Mon expérience à Ginette !

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 2480

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par Saint Germain » 08 sept. 2018 20:51

Merci Marc de Falco pour ces corrections et précisions c'est bien ce que nous avions cru lire aussi...

Messages : 314

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par gerclo » 09 sept. 2018 01:05

Marc de Falco a écrit :
08 sept. 2018 20:45
gerclo a écrit :
08 sept. 2018 19:43
Dans le cas de mon fils, boursier 0 bis, cela nous revient à près de 5000 euros l'année. A quoi évidemment on rajoute les frais de blanchisserie, de polycopiés, de transports (pour nous, ça fait lourd vu qu'il doit faire ses AR en avion), et de certaines choses demandées ici qu'on ne demanderait pas ailleurs (baskets pour gymnase, raquette de bad, tenue de soirée).
En comparaison, au CIv où il était accepté cela nous revenait à peu près au même montant.
Ce qui est quand même plus du double d'une prépa "normale".
S'il vous plait, si vous parlez d'établissements, soyez plus précis sinon c'est de la désinformation.

Sur le site de Sainte-Geneviève Le prix de la pension s’étage de 1887 € à 6244 € par trimestre pour l’année scolaire.. J'imagine que le prix le plus bas (5661€) correspond à l'échelon maximal de bourse.

En comparaison, le CIV, sans conditions de ressources pour la formule week-end et vacances s'élève à 4224 €. Il y'a en plus 76 € de frais de photocopies.

Un lycée comme Massena (je pense que c'est le point de comparaison de prépa "normale", vu votre localisation) a un internat ouvert le weekend (mais sans restauration) et fermé pendant les vacances scolaires pour 984€ par trimestre. Soit 2952 € pour l'année.

On est donc sûrement à plus du double pour Ginette mais pas pour le CIV :wink:
Vous avez omis un détail :
Je parle de l'internat de la réussite.
Je le précise dans la première phrase, ma seconde.

Donc il ne s'agit nullement des sommes que vous mentionnez, puisque dans ce cadre le montant correspond au 2/3 de la somme calculée au prorata des revenus, un trimestre étant payé par l'école comme je l'ai écrit plus haut.
Et je maintiens la somme que j'ai avancé est dans le cas d'un boursier échelon 0 bis (4700 € pour être précise), donc l'échelon le plus bas. Pour les boursiers d'un échelon supérieur cette somme est forcément moindre (et ils touchent bien plus de bourse). Si on prend le bas de la fourchette que vous donnez ça fait un peu moins de 4200 euros l'année. Je paie donc bien un peu plus.

En comparaison la formule week end du CIV s'élève à 4224 euros sans le repas du midi, en semaine, vous avez oublié de le préciser...et un élève de prépa ça mange le midi et le prix du RU est annoncé à 4.70 euros (tarifs de 2015, le site de donne pas les tarifs actuels).
Pour 36 semaines, x 5 jours, à 4.70 euros ça fait environ 850 euros. Donc d'après mes calculs, la somme engagée pour manger les midis + 4224 euros (donc environ 5000 €) revenait grosso modo à ce qu'on allait dépenser pour le même service (logé, nourri) qu'à Ginette dans le cadre de l'internat de la réussite, je le reprécise.
Je ne parle nullement des élèves qui ne sont pas dans ce cadre : ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écris, merci.

Sinon une prépa normale comme la martinière par exemple est à 2050 euros l'année, sans repas le samedi soir et le dimanche. Donc oui, le CIV revient au double, Ginette aussi dans le cadre de l'internat de la réussite.

Et je ne vois pas où est ma désinformation ? mes calculs sont faux ? le comptable du lycée me l'aurait dit à coup sûr, ou alors vous partez du principe qu'un élève de CPGE jeûne tous les midis du lundi au vendredi ? Il faut comparer ce qui est comparable, à service égal.

Par contre les photocopies sont moins chères au CIV, mais le montant ne compense pas dans notre cas la différence du prix de l'internat et des repas du midi.

J'intervenais juste à la base pour corriger la soi disant gratuité de la scolarité des élèves entrant dans le cadre de l'internat de la Réussite. Elle l'est de fait pour des élèves aux échelons 5,6 ou 7, bourse déduite, mais ne l'est pas pour des élèves à échelon 0 bis, 1 ou 2.
C'est tout. :wink:

Messages : 597

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par zede » 09 sept. 2018 08:10

Marc de Falco a écrit :
08 sept. 2018 20:45

S'il vous plait, si vous parlez d'établissements, soyez plus précis sinon c'est de la désinformation.
L'art et la manière de dire les choses gentiment.

