EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Messages : 81

Enregistré le : 26 janv. 2013 21:25

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par boom77 » 27 janv. 2013 00:43

Vlastilin a écrit :
Des laboratoires de ouf (rien à voir à ceux que l'on peut trouver en France)
Ben oui, évidemment, en France, tous les labos sont pourraves :roll:

Alors qu'à l'EPFL, quel que soit le domaine scientifique, ils ont le meilleur labo d'europe, c'est sûr :roll:

Ce genre de conneries te décrédibilise totalement. A te croire, l'EPFL est la seule école/université à avoir un super MET haute définition ou je ne sais quoi...
Ecoute c'est juste une histoire de gros sous. l'EPFL dépense annuellement plus de 600 millions d'euros. Son budget est très très largement supérieur aux écoles Françaises donc à les moyens d'acheter le meilleur matos, les meilleur chercheurs et meilleur prof. Ce semestre plus de 50% de mes prof viennent de Harvard ou Berkeley et MIT. Surtout Berkeley d'ailleurs comme mon prof d'advanced digital communication par exemple.

J'ai 5 amis Français qui sont en PHD (doctorat) à l'EPFL et m'ont TOUS dit que le matos des labo à l'EPFL... n'avait rien à voir avec ceux auxquels ils étaient habitués à travailler en France et ne reviendront jamais faire de la recherche en France. Avec du fric tu peux acheter du bon matos.... Je pense que la France devrait accroitre ses budgets recherches, c'est le meilleur moyen d'innover et de créer les entreprises de demain. Par exemple Logitech sort tout droit des labo de l'EPFL.
Mais bon ça c'est un autre debat :)

compte supprimé

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par compte supprimé » 27 janv. 2013 01:38

boom77 a écrit :Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) est classé première école d'ingénieur en Europe et 15ième au monde
http://actualites.epfl.ch/index.php?mod ... ay&id=2330

Je suis Français et actuellement en dernière année de master en système de communication à l'EPFL. Je pense que c'est une bonne alternative aux grosses écoles Françaises (ParisTech...) car mieux reconnue à l'international. Des laboratoires de ouf (rien à voir à ceux que l'on peut trouver en France) et des professeurs (viennent tous pour l'essentiel du MIT, Berkeley...) sont tous des stars dans leurs domaines. Par exemple celui qui dirige mon département a eu le prix turing (equivalent du prix nobel en informatique)
Campus : près de 10'000 étudiants cette année, 4'000 chercheurs repartis sur plus de 250 laboratoires au bord du lac léman et au milieu des alpes.
Condition d'entrée : plus de 16/20 de moyenne des notes de bac en Math, Physique, Biologie, Français et Anglais exigé dès la rentrée universitaire 2014. En effet ils durcissent un peu leur condition d'admission à partir de la rentrée 2014.
Taux d'échec en première année de Bachelor : plus de 50% et plus de 30% les années suivantes du Bachelor. Ils faut bosser très durs car beaucoup d'échec mais avec beaucoup de travail c'est faisable.
Enseignement en Français (80-90%) en Bachelor mais avec certain cours quand même en anglais. En master 100% des cours sont en anglais.

