Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Messages : 302

Enregistré le : 13 juin 2012 17:44

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par bienInformé » 30 sept. 2019 16:53

Un classement c'est toujours difficile à sortir.

A mon avis, il manque des éléments pour le Légitimer, on a affaire à qui ?, un étudiant, un groupe de recherche, des journalistes ...

Je ne peux pas discuter de tous les critères, mais au niveau sélectivité , à mon sens il y a des erreurs.
un simple exemple Centrale Marseille et Ensimag, MDR., je parle même pas de la ligne IOGS ...
autre exemple, sélectivité identique entre Mines d'Alès et l'ENSG , bof

J'ai l'impression qu'un poids a été donné fonction de la banque de concours, ce serait un raccourci un peu simpliste ...
Modifié en dernier par bienInformé le 30 sept. 2019 17:18, modifié 2 fois.

Messages : 4625

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par piroud » 30 sept. 2019 17:06

pquiros a écrit :
30 sept. 2019 16:52
Au sujet des biais sectoriels, la méthode de calcul est justement faite pour effacer cet effet,
sans avoir les formules, difficile d'etre d'accord ou non
pquiros a écrit :
30 sept. 2019 16:52
Alumni ne prend pas en compte que les PDG du CAC, il prend aussi les principaux prix de recherche.
les prix de recherche comptent pour 9% soit pas grand chose.
encore une fois ces criteres ne me semblent pas pertinent (devenir PDG du CAC est bien plus une affaire d'ambition et de chance que de d'ecole de depart, les prix de recherche recompensent certe une carriere, mais l'ecole doctorale aura au minimum un impact equivalent a l'ecole d'inge). de toute facon, les carrieres sont tellement diverses que je vois mal comment un chiffre unique peut rendre compte de cela
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 1855

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par Hibiscus » 01 oct. 2019 02:11

pquiros a écrit :
30 sept. 2019 16:39
Pour aller chez McKinsey, un diplôme de l'X ou de CS ne va pas suffir, il va falloir des compétences différentes à celles de l'école et certains finiront dans des cabinets de seconde zone (si on peut dire) alors que pour aller chez Sanofi, l'embauche est directement corrélée avec les compétences du diplôme. J'espère que ça te permet d’appréhender l'idée derrière ce critère.
Cette affirmation me paraît aussi hative que fausse.
Avez-vous ne serait-ce que regardé le nombre d'élèves qui vont dans les groupes comme celui que vous citez ?.....
(et le nombre de ces cabinets qui viennent chercher des élèves ?)
Pour les sortir de leur monde scientifique et aller se prostituer dans la finance, certes, mais bon.
pquiros a écrit :
30 sept. 2019 16:42
Initialement, on a voulu traduire de façon simple les calculs pour qu'ils soient à la portée de tous.
Ouais, euh.. Un vague produit avec deux trois additions, ça me paraît "à la portée" de tous les gens qui seraient susceptibles de s'intéresser à un classement d'écoles d'ingénieurs...

Je me dois de rejoindre piroud, en l'état actuel, ça reste hélas dans la même soupe que le reste des autres classements.
Un flou avec des chiffres plus ou moins dispersés, qui, oui, auront un effet sur les élèves qui regarderont vite fait, mais ....
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique (X2015) -- Ex-PhD Student (Japon, Astrophysique)

Messages : 656

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par zede » 01 oct. 2019 06:31

Il n'est pas nécessaire d'être méchants !

oO

edit: j'ai enlevé des reproches


(je sais que vous détestez ces classements, mais le problème provient plutôt de la façon dont ils sont interprétés par les futurs taupins et leur entourage, il faudrait plus les mettre en perspective que les jeter) (et puis un peu de délicatesse ne vous tuera pas).


En revanche, bienInformé a suggéré que la page mentions légales est manquante, il faudrait lever le voile:
bienInformé a écrit :
30 sept. 2019 16:53
A mon avis, il manque des éléments pour le Légitimer, on a affaire à qui ?, un étudiant, un groupe de recherche, des journalistes ...
Ce n'est pas vraiment pour légitimer (je veux dire, ce n'est pas un jugement sur pédigrée), mais ce serait mieux, et en France, c'est une obligation légale.