Heureusement, vous aviez raison ... ah bah non, même pas.
gerclo a écrit :
09 sept. 2018 01:05

Vous avez omis un détail :
Je parle de l'internat de la réussite.
Je le précise dans la première phrase, ma seconde.


La gentillesse, la politesse, c'est gratuit. :)

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par Volte » 09 sept. 2018 08:50

Bref, en résumé, Ginette, c'est accessible si tu es blindé et que tu peux payer, ou très pauvre et que tu peux avoir des aides de l'école.
Entre les deux, comme souvent en France, tu es le cocu du mariage.
Sinon, effectivement, 60 places existent à l'internat de la réussite de Ginette.
En résumé, il faut être boursier, brillant, et originaire des zones défavorisées du pays (rurale, banlieue chaude, ou bled paumé n'ayant pas encore accès à la 3G).
C'est quand même très restrictif, et tient plus du contre exemple que de la volonté de l'école de faire du social.
Mais je dois reconnaître que ça fait joli sur la plaquette de présentation.
Dans les faits, on peut dire ce qu'on veut, mais une fois qu'on a occulté le (très) petit pourcentage de boursiers qui ont droit à l'internat de la réussite (dois-je préciser que ce dispositif me fait plus penser à de la charité en mode dame patronnesse qu'à une réelle politique d'égalité des chances ?) ,Ginette reste infiniment plus inaccessible financièrement que les lycées publics, y compris le CIV.

Messages : 212

Enregistré le : 05 mars 2011 22:24

Classe : américaine

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par Marc de Falco » 09 sept. 2018 09:36

gerclo a écrit :
09 sept. 2018 01:05
Vous avez omis un détail :
Je parle de l'internat de la réussite.
Je le précise dans la première phrase, ma seconde.
Alors à ce moment là il faut comparer ce qui est comparable, nous avons aussi un internat de la réussite et des possibilités d’accueil privilégié d'élèves de CPGE. Je vais me renseigner pour avoir un chiffre précis si vous le souhaitez par soucis de complétude.

Ceci dit, je vous rejoins sur le fait que le CIV a un mode de fonctionnement différent d'autres lycées qui engendre un surcoût : c'est un établissement public d'état. Donc public mais autogéré, l'internat fonctionne entièrement grâce aux frais sans subventions de l'état ou de la région. Cela nous permet d'avoir des places pour tous les élèves mais les frais sont forcément plus importants.
Professeur de mathématiques et d'informatique
MP du Centre International de Valbonne
http://marc.de-falco.fr.

Freedom is the freedom to say that 2 plus 2 make 4. If that is granted, all else follows.
George Orwell, 1984

Messages : 314

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par gerclo » 09 sept. 2018 10:53

Volte a écrit :
09 sept. 2018 08:50
Bref, en résumé, Ginette, c'est accessible si tu es blindé et que tu peux payer, ou très pauvre et que tu peux avoir des aides de l'école.
Entre les deux, comme souvent en France, tu es le cocu du mariage.
Sinon, effectivement, 60 places existent à l'internat de la réussite de Ginette.
En résumé, il faut être boursier, brillant, et originaire des zones défavorisées du pays (rurale, banlieue chaude, ou bled paumé n'ayant pas encore accès à la 3G).
C'est quand même très restrictif, et tient plus du contre exemple que de la volonté de l'école de faire du social.
Mais je dois reconnaître que ça fait joli sur la plaquette de présentation.
Dans les faits, on peut dire ce qu'on veut, mais une fois qu'on a occulté le (très) petit pourcentage de boursiers qui ont droit à l'internat de la réussite (dois-je préciser que ce dispositif me fait plus penser à de la charité en mode dame patronnesse qu'à une réelle politique d'égalité des chances ?) ,Ginette reste infiniment plus inaccessible financièrement que les lycées publics, y compris le CIV.
Je module un peu, je ne nous considère pas comme très pauvres, mais on est en dessous de revenu médian par ménage et on vit de surcroit dans une zone très chère, c'est certain. Nous avons dû faire un prêt. Cela aurait été le cas de toutes manières pour une fac à Limoges (coût moyen de la vie étudiante le plus bas de France). En gagnant à peine plus, et sortant du cadre internat de la réussite (le boursier 0 bis ne touche que 1000 euros l'année), cela n'était pas possible.

