différence bonne prépa et prépa moyenne

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 518

Enregistré le : 08 mars 2018 21:42

Classe : MP

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par 1sala23 » 10 déc. 2019 16:47

Simon Billouet a écrit :
10 déc. 2019 07:06
Je me hasarde à une hypothèse : les différences entre 17 et 20 de moyenne au bac sont moins importantes que celles de 12 à 15, par exemple (et dans vos classes on ne compte probablement personne à 12 de moyenne et très peu de personnes à 15).
Ah oui bien sûr, je ne contredisait pas du tout ce que vous disiez, j'apportais simplement le point de vue d'une prépa "prestigieuse". Et oui, pour votre hypothèse je la partage également.
[2015 - 2018] Lycée à Metz
[2018 - 2019] MPSI2 Lycée Louis-Le-Grand
[2019 - 2020] MP* Lycée Louis-Le-Grand

F38

Messages : 9

Enregistré le : 15 juin 2017 19:53

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par F38 » 19 déc. 2019 17:47

Pour aller dans le sens des dernières remarques :
1/ nous avons toujours été surpris que dans une classe de MPSI avec 90% des enfants ayant eu mention au moins 18 en Maths au bac, on se retrouve avec des moyennes comprises entre 3 et 18 l'année d'après. Même remarque pour 35 élèves admis en MP*.
2/ Il n'y a que 40% des élèves admis à l'X qui viennent de Ginette ou LLG. 60% viennent donc d'ailleurs!
Inversement la sélection de ces lycées n'est pas si bonne vu que moins de 40% des élèves rentrant en MPSI ont finalement l'X où une ENS
3/ Ma fille que ses professeurs poussaient à aller à Ginette, au Parc où aux Lazaristes, a refusé pour choisir notre Lycée de secteur (rang ~ 20) en nous faisant la remarque qu'elle ne voyait pas ce que ce choix l'empêcherait d'avoir. Elle a eu l'X. Cela faisait 4 ans que ce Lycée n'avait envoyé personne à l'X. Donc, les profs sont bons en général et ce sont les élèves qui font les résultats.
4/ Bien sûr, si possible, il faut mieux choisir un Lycée où il y a des * et où il y a régulièrement des élèves pris dans le TOP12, afin de se faire une idée de son niveau au fur et à mesure..

Je conclurai en répétant ce qui est souvent dit ici, il faut avant tout choisir un Lycée où on se sentira bien.

Messages : 189

Enregistré le : 25 janv. 2018 07:31

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par Flyt » 19 déc. 2019 22:16

Pour revenir sur le sujet initial (qui est très polémique mais également source de nombreuses questions pour de futurs sups), il me semble qu'en partant avec un niveau suffisant pour intégrer une 'bonne prépa', un jeune sera mieux formé en allant dans ce genre d'établissement que dans un autre moins côté :

- L'émulation lui sera très souvent bénéfique
- Avoir un effet de groupe où la majorité compte passer le concours X/ENS par exemple sera plus motivant que de devoir s'y préparer en autonomie.
- Comme plus d'élèves intègrent des écoles réputées chaque année (en comparaison d'une prépa moins 'côtée'), les professeurs auront un meilleur retour sur les points de hors programme ou les exercices à traiter : il ne faut pas se leurrer, ce n'est pas un secret de polichinelle, mais dans les meilleures prépas, une fois les oraux passés, les élèves mettent par écrit les sujets qu'ils ont eu afin d'aider leurs futurs camarades des années à venir (car oui, les mêmes sujets retombent d'une année à l'autre). Comment font les CPGE où un ou deux élèves passent les oraux de Centrale chaque année ?

Bien entendu, tout cela n'est vrai que si l'élève à les capacités intellectuelles suffisantes pour intégrer une prépa de ce type. A noter de même que le niveau des professeurs semble tout à fait indépendant de ces constations.
erick91 a écrit :
09 déc. 2019 19:13
en restant en grande banlieue parisienne, on savait sinon que tout était joué d'avance...
Je ne comprends pas très bien le sens de cette phrase et des points de suspension. Pourriez-vous développer ?

Messages : 192

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par Ajax59 » 20 déc. 2019 10:07

Comme l'écrit souvent Father c'est la prépa qui choisit ses élèves.
Donc si vous êtes admis dans une prépa fort demandée c'est que celle-ci estime que vous ferez l'affaire.
Vous prenez alors les stats de la prépa et vous voyez quelles sont vos chances si bien sur vous fournissez la quantité de travail demandée. L'idéal est d'être admis aussi à l'internat et que l'établissement ait au moins une classe étoilée et une classe base dans chaque filière.
Les prépas très côtées le sont souvent historiquement : parmi les 7 prépas scientifiques généralistes (accueillant MPSI et PCSI) qui sont toujours dans le top 8 en sortie (en considérant le top 12 des écoles d'ingénieur hors ENS) des classes MP, PC et PSI (sauf H4 pour la PSI) je crois que seuls Les Lazaristes ont progressé durant ces 30 dernières années, les autres (LLG, H4, BJ, Hoche, Stan, Le Parc) y étaient déjà. Attirant énormément d'excellentes candidatures qui permettent de créer des classes de haut niveau et homogènes, elles conservent leur avance.
Parents, ce n'est pas parce que votre enfant n'est pas pris dans une telle prépa malgré son excellent dossier (il n'y a pas assez de places) que c'est fichu; en excellant dans une prépa aux résultats globaux légèrement inférieurs il pourra réussir aussi bien. Et ça reste des concours (il y en a 5; votre enfant selon son niveau en passera 2 à 3), le but étant d'être prêt pour en réussir un, voire plusieurs, au mieux.
Pour les PTSI/PT c'est un peu différent.

