Page 68  sur  74

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 16 juil. 2018 18:31
par FT15
Simon Billouet a écrit :
16 juil. 2018 18:18
FT15 a écrit :
16 juil. 2018 18:15
Attention : majoritaire dans tous les corps d'enseignants syndiqués
Non. Je parle de résultats aux élections professionnelles (qui sont ouvertes à tous les personnels du corps), pas de nombre de personnels syndiqués...
Certes, élections auxquelles beaucoup ne participent pas, mais je vous l’accorde.

Ce que je veux dire est que peu d'enseignants s’estiment représentés par le SNES

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 16 juil. 2018 18:42
par Simon Billouet
Entre 40 et 50% de participation selon les corps concernés. Je ne sais pas dire si peu ou beaucoup d'enseignants s'estiment représentés par le SNES : le fait est qu'ils le sont (et que si le SNES ne leur convient pas ils ont intérêt à voter pour d'autres syndicats aux élections professionnelles qui d'ailleurs vont bientôt se dérouler !).

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 17 juil. 2018 20:02
par Ytterbium
Un article du Monde sur les lenteurs de PS (abonné) : https://abonnes.lemonde.fr/campus/artic ... 01467.html
En gros, pour l'instant, il y a plus de candidats n'ayant reçu aucune proposition que l'année dernière, alors que c'était une critique majeure d'APB. Et en gros, tout l'enseignement supérieur — université, lycées , IUT — critique (avec des nuances) la vitesse de convergence de PS et aimerait repasser aux veux ordonnés. C'est forcément subjectif, vu que ce n'est l'avis que de quelques personnes, mais globalement, elles vont dans le même sens.

Et une réponse de la ministre est magnifique : « Hiérarchiser les vœux reviendrait à nouveau à réduire la capacité de décision du lycéen ». Elle est universitaire comment peut-elle affirmer ça ? Revenir à une liste de veux ordonnée a priori (plutôt qu'a posteriori, ce que fait PS) ne fait que réduire la capacité du lycéen à prendre son temps.

À la rigueur, un fonctionnement mixte entre APB et PS serait de faire une liste de veux et les établissements les classent ou les refusent. Puis le lycéen voit de statut du veux (accepté sur liste d'attente, refusé, ou oui si), pas la peine de mettre les classements en liste d'attente, ça ne mène qu'à l'autocensure et la mésestime de soi, puis classe les veux acceptés. Ensuite, on applique l'algorithme classique d'APB.
Ça permettrait d'alléger un peu la charge mentale en n'ayant pas à classer les veux refusés, et permettrait d'avoir la rapidité d'APB.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 17 juil. 2018 21:25
par framboise2
Ah oui intéressant...
J’avais imaginé de mon côté une substitution automatique du dernier vœu accepté par le(s) vœu(x) en attente dès qu’ils remontent, car je soupçonne que beaucoup gardent des vœux en attente sans pour autant les préférer à la proposition qu’ils ont déjà acceptée. Dans le fil PCSI Chaptal, il me semble que Prosper a même mentionné des refus de places d’internat.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 17 juil. 2018 22:45
par LoneCat
framboise2 a écrit :
17 juil. 2018 21:25
je soupçonne que beaucoup gardent des vœux en attente sans pour autant les préférer à la proposition qu’ils ont déjà acceptée.
Ça concerne effectivement un certain nombre de candidats. Donc en fait leur vœu accepté n'est pas encore officiellement définitif, mais en pratique c'est bien le vœu qu'ils accepteront "définitivement". Si j'ai bien compris, c'est pour se donner une éventuelle dernière chance de changer d'avis, voire pour avoir la satisfaction d'avoir refusé certaines formations. Ou alors par procrastination .... :roll:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 18 juil. 2018 02:23
par Hibiscus
Ytterbium a écrit :
17 juil. 2018 20:02
Et une réponse de la ministre est magnifique : « Hiérarchiser les vœux reviendrait à nouveau à réduire la capacité de décision du lycéen ». Elle est universitaire comment peut-elle affirmer ça ? Revenir à une liste de veux ordonnée a priori (plutôt qu'a posteriori, ce que fait PS) ne fait que réduire la capacité du lycéen à prendre son temps.
Les opinions universitaires et les reponses politiques ne vont pas souvent ensemble :roll:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 18 juil. 2018 11:49
par lelotusrouge11
bonjour j'aurais une question a vous posez , comment fait-on pour faire la double inscription prepa-université ?

