Applications linéaires

Un problème, une question, un nouveau théorème ?
Répondre

Messages : 21

Enregistré le : 02 nov. 2019 09:36

Applications linéaires

Message par gallica » 02 nov. 2019 09:43

Bonjour,

Voici l'énoncé de l'exercice qui me pose problème:
Soit f appartenant à L(E) tel que pour tout x appartenant à E, x et f(x) soient colinéaires.
Montrer que f est une homothétie vectorielle.

La réponse n'est-elle pas contenue dans la formulation même de l'énoncé ? Si x et f(x) sont colinéaires, cela signifie qu'il existe un unique L tel que f(x)=L*x ?

Merci par avance pour votre aide.

Messages : 230

Enregistré le : 18 avr. 2018 19:17

Classe : MPSI

Re: Applications linéaires

Message par Simon Billouet » 02 nov. 2019 09:45

Dans votre énoncé, L dépend de x. Il faut justement montrer qu'il en est indépendant (passer de "pour tout x, il existe L tel que f(x)=L*x" à "il existe L tel que pour tout x, f(x)=L*x" est tout sauf gratuit).
Professeur de mathématiques et d'informatique en MPSI au lycée Vaugelas ( http://cpgevaugelas.free.fr )

Messages : 21

Enregistré le : 02 nov. 2019 09:36

Re: Applications linéaires

Message par gallica » 02 nov. 2019 09:56

D'accord j'ai compris. En prenant deux vecteurs x et y , il va donc falloir distinguer deux cas : l'un où (x,y) est liée et l'autre où (x,y) est libre ?

Messages : 318

Enregistré le : 04 oct. 2017 15:58

Classe : MP

Re: Applications linéaires

Message par Errys » 02 nov. 2019 10:41

C'est l'idée !
Lycée Édouard Branly 2015-2018
LLG HX1 2018-2019
LLG MP*3 2019-2020

Messages : 3

Enregistré le : 11 févr. 2019 14:06

Classe : TS

Re: Applications linéaires

Message par Beatboxer » 02 nov. 2019 16:36

Peut-on démontrer ce résultat en introduisant une base $ (e_{i})_{i\in I} $ de $E$ (qui existe peu importe si $E$ est de dimension finie ou infinie) ?

Messages : 5510

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Re: Applications linéaires

Message par JeanN » 02 nov. 2019 17:06

Beatboxer a écrit :
02 nov. 2019 16:36
Peut-on démontrer ce résultat en introduisant une base $ (e_{i})_{i\in I} $ de $E$ (qui existe peu importe si $E$ est de dimension finie ou infinie) ?
Il est préférable d'éviter le recours aux bases en dimension infinie.
En plus, le travail n'est pas tellement plus simplifié car le cas des vecteurs liés qui n'est plus à traiter n'est pas le plus difficile.
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Répondre