Le debating

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.

Messages : 191

Enregistré le : 12 juil. 2008 10:30

Classe : Ulm Bio

Localisation : Chaumont / Paris

Re: Le debating

Message par Raska » 16 juil. 2008 19:56

edp a écrit :Oui ! Et d'ailleurs lorsque tu écris dans un texte de maths en français "par récurrence, on a ...", en anglais cela devient "by induction".
ça me rappelle le chapitre un peu douloureux sur les suites !
Je sais c'est facile en principe, mais comme je suis très logique, tout ce qui est facile pour les autres (souvent les profs) je trouve un peu dur, et tout ce qui est difficile selon eux, je trouve ça facile, allez savoir pourquoi...
edp a écrit :Vous étiez les M. Jourdain du debating.
C'est drôle cette remarque parce que j'ai jouée cette pièce étant en 4ème avec la troupe théâtre (le bourgeois gentillhomme), on s'était beaucoup amusé dessus ! :D
edp a écrit :Je suis allé sur la page du debating, visiblement il s'est maintenant "démocratisé" : on est passé de 4 à 9 écoles !
Tant mieux, ça doit être difficile de débattre en anglais mais en français c'est très drôle ! :mrgreen:
Chaumont : Oudinot : 01-08
Nancy : Poincaré : BCPST : 08-09 1A / 09-10 2B / 10-11 2A
Paris : ENS : 11-12 Bio

Messages : 101

Enregistré le : 26 juin 2007 12:55

Re: Le debating

Message par HXN-PRIM » 25 juil. 2008 22:41

Vos paroles ne recellent aucun charme pour quiconque les entendrait on s'apercoit qu'elles sont masquées par un voile de bêtise tout à fait puérile. J'entends encore le babillage et les gazouillements de vos esprits encore marqués par les noires vapeurs de la bile.
Vous êtes les aveugles qui jugent des couleurs, mais aussi les sourds qui dissertent au sujet des sons.
Mais que voulez vous l'ignorant trouvera toujours sot un sage lagage.

Mais revenons en à l'objet de notre analyse :

Ce que vous nous proposez ne peut être l'objet d'une dispute, entendu comme joute oratoire.

La philosphie constitue l'élément cardinal de tout orateur.
Sans la philosophie nul ne peut parler avec ampleur et abondance sur de de grands sujets complexes et variés.
L'orateur aura alors a se prononcer sur le juste, le plaisir, la loi, la religion, la souffrance ...
La culture philosphique est le fondement de l'eclat et de la richesse du discours.
Grâce à une éruditon prodigieuse, à une foule de connaissances, à une science universelle que coule à flots pressés et déborde même cette éloquence digne d’admiration.
Les 4/5 des personnes sur prepas.org sont des gosses de riches, les autres sont des candidats à la bourgoisie.

L’amitié par excellence est celle des gens vertueux.

Il y a une mauvaise ambiance sur le forum, quasi belliqueuse.

Messages : 3538

Enregistré le : 30 oct. 2007 14:36

Re: Le debating

Message par heavenhel » 25 juil. 2008 23:10

HXN-PRIM a écrit : Ce que vous nous proposez ne peut être l'objet d'une dispute, entendu comme joute oratoire.

La philosphie constitue l'élément cardinal de tout orateur.
Sans la philosophie nul ne peut parler avec ampleur et abondance sur de de grands sujets complexes et variés.
L'orateur aura alors a se prononcer sur le juste, le plaisir, la loi, la religion, la souffrance ...
La culture philosphique est le fondement de l'eclat et de la richesse du discours.
Grâce à une éruditon prodigieuse, à une foule de connaissances, à une science universelle que coule à flots pressés et déborde même cette éloquence digne d’admiration.
je ne sais pas si c'est ta thèse ( en fait je pense que oui car il me semble qu'aucun de nous n'a écrit une abomination pareille) mais si c'est le cas, cela me parait complètement :evil:

Messages : 77

Enregistré le : 27 nov. 2007 00:26

Re: Le debating

Message par Untitled » 25 juil. 2008 23:12

J'ai laissé mon sujet de côté avec les vacances, mais je reviens à la charge.
2 Personnes me paraissent mériter un adversaire digne d'eux, je serais le valet de cet adversaire :

Commençons par Raska, qui tout suite comprend l'importance du sujet, et créé un post destiné à être lu : à travers les monotones mologues des forumeurs rivés sur leur écran ressort de loin la structure, la simplicité et la fraicheur d'esprit de Raska : Nottons par exemple l'emploi du rouge dans son premier post !!!
Malheureusement, la réplique est aisée ici...(moi aussi je prend de la couleur !!)
Une phrase a en effet filtrée, une qui tue :
Raska a écrit :Et enfin, vous me prenez sans doute pour une timbrée
AAaaaaaaaaaaaarrrrrgg, ce "une", affreux ! Quel coup dans le dos !
Comment, une fille qui débat, soyons sérieux, ça ne tient pas ?

