devenir pilote de ligne puis ingénieur

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 1

Enregistré le : 28 nov. 2018 19:40

devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par Steph27 » 28 nov. 2018 20:13

Bonjour, j'étais en PCSI l'année dernière et je suis actuellement en L1 maths-physique à l'upmc .Je suis passionné par les avions et j'aimerais au plus vite rentrer dans le milieu en devenant pilote de ligne par la voie des cadets AF. Cependant le fait d’être pilote de ligne ne délivre pas un diplôme concret qui permettraient de se reconvertir en cas de crise dans le métier. C'est donc pour cela que j'aimerais aussi être ingénieur aéronautique en parallèle mais je veux absolument être pilote d'abord car je me sentirais plus à l'aise et surtout plus motivé car le fait de ne pas passer en spé pour des détails m' a beaucoup refroidi. Je voulais donc savoir quelles sont les voies possibles pour un tel cursus tout en sachant que j'exclue les voies privées pour le pilotage car cela coûte trop cher.

Merci pour votre aide
Steph

Messages : 479

Enregistré le : 27 oct. 2013 09:40

Classe : parent élève ecp

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par monnet60 » 28 nov. 2018 22:47

Ancien navigant AF, la compagnie recrute sur concours cadets, l'Enac, les anciens militaires (transport ou pilotes de chasse) et marginalement sur dossier (pilotes aeroclub entre autre). L'Enac est la voie royale mais il faut savoir que sortir pilote de l'Enac ne dispense pas de conditions de recrutement draconiennes pour entrer à AF. Le plus simple est de te présenter au prochain concours pilote cadet. Les besoins sont très importants chez nous et dans le monde. Boeing parle même de besoin en dizaines de milliers.....
Passe une visite dans un centre d'expertise du PN pour vérifier que tu réponds aux critères médicaux. Ce serait dommage de t'investir dans un tel projet si tu n'es pas apte. Commence par là. Et bon courage, le chemin est mal pavé souvent.

Messages : 12373

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par father » 28 nov. 2018 23:03

Pourquoi le metier de pilote connaitrait il la crise ?
Manque de carburant, restrictions pour reduire la pollution. Automatisation ?

Supposons que tu aies besoin de te reconvertir, ce seront tes compétences qui interesseront les recruteurs, pas un diplome d inge obtenu 10ans plus tôt...

Pourquoi tu le fais pas dans l autre sens, c est qd même plus classique.
Tu aurais pu faire ceci http://it.cnam.fr/ingenieur-aeronautiqu ... 18600.kjsp

Messages : 90

Enregistré le : 27 mai 2018 10:53

Classe : 3/2

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par jedetestelinjustice » 29 nov. 2018 11:22

Avec l'engouement des Chinois dans le tourisme international, voire national, les pilots chevronnés français ont un bel avenir au moins dans la prochaine décennie, le tps que la Chine forme ses propres pilotes de qualité.
Regardez le jt de 20h sur TF2 d'il y a quelques jours.
Les compagnies aériennes chinoises déroulent le tapis rouge pour les pilotes français chevronnés ou similaires(je pense)! Par contre, le co-pilote est tjrs un Chinois!

Ce n'est pas demain que je vais voyager avec une compagnie aérienne chinoise! Compte tenu du gros déséquilibre entre la demande et d'offre sur le marché d'emploi de pilotes ds ce pays, même si celui-ci sort le gros portefeuille pr acheter les avions les plus sophistiqués et les plus sûrs du monde. Risquer ma vie entre les mains d'un pilote étranger embauché à la va vite ou insuffisamment formé, jamais de la vie!

Messages : 3327

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par siro » 29 nov. 2018 11:58

Pour l'instant, il n'y a pas de crise du marché de l'aviation, et même de plus en plus de vols chaque année.

Cela étant dit, dans 10, 20, 30 ans, avec la raréfaction des ressources naturelles (et d'autres contraintes écologiques), voler au kérosène sera plus compliqué. Peut-être. Mais tu auras 10, 20, 30 ans d'expérience, du capital pour rebondir (si tu ne merdes pas trop avec tes sous) et de l'expérience à revendre pour aider le monde de l'aviation à transitionner.