Bon bref si vous avez des questions n'hésitez pas à me les demander. Moi perso je ne regrette pas le moins du monde d'avoir choisi l'EPFL surtout qu'en sortant de cette école les meilleurs entreprises mondiales nous ouvre leurs portes : Google, Apple, NEC.....
Je ne sais pas si tu t'en rends compte mais la quasi totalité des points que tu décris sont négatifs d'un certain point de vue.
Ok les labos sont un bon point si tu veux être d'ores et déjà proche de la recherche.
Un prof star dans son domaine aura-t-il forcément une meilleure pédagogie ? Pour moi ça voudra plutôt dire (indépendamment de sa pédagogie) qu'il aura un agenda chargé de conférences/forums etc.. et que ça dérangera l'emploi du temps et diminuera ses disponibilités. D'ailleurs avec une promo de x centaines de personne y a-t-il une réelle interaction avec le prof ?
10 000 étudiants, 4000 chercheurs :shock: Ici on vante les "promos à taille humaine". Dire qu'à l'ECP on se plaint d'avoir une promo énorme (on est 2000 grand max) :shock: Pourtant je trouve que 500 c'est encore une taille humaine : je connais de nom au moins un bon tiers de la promo et j'ai pu trouver des gens qu'il n'y aurait pas forcément dans une promo plus petite. On peut encore se déplacer sur l'ensemble du campus rapidement à pied.
Condition d'entrée au bac : stupide. A corréler avec le taux d'échec toujours supérieur à 30% les trois premières années. Si on compare à la prépa on a un taux d'échec faible en 1ere année (20-30% dans les pires prépas), et quasi nul ensuite. Des élèves moyens au bac (comme moi) peuvent faire leurs preuves ensuite, et des élèves excellents sur le bachotage du lycée peuvent se planter dans le supérieur, la prépa permet de mieux répartir les gens dans les écoles de leur niveau.
Les cours en anglais sont un bon points, dès qu'ils sont correctement faits


Et encore une fois : les critères du classement de Shangai n'ont rien de pertinent du point de vue du système éducatif français qui sert à ... éduquer, et pas faire le kikalaplugrosrecherche
fakbill a écrit :charlestiran : Peux tu connecter deux neurones pendant 2 secondes pour comprendre à quel point la phrase "Pour moi une école qui recrute en post-bac ça en dit long c'est tout." est stupide??
Du moment que la sélection se fait assez rapidement (histoire de ne pas conduire des gens à "diplome moins un semestre" pour leur dire "au revoir"), elle peut se faire en une seule fois à bac plus deux comme en france ou de façon plus progressive.
On a une très bonne école de maths en france. C'est un fait. Ca n'a rien à voir avec le fait que la sélection se fasse à bac plus 2 uniquement. C'est même totalement étrange que de le penser.

N'invoque pas le "droit" non plus. C'est hors de propos Bien sûr que tu as le droit de penser ce que tu veux...tout comme on a le droit de te dire qu'on pense que c'est idiot.
Tu imagines vraiment l'ENS recruter post bac ? Sachant qu'ils doivent recruter des normaliens fonctionnaires..

Messages : 11390

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par fakbill » 27 janv. 2013 01:49

Dubblee : "Tu imagines vraiment l'ENS recruter post bac ? Sachant qu'ils doivent recruter des normaliens fonctionnaires.."
Mais c'est *ridicule*! Sortez un peu du schéma français :) Ils sont fonctionnaires pendant leur études mais après, ils doivent se trouver un poste. Il y a donc une seconde sélection en thèse (certains arrêtent et vont faire autre chose) puis une dernière pour avoir un poste ou non (ou l'agreg pour ceux qui feront prof, espérons le, en post bac).
Le seul sens de "les normaliens sont fonctionnaires" en 2013 ne peut être que "l'état paye un peu l'élite scientifique avant de la faire galérer pour trouver un poste souvent très mal payé".

Je ne vois vraiment pas la rapport avec le fait trivial de dire qu'une excellente formation peut très bien être assez ouvertes en 1A et 2A et laisser l’écrémage se faire chaque semestre. C'est un système très répandu dans le monde et au moins aussi valable que celui qui consiste à donner des diplômes d'ingé (donc bac +5) à bac +2...ben oui faut pas déconner...regarder le taux d'échecs en école d'ingé...il est presque nul donc on refile le diplôme à l'étudiant bac +2. Ca ne me semble pas très malin.
Faut sortir un peu...l'hexagone n'est pas si vaste :)

De plus, il est étonnant de voir toujours les mêmes argu alors que ce sont des cas très particuliers.
Prendre l'ENS en exemple dans ce débat est aussi bien avisé que de demander à une médaille Fields comment on devrait enseigner les maths en collège.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

compte supprimé

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par compte supprimé » 27 janv. 2013 01:57

Le système français est élitiste et spécialement adapté au concours X/ENS.
Tu imagines une promo qui ressemblerait à un mix de LLG/HIV/Hoche/Stan à l'ENS ? Ca ne marcherait pas ! Car la réussite à X/ENS ne dépasse jamais les 50%, donc sauf à supposer que l'ENS ait une superbe méthode d'enseignement (ce dont je me permets de douter car la prépa est assez bien rodée, très bien encadrée, etc..) ils auraient soit un moins bon niveau à l'entrée en L3 soit une réduction drastique des effectifs. Et l'état aurait dans ce cas payé 30-50% d'une promo dans le vide pendant un ou deux ans.

