Rang du dernier admis

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 743

Enregistré le : 17 sept. 2017 22:09

Re: Rang du dernier admis

Message par Nabuco » 20 juin 2019 09:18

euxane a écrit :
20 juin 2019 08:14
Première fois que j'interviens sur ce forum mais là je ne suis pas d'accord avec vous zede. Si vous êtes un élève brillant et que vous préférez rester dans votre prépa de proximité , vous aurez les mêmes chances d'intégrer une école dite prestigieuse et à contrario, ce n 'est pas parce que vous êtes brillant et que vous intégrez une prépa prestigieuse que cela vous assure obligatoirement une intégration en top 3. Il y a alors d'autres critères autres qu'académiques qui entrent en jeu : éloignement familial , logistique ( quand pas d'internat ) , etc, etc...
Pour exemple, mon ainé qui a voulu rester dans sa prépa de proximité en province mal classée ( ah ces fameux classements! ) a intégré une top 3.( ECS )
mon second, lui , a voulu tenter la prépa prestigieuse , une parisienne( !!!) en MPSI ( sans doute un peu par orgueil comme l' a si bien dit ysetela ).Il n'a pas eu l'internat et s'est retrouvé tout seul dans une chambre de bonne et a eu du mal à faire face à la pression, un peu noyé au milieu de tous ces génies !!! . Résultat : intégration ( seulement comme diraient certains) en CCP . Un de ses amis du même niveau , resté dans la prépa de proximité , a lui intégré une ENS.

mon troisième se trouvant cette année confronté au même type de choix : prépa de proximité ou prépa plus prestigieuse , n'a finalement même pas hésité une seconde , et a choisi la prépa la plus proche à 10MN de la maison ( il avait le choix avec une autre prépa un peu plus éloignée de 20MN supplémentaires et mieux classée ) . Il a préféré cette prépa car plus petit effectif ( 24 ) et l'environnement quasi familial lui a plus plu aux JPO . De plus , il a un projet professionnel un peu particulier puisqu'il veut être pilote et je ( nous ) pensons que les profs seront plus réceptifs à ce projet dans cette "petite " prépa . Ironie du sort : son meilleur ami , a lui fait le choix d'intégrer LLG à la rentrée.

alors,wait and see.
Juste un truc on peut défendre les prépas de proximité mais pas comme ça : l argument ils avaient le même niveau en terminale c est juste nul, vu qu en terminale il n est pas possible de faire une distinction sur le potentiel réel d un élève. Aucun moyen de savoir si l échec à llg est dû à llg ou au potentiel qui n était pas suffisant, ce qui malheureusement rend l argument caduc .

Le problème de ce discours c est qu il ne prend pas en compte les réalités. Selon le niveau de la prépa le cours est plus ou moins rapide, les devoirs plus ou moins durs, le hors programme plus ou moins complet. C est certes rattrapable mais ça coûte du temps. Temps que qqun dans une grosse parisienne pour consacrer à augmenter son avance. Bilan c est possible de rater une admission à cause de ça.
Est ce pour autant qu il faut forcément prendre la meilleure prépa ? Pas du tout, mais pour autant c est un facteur à prendre en compte...

Messages : 558

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Rang du dernier admis

Message par zede » 20 juin 2019 09:34

@ Ysetela:

si A <=> louanges, alors nonA <=> reproches
tandis que
si A => louanges, alors pour nonA on ne sait rien.


Donc il faut faire en sorte de bien différencier A => louanges de A <=> louanges, par exemple pour éviter de blesser ceux dont on ne sait rien et qui peuvent croire à des reproches.

Voilà où se trouve votre maladresse, si ce n'était pas un réel reproche implicite.

(j'ai édité mon message un peu plus haut, pour préciser mon positionnement dans cette histoire de classement etc, je tiens à vous le préciser par correction, comme je vous dois, vous avez raison, des excuses pour avoir été brusque bien inutilement).

