Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Messages : 2201

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Saint Germain » 22 mars 2019 19:50

Un petit topic qui pourra être utile à tout le monde je l'espère.
Cette question s'adresse avant tout aux élèves qui sont en école à l'heure actuelle ou aux anciens aussi.
1) Comment jugez-vous la qualité de vos cours dans votre école et notamment comparativement â la qualité de l'enseignement reçu en prépa ? (Précisez s'il est supérieur, inférieur ou équivalent). Je sais que les disciplines ne sont pas rigoureusement les mêmes mais je parle uniquement d'un point de vue qualitatif. Parce que certains élèves se retrouvent déçus par le niveau et la qualité de l'enseignement reçus dans certaines écoles. Qu'en est-il dans la vôtre ?
2) La qualité de l'encadrement (professeurs proches et disponibles ou peu, administration à l'écoute des besoins de l'élève ou peu...) ?
3) L'enseignement est-il plus scientifique ou plus managérial dans votre école ? Ou les deux à très bon niveau ?

N'hésitez pas à bien développer vos réponses.
Merci à tous.

Messages : 160

Enregistré le : 25 janv. 2018 07:31

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Flyt » 23 mars 2019 09:45

Saint Germain a écrit :
22 mars 2019 19:50
1) Comment jugez-vous la qualité de vos cours dans votre école et notamment comparativement â la qualité de l'enseignement reçu en prépa ?
Le niveau de l'enseignement est sensiblement équivalent à celui donné par les profs de prépa, cependant, il est perçu bien plus négativement à cause de plusieurs facteurs :
- Manque de pédagogie des professeurs qui sont souvent plus chercheurs qu'enseignants. En prépa, ce ne sont que des enseignants.
- Décalage avec la prépa dans les attendus des matières : en prépa, le DS servira à te surpasser pour te mesurer à tes camarades. En école d'ingé, il ne sert qu'à vérifier que tu possèdes bien les bases élémentaires, et est donc souvent d'un niveau ridiculement faible.
- Manque de cohérence dans certains cours en école d'ingé, notamment dans les généralistes où on essaye de te faire voir plein de choses, mais sans pour autant aller dans les détails de chacune (manque de temps). Cependant, une fois que tu commences à te spécialiser, tu peux rentrer dans les raffinements et là ça devient intéressant.
Bref, même si la qualité globale du contenu pédagogique me semblait de meilleure qualité en prépa qu'en école d'ingé, j'ai eu lors de mes années de spécialisation en école d'ingé, d'excellents profs qui maîtrisaient parfaitement leur domaine et nous enseignaient du contenu d'un niveau assez poussé.
Saint Germain a écrit :
22 mars 2019 19:50
2) La qualité de l'encadrement (professeurs proches et disponibles ou peu, administration à l'écoute des besoins de l'élève ou peu...) ?
Les profs sont souvent très accessibles, du moins de manière équivalente à la prépa. Pour l'administration, étant donné qu'en école d'ingé tu as plus à faire appel à leurs services qu'en prépa (choix des options, examens, échanges à l'étranger, stages ...), tu te rends compte de leur défauts "à la française", à savoir leur lourdeur de fonctionnement. L'encadrement global de l'étudiant est moins poussé qu'en prépa, mais c'est dans l'ordre naturel des choses : tu es plus agé, tu vas devenir ingénieur dans 3 ans et par conséquent, il est temps de te laisser développer ton parcours en autonomie.
Saint Germain a écrit :
22 mars 2019 19:50
3) L'enseignement est-il plus scientifique ou plus managérial dans votre école ? Ou les deux à très bon niveau ?
Une bonne base scientifique, bien que ce fut une école généraliste (c'est quand même l'esprit de la formation d'un ingé, même si nombreux sont ceux -c'est mon cas- qui ne feront plus du sciences dans leur job). Environ 70% de sciences, des langues et des "humanités" pour le reste.

Messages : 2201

Enregistré le : 04 mars 2018 23:40

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Saint Germain » 23 mars 2019 10:10

Merci pour ce premier retour. Mais tu étais dans quelle école ? (N'oubliez pas de le préciser au préalable).
Pour la question des enseignants-chercheurs il y en qui sont très bons dans les 2 et d'autres "moyens" dans les 2. D'autres ont l'âme du chercheur mais pas celle de l'enseignant et ce n'est pas agréable pour l'étudiant.

Messages : 160

Enregistré le : 25 janv. 2018 07:31

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Flyt » 23 mars 2019 11:48

Saint Germain a écrit :
23 mars 2019 10:10
Merci pour ce premier retour. Mais tu étais dans quelle école ? (N'oubliez pas de le préciser au préalable).
Je préfère ne pas étaler ma vie sur un forum : une grosse école généraliste.

Messages : 1419

Enregistré le : 06 mai 2016 14:51

Classe : Sorcier

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par saysws » 24 mars 2019 10:51

Globalement la qualité des cours est bien moindre en grandes écoles pour les raisons déjà évoquées. En particulier les professeurs des grandes écoles n'ont pas pour premier / seul métier d'enseigné, et ça se voit.
Je ne m’étendrais pas trop sur tes autres questions, je pense que tout le monde se doute qu'à Ulm les cours (de sciences :mrgreen:) sont très scientifiques et de très (très) bon niveau (bien plus haut qu'en prépa pour le coup, en maths c'est même parfois assez délirant). Mais le fait qu'au bout de quelques mois les cours se désertent, et que les élèves restants passent plus de temps sur Messenger ou à consulter leurs mails qu'à écouter le cours est assez révélateur.

