MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 730

Enregistré le : 17 sept. 2017 22:09

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Nabuco » 20 mai 2019 22:23

Wepler a écrit :
20 mai 2019 22:09
J'ai donné pas mal de cours particuliers à une époque de ma vie et j'ai eu vite beaucoup de demandes. Je disais oui à moins de la moitié des demandes par manque de temps. Je les renvoyais sur des amis compétents. Je ne devais pas être assez cher.
Dans certaines PCSI de Jeanson, à cette même époque, d'après deux élèves que j'ai eu en cours, il avait vraiment beaucoup d'élèves de leur classe qui prenaient des cours particuliers de maths, du genre la moitié, mais c'est vrai que ce n'est pas fiable et ils exagéraient sûrement un peu. Et cela a peut-être changé depuis car il y avait un prof un peu folklo à l'époque (il était très compétent en maths, moi je trouvais son cours pas si mal et très original, mais sa gestion de classe et sa progression annuelle laissait à désirer, il passait trop de temps sur certains chapitres et pas assez sur d'autres), alors c'est sûr que ça aide.
En tout cas, à LLG ou HIV, même en MP*, il y a clairement pas mal d'élèves qui prennent des cours particuliers, mais ils ne le crient pas sur les toits. Ce n'est pas 4 ou 5, c'est de l'ordre de la dizaine, voire plus. Des 3/2 comme des 5/2. J'ai même eu une fois un élève de HIV qui était 5/2 et fils de proviseur, pour l'anecdote. C'est son père proviseur qui m'avait contacté et me connaissait par le bouche à oreille... Marrant non ?
D'ailleurs, j'ai eu d'autres fois des cours particuliers par des proviseurs mais en général c'était pour des amis à eux.
Et c'est sans parler, comme l'évoque Saint-Germain, des stages de langues ou de maths pendant les petites vacances que beaucoup font aussi.
Ces stages sont d'ailleurs plutôt mieux fait qu'il y a quelques années, où ils prenaient n'importe qui pour encadrer, ce qui n'est plus le cas.
On sait par ailleurs très bien que certains enseignants de boîtes privés hors contrat et proposant des stages, sont aussi profs de cpge dans des prépas publiques. Ce sont souvent d'excellents enseignants, avec une énorme capacité de travail, d'après ce qu'il me semble. Ils sont parfois prof de MPSI et prof d'ECE. Il faut le faire !
Je suis d'accord que ces cours en plus ne sont pas du tout indispensables aux excellents élèves pour intégrer brillamment, mais ça leur apporte au moins de l'assurance et de la confiance en soi. Ces cours particuliers ne remplacent pas non plus un travail personnel très régulier, mais c'est quand même un phénomène qui s'est énormément amplifié par rapport à il y a 20 ans (ça existait déjà, mais c'était vraiment très marginal à l'époque).
Sur le site superprof, faites un tour si ça vous intéresse, mais je n'en fais pas la pub, on peut voir que des cours à 70 euros de l'heure ou plus sont assurés par des gens compétents en général. Il y a un ancien major de l'X. Je l'ai reconnu en photo. Il y a de nombreux témoignages, et ce site n'est que la partie émergée de l'iceberg, car la plupart des cours particuliers se trouvent plutôt de bouche à oreille que par internet.
Je ne veux pas dire que c'est scandaleux, mais que le jeu n'est pas complètement équitable. C'est aussi pour ça qu'aller à LLG et HIV est plus risqué si on n'est pas un peu initié. Mais si on est vraiment très bon et très travailleur, je suis d'accord qu'on s'en sort, au moins en sciences (pas forcément aussi bien en langues où le retard est plus difficile à rattraper à mon avis, par rapport à un élève immergé dans le bilinguisme depuis l'enfance, par des stages, des vacances, un milieu familial, un lycée bilingue).

D'où sortent vos données encore une fois ? Aussi si c'est de l'ordre de la dizaine ça reste moins de 10%. Ce qui me gêne c'est que ce propos me semble plus sortir du oui dire que de vraies données (d'autant plus en voyant vos postes précédents qui datent malheureusement légèrement).
Et le beaucoup c'est encore une fois induire en erreur les gens, ce n'est pas vrai, une grosse majorité des gens si ce n'est 90% au moins ne suit pas ces cours. Ce qui me gêne principalement c'est que c'est un phénomène qui se produit peu, et que vous faites ressortir cela comme si c'était quelque chose de majeur et vous et Saint Germain, limite ce serait un vrai phénomène majeur (encore une fois je parle en filière scientifique hors ecs si certains considèrent ça comme une filière scientifique). Et de même pour llg ou hiv, la grosse majorité des gens sont des lycéens lambda n'ayant comme spécialité que le fait d'être premier de classe. En sortant de ce message on a vraiment l'impression que c'est uniquement pour les gens qui ont un prix au cg et le fric pour se payer 3 stages dans l'année, quand ce n'est pas du tout réel, et je parle d'expérience très récente.

ce qui me gêne d'autant plus c'est qu'à défaut d'avoir des vraies justifications j'ai le droit à un pauvre exemple sur un site web qui a à peu près la valeur de la parole de l'ivrogne au café du coin. Vous ne décrivez pas une réalité mais un phénomène peu présent. Donnez des chiffres convaincants plutôt.

