France ou Canada, Canada ou France

Pour les questions sur l'inscription informatique ou sur une inscription hors procédure.

Messages : 9539

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par U46406 » 05 nov. 2016 19:56

[quote="Fissa"]faire des pavés est une qualité qui se retrouve dans plein de métiers dont ingénieur[/quote]
à propos de pavés, je crois que EIVP - école des ingénieurs de la ville de Paris - forme des ingénieurs spécialistes de voirie urbaine.


Quant à " zèbre ", c'est un terme pour désigner certains surdoués autistes de haut niveau Asperger (car assez "indomptables" par la société frouz^W française, comme le sont les équidés du même nom).
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 4561

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par padpad » 05 nov. 2016 20:28

[quote="U46406"]
à propos de pavés, je crois que EIVP - école des ingénieurs de la ville de Paris - forme des ingénieurs spécialistes de voirie urbaine.
[/quote]

Y'a aussi la Sorbonne, Nanterre et Vincennes .. (enfin Villetaneuse)
pas terrible pour les fabriquer mais assez doués pour les lancer
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Messages : 50

Enregistré le : 08 juil. 2016 21:32

Classe : T°S

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par Fissa » 04 janv. 2017 20:32

Bonjour / Bonsoir ! (Bonne année ! ^^)

J'avais écrit tout mon sujet et après j'ai cliqué sur fermer l'onglet sans faire exprès. Rage. Du coup je vais poser mes questions directement, c'est peut-être même mieux (même si j'ai l'impression que ça fait pas poli :D ).

- Pourquoi ceux qui échouent à leur première année de prépa envisagent une fac voire une réorientation mais pas de prépa intégrée ? Ou alors ils le font mais je n'en ai jamais entendu parler ?

- Supposons que je concoure (après ma prépa) à des "moyennes et bonnes écoles" ainsi qu'à l'INSA, que je sois acceptée dans les deux, pour une même spécialisation, que choisir ? Ou alors quelles sont les questions à se poser ? (parce qu'il n'y a plus l'intérêt de la prépa intégrée...)

- Quel est l'intérêt d'un double cursus ingénieur/architecte (ou inversement) ? Juste le fait de pouvoir changer de casquette de temps à autres ?

- Pourquoi l'INSA Strasbourg est-elle moins bien classée que l'INSA Lyon ? Parce que des élèves lors d'un forum m'ont dit qu'il n'y pas de meilleur ou de moins bon niveau c'est juste que l'INSA Lyon est la "maison-mère" donc on en entend plus parler. Pourtant sur un classement trouvé sur internet je vois : INSA Lyon groupe A+ et INSA Strasbourg groupe B.

- Je n'arrive pas à me décider entre pcsi et mpsi. J'apprécie les maths ET la physique ET la chimie, mais je me base sur comment on les aborde au lycée. J'ai lu plusieurs fois le programme de ces matières pour les 2 filières mais ça ne me donne pas plus d'idée... Il paraît que la chimie est très rébarbative si on n'apprécie que moyennement la chimie au lycée et qu'on s'engage dans une pcsi ? Il n'y a vraiment que des démonstrations en maths ? De quoi est constitué un cours dans chacune de ces matières ?

Je pense avoir fait le tour. Merci d'avance ! :)

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par Pater » 05 janv. 2017 00:02

1) c est tout bête : les facs ne sont pas sélectives. Les post bacs type utc, insa le sont
Donc le gars qui foire sa sup n à aucune chance d intégrer une prepa intégrée sélective.

2) les bonnes questions sont : les options de 3a, les labos, les accords à l étranger...
Le prix de la bière sur le campus...

3) inge-archi : plus de compétence, facilité pour jouer les interfaces entre les 2 corps, le plaisir de la culture archi ET scientifique.
Et pouvoir choisir son métier en connaissance de cause. Et non on ne change pas de métier comme bon nous semble. Une carrière se construit..
On t à déjà répondu sur tout cela..


4) les classement s sont un peu pipo.
L insa de lyon à pour elle la taille et l ancienneté.elle attiré donc davantage d élèves sans parler du ski et de la mer à 1h
L histoire de l insa de Strasbourg est plus subtile puisque jadis elle s appelait l ensais et recrutait des pt qui préféraient l ensam. Par contre l école d archi est vraiment réputée...

5) tu auras des maths et des démonstrations dans les 2 cas mais encore plus en Mp
N oublie pas que tu peux accéder à une psi depuis une PCSI. Le poids de la chimie est alors restreint.
Tu peux aussi envisager une ptsi mais moins de places dans le génie civil hormis l ensam (une erreur a mon sens)
Si tu vas en Belgique Wallone tu pourras decrocher un diplôme d inge archi en 5ans. Mais faudra que tu bosses...

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par Pater » 05 janv. 2017 00:05

Si tu es sur de ta vocation pense aussi au dut génie civil complété d une ats à Laxou
Ta place est presque assurée en insa...

