integrer LLG en venant d'un lycée privé

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 701

Enregistré le : 23 janv. 2017 14:27

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par framboise2 » 24 janv. 2020 21:29

Il y a un mythe urbain qui a la vie dure en racontant l’inaccessibilité des prépas publiques aux élèves du privé.
N’y fais pas attention, c’est complètement faux (de LLG à la prépa de proximité)
:P Parent

Messages : 12325

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par father » 24 janv. 2020 21:48

Ou l inverse

Messages : 150

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Ajax59 » 26 janv. 2020 11:10

Les proportions entre la terminale et l'intégration en prépas peuvent être toutefois différentes selon les prépas. Ainsi 'ex directeur de la BJ il y a 4 ans annonçait en réunion de présentation que la moitié de leurs élèves venaient du public alors qu'il y a moins de bacheliers de TS qui proviennent du privé sous contrat; si quelqu'un connait la proportion d'ailleurs...

Messages : 12325

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par father » 26 janv. 2020 13:07

Un biais important
Le privé ça coûte
Au lycée comme en prepa

Messages : 150

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Ajax59 » 26 janv. 2020 16:35

Disons que le privé sous contrat coûte moins au contribuable et plus aux parents d'élèves de ces écoles; au moins ces derniers dépensent leur argent pour leur progéniture en sachant que ça profitera directement à leurs gniards tandis qu'il vaut mieux ne pas trop connaître le ratio coût/efficacité de l'utilisation que fait l'Etat de l'argent qu'il collecte en impôts directs ou indirects (de façon générale; je ne veux pas m'engager dans un débat sur l'efficacité du système éducatif d'autant plus que dans le cas particulier du forum les prépas constituent des filières de formation vraiment efficaces).
Peu de prépas scientifiques privées sous contrat de toutes façons, et ce sont plus les frais annexes comme la nourriture et l'internat qui coûtent chers car peu ou pas subventionnés, les frais de scolarité annuels peuvent même être inférieurs aux frais des Ponts ou de Centrale-Supélec par exemple (mais une école d'ingénieurs coûte plus par tête de pipe qu'une prépa).
Quant au secondaire sous contrat, sauf quelques cas particuliers, ça n'est pas excessif; au plus 1000 € par an par gosse, et encore pour le premier puisqu'il y a souvent une décote pour chaque membre supplémentaire de la fratrie. S'ajoutent les frais supplémentaires de demi-pension qui est plus chère.
Avec des revenus moyens, si vos gosses ne sont pas boursiers (et encore) et ont une carte scolaire défavorable avec un privé sous contrat de meilleur niveau dans les mêmes parages la question mérite d'être étudiée d'autant plus si le différentiel est important. Ca ne fera peut-être pas de différence si tous vos gosses sont des petits génies, voire si vous avez eu la possibilité (temps, patience, capacité...) de bien les préparer durant leur enfance au sein d'une famille Ricorée; tant mieux pour vous dans ce cas. :mrgreen:

Messages : 290

Enregistré le : 18 avr. 2018 19:17

Classe : MPSI

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Simon Billouet » 26 janv. 2020 21:24

Pour contrebalancer les poncifs du dernier message, une étude de la DEPP qui conclut à l'absence de différences significatives. http://cache.media.education.gouv.fr/fi ... 867522.pdf
Si vous aimez subventionner vous-même le privé, pourquoi pas y mettre vos enfants, sinon...
Professeur de mathématiques et d'informatique en MPSI au lycée Vaugelas ( http://cpgevaugelas.free.fr )

Messages : 150

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Ajax59 » 27 janv. 2020 09:12

