Page 2 sur 2

Re: Réponses internat Jean Zay

Posté : 17 juil. 2018 23:50
par Futurevéto
C'est nouveau? J'ai interrogé mes parents ils m'ont n'était pas le cas l'an dernier pour ma soeur aînée, mais ça aurait changé?

Re: Réponses internat Jean Zay

Posté : 18 juil. 2018 07:28
par patgat
C'est simple. Accepter les APL revient à renoncer à une "demi part fiscale"(je ne connais pas le nom). On paye donc plus d'impôt.
Ce n'est pas le cas pour la déclaration d'impôts sur les revenus de 2017.
Puis, 2018 est une année blanche...

Re: Réponses internat Jean Zay

Posté : 18 juil. 2018 08:25
par Willou42
Perceval77 a écrit :
17 juil. 2018 23:15
Futurevéto a écrit :
17 juil. 2018 19:54
Comment les APL peuvent être plus onéreux? Apl c'est une somme d 'argent qui t'est versée tous les mois (de mémoire, pour ma soeur ainée : 90 euros les années où elle n'était pas boursière et 130 quand elle l'était). On te verse de l'argent, on ne t'en prend pas. Que tu travailles ou pas ne change rien à l'affaire.
Bonsoir,

C'est simple. Accepter les APL revient à renoncer à une "demi part fiscale"(je ne connais pas le nom). On paye donc plus d'impôt. (Car théoriquement l'enfant n'est plus à la charge des parents).

En ce qui me concerne, qd on fait la balance APL-Impôts, c'est encore plus cher.

Bonjour,

Totalement faux !
L'APL n'a aucune incidence sur le nombre de part et par conséquence sur l'IR !


Les enfants et les étudiants de moins de 25 ans ont la possibilité de bénéficier de l'APL tout en continuant d'être rattachés au foyer fiscal de leurs parents.
L'octroi de l'APL n'a aucune incidence sur les impôts des parents puisque cette attribution est seulement conditionnée aux revenus de l'enfant et non du foyer fiscal de ses parents.
En revanche, le bénéfice de l'APL au profit d'un enfant prive ses parents du versement des allocations familiales qu'ils percevaient jusqu'alors.

Re: Réponses internat Jean Zay

Posté : 18 juil. 2018 08:49
par LoneCat
Effectivement, vous avez raison (confirmation ICI).

Re: Réponses internat Jean Zay

Posté : 18 juil. 2018 11:25
par Willou42
La-erta a écrit :
18 juil. 2018 09:45
Willou42 a écrit :
18 juil. 2018 08:25
Perceval77 a écrit :
17 juil. 2018 23:15


Bonsoir,

C'est simple. Accepter les APL revient à renoncer à une "demi part fiscale"(je ne connais pas le nom). On paye donc plus d'impôt. (Car théoriquement l'enfant n'est plus à la charge des parents).

En ce qui me concerne, qd on fait la balance APL-Impôts, c'est encore plus cher.

Bonjour,

Totalement faux !
L'APL n'a aucune incidence sur le nombre de part et par conséquence sur l'IR !


Les enfants et les étudiants de moins de 25 ans ont la possibilité de bénéficier de l'APL tout en continuant d'être rattachés au foyer fiscal de leurs parents.
L'octroi de l'APL n'a aucune incidence sur les impôts des parents puisque cette attribution est seulement conditionnée aux revenus de l'enfant et non du foyer fiscal de ses parents.
En revanche, le bénéfice de l'APL au profit d'un enfant prive ses parents du versement des allocations familiales qu'ils percevaient jusqu'alors.
Les "allocs" ne concernent que les enfants de moins de 20 ans à partir du moment où ils sont deux dans ce cas :
"Les allocations familiales sont versées aux personnes ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge. Le montant des prestations dépend des ressources, du nombre d'enfants à charge et de leur âge. Les allocations sont versées tous les mois."
Donc si Perceval, qui a moins de 20 ans je pense, est enfant unique ou que ses frère(s) et/ou soeur(s) ont plus de 20 ans, qu'il touche des APL ne changera rien pour ses parents.
Bonjour,

Je suis bien d'accord avec vous !

@++