins bons résultats que toi au concours)
-Le niveau qu'on a au lycée ne reflète pas du tout celui qu'on peut atteindre en prépa.
Au risque de me répéter (cf un autre topic dont je ne sais plus le nom), y'a comme une contradiction.
Comment expliquer, si ce n'est par une de ces deux raisons, que Henri IV par exemple a des meilleurs résultats que Condorcet ou Saint Louis ?
En fait, txhz s'est, ce me semble, mal exprimé. Le fait est que, en moyenne, et surtout pour un lycée comme LLG qui a beaucoup d'élèves (123 MP ont présenté l'X en 2008), il y a une corrélation statistique certaine entre les résultats au bac et la réussite aux concours. Ce qui explique que, en ne recrutant que des élèves de lycée ayant un excellent dossier, on a plus de chances d'avoir de bons résultats d'intégration que si on recrute aussi des élèves ayant 12/20 de moyenne. Cependant, à titre individuel, la variabilité est beaucoup trop importante pour pouvoir faire des prévisions fiables. D'autant plus si l'on effectue ces prévisions sur la base des résultats de première.

Messages : 9

Enregistré le : 11 juil. 2009 18:43

Classe : A2 (Physique)

Localisation : ENS Cachan

Re: Niveau des prepa

Message par txhz » 15 juil. 2009 02:57

Déjà le fait que Henry IV ait des meilleurs résultats que Saint Louis est assez discutable. Globalement, ou plutôt statistiquement, oui, maintenant, de même que Condorcet (sauf que pour H4 il s'agit de la PC*), tu avouera que c'est plus facile de faire un bon pourcentage quand on a qu'une classe de PSI* là où Saint louis a des classes de PSI normales, et des classes étoilées par exemple.
Les deux sont clairement différents.

Le niveau des prépa est en relation directe avec le niveau des élèves qui y rentrent, maintenant, ce n'est pas pour autant que le 1er de Condorcet PSI* par exemple sera plus mauvais que par exemple le 2ème ou 3ème de LLG. Le niveau des élèves en prépa a beau être pas mal homogénéisé par la sélection à l'entrée, tu as toujours une inconnue non négligeable qui est liée au fait que, et heureusement que c'est le cas, des élèves peuvent progresser entre la terminale et la sup, et sans doute aussi entre la sup et la spé. De même qu'il y a quand même une sélection géographique non négligeable qui se fait et qui veut qu'il vaut mieux être à 15 minutes de Condorcet qu'à 45 minutes entrecoupées de 3 changements de metro/RER de LLG...

Donc pour certains élèves, notamment des élèves qui marcheraient "un peu trop à l'égo" cela peut être une chance de se retrouver dans une prépa qui soit "bonne mais sans plus" (Par exemple entre Hoche et Janson en PSI, il n'y a rien qui n'empêche un élève de Janson en PSI* d'avoir l'X) parce que ça leur permet de garder une confiance en eux qu'ils perdraient s'ils étaient en queue de classe, ce qui pourrait les pousser à se décourager et par conséquent à avoir des résultats moins bons que ceux qu'ils auraient pu avoir, mais sans pour autant se fermer des portes. Après ça dépend complètement de la personnalité des élèves. De toute façon en général, au final, APB nous donne une prépa a peu près adaptée à notre niveau de sortie de terminale, ensuite, à nous d'en tirer le meilleur, le seul problème pouvant parfois être les profs.


Edit:
@ V@J => En effet tout le problème revient à savoir si on se place dans le cas particulier ou dans le cas statistique. En l'occurence il est évident que je me place bien dans le cas particulier. Mais comme dirait notre bon ami de l'année, le particulier n'est pas si négligeable que ça. ("C'est en poussant à l'extrême le particulier, que bien souvent, on touche au général"... Argsh, vade retro Leiris... :mrgreen: ). Et le fait que des élèves, à niveau équivalent au lycée s'en sortent mieux en classe préparatoire que d'autre, n'est pas vraiment isolé). Après c'est vrai que c'est pas pour rien que la moyenne des élèves qui entrent à l'X au bac est à 17.

Mais ce que je voulais dire pour résumer, c'est que ce n'est pas forcément parcequ'on est mauvais ou bon au lycée qu'on sera bon ou mauvais en prépa.
2008/2009 PCSI Turgot
2009/2010 PSI* Jacques Decour 3/2
2010/2011 ENS CACHAN Physique.

Messages : 9598

Enregistré le : 18 déc. 2002 19:09

Classe : Prof

Localisation : Metz

Re: Niveau des prepa

Message par Quetzalcoatl » 15 juil. 2009 08:24

Maxandval0 a écrit :Je sais qu'il ne faut pas confondre statistique et proba cependant les statistiques de certaine écoles nous apprennent des choses.
Tu sais qu'il ne faut pas le faire, mais tu le fais quand même ! :lol:
La qualité de l'enseignement et la sélectivité des meilleurs établissements est forcément meilleur
Comme cela a été dit, non. Que sais-tu du recrutement des profs en prépas ? Sais-tu comment ils sont sélectionnés ? Connais-tu tous les détails de leurs mutations ?