@ pquiros :

Tout de même, je te cite:
et si l'on considère Centrale Paris de façon séparée on est troisième ex-aequo
Tu es (ou a été) centralien ?


connais-tu le "Classement Personnalisable des Grandes Écoles et des Lycées 2018" de Hamrock ?

=> http://forum.prepas.org/viewtopic.php?f=24&t=55173

Messages : 220

Enregistré le : 06 juin 2017 09:43

Classe : intégré

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par koopakg » 09 oct. 2019 14:55

Outre les remqraues d'autres intervenants, je rebondis sur
pquiros a écrit :
30 sept. 2019 10:15
A titre d’exemple, pour les écoles CentraleSupélec (Centrale Paris et Supélec) et Centrale Lille (Centrale Lille, ITEEM et IG2I) si on classait les écoles de la fusion séparément, on obtiendrait :
Autant pour Supelec et CS, je peux le comprendre vu qu'il s'agit en effet d'une fusion, mais pour ECLille, ca me laisse perplexe vis-à-vis de la réalité du terrain.

Il s'agit bien de 3 écoles distinctes (dont 2 post-bac) qui sont regroupées sous la même "marque" en terme de communication afin de gagner en visibilité.
Cependant les cursus ne sont pas mélangés, les méthodes d'intégration sont évidemment différentes, les diplômes ont des appellations distinctes, et les débouchés ne sont pas les mêmes.

Messages : 252

Enregistré le : 09 août 2018 20:57

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par GrosGillouDu92 » 10 oct. 2019 08:03

Une note de 1 en employabilité pour l'INSA Toulouse, est-ce bien raisonnable ?
Parent

Messages : 895

Enregistré le : 13 déc. 2013 18:57

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par exhx » 11 oct. 2019 11:52

Un classement de plus....Qui mélange des écoles non généralistes. Quel intérêt?
Rien n'est plus triste qu'un jeune qui se rend compte trop tard qu'il a fait le mauvais choix en préférant une école classée 30ème à une classée 40ème car il n'a pas pris le temps de se renseigner. Si ces classements n'existaient pas, il y aurait probablement moins de déçus.

Messages : 12238

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par father » 12 oct. 2019 00:18

Qui sont les névrosés ? Ceux qui ont un beau diplôme et qui malgré cela végètent (parce qu ils n ont pas le diplôme de l école n+1)
Ou ceux qui n ont qu un petit diplôme (leur permettant néanmoins de gérer plusieurs usines) mais qui ne brilleront jamais dans les couloirs feutrés des headquarters...

La principale différence avec d autres pays est le fait que les cursus étrangers sont souvent spécialisés.
Ce qui n empêche nullement de percer comme le chimiste jack welch
En France, résidu de l encyclopédisme, il faut se spécialiser le plus tard possible..

Messages : 20

Enregistré le : 30 sept. 2019 10:09

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par pquiros » 12 oct. 2019 17:38

Hibiscus a écrit :
30 sept. 2019 14:41
Sinon, je trouve que la transparence des critères de classement est bof.
C'est mieux que certains autres classements randoms, mais quitte à faire quelquechose de nouveau, on pourrait apprécier "voir" directement la formule du tableur excel...
Bonjour Hibiscus,

Définitions :

Soit $ i\in\mathbb{N},1\leq i\leq n $ l'indice de l'école. Pour calculer le critère d'employabilité nous utilisons :

$s_i$ : salaire moyen en sortie de l'école $i$ pour les diplômés ayant un emploi en France et hors thèse
$\underline{r_i}$ : la répartition moyenne de ces étudiants selon 14 secteurs en pourcentage
$q_i$ : le nombre de ces étudiants
$e_i$ : le niveau de sélectivité préalablement calculé