Messages : 70

Enregistré le : 24 mai 2018 10:30

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Wepler » 20 mai 2019 22:27

Nabuco a écrit :
20 mai 2019 22:23
Wepler a écrit :
20 mai 2019 22:09
J'ai donné pas mal de cours particuliers à une époque de ma vie et j'ai eu vite beaucoup de demandes. Je disais oui à moins de la moitié des demandes par manque de temps. Je les renvoyais sur des amis compétents. Je ne devais pas être assez cher.
Dans certaines PCSI de Jeanson, à cette même époque, d'après deux élèves que j'ai eu en cours, il avait vraiment beaucoup d'élèves de leur classe qui prenaient des cours particuliers de maths, du genre la moitié, mais c'est vrai que ce n'est pas fiable et ils exagéraient sûrement un peu. Et cela a peut-être changé depuis car il y avait un prof un peu folklo à l'époque (il était très compétent en maths, moi je trouvais son cours pas si mal et très original, mais sa gestion de classe et sa progression annuelle laissait à désirer, il passait trop de temps sur certains chapitres et pas assez sur d'autres), alors c'est sûr que ça aide.
En tout cas, à LLG ou HIV, même en MP*, il y a clairement pas mal d'élèves qui prennent des cours particuliers, mais ils ne le crient pas sur les toits. Ce n'est pas 4 ou 5, c'est de l'ordre de la dizaine, voire plus. Des 3/2 comme des 5/2. J'ai même eu une fois un élève de HIV qui était 5/2 et fils de proviseur, pour l'anecdote. C'est son père proviseur qui m'avait contacté et me connaissait par le bouche à oreille... Marrant non ?
D'ailleurs, j'ai eu d'autres fois des cours particuliers par des proviseurs mais en général c'était pour des amis à eux.
Et c'est sans parler, comme l'évoque Saint-Germain, des stages de langues ou de maths pendant les petites vacances que beaucoup font aussi.
Ces stages sont d'ailleurs plutôt mieux fait qu'il y a quelques années, où ils prenaient n'importe qui pour encadrer, ce qui n'est plus le cas.
On sait par ailleurs très bien que certains enseignants de boîtes privés hors contrat et proposant des stages, sont aussi profs de cpge dans des prépas publiques. Ce sont souvent d'excellents enseignants, avec une énorme capacité de travail, d'après ce qu'il me semble. Ils sont parfois prof de MPSI et prof d'ECE. Il faut le faire !
Je suis d'accord que ces cours en plus ne sont pas du tout indispensables aux excellents élèves pour intégrer brillamment, mais ça leur apporte au moins de l'assurance et de la confiance en soi. Ces cours particuliers ne remplacent pas non plus un travail personnel très régulier, mais c'est quand même un phénomène qui s'est énormément amplifié par rapport à il y a 20 ans (ça existait déjà, mais c'était vraiment très marginal à l'époque).
Sur le site superprof, faites un tour si ça vous intéresse, mais je n'en fais pas la pub, on peut voir que des cours à 70 euros de l'heure ou plus sont assurés par des gens compétents en général. Il y a un ancien major de l'X. Je l'ai reconnu en photo. Il y a de nombreux témoignages, et ce site n'est que la partie émergée de l'iceberg, car la plupart des cours particuliers se trouvent plutôt de bouche à oreille que par internet.
Je ne veux pas dire que c'est scandaleux, mais que le jeu n'est pas complètement équitable. C'est aussi pour ça qu'aller à LLG et HIV est plus risqué si on n'est pas un peu initié. Mais si on est vraiment très bon et très travailleur, je suis d'accord qu'on s'en sort, au moins en sciences (pas forcément aussi bien en langues où le retard est plus difficile à rattraper à mon avis, par rapport à un élève immergé dans le bilinguisme depuis l'enfance, par des stages, des vacances, un milieu familial, un lycée bilingue).

D'où sortent vos données encore une fois ? Aussi si c'est de l'ordre de la dizaine ça reste moins de 10%.
Non, c'est plutôt de l'ordre de 25 %, dans une classe de 40 élèves environ, mais ça peut être un peu plus à mon avis. Je n'ai jamais dit que c'était 90 % non plus. Tu as raison, les boursiers ne prennent quasiment jamais de cours particulier, vu le prix que ça coûte.