Ensuite, renseigne-toi et tu verras que même dans les prépas cotées, quelles qu'elles soient, il existent des profs "bizarres", des profs pas top du tout, bref des profs pas "excellents" loin de là. De même renseigne-toi sur les prépas non cotées, celles de province, tu verras qu'il existe des profs excellents.

Bref cette assertion est fausse est localement fausse et je suis pas loin de penser (mais ça c'est une opinion) qu'elle est statistiquement fausse. Comme cela avait été débattu dans un autre post, il est plus facile d'enseigner à des bons élèves qu'à des élèves en difficulté donc ce n'est pas difficile d'être un "bon" prof quand on a que des élèves dont le niveau est largement supérieur à la moyenne.
et de facto si une personne est intégré à LLG il y aura une plus grande probabilité qu'il intégré l'X que s'il sort d'une autre prépa en ayant présenté le concours.
C'est une probabilité "sachant que" qui ne prouve rien.

La vraie question est : est-ce que TOI tu auras statistiquement le plus de chance d'intégrer : par LLG ou ailleurs ? Pour savoir ça, il faudrait connaitre la progression que fait acquérir une prépa. Si dans une prépa il n'y a que 6 mentions TB mais que toutes intègrent une école parisienne (Centrale Pa, Mines Pa, X), ça pourrait faire des statistiques très très faibles (6 sur deux classes c'est franchement pas terrible) mais ça serait mieux qu'une prépa cotée qui n'arriverait pas à faire intégrer toutes ses mentions TB dans une parisienne. Et pourtant la prépa cotée serait "devant".

Au fond il est là le problème : il n'y a aucune statistique sur le lien entre niveau d'entrée et concours intégré. Donc à partir de là tu crois ce que tu veux mais sois persuadé d'une chose : ce n'est pas en allant dans une prépa cotée que tu vas augmenter obligatoirement tes chances d'intégrer. Peut-être que oui, peut-être que non ...

Je tiens à rappeler que de nombreux profs ici (dont moi) ne sont pas passés par des prépas cotées (Roosevelt, Reims pour moi) et ont intégré l'ENS ...

Or, sans vouloir être présomptueux je souhaiterai intégré l'une des 3 grandes prépas et savoir si j'ai une chance d'accéder à ce souhait connaissant mes capacité et mon niveau et le niveau requis pour accédé à ces établissements.[/quote]
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Messages : 1375

Enregistré le : 10 juil. 2007 00:48

Classe : fossile 8A

Localisation : Japon

Re: Niveau des prepa

Message par Glandouillor » 15 juil. 2009 08:55

de toute façon, les lycées H4 et consorts ont les meilleurs résultats parce qu'ils ne sélectionnent QUE les meilleurs élèves. alors à partir du moment où on intègre une de ces prépas, c'est que les profs ont déterminé qu'ont avait une probabilité largement supérieure à la moyenne d'intégrer les meilleures écoles. forcément après les stats veulent plus rien dire.
ensuite c'est un cercle vicieux: stats qui ne veulent pas dire grand chose, pensée superficielle... ça entretient le mythe.
Inge ENSPG, docteur ENSAM puis chercheur dans l'industrie

Messages : 43

Enregistré le : 02 juil. 2009 14:36

Classe : 1A ENSEA

Re: Niveau des prepa

Message par fredou99 » 15 juil. 2009 09:05

Je pense que c'est assez naïf de croire que la sélectivité des prépa ne témoigne pas d'une meilleur qualité d'enseignement :
Si les élèves font la prépa, et que les professeurs font les élèves, alors les professeurs font la prépa, non ?
Est-ce que les succès répétés aux meilleurs concours au sein des meilleurs prépas sont réductibles aux seules capacités des élèves ? J'en doute, d'autant plus que la sélectivité ne coïncide pas forcément avec les capacités propres à chacun qui entraine que les meilleurs prépas n'ont pas forcément les meilleurs élèves.
Mais d'un autre côté, je n'y connais rien.

Messages : 1375

Enregistré le : 10 juil. 2007 00:48

Classe : fossile 8A

Localisation : Japon

Re: Niveau des prepa

Message par Glandouillor » 15 juil. 2009 09:15

fredou99 a écrit :Mais d'un autre côté, je n'y connais rien.
alleluia :!:
Je pense que c'est assez naïf de croire que la sélectivité des prépa ne témoigne pas d'une meilleur qualité d'enseignement
non la naïveté c'est de croire que les meilleurs profs sont dans les meilleures prépas... c'est peut-être des grosses brutes dans leur matière, mais c'est pour ça qu'ils sont meileurs enseignants qu'une soupe de flan.
Inge ENSPG, docteur ENSAM puis chercheur dans l'industrie

Messages : 595

Enregistré le : 29 juin 2009 18:50

Classe : Ensearque

Re: Niveau des prepa

Message par davfr » 15 juil. 2009 09:31

Vous oubliez un point essentiel.. pourquoi les lycées prestigieux ont de meilleur résultat ? Parce qu'ils virent les élèves qui ne sont pas "bons"(du moins pour eux). Ça leur permet d'avoir de bon résultat tous les ans.
2008/2009 - Lycée Victor Hugo - Terminale S.
2009/2010 - Lycée Fénelon - MPSI.

Répondre