A quel point est-il simple d'être pris à CentraleSupelec en étranger ?

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Messages : 4559

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: A quel point est-il simple d'être pris à CentraleSupelec en étranger ?

Message par padpad » 26 févr. 2019 22:11

Merci à U666666 et pas de souci Framboise
Désolé d'avoir été une fois de plus abscons et merci à mon "exégète préféré", oui c'est bien la précarité du statut d'élève stagiaire que j'évoquais.
Je n'avais pas pensé à l'autre sens, avec lequel pour diverses raisons que certains ici connaissent bien, je n'aurais pas eu le goût de vanner.
Je vais regarder si le statut est toujours le même, s'il n'est plus mentionné.
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Messages : 8853

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: A quel point est-il simple d'être pris à CentraleSupelec en étranger ?

Message par U46406 » 27 févr. 2019 14:38

C'est peut-être mentionné dans un "règlement intérieur" (par définition "intérieur", non visible à partir de l'extérieur de l'école).

> http://www.centralesupelec.fr/fr/premie ... ingenieurs
> Accès refusé
> Vous n'êtes pas autorisé(e) à accéder à cette page.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 4559

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: A quel point est-il simple d'être pris à CentraleSupelec en étranger ?

Message par padpad » 27 févr. 2019 22:21

non et tu ne cherches pas au bon endroit http://cursus-ingenieur-centralien.cent ... %A9lec.pdf
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Répondre