On note :
\begin{align}
\underline{s}=\left(s_i\right)_{1\leq i\leq n}\\
\underline{\underline{R}}=(r_{i,j})_{\substack{1\leq i\leq n\\1\leq j\leq 14}}
\end{align}

On suppose que pour la liste de salaire moyen et celle des niveaux de sélectivité, on a pris soin de les normaliser réduire :

\begin{align}
<\underline{s}>=<\underline{e}>=0\\
<\underline{s^2}>=<\underline{e^2}>=0
\end{align}

Pour un secteur donné, le salaire est un bon indicateur de la valeur du diplôme sur le marché du travail. En effet, à la fin d'un diplôme d'ingénieur l'expérience d'un diplômé n'est composée que de quelques stages (ou une alternance). Ainsi, le diplôme représente à ce moment une grande partie de la valeur du candidat que l'entreprise va "acheter" au prix du salaire.

Calcul du salaire moyen traité par secteur :

On pose le salaire traité de chaque école en insensibilisant son salaire de son niveau d'entrée :
\begin{align}\underline{st}=\underline{s}-\underline{e}\end{align}

L'objectif de cette étape étant de ne pas prendre en considération le niveau d'entrée dans l'école mais seulement l'influence des secteurs d'activité.

Pour avoir le salaire moyen traité par secteur, on utilise la formule suivante qui nous renvoie (au sens des moindres carrés et pondéré par le nombre de diplômés par école) le salaire moyen traité par secteur :

\begin{align}
\underline{smt}=\left(\left(\underline{\underline{diag}}\left(\underline{q}\right)\cdot \underline{\underline{R}}\right)^t\cdot \underline{st}\right)\cdot \left(\left(\underline{\underline{diag}}\left(\underline{q}\right)\cdot\underline{\underline{R}}\right)^t\cdot\underline{\underline{R}}\right)^{-1}
\end{align}

Résultats :

On calcul le salaire théorique que l'école devrait procurer simplement en fonction de la répartition dans les différents secteurs d'activité (qui sert de salaire de référence) :

\begin{align}\underline{sr}=\underline{\underline{R}}\cdot\underline{smt}\end{align}

Finalement, on définit le niveau d'employabilité de l'école comme la différence entre le salaire moyen effectif de cette dernière et son salaire théorique :

\begin{align}\underline{emp}=\underline{s}-\underline{sr}\end{align}

Conclusion :

Cette valeur a pour but d'éliminer dans le salaire en sortie de l'école les effets dus aux secteurs afin de pouvoir comparer des écoles avec des profils de répartition différents. Concrètement, cette valeur montre relativement à une valeur de référence combien l'école arrive à valoriser son diplôme par rapport à ceux des autres écoles.
Ingénieur en sciences de l'optimisation et des données de l'ENSTA Paris.
Classement des écoles d'ingénieurs, des écoles de commerce et des MBA : https://daur-rankings.com

Messages : 20

Enregistré le : 30 sept. 2019 10:09

Re: Classement des écoles d’ingénieurs DAUR 2019

Message par pquiros » 12 oct. 2019 17:48

GrosGillouDu92 a écrit :
10 oct. 2019 08:03
Une note de 1 en employabilité pour l'INSA Toulouse, est-ce bien raisonnable ?
Je me permet de te renvoyer à la réponse précédente décrivant la méthode de calcul du critère d'employabilité. En effet, nous ne donnons pas de note d'employabilité école par école. C'est un calcul qui donne la note et toutes les écoles sont régies selon le même principe. Par ailleurs, ce 1 est simplement une valeur pour comparer les écoles du top 100 entre elles, où 0 est la moins bonne valeur du top 100. Mais des écoles sont en dessous de 0. En effet, au total ce sont 124 écoles qui ont des données "traitables" et sont classées, seulement 100 sont affichées et l'affichage de la note est étalonné sur c'est 100.
Ingénieur en sciences de l'optimisation et des données de l'ENSTA Paris.
Classement des écoles d'ingénieurs, des écoles de commerce et des MBA : https://daur-rankings.com

Répondre