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par LaMouette » 05 janv. 2017 14:15

1) Il y en a qui le font, tu n'en as jamais entendu parler. Après un échec en prépa, j'ai vu TRES majoritairement des gens partir en prépa intégrée, ou DUT, ou dans une autre filière de prépa. Et TRES minotairement en fac. Un exemple "médiatique" : le blog Le Monde ingénuingénieur (prépa -> UTC).
Pour le coup (et c'est rare) je ne suis pas d'accord avec Pater. On peut foirer sa sup et se faire "sélectionner" quand même. J'ai vu une PCSI foirée passer en Hypokhâgne dans un "grand" lycée parisien... J'en ai vu performer en PTSI->PT ou en PCSI->PSI après une MPSI ratée... J'en ai vu (encore plus !) aller majorer un DUT après une PCSI ratée.

2) Là, OK avec Pater. Et je rajouterai l'intérêt que tu as pour la région/la ville, l'historique de la spécialité (si elle existe depuis 5 ans, tu n'auras aucun ancien élève "très bien placé" en entreprise, sauf "revirement" (donc disons que ça peut exister mais ça sera anecdotique). Davantage d'anciens = davantage de réseau = davantage de conseils, d'aide éventuelle...

3) Ok avec Pater, je n'ai rien à rajouter.

4) Si tu n'aimes pas la chimie une fois en PCSI tu pourras choisir l'option SI en décembre : alors tu n'auras presque plus de chimie, et tu passeras en PSI en deuxième année. Il n'y a pas que des démonstrations en maths, mais il y en a un certain nombre, et ce dans les deux filières.
Personnellement j'ai détesté la chimie et j'ai fini en PC pour des raisons particulières, si c'était à refaire je ferais MPSI.
La différence ne doit pas vraiment se faire sur les maths. Disons que la MPSI est le bon choix pour les profils très matheux, pas très polyvalents, qui n'aiment pas les TP ni la chimie, et/ou qui veulent faire de l'informatique. En MPSI les cours de physique-chimie seront assurés par le même prof sur le même créneau horaire donc il y a un cours de physique avec "un peu de chimie de temps en temps".
La PCSI est le bon choix pour les personnes assez polyvalentes, qui aiment se poser la question du "sens physique", qui apprécient les travaux pratiques, l'expérimentation (et qui savent dessiner en 3D :P ). En PCSI la physique et la chimie seront deux matières bien différenciées : deux profs différents, TP et khôlles bien différenciés...
Pour ceux qui sont à peu près entre deux, il faut mettre de côté les maths et la physique, et se demander vraiment ce qui nous botte le plus "à priori" entre la SI, la chimie et l'info. Si c'est la SI, alors la PCSI est à priori le bon choix, puisque TP et khôlles dédiées. Mais la MPSI n'est pas un mauvais choix, puisque bagage un peu plus solide en maths à l'issue.
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par Pater » 07 janv. 2017 11:08

Sur le point1, tes précisions sont fort utiles, j 'ai clairement caricaturé.
Mais tu réponds un peu à côté de la question...
Certains taupins qui ne vont pas en spé, vont effectivement aller en ptsi
d'autres en DUT
d autres en médecine
d 'autres en hypokhagne
(Et quelques-uns en fac)
Mais ce ne sont pas des prépa intégrées.
J'ai bien distingué les prépas intégrées publiques assez sélectives (INSA evoqué par le posteur, UT) des écoles privées post bacs (qui ne proposent pas de doubles diplomes... ingé archi)

Sur 100 hypotaupes qui ne passent pas en spé, combien vont dans une INSA ou à l'UT en 1ère année. Je n'ai pas le chiffre mais je le crois minoritaire

Pour autant tu as bien raison de rappeler qu un échec en prépa n'est pas problématiqe en ce sens qu il y a plein de façon de très bien rebondir.

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par LaMouette » 09 janv. 2017 08:59

Globalement on est d'accord donc :).
En effet il serait intéressant de faire des statistiques... Disons alors que ça existe. Pour s'assurer de bien rebondir si la sup ne se passe pas aussi bien que prévu il n'y a pas de secret :

- s'inscrire sur APB dès son ouverture, refaire des vœux
- continuer à faire des efforts en sup, ne pas abandonner (ce qui permet de s'assurer d'avoir un bon niveau pour la suite, de garder le moral, et d'avoir un bon dossier...)
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 50

Enregistré le : 08 juil. 2016 21:32

Classe : T°S

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par Fissa » 24 janv. 2017 20:42

Bonsoir

[quote="Pater"]1) c est tout bête : les facs ne sont pas sélectives. Les post bacs type utc, insa le sont
Donc le gars qui foire sa sup n à aucune chance d intégrer une prepa intégrée sélective.

2) les bonnes questions sont : les options de 3a, les labos, les accords à l étranger...
Le prix de la bière sur le campus...

3) inge-archi : plus de compétence, facilité pour jouer les interfaces entre les 2 corps, le plaisir de la culture archi ET scientifique.
Et pouvoir choisir son métier en connaissance de cause. Et non on ne change pas de métier comme bon nous semble. Une carrière se construit..
On t à déjà répondu sur tout cela..