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 18 juil. 2018 13:54
par Syl20
Tu verras à la rentrée (ou plutôt vers octobre/novembre), on t'expliquera comment faire. Pour l'UMPC, il fallait faire une inscription sur internet, envoyer des papiers justificatifs par la Poste et c'était bon dans mes souvenirs

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 18 juil. 2018 15:51
par Ellister
Je reviens sur le problème de la différence PS/APB.(pour moi) Il s'agit de savoir quand il faut faire ses choix. (je fais partie du peu d'élèves à avoir testé les deux)
APB c'était un rouleau compresseur : tu faisais tes choix avant le 20 mars et que tu le veuilles ou non tu ne pouvais plus rien y changer après.
PS te laisse plus de temps, de choix, mais oblige l'élève à faire des choix rapides (voire précipités), et ce dans la période précédant le bac.
Pour les meilleurs dossiers c'est un petit stress: savoir si on va suffisamment avancer dans les listes d'attentes pour avoir LE lycée qu'on veut classé xième pour X ENS dans quatorze classements pondérés sur 5 ans.
Pour ceux qui ont le bac à 10,5 c'est savoir s'ils auront une affectation dans un établissement ou s'ils devront faire un BTS aquaculture gentiment proposé par le recteur, eux qui aimaient tellement la nature qu'ils voulaient faire de la bio.
Bref, du bon gros stress, aller checker tous les matins sur son téléphone pour voir qu'on est passé de 866e à 862e, ne pas savoir s'il faut se préparer à louer à Bordeaux ou à Guérande (pour le BTS), faire ses inscriptions au dernier moment pour finalement squatter trois semaines chez le pote de promo de la fac que vous avez finalement eue.
Bon je grossis un peu le trait mais APB avait le gros gros avantage d'être clair sur ce propos, et si t'étais pas content, au pire tu avais la procédure complémentaire (j'ai vu des amis passer par là et réussir, sans blague).

Après il y a le problème du tirage au sort/sélection/oui mais, mais pour moi c'est encore trop tôt pour trancher entre les deux, les affectations n'étant pas finies.

Bref je serai plutôt pro-APB. Pour moi Parcoursup n'apporte rien de plus aux futurs élèves de prépa (ajouter INSA, UTC ...) qu'une fausse idée de "plus de choix" qu'ils avaient déjà avant, plus tôt seulement.
Par contre le coup des filières "en tension" sur APB je trouve que c'était une connerie : on a le choix ou on l'a pas mais on ne peut pas dire "oui tu peux mettre PACES en second vœu au cas où tu n'aies pas ta BCPST mais je ne te le conseille pas *wink wink*", ça me semble très malsain. (et le tirage au sort du même coup, les amphis ont toujours été surchargés au premier semestre alors pourquoi a-t-on décidé seulement l'année dernière que c'était un problème ?!)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : 18 juil. 2018 16:08
par train epicycloidal
Ellister a écrit :
18 juil. 2018 15:51
APB c'était un rouleau compresseur : tu faisais tes choix avant le 20 mars et que tu le veuilles ou non tu ne pouvais plus rien y changer après.
Vraiment ? Mon expérience d’APB date de 2010 et le système a peut-être été modifié depuis.

En 2010, la liste de vœux choisis était fixée en mars.
Mais le classement de ces vœux était modifiable jusqu’à environ une semaine avant les résultats de l’algorithme (autour du 10 juin).