CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Messages : 127

Enregistré le : 26 déc. 2016 12:43

Classe : PSI*

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Blogus » 13 janv. 2019 13:10

Merci pour ton retour, j'attends la suite avec impatience :D
2019 : admis à Ens Paris-Saclay

Qbi

Messages : 73

Enregistré le : 23 oct. 2018 18:03

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Qbi » 28 févr. 2019 14:27

Ça fait presque un mois que la première séquence thématique est terminée du coup voici mon ressenti final sur la séquence thématique.
Je rappelle que j’avais choisi le thème de propagation virale, qui est un mélange de maths/infos dont le but est de modéliser et simuler la propagation d’un virus biologique/informatique/une campagne marketing virale sur les réseaux sociaux. Je n’ai pas grand-chose à rajouter par rapport aux cours théoriques qu’on a suivi, qui étaient intéressants mais un peu trop touffus à mon goût, et avec une période introductive (composée de présentations des métiers liés à cette thématique) un peu trop longue.
Concernant la semaine d’intégration (=une semaine à temps plein de projet utilisant les outils qu’on a appris), j’avais choisi parmi trois choix celui lié à la riposte à une cyberattaque : en groupe, on devait gérer la réponse à une cyberattaque d’une entreprise fictive, mais avec des données réelles.

Concrètement, on recevait les premiers jours des données brutes par mail chaque 15 min (en nonstop, même la nuit). Ces données sont de vraies données d’une attaque de ransomware fournies BNP Parisbas, et sont plutôt difficiles à traiter (fichiers log et ids assez lourds et techniques qui ne disent même pas avec certitude quelle partie du réseau est infectée). Avec ces données, on a dû cartographier la propagation du virus, analyser la situation (tenter d’expliquer de quel type de virus il s’agit, quel est l’objectif du hacker, comment le virus est entré dans le réseau, …), réaliser des prédictions sur ce qu’il va se passer par la suite en concevant un modèle, estimer les dégâts causés et surtout fournir des indications pour endiguer le virus. Le tout a été réalisé comme un grand jeu de rôle : on recevait des mails de « journalistes », on a dû rédiger un communiqué de presse, gérer la communication interne de l’entreprise, etc. Ce côté de simulation à l’extrême était vraiment sympa.

Le problème c’est que tout était trop difficile à notre niveau, surtout pour des personnes qui comme moi n’ont pas de connaissance en réseaux et en cybersécurité. On nous fournissait des données réelles (pas simplifiées) et on attendait de nous d’être aussi efficaces que des experts en cybersécurité. C’est peut-être parce que l’on est toujours habitué à la prépa où on est extrêmement guidé, mais le fait d’être totalement lâché dans la nature sans qu’on nous fournisse le moindre indice sur un sujet que l’on ne maîtrise pas a fait que la semaine a été majoritairement passée à tenter des choses qui n’ont pas beaucoup abouti, ou carrément à rester assis sans savoir quoi faire. On n’a même pas réussi à localiser précisément quels serveurs étaient infectés, donc faire une prédiction alors qu’on ne connaît même pas les conditions initiales était difficile…
En plus de ça, l’organisation du côté de nos encadrants était mauvaise. On a dû attendre deux jours avant de recevoir l’architecture du réseau, sans laquelle on ne pouvait quasiment rien faire, et on ne recevait presque plus de données vers la fin de la semaine, alors que c’est à cette période qu’elles sont intéressantes pour les confronter à nos modèles.

Je suis un peu déçu du résultat. Avec du recul, la semaine était quand même enrichissante parce que c’était la première fois que j’ai fait face à un problème complexe pour lequel il n’y a pas de solution unique et qu’on devait étudier sous plusieurs angles différents. Mais la difficulté était beaucoup trop importante…

Les retours des autres projets que j’ai pu entendre étaient plutôt positifs par contre, je crois vraiment avoir choisi le sujet le plus difficile.