Evaluation de fonctionnaires par des fonctionnaires (très franchement je n'ai pas pris le temps de lire).
De toutes façons comme déjà écrit le choix est à faire selon les conditions locales.
Sur la métropole lilloise y a pas photo déjà.
3 des miens sont passés par une privée sous contrat.
Lycée public très moyen et institut privé renommé à même distance, leur mère a vite choisi.
Sur les 3, un très bon élève (top 5 en TS spé maths), un bon élève (1er quart) et une élève moyenne (2nde moitié). A la fin de cette année scolaire je saurai avec servitude si les 3 finiront ingénieurs (eux qui ont choisi, pas moi qui suis moins diplômé et ne travaille pas dans l'industrie) : un diplômé, un devant passer en 2A d'une post prépa, une devant passer en 3A d'une post-bac. Les 2 premiers ont intégré une top 10 (même top 5 si on ne compte pas les ENS) en 3/2 alors qu'ils n'étaient pas premiers de leur promo (d'assez loin pour le second; d'ailleurs 3 ou 4 de sa promo de terminale parmi ceux qui ont fait une CPGE science ont mieux intégré que lui). Correct pour des sans-dents de province avec parents divorcés (qui de ce fait sont un peu rassurés). :wink:
Je me garde bien d'extrapoler mais étonnamment je ne me suis jamais posé la question de savoir s'ils auraient fait mieux ou pareil dans le public d'à côté même pas classé dans la première moitié nationale. :mrgreen:
De ce fait le petit dernier, dans une autre ville, qui est encore en primaire ira en collège privé, les distances étant égales avec le public à quelques mètres près, et il n'est même pas baptisé.
Ce ne sont pas des poncifs; ce ne sont pas des choix dogmatiques mais pratiques; quand on a le choix et la possibilité, s'il y a une différence de niveau, il faut y réfléchir.

Messages : 290

Enregistré le : 18 avr. 2018 19:17

Classe : MPSI

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Simon Billouet » 27 janv. 2020 13:36

Vous vous gardez bien d'extrapoler mais vous répétez quand même vos poncifs.
Heureusement que vos 2 premiers enfants ont été dans une CPGE avec des enseignants fonctionnaires ! ;)
Professeur de mathématiques et d'informatique en MPSI au lycée Vaugelas ( http://cpgevaugelas.free.fr )

Messages : 150

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Ajax59 » 27 janv. 2020 14:12

Simon Billouet a écrit :
27 janv. 2020 13:36
Vous vous gardez bien d'extrapoler mais vous répétez quand même vos poncifs.
Heureusement que vos 2 premiers enfants ont été dans une CPGE avec des enseignants fonctionnaires ! ;)
A poncif, poncif et demi.
Dans le privé sous contrat les professeurs sont payés par l'Etat; mais ne sont pas ou peu pris en charge tout ce qui se rapporte aux locaux (construction et entretien,) et tout ce qui est nourriture et logement; ça coûte donc moins cher au contribuable et dans le cas des prépas ça libère de la place dans les bonnes publiques puisque 3 privées sont dans le top ten.
En effet pour des questions d'internat et d'éloignement désiré ainsi que parce qu'il y avait une habitude ente leur bahut et ces prépas les 2 ont fait des prépas privées (BJ et Stan) intégrées par APB. Là ça coûte même si un logement à Paris plus l'internat externé d'une publique a un coût conséquent également. Imaginons qu'ils n'aient candidaté que sur des publiques ils auraient chacun pris une place à Saint Louis ou Janson ou une autre prépa du même style. Avec APB comme ce n'étaient pas leurs premiers choix on a juste su qu'ils n'étaient pas refusés sur ces établissements, ni à LLG au moins pour le premier, sans pouvoir savoir s'ils étaient admissibles ou sur liste d'attente.
Et pour en revenir aux lycées secondaires, dans le cas où la carte scolaire est défavorable à votre engeance, à revenus égaux qui seraient les plus condamnables à votre avis ? Ceux qui trichent (et il y en a...) pour que malgré la carte scolaire leurs gniards aillent dans un meilleur lycée public ou ceux qui mettent leurs enfants dans un établissement privé ?

Messages : 1861

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: integrer LLG en venant d'un lycée privé

Message par Hibiscus » 28 janv. 2020 03:36

"Gni?"

Sinon, pour ajouter un point sur les reponses au message originel..
S'il y a d'eventuelles differences sur les quelques premieres semaines, ou premiers mois, entre les eleves de provenances differentes (au sens large), et s'il y a d'eventuelles differences entre ceux venant d'etablissements prives et publics, les semaines suivantes les feront largement disparaitre..
Ne pas se preoccuper de sa provenance, qu'elle soit humble ou non !
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique (X2015) -- Ex-PhD Student (Japon, Astrophysique)

Répondre