Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.
trofub

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par trofub » 23 juin 2011 20:05

L' ENSE3 est une très bonne école. Mais je connais très peu de taupin qui choisirait ENSE3 au lieu de Mines de st Etienne. ENSE3 est une excellente école beaucoup plus spécialisée dans les domaines décrits.

Messages : 228

Enregistré le : 07 juin 2008 21:54

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par polo367 » 23 juin 2011 20:15

franc3sco a écrit :1800

12.5 - 13

Plutot 13 cette année vu la barre d'admissibilité.


Y parait que l'année dernière le 1500éme était vers 12.5, donc je dirais plutot 12-12.5 qui tendrait plus vers 12.5 vu la barre d'admissibilité (je suis d'accord ce sont des comptes d'apothicaire mais bon... :roll: )

Messages : 124

Enregistré le : 24 juin 2009 14:58

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par Cubien » 23 juin 2011 20:24

Bonjour,
Encore un avis d'un ENSE3 pour répondre très rapidement à vos questions :
- perspective à l'étranger, aucun problème pour l'ENSE3 : les départs en Europe et Amérique latin sont plutôt faciles, les places sont par contre limitées pour les USA et l'Océanie (où il faut d'ailleurs déjà avoir un bon niveau d'anglais),
- vie sportive et associative : incomparable, avec 5 000 étudiants à Grenoble INP, plus de 60 000 à Grenoble, difficile de lutter ! Surtout, les montagnes à proximité offrent des opportunités uniques sans forcément s'investir dans une assoc' (randonnée, sports d'hiver, VTT ...),
- je suis passé une fois à Saint-Etienne, j'ai trouvé ça moche (ce n'est que mon avis). Grenoble est un peu plus jolie, surtout grâce aux montagnes environnantes.
Pour terminer, j'ajoute juste que le bassin d'emploi grenoblois semble bien plus dynamique (ça peut être utile pour les stages, pour les contacts ...) et qu'en termes de labos, il y a ce qu'il faut (même si beaucoup d'étudiants ne souhaitent pas s'orienter dans la recherche, il n'empêche que Grenoble est réputée, même à l'étranger, pour ses labos).
Voilà, en espérant vous avoir aider un petit peu à choisir !

Messages : 571

Enregistré le : 03 févr. 2007 15:34

Localisation : Gironde

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par chewie » 26 juin 2011 10:43

franc3sco a écrit :Sainté se font ouvrir au Cartel!
Viens à Nantes plutot :)


Nantes ? La petite Mines qu'on a battu deux ans de suite ? Celle qui a une fanfare qu'on voit jamais ? Et votre mascotte, c'est quoi ?
:lol: :lol: :lol:

Bon, comme devinable, je suis des Mines de Sainté.
Donc, au niveau de la réputation, les Mines de Sainté sont quand même au-dessus. En difficulté d'admission, c'est aussi au-dessus. Mais c'est quand même loin d'être le seul critère, on est d'accord.

A l'EMSE, la 1ere année est généraliste. Dès la deuxième année, tous les cours (à part les langues) sont électifs.
La liste ici : http://www.emse.fr/spip/-2e-annee-.html,
Personnellement, au niveau des cours, j'ai trouvé la première année assez reloue, et la 2A globalement super intéressante.

Un élève souhaitant faire un parcours environnement prendra sans doute PN en Axe1, M2E en Axe3 et racine d'option Enviro.
Mais il peut aussi varier et prendre n'importe quoi. Un des gros avantages que l'école est que tout le monde est assuré d'avoir l'option qu'il demande, pas besoin d'avoir un classement correct.

Aux Mines de Sainté, il y a plus de travail que dans la plupart des autres écoles d'Ingés. Notamment, un grand nombre de projets, qui prennent vraiment beaucoup de temps. (Même si les choses pourraient changer dès l'année prochaine). A certain moments de première année (les semaines avant les rendus), je travaillais plus qu'en prépa. La deuxième année, c'est très variables suivant les choix d'axe.

Le départ à l'étranger est obligatoire (pour les citoyens français) au moins 3 mois durant le cursus. Celui-ci peut se faire :
- sur un semestre en 2A
- en stage 2A ou 3A
- en césure (très peu développée à l'école, moins de 5 élèves par an)
- en remplaçant la 3A par une année simple à l'étranger, ou par un DD avec une université étrangère (18 mois ou 2 ans).

Evidemment, il y a possibilité de cumuler (un pote a fait son 1er semestre de 2A en Inde, fait son stage à HK et part faire une césure de 10 mois en AmSud). Sur ma promo, a peu près 60% est en stage 2A à l'étranger et 50% part faire sa 3A à l'étranger (dont un bon nombre aux UK, et quelques uns aux US).

