Boisson alcoolique

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.

Messages : 40

Enregistré le : 05 juin 2007 12:47

Localisation : Lyon-clermont

Re: Boisson alcoolique

Message par Audio » 03 mai 2009 23:19

pour moi :
-une bière sans alocool ce n'est pas une bière ( verifer si il n'y a pas une erreur d'énoncer ).
-une boisson aloccolique a 64% ça commence a faire mal au crâne...ne pas trop s'attarder sur la question.
-la frontière psycologique des 2€ reste tout de même très alleatoire mais inévitable, utiliser un raisonement par dicotomalcolemie semble plus propice a savoir, séparer la liste de composition de la boisson trouver un plus petit élément évocateur contenu dans la boisson ( se baser sur des espaces vectoriels simple vodka, gin, tequila, whisky...) puis regarder si le goût de cet éléments vous revient. Pour les boissons hors catégories regarder si ces dernières n'explose pas au contact d'une allumette. L'odeur peut également être un facteur déterminant.
Attention beaucoup de pièges se glissent de nos jours certaines boissons utilisent beaucoup de sucre pour masquer le goût de l'alcool dans ce cas la revenir a la méthode du prix :)

Sinon bonne chance a ceux qui passent ccp demain
" L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse. Alain"
atchoum...à mes souhaits

Messages : 74

Enregistré le : 22 août 2007 15:09

Re: Boisson alcoolique

Message par tom695 » 26 août 2009 15:28

Wired a écrit :
sunmat a écrit :Supposons que tu ais 1L de boisson, cela signifie qu'il s'agit d'un mélange de 0,64L d'éthanol pur, et de 0,36L d'autre chose (en général de l'eau).
il y a donc une masse d'éthanol de m = 0,8*0,64 = 0,512 kg et une masse d'eau m' = 0,36 kg. A partir de là tu as facilement le nombre de mol de chaque espèce.
Heu non... Quand on mélange 0,64L d'éthanol et 0,36L d'autre chose on n'obtient pas 1L de solution (ok c'est surement négligeable mais si c'est pour un tipe c'est pas un truc à dire)

Sinon pour répondre à la question il faut faire des hypothèses :
1/La définition d'être ivre. On peut par exemple prendre plus d'1g d'alcool par litre de sang.
2/La quantité de liquide bu, on peut par exemple prendre 250mL.
3/Bu d'une traite, sinon on s'en sort pas

Après pour résoudre c'est compliqué et il faut prendre en compte beaucoup de paramètres : le temps (la solution ressemble je crois à une gaussienne centrée sur genre 30 min après l'absorption), le sujet (notamment poids/taille qui déterminent la quantité de sang, puis j'imagine la qualité de son estomac...),..

Ca se trouve sur internet en cherchant un peu. J'étais tombé dessus..

euh... 0,64L+0,36L cela fait pas 1L ?? surtout qu'il ne me semble pas que l'éthanol soit soluble et ne réagisse avec l'eau...je me trompe?
2007_2008->PTSI
2008_2009->PT (3/2)
2009_2010->PT(5/2=youhou!!)

Messages : 1054

Enregistré le : 29 août 2007 19:08

Classe : américaine

Localisation : Paris

Re: Boisson alcoolique

Message par Rappap » 26 août 2009 15:33

tom695 a écrit :euh... 0,64L+0,36L cela fait pas 1L ?? surtout qu'il ne me semble pas que l'éthanol soit soluble et ne réagisse avec l'eau...je me trompe?
A mon avis, il y a plus de chance que ca soit l'"autre chose" qui soit soluble dans l'éthanol :wink:

Messages : 2135

Enregistré le : 18 mai 2007 19:29

Classe : post doc

Localisation : Saclay

Re: Boisson alcoolique

Message par Raphaëlle » 26 août 2009 18:12

La variation de volume est dûe aux intéractions entre les molécules d'eau et d'éthanol (liaisons H en particulier). Les molécules se rapprochent les unes des autres pour former ces liaison => diminution du volume.
Moi aussi la première fois que j'avais lu ce message (il y a quelques mois), je n'avais rien compris, et ça s'est éclairé quand on l'a vu en cours :lol:
Recherche en physique quantique expérimentale
Ex-ENS Lyon
Ex-PC*

Messages : 1054

Enregistré le : 29 août 2007 19:08

Classe : américaine

Localisation : Paris

Re: Boisson alcoolique

Message par Rappap » 26 août 2009 18:28

Raphaëlle a écrit :La variation de volume est dûe aux intéractions entre les molécules d'eau et d'éthanol (liaisons H en particulier). Les molécules se rapprochent les unes des autres pour former ces liaison => diminution du volume.
Moi aussi la première fois que j'avais lu ce message (il y a quelques mois), je n'avais rien compris, et ça s'est éclairé quand on l'a vu en cours :lol:
au temps pour moi alors :wink:

Répondre