Après pour entrer dans ce genre de lycée, il ne faut pas un dossier trop moyen bien sûr, mais le dossier de mon fils était loin d'être brillant (il n'a pas été pris dans la filière qu'il préférait d'ailleurs). La lettre de motivation est importante, en montrant ce qu'on peut faire à côté, et de la réserve de travail possible. Détails que bien d'autres lycées ne prennent pas en compte.
Sinon nous habitons un coin pas si terrible que ça :wink:
Mais je précise quand même que 40 % des élèves du sup en France sont boursiers. Le tiers de ces boursiers le sont comme nous à l'échelon le plus bas. Donc je voulais illustrer ce cas. Et 40% de ces boursiers le sont au moins à échelon 4 et peuvent prétendre en effet à une scolarité gratuite ou presque en terme de logement/nourriture, s'ils on un dossier correspondant, cela concerne du monde aussi ....

Après je suis intervenue pour parler du cas particulier de l'internat de la réussite et moduler un propos tenu dans le message initial.
Il va de soi que hors de ce cadre, la scolarité est plus chère qu'ailleurs, je n'ai pas dit le contraire .

Messages : 314

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par gerclo » 09 sept. 2018 11:47

Marc de Falco a écrit :
09 sept. 2018 09:36
gerclo a écrit :
09 sept. 2018 01:05
Vous avez omis un détail :
Je parle de l'internat de la réussite.
Je le précise dans la première phrase, ma seconde.
Alors à ce moment là il faut comparer ce qui est comparable, nous avons aussi un internat de la réussite et des possibilités d’accueil privilégié d'élèves de CPGE. Je vais me renseigner pour avoir un chiffre précis si vous le souhaitez par soucis de complétude.

Ceci dit, je vous rejoins sur le fait que le CIV a un mode de fonctionnement différent d'autres lycées qui engendre un surcoût : c'est un établissement public d'état. Donc public mais autogéré, l'internat fonctionne entièrement grâce aux frais sans subventions de l'état ou de la région. Cela nous permet d'avoir des places pour tous les élèves mais les frais sont forcément plus importants.
Ce qui serait alors plus intéressant, si je peux me permettre, c’est de le préciser sur le site du CIV prépa, ou même du lycée.
Car cela n’est nullement mentionné.
Mais donner l'information ici pourra servir certains élèves ou parents comme moi qui écument le net en recherche d'informations.

En tant que parent se noyant dans la jungle parcoursup il est déjà difficile de faire les comparaisons avec les informations que l'on trouve, on y passe des heures, cela devient impossible avec celles que l'on ne trouve pas.
Donc je ne connaissais pas l'existence d'un tel internat au CIV, dont on ne connait aucune modalité (même en recherchant sur le net après coup).

Sur le site de Ginette cela est clairement précisé, on fait la demande avant pour savoir si on rentre dans le processus, on est rapidement averti si la demande purement administrative est acceptée ou pas. Les conditions de calculs sont affichées.
C'est carré, pas de surprise.

Je n'ai pas vu cette information sur le site du CIV, cela aurait forcément retenu mon attention et mes calculs en auraient tenu compte.
http://civ.classeprepa.net/internat/
http://civ.classeprepa.net/admission/
Un ami de mon fils fait sa rentrée au CIV cette année, il est boursier à un échelon élevé, il ne m'a pas parlé de cet internat de la réussite, et je ne pense pas qu'il soit au courant que des mesures existeraient pour alléger la facture (?). En tout cas le coût de l'internat l'a fait hésité jusqu'au tout dernier moment.

Je n'ai jamais dit le CIV avait un fonctionnement différent , vous me l'apprenez, mais qu'il était plus cher que les autres internats.
Mais avec une place assurée en internat, possibilité de chambre seule, dans un beau campus, idéal pour les sportifs, proximité de certains établissements de recherche, ce n'est pas un lycée standard.
Je pense qu'il peut être un cadre excellent pour nombre d'élèves.
Personnellement, il aurait été beaucoup plus pratique pour nous, et la décision fut difficile à prendre.

En tant que parent, on essaie de faire du mieux que l'on peut pour aider son enfant à s'orienter, et il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. Certains ont pesé plus lourds que d'autres, mais dans notre cas, le coût ici n'était pas discriminant entre CIV et Ginette.

Messages : 2480

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par Saint Germain » 09 sept. 2018 14:11

Peut-être que pour enlever toute ambiguïté il faudrait prendre un exemple concret : supposons un boursier échelon 4, 5, ou 6 (comme vous voulez, dites quel sera le montant de sa bourse à l'année et combien il devra payer à l'année au total (tous frais confondus) :
- dans le premier cas au CIV
- dans le deuxième cas à SG

Merci ça pourra tous nous éclairer.

