Petite déprime

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.
Avatar du membre
TLN

Messages : 551

Enregistré le : 26 avr. 2008 00:45

Classe : M2IF

Localisation : Lyon

Re: Petite déprime

Message par TLN » 29 mai 2009 22:32

Ah ? Des fautes ?! Diantre ! Les souligner c'est bien, les corriger c'est mieux :D
Je dois être un peu fatigué ce soir, car je ne vois pas où j'ai péché :(
Image
2007-08 : MPSI-3 au Lycée Thiers
2008-09 : MP*2 au Lycée Thiers
2009-12 : L3, M1 et M2 Info à l'ENS de Lyon + 2e sem. de M1 en échange à l'Université de Montréal

Messages : 2531

Enregistré le : 25 oct. 2007 22:27

Re: Petite déprime

Message par Pato » 30 mai 2009 00:23

La question est :
-est-ce qu'il faut absolument parler un français irrémédiablement correct
ou
-est-ce qu'il faut utiliser un français intelligible.

La première assertion a pour conséquence le bannissement du langage SMS - alors que la 2ème, tout aussi valable, suppose que l'individu lambda soit tout aussi apte à comprendre un langage SMS (qui lui est familier) qu'un langage soutenu.

Ce que je soutiens, c'est que l'utilisation d'un français trop soutenu nuise à la compréhension - et qu'il faudrait, par conséquent, feindre d'avoir une expression à la portée de l'individu lambda. Bref : utiliser les mots que l'on ne trouve pas seulement dans le dico :mrgreen:
ingénieur (Fr) ; IME (Br) ; Arts et Métiers ParisTech (Aix & Paris - 207) ; prépa Champollion - MP (sans *, taupin de base)
autre forum

Comment ça on ne peut pas diviser zéro par zéro ? Il y a même une touche sur le clavier pour ça --> %

Messages : 9598

Enregistré le : 18 déc. 2002 19:09

Classe : Prof

Localisation : Metz

Re: Petite déprime

Message par Quetzalcoatl » 30 mai 2009 06:22

Pato a écrit :La question est :
-est-ce qu'il faut absolument parler un français irrémédiablement correct
ou
-est-ce qu'il faut utiliser un français intelligible.

La première assertion a pour conséquence le bannissement du langage SMS - alors que la 2ème, tout aussi valable, suppose que l'individu lambda soit tout aussi apte à comprendre un langage SMS (qui lui est familier) qu'un langage soutenu.
Pas d'accord. Le langage SMS é néfast pr la compr. en+ 7 man Dkrir demand D éfor sup pr le lect.

C'est surtout ça le problème du SMS. Ce n'est pas fait pour être lu dans un forum.
Ce que je soutiens, c'est que l'utilisation d'un français trop soutenu nuise à la compréhension - et qu'il faudrait, par conséquent, feindre d'avoir une expression à la portée de l'individu lambda. Bref : utiliser les mots que l'on ne trouve pas seulement dans le dico :mrgreen:
Après, on ne demande pas un style soutenu. Seulement "pas d'abréviation" et "pas trop d'argot". ;)
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Avatar du membre
TLN

Messages : 551

Enregistré le : 26 avr. 2008 00:45

Classe : M2IF

Localisation : Lyon

Re: Petite déprime

Message par TLN » 30 mai 2009 08:48

Et puis franchement, à quoi ça sert le SMS ?! Je ne vois AUCUN argument valable qui puisse justifier l'usage d'un tel mode d'écriture, que j'exècre profondément !
Le SMS, originellement destiné à être utilisé sur des téléphones protables, tire sa justification de la nécessité d'envoyer des messages "courts" (et donc qui transportent un nombre minimal d'information). Personnellement j'utilise rarement les SMS, et quand j'en envoie j'écris mes messages en toute lettre ! C'est quand même nettement plus agréable à lire.
Car tu dis que pour l'individu lambda le SMS lui est familier, mais alors soit je ne suis pas un individu lambda, soit ton assertion est fausse. Car j'ai grand peine à lire en SMS et je trouve ça insupportable (peut-être est-ce parce que je n'en use guère en fait ...).
Alors quoi ?! Utiliser le SMS parce que "ça va plus vite" ? Ce n'est pas une raison valable. Premièrement parce qu'on est sur un forum, qu'on prend donc le temps d'écrire ses messages, tant pis s'il faut écrire en toute lettre donc (on a jamais vu de correspondance épistolaire où les gens rédigeaient des lettres en SMS que diable !), et deuxième car ça ne va pas plus vite d'écrire toutes les lettres, c'est une illusion. Une fois qu'on a pris un peu l'habitude d'écrire correctement, ça vient tout seul. Et si ce n'est pas le cas, entraines-toi à la dactylographie, ça ne pourra qu'être bénéfique (les secrétaires ne prennent pas de notes en SMS que je sache ?). Encore si on se trouvait sur un chat' ou sur MSN, où l'on converse "en direct", je veux bien qu'on puisse faire des fautes, mais bon ... (perso je m'efforce là encore d'écrire en toute lettre, sans fautes ; alors certes je fais moult fautes de frappes que je ne fais pas sur un forum, mais je suis à des années lumières de ces gens qui écrivent tous leurs messages en SMS, personnes avec qui je ne converse plus parce que ça me fait pas au lieu de lire leurs messages).