Mon ressenti final sur les séquences thématiques c’est qu’elles permettent d’avoir un avant-goût du métier d’ingénieur, et ça elles le font très bien. On suit bien-sûr des cours scientifiques théoriques mais le but est vraiment de voir comment on les utilise en réalité et de se professionnaliser plutôt que de bachoter sur quelques équations (même si on a toujours des partiels classiques dans cette séquence).

Il y a une charge de travail relativement importante aussi, à tel point que les psychologues du campus « s’inquiètent » du bien-être des étudiants. Je trouve ça exagéré, la période de la prépa est clairement derrière nous et il n'y a rien d'insurmontable, mais on a beaucoup plus de travail que j’imaginais avant d’intégrer CS (surtout connaissant la réputation de l’école). Je dis pas ça pour effrayer les gens qui visent CS, mais juste pour qu'ils soient conscients que on y intègre pas pour glander pendant 3 ans...

Messages : 127

Enregistré le : 26 déc. 2016 12:43

Classe : PSI*

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Blogus » 01 mars 2019 12:51

Merci à toi, sympa d'avoir pris sur ton temps pour nous répondre de façon aussi développée :wink: .
2019 : admis à Ens Paris-Saclay

Messages : 62

Enregistré le : 25 févr. 2019 17:21

Classe : MP*

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Kindred » 17 mars 2019 03:52

Bonjour, merci pour vos retours qui sont très appréciés !

Est-il possible de faire le cursus alternance en venant de MP ?

J'ai vu sur le site (qui contient d'ailleurs une foultitude de liens morts mais passons) que la première année d'alternance ne concerne que les TSI et DUT il me semble. Comment ça se passe pour les autres ? :/
2017-2019 : MPSI-MP*
2019-: CentraleSupelec

Messages : 151

Enregistré le : 13 mai 2016 11:13

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par tunyo » 17 mars 2019 07:00

Kindred a écrit :
17 mars 2019 03:52
Bonjour, merci pour vos retours qui sont très appréciés !

Est-il possible de faire le cursus alternance en venant de MP ?

J'ai vu sur le site (qui contient d'ailleurs une foultitude de liens morts mais passons) que la première année d'alternance ne concerne que les TSI et DUT il me semble. Comment ça se passe pour les autres ? :/
Je ne suis plus sur place mais voila ce que dit le site du cursus : http://ingenieurcs.centralesupelec.fr/en/FAQ
2013-2016 : Double Licence - Versailles
2016-2018 : Ecole Centrale Paris
2018-2019 : UC Berkeley

Messages : 1

Enregistré le : 02 avr. 2019 10:53

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Thorn » 02 avr. 2019 13:58

Petit message pour nuancer tout ce qui a pu être dit au dessus sur la charge de travail.

Un des avantages du cursus et de l'école en général, c'est qu'avec le nombre d'élèves conséquent il y a une multitude d'opportunités à saisir pour se développer tant sur le plan scolaire que sur le plan professionnel ou personnel. Il y a donc différent types de profil d'élèves.
Pour ma part, même si ma prepa n'a clairement pas été un désert social, loin de là, je n'ai pour l'instant pas encore l'envie de me réinvestir sérieusement sur le plan scolaire et j'en profite donc pour m'investir davantage sur le plan associatif ou même simplement prendre du temps pour moi et pour reprendre des activités que j'avais pu arrêter pendant la prépa.

Certes les cours sont denses, mais comme dit plus haut on choisit un certain nombre de matières et beaucoup d'entre elles se recoupent avec la prepa (en particulier pour les PSI avec les matières "Supelec"), donc on peut choisir ou non de se mettre dans une situation confortable. En outre, les partiels étant d'un niveau très abordables et les notes étant très harmonisées, il est tout à fait possible de s'en sortir honorablement en ne travaillant que deux semaines avant les évaluations finales.
Sans exagérer, en assistant à un cours sur deux, en allant aux TD / TP et en travaillant sérieusement avant le partiel, on peut aisément assurer une moyenne à 13 voire davantage sans fournir ne serait-ce qu'une heure de travail personnel pendant l'enseignement.
Tout ça pour dire qu'on peut choisir de s'investir d'un point de vue scolaire tout comme on peut choisir de faire un grand break pendant cette première année (on est nombreux en cours, les absences sont donc largement tolérées).