Le défaut des Mines de Saint-Etienne, c'est Saint-Etienne. La ville est moche, c'est vrai. (Mais du coup, l'Ecole est le plus beau bâtiment de la ville) Mais ça n'empêche pas qu'il y a pleins de trucs à y faire, si on se motive à sortir. Et puis il faut aller au Chaudron au moins une fois dans sa vie.
Par contre, (presque) tout le monde habite à la ME, qui est a 10 min à pied de l'école, et qui est adossé aux Monts du Forez (pour la rando, vélo, c'est le pied). Dotée d'un terrain de tennis, d'un city, d'un terrain de basket, de squash, d'un (petit, certes) gymnase, d'un mur d'escalade, d'un piano, d'un bar, d'une salle de muscu, d'une salle des fêtes, l'ambiance y est vraiment géniale.
Dans la plupart des couloirs, les gens vivent en permanences portes ouvertes, vont se voir constamment, mangent ensemble, deviennent super potes.

Edit : J'oubliais un point super important : le voyage d'inté. Sans doute un des tous meilleurs voyage d'intégration. Rien à voir avec les WEI classiques de débauche en camping (même si c'est très bien quand même, on le fait en fin d'année), il s'agit de 5 jours de rando et d'activités (canyoning, via ferrata, spéléo, ...), dans les Alpes. C'est une activité inscrite dans la formation, qui rapporte mêmes des ECTS :lol:
C'est absolument génial. L'ambiance de promo naît réellement dès ces premiers jours. (Porter son barda jusqu'a 2100m; d'altitude, camper dehors a 1800m quand les 2As/profs/guides sont bien au chaud dans le chalet; flipper sa mère pendant le plus grand rappel d'Europe, ça aide pas mal).
Comme coupure avec la prépa, on ne peut pas mieux faire.

Messages : 135

Enregistré le : 29 sept. 2007 13:13

Classe : Intégré

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par franc3sco » 26 juin 2011 12:25

chewie a écrit :
franc3sco a écrit :Sainté se font ouvrir au Cartel!
Viens à Nantes plutot :)


Nantes ? La petite Mines qu'on a battu deux ans de suite ? Celle qui a une fanfare qu'on voit jamais ? Et votre mascotte, c'est quoi ?
:lol: :lol: :lol:



Deux ans de suite?? Quand ça? Au siècle dernier peut être... :lol:

Sinon oué on a pas de fanfare, pas besoin, on vous met cher niveau ambiance sans ça. 8)

La bise :wink:

Messages : 571

Enregistré le : 03 févr. 2007 15:34

Localisation : Gironde

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par chewie » 26 juin 2011 13:08

Effectivement, après vérification, c'est Douai qu'on a battu. Mea Culpa.

Messages : 36

Enregistré le : 08 janv. 2009 22:55

Classe : Centrale Nantes 1A

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par tetef29 » 26 juin 2011 21:38

C'est vraiment pas évident de choisir. De toute façon, à entendre les témoignages de chacun je crois que partout ou j'irais je serais vraiment content. Mais je crois que étant donné que j'ai vraiment envie de voyager le plus possible, les Mines de Sainté offre plus de possibilités que l'ENSE3 dans ce domaine là. Juste une dernière question qui peut paraître bête mais j'avoue que j'en ai absolument aucune idée, dans le domaine industriel(disons surtout de l'énergie), quel est entre guillemets le diplôme le plus reconnu par les entreprises, notamment à l'étranger?( oui vous avez remarqué que je n'ai pas vraiment envie de rester en France^^)

Messages : 259

Enregistré le : 16 avr. 2010 16:54

Classe : 2A - ENSE3

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par Wellwisher » 26 juin 2011 22:15

tetef29 a écrit :C'est vraiment pas évident de choisir. De toute façon, à entendre les témoignages de chacun je crois que partout ou j'irais je serais vraiment content. Mais je crois que étant donné que j'ai vraiment envie de voyager le plus possible, les Mines de Sainté offre plus de possibilités que l'ENSE3 dans ce domaine là. Juste une dernière question qui peut paraître bête mais j'avoue que j'en ai absolument aucune idée, dans le domaine industriel(disons surtout de l'énergie), quel est entre guillemets le diplôme le plus reconnu par les entreprises, notamment à l'étranger?( oui vous avez remarqué que je n'ai pas vraiment envie de rester en France^^)