Messages : 558

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Rang du dernier admis

Message par zede » 20 juin 2019 10:05

@ Nabuco et euxane:

Les deux facettes ont du vrai, nous présentons tous une partie de la vérité dans cette histoire.

Mais au bout du compte, il faut garder en tête qu'on ne parle pas d'examen, mais de concours. Quand on a un ou des projets en tête, en vue, il faut être classé, pas seulement capable. Et pas uniquement pour les ENS, chacun son niveau ou ses priorités.

C'est hyper dur. Parfois, ça tient à rien.

Après, de faire tel ou tel choix de lycée, ça aura plus ou moins d'importance selon les cas, en fonction de l'adéquation du profil et de ses projets, avec une petite part de chance aussi. Là pour le coup, on va trouver tous les cas possibles (mais il y a des tendances).

Messages : 2387

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: Rang du dernier admis

Message par Saint Germain » 20 juin 2019 10:18

Le problème avec vous Nabuco et zede c'est in fine votre présupposé initial sub-conscient : pour vous => rythme intense (celui qu'on retrouve dans les prépas très sélectives) = bonne chose pour TOUS les élèves or ceci est rigoureusement faux. Un rythme intense est bon pour certains élèves mauvais pour d'autres ceci est valable entre des lycées avec des sélectivités différentes mais aussi au sein d'un même lycée entre des classes avec des niveaux différents (étoilées et non-étoilées).
C'est une des raisons qui explique que certains élèves de lycées moins prestigieux font de meilleurs prestations aux concours que d'autres dans les lycées plus sélectifs. De même certains élèves de classes non-étoilées réussissent mieux leurs concours que certains élèves des classes étoilées au sein d'un même lycée .
Autres présupposés que vous avez :
- si un élève d'une prépa presigieuse réussit ses concours c'est grâce à sa prépa prestigieuse
- si un élève d'une prépa moins sélective réussit ses concours c'est uniquement grâce à lui pas à sa prépa
- si un élève d'une prépa prestigieuse réussit moins bien que prévu ce n'est pas de la faute de celle-ci et de son rythme mais uniquement du potentiel de l'élève.
- si un élève d'une prépa de proximité ne réussit pas très bien ses concours (chacun selon son échelle de valeurs), C'est la faute de la prépa de proximité et pas de son potentiel..
Bref la réalité est plus complexe il faut l'évaluer dans sa globalité et faire les choix qui semblent les plus adaptés à l'élève en question et ne pas foncer uniquement tête baissée vers le prestige.

Merci à euxane et Ysetela pour leurs témoignages.
Modifié en dernier par Saint Germain le 20 juin 2019 10:33, modifié 5 fois.

Messages : 18

Enregistré le : 16 mai 2019 16:13

Re: Rang du dernier admis

Message par Parc » 20 juin 2019 10:23

Difficile, d'y voir clair, ce d'autant que certaines CPGE ont l'année dernière arrêté leur liste d'appel à un rang insuffisant pour remplir leur classe. Cf Janson. Le rang visible cette année n'est donc pas aussi informatif que cela.
Toutefois, le nombre de postes offerts chaque jours diminuait drastiquement avant lundi. Pour certaine s CPGE, le compteur est à 0 depuis 15 jours
Leurs classes sont donc pleines. Exception de qq cata au bac, il faut considérer ces classes comme inaccessibles dorénavant.

Messages : 9540

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Rang du dernier admis ParcourSup ou SCEI

Message par U46406 » 20 juin 2019 10:32

Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:18
la réalité est plus complexe
Un témoignage ponctuel, sur le danger de se prendre la réalité en face :
zeine a écrit :
15 juin 2019 12:40
pour mines pont et mines telecom, j'ai eu un accident le 2eme jour : du coup j'ai pas terminé les épreuves
:shock:
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 558

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Rang du dernier admis

Message par zede » 20 juin 2019 10:33

Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:18
Le problème avec vous Nabuco et zede c'est in fine votre présupposé initial sub-conscient : pour vous => rythme intense (celui qu'on retrouve dans les prépas très sélectives) = bonne chose pour TOUS les élèves



etc

Non.