En tout cas, tu as raison sur le fait qu'on n'a pas de chiffre ni de preuve. C'est un sentiment et une expérience. Mais il me semble que j'ai dit plusieurs fois qu'on pouvait très bien réussir sans prendre de cours particuliers. Je dis simplement que c'est beaucoup plus fréquent qu'avant. C'est passé d'un statut marginal, à quelque chose de relativement courant (pour moi, 20 à 30% d'une classe, c'est déjà quelque chose d'important).
Modifié en dernier par Wepler le 20 mai 2019 22:35, modifié 1 fois.

Messages : 730

Enregistré le : 17 sept. 2017 22:09

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Nabuco » 20 mai 2019 22:32

Si vous parlez à llg tout court ce n est pas sur une classe d après ce que vous dites. Et 25% est un chiffre complètement surévalué.
Encore une fois vous évitez le moment où je demande des chiffres et surtout si vous êtes encore bien au fait de ce qui se passe (les temps ont changé depuis votre scolarite)

Messages : 70

Enregistré le : 24 mai 2018 10:30

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Wepler » 20 mai 2019 22:37

Nabuco a écrit :
20 mai 2019 22:32
Si vous parlez à llg tout court ce n est pas sur une classe d après ce que vous dites. Et 25% est un chiffre complètement surévalué.
Encore une fois vous évitez le moment où je demande des chiffres et surtout si vous êtes encore bien au fait de ce qui se passe (les temps ont changé depuis votre scolarite)
Je me suis mal exprimé, je voulais dire : une dizaine d'élèves sur une classe de MP* (des 3/2 et des 5/2). Cela fait 25 % environ. Pour moi, ce n'est pas délirant comme chiffre aujourd'hui. Arrête de parler de ma scolarité. Les cours particuliers que j'ai donné sont très récents pour certains d'entre eux. J'en donne même encore actuellement (mais rarement).
Nabuco a écrit :
20 mai 2019 22:32
Et de même pour llg ou hiv, la grosse majorité des gens sont des lycéens lambda n'ayant comme spécialité que le fait d'être premier de classe. En sortant de ce message on a vraiment l'impression que c'est uniquement pour les gens qui ont un prix au cg et le fric pour se payer 3 stages dans l'année, quand ce n'est pas du tout réel, et je parle d'expérience très récente.
Non, si j'ai donné cette impression je le regrette. Ce n'est pas ce que je voulais dire. J'ai juste dit que c'était plus risqué d'aller à HIV qu'à Charlemagne et que le jeu n'était pas complètement équitable pour intégrer une grande école, en tout cas, il l'est moins qu'avant. Mais on peut compenser par son travail et son intelligence.
En tout cas Nabuco, tu sous-estimes clairement ce phénomène. Mais je m'arrête là. Tu as eu raison de défendre ton point de vue, qui vaut largement le mien.
Modifié en dernier par Wepler le 20 mai 2019 22:44, modifié 2 fois.

Messages : 730

Enregistré le : 17 sept. 2017 22:09

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Nabuco » 20 mai 2019 22:42

Wepler a écrit :
20 mai 2019 22:37
Nabuco a écrit :
20 mai 2019 22:32
Si vous parlez à llg tout court ce n est pas sur une classe d après ce que vous dites. Et 25% est un chiffre complètement surévalué.
Encore une fois vous évitez le moment où je demande des chiffres et surtout si vous êtes encore bien au fait de ce qui se passe (les temps ont changé depuis votre scolarite)
Je me suis mal exprimé, je voulais dire : une dizaine d'élèves sur une classe de MP* (des 3/2 et des 5/2). Cela fait 25 % environ. Pour moi, ce n'est pas délirant comme chiffre aujourd'hui. Arrête de parler de ma scolarité. Les cours particuliers que j'ai donné sont très récents pour certains d'entre eux. J'en donne même encore actuellement (mais rarement).
J attends toujours les donnees, mais je reste convaincu que vous surestimez le public concerné, d autant qu il me semble véritablement complexe de réussir à evaluet qu il y a 40 personnes qui prennent des cours particulier (admettons que vous ayez 6 élèves de llg vous auriez besoin de bcp de connaissances pour estimer conven able ment le public touché)