D'un point de vue possibilité, d'après la description de chewie, c'est le même principe (semestre ou année en 2A, stage de 1A, 2A ou 3A, année en 3A...)
Après, peut etre qu'à Sainté ils ont plus de partenariats avec l'étranger (car il est vrai qu'à l'E3, ils sont très orientés Amérique du Sud, Europe, mais j'en connais, qui, avec des résultats moyens sont allés en stage aux EU, ou font leur 3A en nouvelle zélande ou australie). C'est à vérifier car je ne sais pas les quantités d'universités partenaires aux mines de Sté.
Après, le diplome le plus reconnu, je pense que cela reste celui des mines. Grenoble INP est un peu handicapé par le fait que les écoles sont un peu "jeunes"... même si la réputation augmente significativement d'années en années ;)

Messages : 124

Enregistré le : 24 juin 2009 14:58

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par Cubien » 26 juin 2011 23:02

Wellwisher a écrit :Après, le diplome le plus reconnu, je pense que cela reste celui des mines. Grenoble INP est un peu handicapé par le fait que les écoles sont un peu "jeunes"... même si la réputation augmente significativement d'années en années ;)


Commençons déjà par aller à l'encontre de cette remarque. Il y a beaucoup d'écoles d'ingénieurs en France, les promos sont petites et fatalement, les écoles sont rarement connues. Que tu dises Mines Saint-Etienne ou Ense3 à un étranger, honnêtement ça reviendra au même, il ne connaitra très probablement pas.
Par contre, si tu évoques Grenoble, là ça fera tilt chez ton interlocuteur (interlocuteur scientifique évidemment).
Grenoble est véritablement connue à l'étranger pour 3 raisons :
- beaucoup de laboratoires de recherches (nombreuses publications ou brevet déposés),
- beaucoup d'étudiants qui s'exportent et qui font connaitre l'école (par leur travail et par leurs études),
- beaucoup d'étudiants étrangers viennent à Grenoble ou ont pensé à y venir (thèses et masters en particulier).

Après, je ne cherche pas à vendre mon école à tout prix ; pour quelqu'un qui souhaite travailler à l'étranger, il faut déterminer la façon dont on souhaite partir :
- Expat' à partir d'une entreprise française ? Dans ce cas, le diplôme français mais surtout les stages et le fait d'être parti à l'étranger seront appréciés,
- Intégration locale ? Privilégier alors un DD dans ce pays (surtout pour les pays du Nord). Dans ce cas, c'est le diplôme du pays d'accueil qui prend le dessus sur le diplôme d'origine aux yeux du recruteur.

Enfin, à l'ENSE3, il y a relativement peu de places pour les universités américaines en 3A (heureusement, tout le monde n'est pas tenté par cette destination donc ça se passe bien). Pas de problème pour partir en Europe ou en Amérique du Sud (à condition de ne pas être mauvais évidemment). Pour Saint-Etienne, je ne sais pas du tout par contre, j'espère que quelqu'un pourra te renseigner !

Messages : 259

Enregistré le : 16 avr. 2010 16:54

Classe : 2A - ENSE3

Re: Mines Saint-Etienne ou ENSE3

Message par Wellwisher » 26 juin 2011 23:48

Cubien a écrit :Commençons déjà par aller à l'encontre de cette remarque. Il y a beaucoup d'écoles d'ingénieurs en France, les promos sont petites et fatalement, les écoles sont rarement connues. Que tu dises Mines Saint-Etienne ou Ense3 à un étranger, honnêtement ça reviendra au même, il ne connaitra très probablement pas.


Je suis entièrement d'accord avec cette partie, je me suis mal fait comprendre ;)

Cubien a écrit :Par contre, si tu évoques Grenoble, là ça fera tilt chez ton interlocuteur (interlocuteur scientifique évidemment).
Grenoble est véritablement connue à l'étranger pour 3 raisons :
- beaucoup de laboratoires de recherches (nombreuses publications ou brevet déposés),
- beaucoup d'étudiants qui s'exportent et qui font connaitre l'école (par leur travail et par leurs études),
- beaucoup d'étudiants étrangers viennent à Grenoble ou ont pensé à y venir (thèses et masters en particulier).


Je suis par contre un peu moins d'accord avec cette partie.
Pour moi (je peux me tromper, mais c'est ce que je retiens de ce que j'ai entendu autour de moi), l'évocation du diplôme des Mines a plus de poids que l'évocation de Grenoble.
Je suis aussi à l'E3 mais je trouve cela plus réaliste de dire que sortir des Mines (que ce soit Sté ou Lyon, ce qu'on retiendra c'est le mot "Mines") a plus de poids à l'étranger que de dire "je viens de Grenoble INP".
Après, c'est ce que je retiens de ce que j'ai entendu autour de moi... Il est possible que cette idée soit erronnée

Répondre