Les professeurs sont par contre extrêmement disponibles pour la plupart, ils sont chercheurs mais ont presque tous leur bureau à l'ENS et on peut passer les voir pour leur poser des questions, très souvent (en physique notamment) le prof restera plus de 20 voir 30min pour répondre à des questions à la fin du cours.
A mon avis l'un des problèmes de l'enseignement en école est que le niveau dans une discipline donnée sont très disparates (différentes fillières de prépa, filières universitaire, internationaux etc.) et qu'il est impossible de satisfaire tout le monde, du coup souvent les cours ne satisfont personne...

Je vais pas développer maintenant histoire de ne pas produire un pavé de généralités inutiles (ça changera de d'habitude :mrgreen:)
Mais je pourrais toujours le faire plus tard si ça intéresse du monde :)
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Messages : 127

Enregistré le : 26 déc. 2016 12:43

Classe : PSI*

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Blogus » 24 mars 2019 11:33

saysws a écrit :
24 mars 2019 10:51

Je ne m’étendrais pas trop sur tes autres questions, je pense que tout le monde se doute qu'à Ulm les cours (de sciences :mrgreen:) sont très scientifiques et de très (très) bon niveau (bien plus haut qu'en prépa pour le coup, en maths c'est même parfois assez délirant). Mais le fait qu'au bout de quelques mois les cours se désertent, et que les élèves restants passent plus de temps sur Messenger ou à consulter leurs mails qu'à écouter le cours est assez révélateur.
Assez révélateur de quoi ? Tu parles de l'Ulm ou des écoles d'ingé ?
2019 : admis à Ens Paris-Saclay

Messages : 1419

Enregistré le : 06 mai 2016 14:51

Classe : Sorcier

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par saysws » 24 mars 2019 15:26

Je parle de mon école en particulier mais ça se retrouve un peu partout, d'autant plus qu'en dehors des ENS les gens ont souvent pleins de cours qu'ils n'ont pas choisis et qu'ils ne les intéressent tout simplement pas.
C'est révélateur de la qualité de l'enseignement : pour pas mal de cours il est préférable de travailler chez soi avec le poly (voir juste avec un poly d'un autre cours / un bouquin s'il n'y en a pas) que de venir en cours pour valider l'UE.
C'est pas vrai pour tout les cours hein, il y en a des très bien évidemment.
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Messages : 127

Enregistré le : 26 déc. 2016 12:43

Classe : PSI*

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Blogus » 24 mars 2019 15:34

C'est quand même un peu triste tout ça...En fait une fois le concours réussi, basta ! Il suffirait de valider tant bien que mal les UE pour sortir diplômé.
On semble bien loin de l'esprit d'excellence que l'on trouve dans les plaquettes des écoles :roll: ...
2019 : admis à Ens Paris-Saclay

Messages : 1579

Enregistré le : 13 févr. 2018 09:22

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par matmeca_mcf1 » 24 mars 2019 15:56

Sur ce fil, je ne parlerais que de mon expérience en tant qu'élève de l'ENS Cachan. J'ai beaucoup plus travaillé et appris à l'ENS Cachan qu'en prépa. Et j'ai trouvé les cours à l'ENS Cachan bien plus intéressants que les cours de prépa. L'assiduité est resté élevée jusqu'à la fin.

Je regrette quand même qu'on nous ait fait courir en nous imposant la licence en 6 mois. Avec le recul, il aurait été plus intéressant de faire soit une double licence (math-phyisque, math-méca ou math-info par exemple) en un an (avec le même ryhtme) soit une licence de mathématiques simple mais avec plus d'UE (donc encore avec le même rythme).
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'Enseirb-Matmeca (Bordeaux INP)
Les opinions exprimées ci-dessus sont miennes et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

Messages : 184

Enregistré le : 02 janv. 2018 11:54

Re: Qualité de l'enseignement dans les grandes écoles

Message par Laut » 24 mars 2019 16:18

Mon expérience est ancienne (presque 30 ans !), mais j'ai aimé la prépa, et adoré les cours en école, en particulier pour l'ouverture apportée (au tronc commun : des UE de maths et physique, mais aussi économie, comptabilité, droit, sociologie, cours au Louvre, histoire de la société française, cours sur la constitution avec comparaison avec d'autres pays, langues avec encouragement à commencer une LV3, visites d'entreprises thématiques, géologie, cristallographie, métallurgie, cours de "machines" avec démontage de moteur (sans doute ancêtre de la SI)... ) et les nombreux choix "à la carte", scientifiques ou non, y compris dans d'autres écoles à l'occasion de "semaines groupées" ou d'autres sites, ainsi que pour les cours en très petits groupes, en particulier en option.
Je pense que le nom de l'école se devine (indice : elle est toujours dans Paris).
J'espère juste que cela n'a pas trop changé car j'en serais très déçue.

Répondre