Enfin dernièrement, le SMS à usage répandu, c'est l'assurance pour la langue française de péricliter rapidement. Ca fait parfois prendre de mauvaises habitudes, néfastes au maintien d'une orthographe correcte. Et s'il n'est pas nécessaire d'user d'un langage soutenu pour converser sur un forum (on peut très bien tout écrire en toute lettre, et utiliser des mots courants), ce n'est pas non plus un mal que de lire des messages utilisant des mots un peu recherchés, car ça ne pourra qu'enrichir ton vocabulaire et t'être bénéfique par la suite !





Voilà, maintenant veuillez me pardonner ce petit réquisitoire contre le SMS, qui n'a pas nécessairement sa place ici, mais je me devais de mettre les points sur les "i" :D
Et si malgré tout tu arrives à me trouver un seul argument en faveur du SMS, il vaudrait mieux continuer la conversation par MP :mrgreen: (ou pas, ça dépendra de l'humeur de nos chers modérateurs ^^).
Image
2007-08 : MPSI-3 au Lycée Thiers
2008-09 : MP*2 au Lycée Thiers
2009-12 : L3, M1 et M2 Info à l'ENS de Lyon + 2e sem. de M1 en échange à l'Université de Montréal

Messages : 2341

Enregistré le : 18 févr. 2005 15:00

Classe : Intégrée

Localisation : Rennes

Re: Petite déprime

Message par cerise » 30 mai 2009 09:01

TLN a écrit :Car tu dis que pour l'individu lambda le SMS lui est familier, mais alors soit je ne suis pas un individu lambda, soit ton assertion est fausse.
Soit on est beaucoup à pas être des individus lambda, soit son assertion est fausse :mrgreen:
Je penche pour la deuxième solution.
Cerise, prof de maths
Ancienne élève de l'ENS de Cachan - Ker Lann
Ancienne élève de Camille Guérin (Poitiers), MPSI2, MP*

Messages : 2531

Enregistré le : 25 oct. 2007 22:27

Re: Petite déprime

Message par Pato » 30 mai 2009 10:00

OK... je reprends ce que j'ai dit :
moi-même a écrit :La première assertion a pour conséquence le bannissement du langage SMS - alors que la 2ème, tout aussi valable, suppose que l'individu lambda soit tout aussi apte à comprendre un langage SMS (qui lui est familier) qu'un langage soutenu.
1ère assertion : personne ne comprend le langage SMS - donc, il faut le bannir (là, on est OK, non ?) :?
2ème assertion : une personne normale comprend aussi bien un langage SMS qu'un langage soutenu (c'est à dire, presque rien)
SPOILER:
sauf effort très intense pour écrire en un style SMS incompréhensible - ce dont certains sont très capables, j'en suis certain :mrgreen:
. Ce qui veut dire qu'une personne normale, si elle ne comprend pas (ou peu) le style SMS (et alors, il y a beaucoup d'individu lambda) - d'un autre côté, elle ne comprendra pas, non plus, un style trop soutenu. ça veut dire que si on doit bannir le SMS, il faut, par conséquent, aussi éviter d'utiliser un français inutilement soutenu.