Arguments ?

Je ne tiens pas ce genre de discours, je tiens le discours inverse, tout au long de mes participations, et j''ai même précisé un peu plus haut dans le fil, aujourd'hui, des points personnels qui indiquent exactement l'inverse. Le problème avec toi Saint-Germain, c'est que tu fais abstraction de tes propres pré-supposés, sur les gens qui plus est, et surtout, je ne t'ai jamais lu reconnaître une erreur.
Modifié en dernier par zede le 20 juin 2019 10:42, modifié 1 fois.

Messages : 2387

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: Rang du dernier admis

Message par Saint Germain » 20 juin 2019 10:40

zede a écrit :
20 juin 2019 10:33
Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:18
Le problème avec vous Nabuco et zede c'est in fine votre présupposé initial sub-conscient : pour vous => rythme intense (celui qu'on retrouve dans les prépas très sélectives) = bonne chose pour TOUS les élèves



etc

Non.

Arguments ?

Je ne tiens pas ce genre de discours, je tiens le discours inverse, tout au long de mes participations, et j''ai même précisé un peu plus haut dans le fil, aujourd'hui, des points personnels qui indiquent exactement l'inverse. Le problème avec toi Saint-Germain, c'est que tu fais abstraction de tes propres pré-supposés, et surtout, je ne t'ai jamais lu reconnaître une erreur.
Quels présupposés ?

Messages : 558

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Rang du dernier admis

Message par zede » 20 juin 2019 10:44

Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:18
Le problème avec vous Nabuco et zede c'est in fine votre présupposé initial

[...]
Autres présupposés que vous avez :
- si un élève d'une prépa presigieuse réussit ses concours c'est grâce à sa prépa prestigieuse
- si un élève d'une prépa moins sélective réussit ses concours c'est uniquement grâce à lui pas à sa prépa
- si un élève d'une prépa prestigieuse réussit moins bien que prévu ce n'est pas de la faute de celle-ci et de son rythme mais uniquement du potentiel de l'élève.
- si un élève d'une prépa de proximité ne réussit pas très bien ses concours (chacun selon son échelle de valeurs), C'est la faute de la prépa de proximité et pas de son potentiel..
Bref la réalité est plus complexe il faut l'évaluer dans sa globalité et faire les choix qui semblent les plus adaptés à l'élève en question et ne pas foncer uniquement tête baissée vers le prestige.
Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:40

Quels présupposés ?
On marche sur la tête. Je te demande des arguments. Où en trouves-tu pour justifier ce que tu écris ?

Parallèlement, cites-moi un endroit où tu reconnais une erreur.
Modifié en dernier par zede le 20 juin 2019 10:45, modifié 1 fois.

Messages : 2387

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: Rang du dernier admis

Message par Saint Germain » 20 juin 2019 10:45

zede a écrit :
20 juin 2019 10:44
Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:18
Le problème avec vous Nabuco et zede c'est in fine votre présupposé initial

[...]
Autres présupposés que vous avez :
- si un élève d'une prépa presigieuse réussit ses concours c'est grâce à sa prépa prestigieuse
- si un élève d'une prépa moins sélective réussit ses concours c'est uniquement grâce à lui pas à sa prépa
- si un élève d'une prépa prestigieuse réussit moins bien que prévu ce n'est pas de la faute de celle-ci et de son rythme mais uniquement du potentiel de l'élève.
- si un élève d'une prépa de proximité ne réussit pas très bien ses concours (chacun selon son échelle de valeurs), C'est la faute de la prépa de proximité et pas de son potentiel..
Bref la réalité est plus complexe il faut l'évaluer dans sa globalité et faire les choix qui semblent les plus adaptés à l'élève en question et ne pas foncer uniquement tête baissée vers le prestige.
Saint Germain a écrit :
20 juin 2019 10:40

Quels présupposés ?
On marche sur la tête. Je te demande des argument.
HS. Aucune argumentation. La discussion est définitivement close avec vous.

Répondre