4) les classement s sont un peu pipo.
L insa de lyon à pour elle la taille et l ancienneté.elle attiré donc davantage d élèves sans parler du ski et de la mer à 1h
L histoire de l insa de Strasbourg est plus subtile puisque jadis elle s appelait l ensais et recrutait des pt qui préféraient l ensam. Par contre l école d archi est vraiment réputée...

5) tu auras des maths et des démonstrations dans les 2 cas mais encore plus en Mp
N oublie pas que tu peux accéder à une psi depuis une PCSI. Le poids de la chimie est alors restreint.
Tu peux aussi envisager une ptsi mais moins de places dans le génie civil hormis l ensam (une erreur a mon sens)
Si tu vas en Belgique Wallone tu pourras decrocher un diplôme d inge archi en 5ans. Mais faudra que tu bosses...[/quote]

Merci pour tes réponses, je ne savais pas pour l'insa Strasbourg (:
Y a-t-il plus de mp que de pc et psi en général ? Parce que sauf pour certaines exceptions spécialisées le nombre d'admissibles venant de mp est toujours pas mal plus élevé que les autres ...?

Messages : 50

Enregistré le : 08 juil. 2016 21:32

Classe : T°S

Re: France ou Canada, Canada ou France

Message par Fissa » 24 janv. 2017 21:02

[quote="LaMouette"]1) Il y en a qui le font, tu n'en as jamais entendu parler. Après un échec en prépa, j'ai vu TRES majoritairement des gens partir en prépa intégrée, ou DUT, ou dans une autre filière de prépa. Et TRES minotairement en fac. Un exemple "médiatique" : le blog Le Monde ingénuingénieur (prépa -> UTC).
Pour le coup (et c'est rare) je ne suis pas d'accord avec Pater. On peut foirer sa sup et se faire "sélectionner" quand même. J'ai vu une PCSI foirée passer en Hypokhâgne dans un "grand" lycée parisien... J'en ai vu performer en PTSI->PT ou en PCSI->PSI après une MPSI ratée... J'en ai vu (encore plus !) aller majorer un DUT après une PCSI ratée.

2) Là, OK avec Pater. Et je rajouterai l'intérêt que tu as pour la région/la ville, l'historique de la spécialité (si elle existe depuis 5 ans, tu n'auras aucun ancien élève "très bien placé" en entreprise, sauf "revirement" (donc disons que ça peut exister mais ça sera anecdotique). Davantage d'anciens = davantage de réseau = davantage de conseils, d'aide éventuelle...

3) Ok avec Pater, je n'ai rien à rajouter.

4) Si tu n'aimes pas la chimie une fois en PCSI tu pourras choisir l'option SI en décembre : alors tu n'auras presque plus de chimie, et tu passeras en PSI en deuxième année. Il n'y a pas que des démonstrations en maths, mais il y en a un certain nombre, et ce dans les deux filières.
Personnellement j'ai détesté la chimie et j'ai fini en PC pour des raisons particulières, si c'était à refaire je ferais MPSI.
La différence ne doit pas vraiment se faire sur les maths. Disons que la MPSI est le bon choix pour les profils très matheux, pas très polyvalents, qui n'aiment pas les TP ni la chimie, et/ou qui veulent faire de l'informatique. En MPSI les cours de physique-chimie seront assurés par le même prof sur le même créneau horaire donc il y a un cours de physique avec "un peu de chimie de temps en temps".
La PCSI est le bon choix pour les personnes assez polyvalentes, qui aiment se poser la question du "sens physique", qui apprécient les travaux pratiques, l'expérimentation (et qui savent dessiner en 3D :P ). En PCSI la physique et la chimie seront deux matières bien différenciées : deux profs différents, TP et khôlles bien différenciés...
Pour ceux qui sont à peu près entre deux, il faut mettre de côté les maths et la physique, et se demander vraiment ce qui nous botte le plus "à priori" entre la SI, la chimie et l'info. Si c'est la SI, alors la PCSI est à priori le bon choix, puisque TP et khôlles dédiées. Mais la MPSI n'est pas un mauvais choix, puisque bagage un peu plus solide en maths à l'issue.[/quote]

Intéressant quand tu dis que la mpsi est plutot pour les très matheux pas très polyvalents, je pense qu'une pcsi me conviendrait mieux sur ce point.
Par contre les tp comment dire ... s'ils sont réalisés un peu différemment du lycée et que le matériel est là alors d'accord, mais sinon ...

"Pour ceux qui sont à peu près entre deux, il faut mettre de côté les maths et la physique, et se demander vraiment ce qui nous botte le plus "à priori" entre la SI, la chimie et l'info."
Je dirais dans ce cas la SI et l'info, si je me base sur des recherches sur internet par rapport à la SI parce que je suis en S-SVT donc jamais vraiment touché de SI... Et si dans info on veut dire algorithmes et programmation.
Par contre j'ai l'impression que la SI c'est un peu ce qu'on fait dans les écoles d'ingénieur, c'est un peu moins théorique dans le sens où on s'intéresse à l'étude d'un objet en particulier, donc de toute façon on fait ça après non ?

Répondre