Mon message n'avait pas forcément une cohérence globale puisque je répondais point par point au message initial composé de divers éléments.
Pour moi, dire que le taux d'échec est nul en école c'est positif car ça veut dire que chaque élève trouve l'école du niveau qui lui est bien adapté dès le premier coup. Avec la prépa il suffit de deux sélections pour que quasiment tout le monde ait le niveau qui lui correspond : une juste avant le bac et une en fin de sup. Je ne m'imagine pas la possibilité de devoir me réorienter à chaque fin de semestre qui arriverait...
Aujourd'hui, on a 20 à 30% (grand maximum) de réorientations en fac en fin de sup (qui sont souvent d'ailleurs bien réussies) suivi d'un taux global d'échec de maximum 10% avec chaque élève qui a une formation très proche de son meilleur niveau. Et alors que même les diplômes des écoles "du groupe D" sont habilités par la CTI on a des formations très performantes comme l'ENS et très reconnues comme les écoles du groupe A (pas dans le classement de Shangai mais dans les opportunités offertes par les entreprises). Ce système convient tout à fait et nul besoin de tout bouleverser pour s'uniformiser sur d'autres pays.
Modifié en dernier par compte supprimé le 27 janv. 2013 02:05, modifié 1 fois.

Messages : 81

Enregistré le : 26 janv. 2013 21:25

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par boom77 » 27 janv. 2013 01:59

Dubblee a écrit :
boom77 a écrit :Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) est classé première école d'ingénieur en Europe et 15ième au monde
http://actualites.epfl.ch/index.php?mod ... ay&id=2330

Je suis Français et actuellement en dernière année de master en système de communication à l'EPFL. Je pense que c'est une bonne alternative aux grosses écoles Françaises (ParisTech...) car mieux reconnue à l'international. Des laboratoires de ouf (rien à voir à ceux que l'on peut trouver en France) et des professeurs (viennent tous pour l'essentiel du MIT, Berkeley...) sont tous des stars dans leurs domaines. Par exemple celui qui dirige mon département a eu le prix turing (equivalent du prix nobel en informatique)
Campus : près de 10'000 étudiants cette année, 4'000 chercheurs repartis sur plus de 250 laboratoires au bord du lac léman et au milieu des alpes.
Condition d'entrée : plus de 16/20 de moyenne des notes de bac en Math, Physique, Biologie, Français et Anglais exigé dès la rentrée universitaire 2014. En effet ils durcissent un peu leur condition d'admission à partir de la rentrée 2014.
Taux d'échec en première année de Bachelor : plus de 50% et plus de 30% les années suivantes du Bachelor. Ils faut bosser très durs car beaucoup d'échec mais avec beaucoup de travail c'est faisable.
Enseignement en Français (80-90%) en Bachelor mais avec certain cours quand même en anglais. En master 100% des cours sont en anglais.