Démonstration :
Raska a écrit :mais je vous signale qu'un sujet tel que celui-ci est le plus sérieux du monde
Et vous habitez Paris ? Et vous faites quoi ce soir ? On se croirait dans "drôle de frimousse", la fille qui essaye de faire la leçon.

Retour au sérieux, attaquons maintenant HXN-PRIM qui frappe par le fait d'être le dernier à avoir posté, et par son langage admirablement bien tourné !
Cette fois, plus question de redescendre à la calomnie pour débattre, affrontons de face ce
HXN-PRIM a écrit :La philosphie constitue l'élément cardinal de tout orateur.
qui heureusement reprend l'idée de Raska.

(Je note simplement l'absence de sens dans sa phrase
HXN-PRIM a écrit :Grâce à une éruditon prodigieuse, à une foule de connaissances, à une science universelle que coule à flots pressés et déborde même cette éloquence digne d’admiration.
)

On parle du Gorgias (que je n'ai pas encore relu non plus). Socrate parle en effet d'un "bon emploi" de la rhétorique, ou la maïeutique, car c'est bien là la question. Mais cette méthode nécessite un "guide" ! Et un débat n'est pas un débat de "guides".

Je pense qu'avant la philosophie, il faut placer les mathématiques, pour former l'esprit à se passer de ce guide, à être habitué à fréquenter des vérités inébranlables. C'est ensuite cette formation qui permet ensuite de débattre.
En bref, tous ces beaux noms de philosophes débattent de sujets qu'ils ont travaillé au prélable. Le débat improvisé en général est rarement de cette situation. Il faut au plus vite se forger, grâce à cette nouvelle souplesse d'esprit acquit par les Maths, ce travail préliminaire. Voila la base de tout débat.

Messages : 1262

Enregistré le : 25 août 2007 19:32

Re: Le debating

Message par QuentinL » 26 juil. 2008 01:17

Vous êtes ivres ??

Messages : 77

Enregistré le : 27 nov. 2007 00:26

Re: Le debating

Message par Untitled » 26 juil. 2008 08:59

heavenhel et QuentinL.
Ou bien vous n'avez rien compris aux règles du jeu, ou bien votre méthode de débattre est bien pitoyable !!
En tout cas, je trouve que interrompre le fil du débat pour sortir des apartés désagréables et injustifiés est bien peu fair-play !!

Ce qui heureusement nous fait avancer dans notre débat : il est maintenant prouvé que ce n'est pas à la portée de tout être :lol: . (Voici une aparté ironique, inoffensive, et justifiée avant).

Mais bon, retour au débat, j'en suis à : les mathématiques permettent de débattre, la philosophie permet de savoir !

Messages : 101

Enregistré le : 26 juin 2007 12:55

Re: Le debating

Message par HXN-PRIM » 26 juil. 2008 14:47

Je n'ai jamais vu une réponse aussi laide.

Untitled a écrit :
Comment, une fille qui débat, soyons sérieux, ça ne tient pas ?
Comment ça? Est-ce parce que c'est une fille qu'elle n'a pas droit de débattre (un bien grand mot) ? Attendez...Ah oui, en effet, je vous donne raison ce n'est pas crédible.
Maintenant, je pense qu'elle a répondu de manière enfantine à quelqu'un qui écrit comme un enfant.

Untitled a écrit :
Et vous habitez Paris ? Et vous faites quoi ce soir ? On se croirait dans "drôle de frimousse", la fille qui essaye de faire la leçon.
Ouh la. Quelle culture! Monsieur a des références. Monsieur aime les grands auteurs.
Allez ,la prochaine fois vous nous citerez la philosophe Lorie pour appuyer votre discours.


Untitled a écrit :
Je note simplement l'absence de sens dans sa phrase
Grâce à une érudition prodigieuse, à une foule de connaissances, à une science universelle que coule à flots pressés et déborde même cette éloquence digne d’admiration.

Effectivement vous étiez éméché hier soir. Sans doute l'éclat de mon discours vous aveugle. Mettez vous au calme et relisez calmement.
J'ai une meilleure idée : si vous avez une petite soeur ou un petit frère demandez lui son aide, elle vous sera précieuse.

Untiled a écrit :
Nottons par exemple l'emploi du rouge dans son premier post !!!
Au fait le verbe noter prend un seul t et non deux, dites moi vous avez sauté votre CP.
Et ça se dit prêt au débat...
Vous êtes le profane qui vient nous conter des versets bibliques. On ne parle pas de philosophie quand cela vous est étranger.
De même ne faites pas de l'esprit, vous n'en avez pas.



Digression faite, revenons en à l'objet de notre dispute :

Prenons deux hommes.

