Mobilité forcée CentraleSupélec

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Messages : 76

Enregistré le : 18 juil. 2017 16:50

Classe : Prof en école d'ingé

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par Puffin » 27 avr. 2020 22:48

Pour avoir vécu à Rennes, à Metz et à Chatenay-Malabry (du temps de l'ECP), j'aurais volontiers troqué mes années "parisiennes" contre 3 ans de plus à Rennes, ses bars chaleureux et sa proximité avec la mer.
Metz, évidemment, c'est une autre histoire.

Il ne faut pas en faire un point d'honneur, le campus de Rennes est par ailleurs à 15 min en tram ou bus du centre ville.

Messages : 14524

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par father » 27 avr. 2020 23:32

Si ce campus devient une punition/relegation concernant les étudiants les moins travailleurs (ce qui parait assez incroyable), le taupin qui préfère une autre école effrayé par cette hypothèse considère a l avance qu il fera partie des moins travailleurs.
Cela me semble tout aussi saugrenu.

Messages : 76

Enregistré le : 18 juil. 2017 16:50

Classe : Prof en école d'ingé

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par Puffin » 28 avr. 2020 00:20

Ne pas avoir l'option qu'on veut est le lot commun des branleurs (c'est pas moi qui l'ai écrit en premier).
Les enseignants font d'ailleurs tout pour rendre leur option sexy afin d'avoir des bons (et motivés) plutôt que des étudiants ayant atterri là par défaut. Bon, s'il y a un critère géographique qui s'y ajoute ils n'y peuvent rien.

Les plus malins de tous sont ceux qui enseignent (ou étudient) la cyberdéfense la semaine et font de la voile le week-end - voire même du kite-surf en fin de journée :mrgreen:

Messages : 14524

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par father » 28 avr. 2020 08:21

Recentrage judicieux
Le sujet dévient alors :
Quelles sont les écoles qui ne mettent pas de quota sur leurs options...

Messages : 35

Enregistré le : 06 avr. 2017 16:17

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par ZigZag » 28 avr. 2020 12:32

Puffin a écrit :
27 avr. 2020 22:48
Pour avoir vécu à Rennes, à Metz et à Chatenay-Malabry (du temps de l'ECP), j'aurais volontiers troqué mes années "parisiennes" contre 3 ans de plus à Rennes, ses bars chaleureux et sa proximité avec la mer.
Metz, évidemment, c'est une autre histoire.

Il ne faut pas en faire un point d'honneur, le campus de Rennes est par ailleurs à 15 min en tram ou bus du centre ville.
Le métro aérien de Rennes ouvre en septembre 2020 : le trajet direct depuis la gare SNCF durera 5 min.
Le surf (à Quiberon) est une occupation habituelle le WE, pour les étudiants de CS. Plus difficile à Gif ;-)

Messages : 213

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par Ajax59 » 28 avr. 2020 15:09

Puffin a écrit :
28 avr. 2020 00:20
Ne pas avoir l'option qu'on veut est le lot commun des branleurs (c'est pas moi qui l'ai écrit en premier).
Les enseignants font d'ailleurs tout pour rendre leur option sexy afin d'avoir des bons (et motivés) plutôt que des étudiants ayant atterri là par défaut. Bon, s'il y a un critère géographique qui s'y ajoute ils n'y peuvent rien.

Les plus malins de tous sont ceux qui enseignent (ou étudient) la cyberdéfense la semaine et font de la voile le week-end - voire même du kite-surf en fin de journée :mrgreen:
En plus des "dissipés" il peut y en avoir qui ont une année difficile pour des raisons familiales, de santé ou autres...
Question : à quoi ça sert d'avoir un campus à Metz (avec quelques redondances et donc surcoûts probablement) si personne ne veut y aller ?

Messages : 35

Enregistré le : 06 avr. 2017 16:17

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par ZigZag » 28 avr. 2020 15:15

father a écrit :
28 avr. 2020 08:21
Recentrage judicieux
Le sujet dévient alors :
Quelles sont les écoles qui ne mettent pas de quota sur leurs options...
Très bonne idée : un bon critère de choix, peu détaillé dans les plaquettes.
Peut-être les Ponts laissent-ils libre choix de l'option ?

Messages : 14524

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par father » 28 avr. 2020 16:16

Ainsi que mines de Paris ?

Qbi

Messages : 103

Enregistré le : 23 oct. 2018 18:03

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par Qbi » 28 avr. 2020 16:59

Ajax59 a écrit :
28 avr. 2020 15:09
Question : à quoi ça sert d'avoir un campus à Metz (avec quelques redondances et donc surcoûts probablement) si personne ne veut y aller ?
C'est une décision qui vient du ministère de l'enseignement supérieur, pour "redynamiser les territoires de province". L'école n'a pas le droit de les abandonner. Par contre elle pourrait très bien revenir sur le système utilisé par Supélec, où chaque campus correspond à un vœu distinct sur SCEI, ce que fait toujours Telecom Paris, j'ai du mal à comprendre pourquoi elle ne le fait pas...
father a écrit :
28 avr. 2020 16:16
Ainsi que mines de Paris ?
Un peu délicat de comparer sur ce point des écoles qui imposent des troncs communs sur plusieurs années et où la spécialisation n'est possible qu'à la toute fin du cursus à des écoles comme CS où l'on peut choisir dès la 1A une partie significative de ses cours. Sans parler des différences sur la variété des spécialisations possibles en dernière année.

Pour revenir au sujet, j'ai fait quelques petites recherches :
Chaque semestre l'école compte envoyer 10% de ses effectifs à Rennes et 10% à Metz. Il n'est en fait pas précisé si l'école s'autorise ou non à envoyer "de force" deux semestres les mêmes élèves.

Les affectations se font par un algorithme ("stable matching" pour ceux qui connaissent) qui prend en compte les voeux des étudiants, et un classement calculé à partir des notes obtenues en 1A.

L'algorithme détermine les affectations aux différents cours, et donc a posteriori aux campus correspondant à ces cours.

Messages : 4577

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: Mobilité forcée CentraleSupélec

Message par padpad » 28 avr. 2020 17:40

En fait, le tiercé on peut le toucher dans l'ordre ou dans le désordre ..
ENA : délocalisation, puis fusion, puis fermeture
ECP : fusion, puis délocalisation, puis ?
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Répondre