Bon bref si vous avez des questions n'hésitez pas à me les demander. Moi perso je ne regrette pas le moins du monde d'avoir choisi l'EPFL surtout qu'en sortant de cette école les meilleurs entreprises mondiales nous ouvre leurs portes : Google, Apple, NEC.....
Je ne sais pas si tu t'en rends compte mais la quasi totalité des points que tu décris sont négatifs d'un certain point de vue.
Ok les labos sont un bon point si tu veux être d'ores et déjà proche de la recherche.
Un prof star dans son domaine aura-t-il forcément une meilleure pédagogie ? Pour moi ça voudra plutôt dire (indépendamment de sa pédagogie) qu'il aura un agenda chargé de conférences/forums etc.. et que ça dérangera l'emploi du temps et diminuera ses disponibilités. D'ailleurs avec une promo de x centaines de personne y a-t-il une réelle interaction avec le prof ?
10 000 étudiants, 4000 chercheurs :shock: Ici on vante les "promos à taille humaine". Dire qu'à l'ECP on se plaint d'avoir une promo énorme (on est 2000 grand max) :shock: Pourtant je trouve que 500 c'est encore une taille humaine : je connais de nom au moins un bon tiers de la promo et j'ai pu trouver des gens qu'il n'y aurait pas forcément dans une promo plus petite. On peut encore se déplacer sur l'ensemble du campus rapidement à pied.
Condition d'entrée au bac : stupide. A corréler avec le taux d'échec toujours supérieur à 30% les trois premières années. Si on compare à la prépa on a un taux d'échec faible en 1ere année (20-30% dans les pires prépas), et quasi nul ensuite. Des élèves moyens au bac (comme moi) peuvent faire leurs preuves ensuite, et des élèves excellents sur le bachotage du lycée peuvent se planter dans le supérieur, la prépa permet de mieux répartir les gens dans les écoles de leur niveau.
Les cours en anglais sont un bon points, dès qu'ils sont correctement faits


Et encore une fois : les critères du classement de Shangai n'ont rien de pertinent du point de vue du système éducatif français qui sert à ... éduquer, et pas faire le kikalaplugrosrecherche
fakbill a écrit :charlestiran : Peux tu connecter deux neurones pendant 2 secondes pour comprendre à quel point la phrase "Pour moi une école qui recrute en post-bac ça en dit long c'est tout." est stupide??
Du moment que la sélection se fait assez rapidement (histoire de ne pas conduire des gens à "diplome moins un semestre" pour leur dire "au revoir"), elle peut se faire en une seule fois à bac plus deux comme en france ou de façon plus progressive.
On a une très bonne école de maths en france. C'est un fait. Ca n'a rien à voir avec le fait que la sélection se fasse à bac plus 2 uniquement. C'est même totalement étrange que de le penser.

N'invoque pas le "droit" non plus. C'est hors de propos Bien sûr que tu as le droit de penser ce que tu veux...tout comme on a le droit de te dire qu'on pense que c'est idiot.
Tu imagines vraiment l'ENS recruter post bac ? Sachant qu'ils doivent recruter des normaliens fonctionnaires..
Je suis désolé mais pour former un bon ingénieur il ne suffit de faire des math de malades et de faire que de la théorie, on a besoin de pratiquer ce que l'on apprend en cours. L'appliquer en permanence à travers des projet de semestre en laboratoire. Donc il est important d'avoir de bon laboratoire pour apprendre la pratique.
Je reviens tout juste d'un échange d'étude à Berkeley (en Californie). Berkeley dans le top 5 des uni mondiales, plus grosse uni au monde avec près de 30'000 étudiants et je trouve qu'ils enseignent très bien. MIT a une taille equivalente à l'EPFL. et ils ont un tron enseignement. Moi perso ce semestre j'ai par exemple un cours Advanced Digital Communication, on est une vingtaine, statistical neuroscience, on est 16. En speech processing on était 17. Donc non les classes ne sont pas surchargées mise à part 1 ou 2 cours que j'ai pris comme Information Theory and coding mais chaque professeur à 3-4 assistant doctorant qui répondent à toutes les questions qu'on leurs posent dans la semaine. Donc on est très encadré. Je ne suis définitivement pas d'accord avec toi......

compte supprimé

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par compte supprimé » 27 janv. 2013 02:11

On fait des maths de malade pendant deux ans, très théoriques, etc.. ce qui nous donne des bases très solides pour faire des trucs beaucoup plus appliqués dès la première année d'école !
Chez nous on a aussi des projets, des activités expérimentales (environ 40h rien que cette année), on a aussi des partenariats avec de très bonnes facs (même si je maintiens que ça n'apporte rien de particulier en l'état)
Encore une fois quel est l'intérêt d'avoir toujours plus d'étudiants ? 30 000 c'est une grande ville !
Et tu serais surpris par la quantité de cours dits "pipo" qu'on a :
Economie, finance, gestion d'entreprise, marketing, philosophie des sciences, droit, ateliers .. On ne peut rien faire de moins théorique et tourné vers l'entreprise.