Messages : 314

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par gerclo » 09 sept. 2018 16:07

Saint Germain a écrit :
09 sept. 2018 14:11
Peut-être que pour enlever toute ambiguïté il faudrait prendre un exemple concret : supposons un boursier échelon 4, 5, ou 6 (comme vous voulez, dites quel sera le montant de sa bourse à l'année et combien il devra payer à l'année au total (tous frais confondus) :
- dans le premier cas au CIV
- dans le deuxième cas à SG

Merci ça pourra tous nous éclairer.
Tour frais confondus,cela veut dire quoi ?
Le transport est variable, les achats parfois optionnels ou pas.

Donc la base la plus simple pour comparer est le logement + tous repas pour un élève restant le WE.

Au CIV cela avoisine les 5000 euros (je compte les repas de midi au restaurant universitaire, tarif de 2015 je crois).
Pour une bourse échelon 7 -> la bourse couvre tous ces frais (5550)
Pour une bourse échelon 4 -> la famille devra débourser env 1000 euros de plus que la bourse.

On peut obtenir la CAF pour le logement, mais j'ai eu du mal à évaluer le montant (50 euros je crois par mois)
et je ne sais pas ce que ça implique en terme d'allocations perdues, ça dépend des cas (nombre d'enfants, âges, etc).
Ca complique le calcul. Dans notre cas, nous étions perdant, donc pas considéré.

A Ginette : la somme la plus basse payable est de 5661 euros je crois.
Cadre de l'internat de la réussite : *2/3.
Cela fait donc 3774 euros.
Pour un boursier échelon 7, 6, 5 ou 4, la bourse couvre les frais considérés logement + repas .
Et deça, il faut rajouter.
Mais les frais annexes sont à considérer : frais de polycopiés sont plus onéreux par exemple.
Mais 300 euros sont donnés pour participer à la vie scolaire (notifiés sur le site) : tenue de la promo, calot, gala.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Mon expérience à Ginette !

Message par Volte » 09 sept. 2018 18:20

gerclo a écrit :
09 sept. 2018 16:07
Saint Germain a écrit :
09 sept. 2018 14:11
Peut-être que pour enlever toute ambiguïté il faudrait prendre un exemple concret : supposons un boursier échelon 4, 5, ou 6 (comme vous voulez, dites quel sera le montant de sa bourse à l'année et combien il devra payer à l'année au total (tous frais confondus) :
- dans le premier cas au CIV
- dans le deuxième cas à SG

Merci ça pourra tous nous éclairer.
Tour frais confondus,cela veut dire quoi ?
Le transport est variable, les achats parfois optionnels ou pas.

Donc la base la plus simple pour comparer est le logement + tous repas pour un élève restant le WE.

Au CIV cela avoisine les 5000 euros (je compte les repas de midi au restaurant universitaire, tarif de 2015 je crois).
Pour une bourse échelon 7 -> la bourse couvre tous ces frais (5550)
Pour une bourse échelon 4 -> la famille devra débourser env 1000 euros de plus que la bourse.

On peut obtenir la CAF pour le logement, mais j'ai eu du mal à évaluer le montant (50 euros je crois par mois)
et je ne sais pas ce que ça implique en terme d'allocations perdues, ça dépend des cas (nombre d'enfants, âges, etc).
Ca complique le calcul. Dans notre cas, nous étions perdant, donc pas considéré.

A Ginette : la somme la plus basse payable est de 5661 euros je crois.
Cadre de l'internat de la réussite : *2/3.
Cela fait donc 3774 euros.
Pour un boursier échelon 7, 6, 5 ou 4, la bourse couvre les frais considérés logement + repas .
Et deça, il faut rajouter.
Mais les frais annexes sont à considérer : frais de polycopiés sont plus onéreux par exemple.
Mais 300 euros sont donnés pour participer à la vie scolaire (notifiés sur le site) : tenue de la promo, calot, gala.
L'internat de la réussite, c'est 60 places, donc c'est très, très marginal, il faut arrêter de faire une loi générale avec un contre exemple.
Si 70 boursiers échelon 7 sont acceptés, 10 resteront sur le carreau.
Vous me direz, ils pourront toujours faire un prêt, ou vendre un rein si le dossier n'est pas assez solide pour interesser les établissement de crédit.

Verrouillé