Le premier suit une formation en mathématiques. L'autre se dit philosophe et rhéteur.
Qu'en est-il du premier de ces deux hommes?
Sur quelle matière pourra -t-il disserter?
Pourra t-il disserter sur le droit?
Qu'en est il des errements de l'âme? Pourra -t-il disserter au sujet de la morale?
Non car il est dépourvu d'un fond d'idée.
Le mathématicien n'est familier qu'à lui même, il n'est pas à rebours des autres disciplines quand le philosophe rhéteur n'est pas enfermé dans un domaine propre. L'art n'est pas aisé, la tâche est lourde et laborieuse, car l'art est transversal.
Car rien de la religion, de la vertu et du vice, des passions du coeur et de l'âme, du droit, du juste et de l'injuste ne lui est étranger.
L'orateur que j'entrevois sait le droit, rappelle l'histoire, possède à son arc de grandes connaissances sur les sciences, mais surtout sa culture est universelle et par cette polymathie il se place au sommet de l'éloquence car comme l'affirmait Cicéron :
Tout ce qui peut servir d'objet de discussion parmi les hommes, il faut être capable d'en bien parler ou renoncer alors au titre d'orateur.
Modifié en dernier par HXN-PRIM le 26 juil. 2008 19:25, modifié 1 fois.
Les 4/5 des personnes sur prepas.org sont des gosses de riches, les autres sont des candidats à la bourgoisie.

L’amitié par excellence est celle des gens vertueux.

Il y a une mauvaise ambiance sur le forum, quasi belliqueuse.

Avatar du membre
Ka0

Messages : 153

Enregistré le : 05 juin 2008 15:22

Re: Le debating

Message par Ka0 » 26 juil. 2008 15:28

Ce n'est pas non plus en étant lourd qu'on remporte le débat... et encore moins en sortant des mots inconnus "pour faire genre". :?

Messages : 77

Enregistré le : 27 nov. 2007 00:26

Re: Le debating

Message par Untitled » 26 juil. 2008 17:10

HXN-PRIM a écrit : Attendez...Ah oui, en effet, je vous donne raison ce n'est pas crédible.
Maintenant, je pense qu'elle a répondu de manière enfantine à quelqu'un qui écrit comme un enfant.
J'ignorais que vous utilisiez la calomnie avec si grande aisance et si peu d'effet, mais je reconnais qu'elle n'est pas simple sur un forum.
Mais reprendre pas à pas ma démarche n'est pas une si mauvaise idée pour commencer :
Vous appellez "enfantin" mon discours", et vous critiquez ma référence à un des films les plus connus de tout gentleman qui se respecte, pour citer ensuite une banalité de Ciceron.
Vous maintenez que votre phrase à un sens, et ni le café, ni le dictionnaire ne semble vous donner raison... J'essayerais la petite soeur ce soir. Mieux, vous attaquez de même de façon "enfantine" sur ma faute de frappe. (no comment).

Mais bon, je pique encore, mais je vous remercie d'adhérer à ma thèse. Si en effet il faut tout connaitre pour débattre, le philosophe présomptieux saura flotter avant de tomber. Mais un débat porte sur tout et n'importe quoi (on a cité la cuisine française et anglaise !). Dites moi qu'au milieu du juste et du beau se situe la cuisine anglaise, et perdez le peu de crédibilité qui vous reste !
Le mathématicien, "dépourvu d'un fond d'idée", saura dans n'importe quelle situation se créer ce fond d'idée rapidement grâce à ses talents méthodiques, et sa vision exacte du monde réel (et non des concepts importants que sont la justice et la beauté).

Messages : 101

Enregistré le : 26 juin 2007 12:55

Re: Le debating

Message par HXN-PRIM » 26 juil. 2008 19:15

Jusqu'à où va-t-on descendre? Vous allez bientôt trouvez du pétrole Untitled ...
Vous vous plaignez qu'une fille débatte, ce qui est normal, mais vous en avez le discours et la futilité.
Vous vous faites une bien basse idée de ce qu'est un débat. Un débat est quelque chose de noble.
Voulez vous que l'on disserte au sujet de la dernière émission de télé réalité?
Je ne m'aventurai pas dans ces marécages, là où l'esprit suffoque toujours plus sous les tumultueux assauts de la matière fangeuse.
Vous vous éloignez de la rive de la sagesse, vous vous agitez avec grande peine, mais rien ne vous épargne , il n'y a plus de prise, la raison est loin, le fond est proche.
Les méthodes c'est bien mais quand on n'a aucune matière, ni la moindre éloquence à disposition on ne peut rien faire.
Ce que je remarque c'est que vous évitez soigneusement d'opposer des arguments à ma démonstration.
Cela ne m'étonne guère. Que dois-je attendre de quelqu'un qui regarde des films musicaux et qui a des discussions de cuisine?
Les 4/5 des personnes sur prepas.org sont des gosses de riches, les autres sont des candidats à la bourgoisie.

L’amitié par excellence est celle des gens vertueux.

Il y a une mauvaise ambiance sur le forum, quasi belliqueuse.

Verrouillé