Messages : 134

Enregistré le : 31 août 2019 12:09

Classe : terminal

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par erick91 » 20 déc. 2019 12:39

Flyt, j'ai répondu en privé...
Les 3 derniers commentaires permettent d'avoir une idée très juste.

Messages : 11875

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par U46406 » 20 déc. 2019 12:45

Quels 3 derniers commentaires ?

Et une idée de quoi ?
(je lis votre message sur un petit téléphone et avec une gastro-entérite, je préférerais trouver les références de ce que vous évoquez)


Et ne pas oublier l’impossibilité d’expérimenter 2 prépas différentes même en clonant 2 candidats à partir d’un seul ADN pour faire une expérience réelle sur les cursus...
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 735

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par zede » 20 déc. 2019 13:01

Mais: une prétendue même prépa n'est jamais deux fois la même puisque les élèves d'une année ne sont pas les clones de celles d'avant.

Bref, cette histoire de clone ne satisfait que les botteurs ! Qu'on les laisse sur la touche !

M'enfin. :/

+1 pour les trois messages désignés par erick91, +1 pour les petits téléphones (+2 pour pas de téléphone du tout), -1 pour les gastros (voire -2 par sympathie).

Messages : 192

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par Ajax59 » 20 déc. 2019 13:16

F38 a écrit :
19 déc. 2019 17:47
Pour aller dans le sens des dernières remarques :
1/ nous avons toujours été surpris que dans une classe de MPSI avec 90% des enfants ayant eu mention au moins 18 en Maths au bac, on se retrouve avec des moyennes comprises entre 3 et 18 l'année d'après. Même remarque pour 35 élèves admis en MP*.
2/ Il n'y a que 40% des élèves admis à l'X qui viennent de Ginette ou LLG. 60% viennent donc d'ailleurs!
Inversement la sélection de ces lycées n'est pas si bonne vu que moins de 40% des élèves rentrant en MPSI ont finalement l'X où une ENS
3/ Ma fille que ses professeurs poussaient à aller à Ginette, au Parc où aux Lazaristes, a refusé pour choisir notre Lycée de secteur (rang ~ 20) en nous faisant la remarque qu'elle ne voyait pas ce que ce choix l'empêcherait d'avoir. Elle a eu l'X. Cela faisait 4 ans que ce Lycée n'avait envoyé personne à l'X. Donc, les profs sont bons en général et ce sont les élèves qui font les résultats.
4/ Bien sûr, si possible, il faut mieux choisir un Lycée où il y a des * et où il y a régulièrement des élèves pris dans le TOP12, afin de se faire une idée de son niveau au fur et à mesure..

Je conclurai en répétant ce qui est souvent dit ici, il faut avant tout choisir un Lycée où on se sentira bien.
Le cas de votre fille (félicitations à elle) prouve que tout reste possible même si en 2018 elle aurait fait partie des 61 élèves à intégrer l'X sans provenir d'une de ces 10 prépas là qui ont fourni 80% du contingent :
https://www.lemonde.fr/campus/article/2 ... 01467.html
Il ne faut pas croire non plus que les meilleures prépas sont les plus dures à vivre.
Par contre se polariser sur l'X (la première des 210 écoles d'ingénieur françaises) comme le fait l'article pour apprécier une prépa je trouve ça bof bof; regarder l'intégration dans le top 20 ingés (hors ENS) est à mon avis un peu plus significatif (même si l'X et les Mines sont les plus dures à intégrer en 3/2); et encore il y a de très belles perles dans les 50 écoles suivantes du classement.
De toutes façons après 10 ans d'activité, hormis quelques emplois "institutionnalisés", la pertinence et l'excellence du parcours professionnel de chacun des diplômés ne sera pas uniquement corrélée à l'école qu'il a faite, du moins dans le secteur privé.
Et perso je trouve qu'être diplômé de la dernière école d'ingés du classement, encore faudrait-il pouvoir en distinguer une, est déjà une belle réussite.

Messages : 23

Enregistré le : 28 déc. 2019 08:58

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par jeeps38 » 08 juil. 2020 00:10

Bonjour,

Dans les messages précédents est souligné la corrélation entre la réussite d'un élève et le niveau de la prépa ou juste de son investissement et de ses qualités personnelles.

Je trouve très étonnant qu'on ne parle pas de la qualité des professeurs.

Par exemple, certains professeurs de prépa donnent des interros au choix ou des devoirs à la maison au choix. C'est une approche très intéressante. Par un exemple un élève fort de MPSI* pourra choisir de faire le sujet ENS ULM, pendant que ceux qui ont plus de difficulté pourront choisir un sujet Centrale. Chacun s'entraînant à son niveau.
Je ne serais pas étonné que cette approche soit plus fréquente dans les petites prépas que dans les grandes Parisiennes.

Pour ma part, j'ai eu des professeurs à mon époque qui ne donnaient que des sujets X et ENS. Une perte de temps pour la moitié de la classe. Je me souviens même d'un sujet ENS ULM ou 90% des élèves n'avaient pas dépassé les premières questions..

Même personnellement, j'ai toujours préféré faire des sujets corrigés, plutôt que les DMs demandés par les profs. (rester bloquer 2h sur une question... ne vaut-il pas mieux regarder le corrigé au bout d'un certain temps ???). Mais évidemment, les DMs étaient obligatoires... Plus d'une fois, comme je ne trouvais pas, j'ai pompé une partie du DM pour ne pas me faire engueuler.

Tout ça pour dire qu'après une sup avec de supers professeurs en Math et en Physique, je me suis retrouvé en spe avec 2 professeurs qui étaient très forts (ULM) mais qui pédagogiquement étaient assez moyen.

Messages : 14462

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: différence bonne prépa et prépa moyenne

Message par father » 08 juil. 2020 08:04

Pour quel résultat ?

Répondre