Messages : 70

Enregistré le : 24 mai 2018 10:30

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Wepler » 20 mai 2019 23:06

Saint Germain a écrit :
20 mai 2019 22:13
Oui Nabuco tu connais la vie de tous élèves de ta classe mais aussi des autres classes de LLG en MPSI mais aussi en PCSI, mais aussi des élèves des autres lycées très sélectifs, je n'en doute pas. Surtout concernant ce sujet les élèves sont tous d'une honnêteté remarquable.
Regarde le commentaire d'Anne (mère de Natacha) : https://www.superprof.fr/stages-prerent ... oires.html
Je t'invite à étudier le sujet plus sérieusement.
La discussion est close.
En tout cas, en 1995, le major de l'agreg de Maths était Guillaume Hanrot, un sacré bon matheux que j'ai croisé au jury de l'agreg, et le second était Denis Auroux, un petit génie qui avait impressionné le staff et les membres du jury par son extrême jeunesse (18 ans), autant que par son aisance. Il fait une brillante carrière à Berkeley.
https://math.berkeley.edu/~auroux/cv.html
Donc ce monsieur souriant qui a permis à Natacha de bien progresser n'a pas fini 2e à l'agreg de maths de 1995. Du coup, je me demande si le reste n'est pas un peu enjolivé également, pour justifier son tarif exhorbitant.
Apparemment, il est prof en MP*. Quelqu'un le connaît ?
Modifié en dernier par Wepler le 26 juin 2019 23:09, modifié 1 fois.

Messages : 11

Enregistré le : 17 mai 2019 20:44

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par legrandbougnat » 21 mai 2019 08:12

Je ne suis pas sûr que toutes ces considérations générales aident à une prise de décision. Elles dénotent un goût certain pour la démonstration par récurrence abusive et pour les combats d’ego.
Pour la qualité d’écoute, et la capacité à se mettre à la place concrète d’une adolescente de 17 ans, je suis moins convaincu.

Messages : 70

Enregistré le : 24 mai 2018 10:30

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Wepler » 21 mai 2019 09:01

legrandbougnat a écrit :
21 mai 2019 08:12
Je ne suis pas sûr que toutes ces considérations générales aident à une prise de décision. Elles dénotent un goût certain pour la démonstration par récurrence abusive et pour les combats d’ego.
Pour la qualité d’écoute, et la capacité à se mettre à la place concrète d’une adolescente de 17 ans, je suis moins convaincu.
On vous a donné quand même des points de vue et des informations qui ne se trouvent pas dans les magazines. Evidemment, le choix n'en est pas facilité pour autant, mais un homme averti en vaut deux. Je crois que personne ne prétend à la vérité dans cette discussion, mais seulement à sa part de vérité, et à son sentiment personnel à partir de son expérience propre. Personne ne peut se mettre totalement à la place de votre fille. C'est à elle de prendre la décision, en fonction des informations qu'elle aura pu recueillir et de sa personnalité.

Messages : 70

Enregistré le : 24 mai 2018 10:30

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par Wepler » 21 mai 2019 09:03

La-erta a écrit :
21 mai 2019 08:47
Effectivement.
Un lycée qui a 60% de mentions TB en S doit être dans le top 10 national.
Le pourcentage de mention TB, ça dit seulement qu'il y a beaucoup d'élèves scolaires dans une classe, ça ne dit pas grand chose sur la capacité d'abstraction et de raisonnement et c'est cela qui compte en filière MP pour réussir en Maths.
La-erta a écrit :
21 mai 2019 08:47
Si elle choisit Charlemagne et qu'elle n'obtient pas le top qu'elle désirait elle pourrait s'interroger plus ou moins longtemps sur ce qui serait arrivé en cas de [choix inverse.
Je suis d'accord avec cela. Soit elle aime les défis et a le goût du risque, soit elle préfère assurer.
Selon moi, le risque se mesure à sa connaissance du type de maths qu'on fait en MPSI, c'est pour cela que je vous ai fait parvenir un lien vers une liste d'exercices. Je ne vois rien d'autre à ajouter.

J'ajouterai qu'intégrer l'X, ou Centrale, ou les Mines, ou l'ENSIMAG, ça ne détermine pas le reste de votre vie. On a encore beaucoup de choses à prouver dans une vie professionnelle, et les qualités relationnelles jouent autant que les qualités intellectuelles. Il faut donc relativiser l'importance de tout cela.

Je connais d'anciens élèves de CPGE sortant d'une petite école d'ingénieur du concours E3A ou CCP, dont la réussite professionnelle et sociale est exceptionnelle. Et l'inverse existe aussi.

Elle peut aussi choisir en fonction de la proximité à son domicile. C'est un élément concret à prendre en compte. 15 minutes de plus ou de moins pour le trajet, cela compte sur deux ou trois ans.

Messages : 690

Enregistré le : 23 janv. 2017 14:27

Re: MPSI Charlemagne ou Marcelin-Berthelot ?

Message par framboise2 » 21 mai 2019 12:19

Si elle se pose la question et qu’elle doute , autant aller à Charlemagne plus accessible de Vincennes et où elle sera plus facilement en confiance.
Elle ne sera pas la première à le faire (1 exemple en 2018, classé vers 15/20 de sa classe de MPSI)
:P Parent

Répondre