Page 5 sur 10

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 18 août 2018 20:32
par FT15
Que veux-tu tenter?

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 01:56
par Inesita
A Framboise : moi, je veux bien tout comprendre et tout accepter, et je comprends les difficultés causées par l'internat. Seulement, il faut être clair : si l'on ne communique pas leur rang à ceux qui ont demandé l'internat, on le dit avant, afin qu'ils se déterminent en connaissance de cause. Moi, par exemple, j'aurais certainement privilégié la connaissance du rang, qui peut engager mon avenir, par rapport à l'internat, et j'aurais essayé de me loger autrement.
A FT15 : Tenter quoi? Je serais fortement tentée par une plainte contre le ministère, qui ne traite pas également les demandeurs d'internat et les autres, et cela sans avertir en aucune manière. Mais il s'agit hélas d'une velléité, puisque je n'ai pas les moyens de m'engager là-dedans…

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 06:33
par framboise2
Ruminer n’aide pas. Arrête de faire des plans sur la comète sur une plainte contre le ministère. Tu n’es pas en formation de droit option « J’attaque Parcoursup ». Tu vas entrer en formation supérieure scientifique, garde ton énergie pour ça. C’est dans 2 semaines. :P

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 07:59
par FT15
Inesita a écrit :
19 août 2018 01:56
A Framboise : moi, je veux bien tout comprendre et tout accepter, et je comprends les difficultés causées par l'internat. Seulement, il faut être clair : si l'on ne communique pas leur rang à ceux qui ont demandé l'internat, on le dit avant, afin qu'ils se déterminent en connaissance de cause. Moi, par exemple, j'aurais certainement privilégié la connaissance du rang, qui peut engager mon avenir, par rapport à l'internat, et j'aurais essayé de me loger autrement.
A FT15 : Tenter quoi? Je serais fortement tentée par une plainte contre le ministère, qui ne traite pas également les demandeurs d'internat et les autres, et cela sans avertir en aucune manière. Mais il s'agit hélas d'une velléité, puisque je n'ai pas les moyens de m'engager là-dedans…
Rien n’oblige la divulgation des rangs. tu dis « si l'on ne communique pas leur rang à ceux qui ont demandé l'internat, on le dit avant » mais je n’ai jamais lu que ces rangs seraient donnés...

Tu te trompes car tout le monde est traité également : tout le monde a accès à son rang externat et personne n’a accès à son rang internat.

Si le logement était ta priorité alors il fallait accepter définitivement le premier vœu proposé et chercher un logement au plus tôt

Tu sembles très procédurière mais cela ne sert à rien; qu’elle est ta situation? Tu as eu quoi? Tu attendais quoi?

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 10:32
par Toz1
Il était bel et bien prévu que Parcoursup mentionne le rang sur la liste d'attente depuis le début.

Voici un article, rédigé en décembre, qui le mentionne.

https://www.droitsdeslyceens.com/blog/p ... d-apb.html

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 11:24
par saysws
Inesita a écrit :
19 août 2018 01:56
A Framboise : moi, je veux bien tout comprendre et tout accepter, et je comprends les difficultés causées par l'internat. Seulement, il faut être clair : si l'on ne communique pas leur rang à ceux qui ont demandé l'internat, on le dit avant, afin qu'ils se déterminent en connaissance de cause. Moi, par exemple, j'aurais certainement privilégié la connaissance du rang, qui peut engager mon avenir, par rapport à l'internat, et j'aurais essayé de me loger autrement.
A FT15 : Tenter quoi? Je serais fortement tentée par une plainte contre le ministère, qui ne traite pas également les demandeurs d'internat et les autres, et cela sans avertir en aucune manière. Mais il s'agit hélas d'une velléité, puisque je n'ai pas les moyens de m'engager là-dedans…
Non par contre ça va pas commencer ce genre de trucs "si j'avais su j'aurais essayé de me loger autrement", il me semble que beaucoup de gens (moi en tout cas je l'ai fait sur tout les topics sur le sujet) ont avertis que l'internat était en général très difficile à avoir et qu'il était IMPERATIF de prévoir très tôt des alternatives, ça relève du simple bon sens. Je me demandais quand les term' s'en rendrait compte, mais je pensais pas qu'il faudrait s'approcher du 20 août pour ça...

Edit : visiblement tu n'étais pas sur le forum à ce moment là, ça change pas trop ce que j'ai dit (mais un peu quand même certes), dans ce genre de situation c'est important de se renseigner et fpo et un peu le meilleur endroit pour ça.

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 11:27
par FT15
Toz1 a écrit :
19 août 2018 10:32
Il était bel et bien prévu que Parcoursup mentionne le rang sur la liste d'attente depuis le début.

