Louis Le Grand en Internat pour un non boursier

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 964

Enregistré le : 16 nov. 2014 20:40

Classe : MP

Re: Louis Le Grand en Internat pour un non boursier

Message par BijouRe » 07 mars 2016 18:16

C'est une pratique courante dans beaucoup de Lycée je pense.
Après le pourquoi du comment.... Un grand mystère
2015-2016 : MPSI Janson de Sailly
2016-2017 : MP* Janson de Sailly

Messages : 157

Enregistré le : 23 juil. 2013 20:29

Re: Louis Le Grand en Internat pour un non boursier

Message par cravate » 12 mars 2016 22:04

Bonjour,

je me permets en tant que professeur à LLG de donner quelques détails sur la procédure pour sortir des fantasmes.

1.
Il n'y a pas de passe droit pour l'internat seulement un classement pour le vœux LLG avec internat construit sur la réponse au vœux LLG. Je rappelle à l'occasion que la procédure APB considère que ces deux vœux sont différents; il n'y a donc pas un classement pour les gens qui entrent puis un choix des internes: la priorité est de classer les candidatures selon leur chance de profiter de LLG.

En pratique, les professeurs établissent un classement académique (qui fait office de réponse à la demande LLG sans internat) et l'administration procède ensuite à des permutations "locales" pour tenir compte des critères sociaux. Quand je dis local, je sous-entends que les permutations se font entre élèves de niveaux comparables. Je n'ai pas les chiffres récents en tête mais il y a quelques années, ça correspondait à des tranches de 50 à 100 élèves. Cela signifie qu'un étudiant classé 200 ième ne passera pas devant un étudiant classé 1er. L'objectif est d'utiliser les critères sociaux/éloignement parmi les étudiants ayant des chances équivalentes d'être admis au lycée.

2.
La procédure APB remplit entièrement l'internat: il n'y a pas de places laissées volontairement vacantes. Les places qui restent libres à la rentrée sont dues aux démissions tardives (cette année: 7 avant la rentrée dont des étudiants venant de l'étranger) et aux démissions après la rentrée (la plupart du temps dans les prépas littéraires mais il arrive qu'un étudiant intègre ou se réoriente tardivement).
---
@roger_mansuy sur twitter

Répondre