Mis à part ça, pour en revenir au contenu de ce nouveau cursus, j'ai pour ma part une impression mitigée. Le choix des cours du tronc commun me semble pertinent, mais le rythme, la difficulté ou la mise en place de ceux-ci sont très régulièrement inadaptés. J'entend par là que certains cours sont d'un niveau ridicule par rapport à la prépa et donc inintéressants tandis que d'autres sont potentiellement intéressants mais d'un niveau bien trop élevé si bien qu'une grande partie de la promo décroche très rapidement (les maths sont un bon exemple).
Beaucoup de retours sont demandés sur les cours et j'imagine donc qu'il y aura des ajustements d'ici l'année prochaine mais j'ai parfois la sensation qu'ils n'ont pas une idée précise de nos acquis en sortie de prepa.

Un autre sentiment qui domine c'est qu'un bon tiers de la promo n'a clairement pas la motivation pour investir ne serait-ce que la moitié du temps investi en prepa, or le rythme des cours est souvent plus élevé que cela ce qui fait qu'il est compliqué d'acquérir des connaissances solides. Cela ne pose pas de problèmes pour la validation vu le niveau attendu aux partiels mais peut parfois être frustrant d'un point de vue intellectuel.
Disons qu'il y a largement de quoi s'enrichir mais qu'il faut avoir une vraie volonté de s'investir dans les cours pour en bénéficier. Les professeurs sont souvent des enseignants chercheurs ce qui implique que les cours et supports de cours sont moins limpides qu'en prépa et nécessitent un peu plus de temps pour être pleinement intégrés.

Sinon niveau orientation, autant dans sa communication que dans le choix des entreprises partenaires, j'ai l'impression que les débouchés "privilégiés" pour les futurs diplomés seront les boites de conseil (qui sont omniprésentes dans l'école), les métiers liés aux data-sciences et l'entrepreneuriat pour la création de start-up.

Ayant eu le choix entre les Mines et CS, j'ai préféré CS principalement pour sa réputation plus "internationale" et "commerciale", mais si on me demandait aujourd'hui le meilleur atout de CS, je dirai que ce sont les multiples opportunités personnelles et péri-scolaires qu'elle offre à ses étudiants de par la taille de sa structure.
Modifié en dernier par Thorn le 02 avr. 2019 22:03, modifié 1 fois.

Messages : 4559

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par padpad » 02 avr. 2019 20:53

Merci de ce ( de ces) retours concrets et fort utiles pour les taupins entre autres
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Messages : 645

Enregistré le : 28 déc. 2015 19:17

Classe : Terminale

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Mykadeau » 03 avr. 2019 11:12

Pour revenir sur ce qui a été dit: aucun cours même celui de math où d'electroma n'est réellement difficile, parcontre les modalités peuvent ne pas être adaptées.
Par exemple les cours de maths sont un calvaire pour les profs autant que pour les élèves du fait des amphis à 600(pas sûre que cela reste ainsi) et de l'hétérogénéité des niveaux (le premier cours de math qui redonne la définition d'une convergence de suite dans un metrique pendant 30 min puis utilise borel lebesgue et BW comme une évidence c'était comique).

Messages : 8853

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par U46406 » 03 avr. 2019 11:32

Mykadeau a écrit :
03 avr. 2019 11:12
des amphis à 600 (pas sûre que cela reste ainsi)
Notons que de son côté, Mines ParisTech met le cap sur les pédagogies alternatives.
(j'ai mis un lien de revue de presse Forum Prepas : http://forum.prepas.org/viewtopic.php?f ... 84#p956384 )
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 1934

Enregistré le : 12 avr. 2014 23:26

Classe : Jône

Localisation : Boue

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Der RHDJ » 03 avr. 2019 12:05

Quid des rats dans la cantine de Centrale :) ?
2012-2013 : 1/2 insouciante
2013-2014 : 3/2 arrogante
2014-2015 : 5/2 aigrie ET arrogante
X2015
Coët en GU - Médaille du Mythe échelon Platine - Vaneau d'Or

Répondre