Messages : 81

Enregistré le : 26 janv. 2013 21:25

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par boom77 » 27 janv. 2013 02:23

Dubblee a écrit :On fait des maths de malade pendant deux ans, très théoriques, etc.. ce qui nous donne des bases très solides pour faire des trucs beaucoup plus appliqués dès la première année d'école !
Chez nous on a aussi des projets, des activités expérimentales (environ 40h rien que cette année), on a aussi des partenariats avec de très bonnes facs (même si je maintiens que ça n'apporte rien de particulier en l'état)
Encore une fois quel est l'intérêt d'avoir toujours plus d'étudiants ? 30 000 c'est une grande ville !
Je suis d'accord avec toi. Une uni de 30'000 étudiants ne sera pas forcement mieux qu'une école de 5'000 étudiants. Il vaut mieux de la qualité que de la quantité.
Pour ton info cette année on a quelques étudiants de Paris-tech en système de communication. Je suis par exemple Information theory and coding avec 2 d'entre eux. Ils ne sont pas meilleurs que les autres. Même niveau que la moyenne des étudiants de la promo.

Anyway débat clos je me couche

Messages : 11390

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par fakbill » 27 janv. 2013 03:27

"Pour moi, dire que le taux d'échec est nul en école c'est positif car ça veut dire que chaque élève trouve l'école du niveau qui lui est bien adapté dès le premier coup."
Hélas non :( Tu es vraiment loin de la réalité. Dans beaucoup d'écoles, les partiels sont une sorte de farce car on ne peut (merci la CTI...) faire redoubler que les 2 ou 3 derniers et il est délicat de virer qlqn.

De plus, ce mythe du "Niveau" n'a aucun sens. Niveau en quoi? A la seule vue des notes aux concours d'un taupin, il est impossible de dire si ça fera un bon cadre avec un background scientifique (on parle des écoles d'ingé dans ce thread).
On me répond souvent que ce n'est pas grave si la prépa n'a rien à voir avec la suite et que c'est à l'école et non à la prépa de former des cadres. Je soutiens que c'est largement sous optimal comme système et surtout, si on est d'avis que la formation du cadre doit s'effectuer en école uniquement, comment peut on ne pas bondir quand on voit qu'on refile le diplôme à bac +2 et qu'il n'y a pas vraiment d'autre filtre avant le bac+5 ???? Ca me dépasse.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 277

Enregistré le : 01 juil. 2008 12:34

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par amrani » 27 janv. 2013 03:57

C'est vrai que l'EPFL est très bonne, d'ailleurs le langage Scala a été inventé dans ses labos.
Les étudiants de l'X par contre ont la possibilité de passer la dernière année à l'EPFL pour un double diplome.
amrani.wifeo.com

Messages : 262

Enregistré le : 13 oct. 2012 15:56

Classe : PC

Localisation : Paris

Re: EPFL classé meilleure école d'ingénieur en Europe

Message par Taupe(less) » 27 janv. 2013 08:14

Un pote qui a dû arrêter dans ma prépa l'année dernière (niveau trop faible) me raconte qu'il se balade à l'epfl cette année.
Je connais deux mecs partis à McGill et UCLA après le lycée avec un dossier très moyen.[/troll off]
Quoi qu'on dise du système français - et nombre de critiques sont justifiées - je pense qu'on a dans les GE un niveau de sélection les plus dur (et des plus juste aussi btw) au monde. L'employeur ne valorise pas forcément la qualité de la formation à l'école - qui est peut-etre moins bonne à l'X qu'à l'epfl - mais une preuve que notre cerveau fonctionne bien.

Répondre