Donc ne je me ferais pas trop de soucis à ta place. Tu es peinard pour 10 à 20 ans.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par Jay Olsen » 29 nov. 2018 17:09

Oui enfin, les crises dans l'aérien, on connait...
En ce moment ça va bien.
Air France recrute à tour de bras.

En 2007 AF recrutait à tour de bras aussi. Ils prévoyaient 1000 pilotes sur les trois années suivantes.
On sait tous comment ça s'est fini. Blocage complet des embauches pendant quasi dix ans : 2008-2017.

Là, il se trouve qu'AF a tellement peu recruté qu'elle va se retrouver, à mon avis, à devoir quoi qu'il arrive continuer à recruter encore, de peur de ne pas couvrir les départs en retraite. C'est à dire pour rééquilibrer la pyramide des âges.
Mais AF qui recrute, pour moi, c'est un mauvais signe :mrgreen: Avant coureur d'une crise.

Faire pilote de ligne puis ingénieur est tout à fait possible, et en l'état actuel de la conjoncture, je conseillerais de se jeter sur la voie cadets AF (encore deux grosses semaines pour le faire, jusqu'au 19!!), ensuite il est tout à fait possible (je pense) d'obtenir des diplômes avec des cours du soir.
Cependant ce sera presque totalement inutile et tu n'en auras pas vraiment l'envie.
En tout cas, ce qui est quasi certain à mon avis, et rendez-vous en 2023, c'est qu'en 2023 il sera très difficile de se faire embaucher comme pilote, comme entre 2010 et 2015.

Cela dit, pour postuler aux cadets il faut un bac+2 scientifique, ou bien avoir validé sa première année de prépa et être en deuxième année.
Avec ta L1 tu ne rentres pas dans la case.
Dommage.
Vendue, merci

Messages : 220

Enregistré le : 19 juin 2015 17:01

Classe : Ingénieur

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par vercore » 29 nov. 2018 18:42

Quel est l'intérêt d'avoir un diplôme d'ingénieur si tu es pilote ? En cas de problème médical t'auras pas grand mal à trouver du boulot au sol genre en BE flight ops
Ingénieur ENAC

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par Jay Olsen » 30 nov. 2018 00:55

Si tu es pilote Air France et que tu perds ta licence (ton médical plus précisément), tout d'abord tu touches pendant trois ans ton salaire de pilote (je suppose notamment pour gérer les tractations avec les plus hautes instances médicales), suite à quoi, si ça ne passe toujours pas, tu touches ton assurance perte de licence pro + perso (si tu en as souscrit une). Selon les cotisations que tu verses (jusqu'à 500€ mensuels en fin de carrière, plutôt 50 à 100 en début) tu peux toucher jusqu'à 800k€* (350k€ dès la formation).
Et Air France te reclasse au sol.

Le concept d'assurance perte de licence ne se limite pas à AF, d'ailleurs. Le reclassement sol et le maintien du salaire, si.

Largement de quoi entreprendre une reconversion.
Un diplôme d'ingé obtenu 10-15-20 ans auparavant, effectivement je ne sais pas trop ce qu'il vaut s'il n'est pas assorti d'une expérience pro conséquente comme ingénieur.

*A peu près 1 pilote sur 1000 perd sa licence chaque année (ordre de grandeur), si on prend une cotisation moyenne de 250€, dont un tiers va à l'assurance décès, un tiers à l'assurance perte de licence temporaire et un tiers à la définitive, qu'on retranche un peu de marge pour l'assureur et ses employés, on retombe bien sur un chiffre proche de 800k à 1M€ par pilote qui perd sa licence définitivement. Attention, ces montants sont bien sûr soumis à cotisation !
Vendue, merci

Messages : 12373

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par father » 30 nov. 2018 08:02

Merci Jay. Super instructif.

Messages : 3327

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: devenir pilote de ligne puis ingénieur

Message par siro » 30 nov. 2018 10:51

Jay Olsen a écrit :
30 nov. 2018 00:55
Un diplôme d'ingé obtenu 10-15-20 ans auparavant, effectivement je ne sais pas trop ce qu'il vaut s'il n'est pas assorti d'une expérience pro conséquente comme ingénieur.
Pas mieux.

Surtout qu'avec de l'expérience, tu auras une bonne marge pour refaire une formation (par exemple d'ingé).
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Répondre