à aucun moment je défends les utilisateurs du style SMS
SPOILER:
pour la bonne raison que j'y comprends rien :mrgreen:
De même, je ne dis pas qu'il ne fait pas utiliser des mots inhabituels de temps en temps.... mais il ne faudrait pas en faire étalage. :roll:
ingénieur (Fr) ; IME (Br) ; Arts et Métiers ParisTech (Aix & Paris - 207) ; prépa Champollion - MP (sans *, taupin de base)
autre forum

Comment ça on ne peut pas diviser zéro par zéro ? Il y a même une touche sur le clavier pour ça --> %

Avatar du membre
TLN

Messages : 551

Enregistré le : 26 avr. 2008 00:45

Classe : M2IF

Localisation : Lyon

Re: Petite déprime

Message par TLN » 30 mai 2009 11:09

Alors tu places les messages écrits dans un français plus soutenus sur le même plan que le SMS pour la simple et bonne raison qu'on y comprend ? Fichtre ! Cherche dans le dico' les mots que tu comprends pas dans un message écrit en français "soutenu", ça t'apprendra quelque chose au moins ! Alors que les abréviations SMS, tu ne mourras pas idiot si tu en ignores le sens !
Se faire taxer d'écrire d'une manière trop soutenue, on aura tout vu. D'autant plus que je suis loin d'être un modèle d'écriture, je ne suis pas un littéraire, et si tu lis un peu tu verras que je ne m'exprime pas mieux que ce qu'on peut trouver dans des livres. Et c'est pour tout le monde pareil.
Image
2007-08 : MPSI-3 au Lycée Thiers
2008-09 : MP*2 au Lycée Thiers
2009-12 : L3, M1 et M2 Info à l'ENS de Lyon + 2e sem. de M1 en échange à l'Université de Montréal

Messages : 2531

Enregistré le : 25 oct. 2007 22:27

Re: Petite déprime

Message par Pato » 30 mai 2009 12:38

même si je suis absolument d'accord avec ton point de vue....

Je ne mets pas la langue soutenue sur un même plan qu'un français SMS - l'un a beaucoup plus de valeur que l'autre. Ma remarque concerne surtout la surabondance de mots tombés en désuétude - à l'instar de "diantre" ou "fichtre" :mrgreen: . Après, faire un effort afin de s'exprimer convenablement est louable :D .

De plus, si une langue refuse de prendre en compte l'évolution de son utilisation, elle est vouée à devenir une langue morte. Il ne me surprendrait guère que certains mots, aujourd'hui considérés comme étant du "SMS", entrent dans les usages. Ainsi, le mot "SOS" nous vient-il lui-même d'une abréviation ("save our souls" - un anglicisme !). En refusant de considérer cette éventualité, on prend le risque de créer 2 langues françaises : une utilisée dans les rues par "la France d'en bas" - et l'autre, utilisée par les élites intellectuelles et à l'académie Française.
Même si les phrases entièrement en SMS sont inintelligibles :? .

Avatar du membre
TLN

Messages : 551

Enregistré le : 26 avr. 2008 00:45

Classe : M2IF

Localisation : Lyon

Re: Petite déprime

Message par TLN » 30 mai 2009 12:44

Certes. Cependant je suis de ceux qui considèrent qu'on ne doit pas se priver d'utiliser du vocabulaire sous prétexte qu'il est désuet (tient d'ailleurs c'est courant ça comme mot "désuet" ?). Car participe d'un enrichissement de la langue sans forcément nuire à son évolution : il n'y a pas lieu de blâmer les néologismes, tout comme il n'y a pas lieu de se priver de mots qui sont déjà présents dans notre langue depuis plus longtemps. L'un et l'autre peuvent très bien cohabiter. Là où ça devient dangereux c'est quand le SMS et le barbarisme détruisent des choses déjà existantes, transforme les usages au détriment de certains mots, etc.
Après moi j'aime bien traiter mes camarades de tous les noms à coup de faquin/mécréant/pleutre/couard/poltron/malandrin/pendard/maroufle/gueux/manant, etc. Mais bon c'est plus pour l'effet de style que par envie de faire passer le français au même statut que le latin :D
Image
2007-08 : MPSI-3 au Lycée Thiers
2008-09 : MP*2 au Lycée Thiers
2009-12 : L3, M1 et M2 Info à l'ENS de Lyon + 2e sem. de M1 en échange à l'Université de Montréal

Messages : 2531

Enregistré le : 25 oct. 2007 22:27

Re: Petite déprime

Message par Pato » 30 mai 2009 12:55

TLN a écrit :Certes. Cependant je suis de ceux qui considèrent qu'on ne doit pas se priver d'utiliser du vocabulaire sous prétexte qu'il est désuet (tient d'ailleurs c'est courant ça comme mot "désuet" ?)
ce qui prouve que je le fais moi-même :oops: :mrgreen:

Enfin.... c'est juste que quand je cherche une information - je n'aime pas devoir, de surcroît, chercher des mots dans le dico :roll:
Perso, ma culture littéraire me sert surtout à assouvir mes besoins de "cruciverbiste des amphis" :mrgreen:

Bref [...] on s'éloigne du thème initial. Maudite digression...

Répondre