Voici un article, rédigé en décembre, qui le mentionne.

https://www.droitsdeslyceens.com/blog/p ... d-apb.html
Il n’est pas indiqué explicitement le cas des internats. Ce document doit être vrai mais ce n’est pas un document officiel

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 19 août 2018 11:30
par FT15
saysws a écrit :
19 août 2018 11:24
Inesita a écrit :
19 août 2018 01:56
A Framboise : moi, je veux bien tout comprendre et tout accepter, et je comprends les difficultés causées par l'internat. Seulement, il faut être clair : si l'on ne communique pas leur rang à ceux qui ont demandé l'internat, on le dit avant, afin qu'ils se déterminent en connaissance de cause. Moi, par exemple, j'aurais certainement privilégié la connaissance du rang, qui peut engager mon avenir, par rapport à l'internat, et j'aurais essayé de me loger autrement.
A FT15 : Tenter quoi? Je serais fortement tentée par une plainte contre le ministère, qui ne traite pas également les demandeurs d'internat et les autres, et cela sans avertir en aucune manière. Mais il s'agit hélas d'une velléité, puisque je n'ai pas les moyens de m'engager là-dedans…
Non par contre ça va pas commencer ce genre de trucs "si j'avais su j'aurais essayé de me loger autrement", il me semble que beaucoup de gens (moi en tout cas je l'ai fait sur tout les topics sur le sujet) ont avertis que l'internat était en général très difficile à avoir et qu'il était IMPERATIF de prévoir très tôt des alternatives, ça relève du simple bon sens. Je me demandais quand les term' s'en rendrait compte, mais je pensais pas qu'il faudrait s'approcher du 20 août pour ça...

Edit : visiblement tu n'étais pas sur le forum à ce moment là, ça change pas trop ce que j'ai dit (mais un peu quand même certes), dans ce genre de situation c'est important de se renseigner et fpo et un peu le meilleur endroit pour ça.
Je suis d’accird avec vous mais tous les élèves ne sont pas sur ce forum. Par contre, s’il était indiqué le nombre de demandes d’internat alors les élèves se rendraient compte des faibles possibilités d’attribution

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 24 août 2018 15:30
par Inesita
A tous, merci pour vos réponses, même celles qui sont un peu vives, car elles m'aident à m'ouvrir un peu au "monde tel qu'il est"; je suis assez isolée et peux avoir tendance à m'enfermer dans mes propres raisonnements.

A FT15 : Je n'avais pas compris que les "internes" ne seraient pas traités comme les autres : aux uns, leur place dans la liste d'attente; aux autres, rien. Mais j'ai dû mal lire. Et (cela n'a que peu d'intérêt) je ne suis pas procédurière — au moins pour ce qui me concerne — puisque je n'engage, dans les faits, pas de procédure; disons qu'il m'arrive de l'être fantasmatiquement lorsque j'ai un sentiment d'injustice — mais je veux bien comprendre que ce sentiment était infondé.
J'ai eu PTSI à Gustave-Eiffel Bordeaux, mais je visais surtout cette filière à Jean-Baptiste-Say (Paris), PCSI à Fermat (Toulouse), et les deux m'ont prise sur liste d'attente sans que je sache si c'était à une place "viable"; il a bien fallu que je renonce pour assurer Bordeaux.

A saysws : «Il me semble que beaucoup de gens (moi en tout cas je l'ai fait sur tout les topics sur le sujet) ont avertis que l'internat était en général très difficile à avoir et qu'il était IMPERATIF de prévoir très tôt des alternatives, ça relève du simple bon sens.»
Oui, du reste, à Paris, je pouvais me loger dans de la famille, c'était prévu en cas de nécessité. Mais je me suis trouvée bloquée : impossible de faire un mouvement dans un sens ou dans l'autre : je ne pouvais même pas dire que je renonçais à l'internat… Je me suis sans doute très mal débrouillée : il est évident que j'aurais dû faire deux demandes pour chaque lycée : une avec internat et l'autre sans.

Bon, là-dessus, je sais qu'il y a plus malheureux que moi — mais quand même…

Re: internat et parcoursup: arnaque ?

Posté : 24 août 2018 20:47
par gerclo
Je te comprends bien Inesita. Je suis mère d'un élève de terminale, et j'ai essayé de l'aider au mieux pour sa liste. J'ai lu pas mal de choses, mais je me suis plus préoccupée des lieux avec internat que des conditions d'accès et de listes d'attentes. Comme il a reçu d'emblée un classement sur 2 prépas avec internat (2 établissements particuliers en fait, car l'un n'a que des internes, et l'autre beaucoup d'internes étrangers : je n'ai pas percuté) je me suis dit que tous les autres voeux sans classement (mais avec internat) non refusés d'avance (comme clémenceau que tu cites) étaient sans espoirs. Avec la date limite d'inscription début août, il a accepté la même filière que toi (même moyenne au bac aussi) alors qu'il se voyait dans une autre, je n'ai pas su ce que donnaient les autres voeux en attente.
On ne sait pas exactement quels critères comptent le plus pour l'internat : le poids de l'échelon de la bourse vs notes, la distance...je pensais qu'être mineur était un avantage, je me demande si ça compte au final, que l'échelon 0 de la bourse c'est équivalent à pas de bourse, que de venir d'une académie trop lointaine c'est pénalisant aussi.
Les parents perdraient beaucoup moins de temps si les critères de sélection étaient clairement affichés. Comme j'ai découvert aussi que certains pensaient que venir de S-SI impliquait de venir d'une moins bonne classe (alors que dans certains lycées c'est clairement l'inverse). Bref, c’est bien d’accompagner ses enfants au mieux, mais sans savoir les critères comment faire ?
Et il faudrait aussi que les profs puissent aiguiller les élèves selon ces critères.
Le prof principal (de physique) de mon fils en TS m'a tenue un discours comme quoi le classement de l'élève n'était pas important quand on vise une prépa ! (eh oui ....). Le prof de maths a noté étrangement la spé maths pénalisant du coup toute sa classe vu l'importance de cette option pour faire mpsi, ...
Il y a du boulot de transparence et d'informations. Mais il est certain que dans certains milieux, tout ça est acquis et cela ne peut être que de la faute des autres de ne pas être aussi bien préparés.