CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.
Qbi

Messages : 102

Enregistré le : 23 oct. 2018 18:03

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Qbi » 24 oct. 2018 20:05

L'école n’a pas vérifié dans chaque chambre si il y avait de l’acool, c’est impossible à faire. Mais le bar tenu par les élèves ne vend plus d’alcool et les activités festives ont été interrompues. Même les « petites soirées d’étage » sont beaucoup moins nombreuses, le campus est beaucoup plus calme qu’avant. La majorité des élèves respectent ces règles mais aussi pour la mémoire de la victime. Après je sais pas si l’interdiction va être maintenue toute l'année, ce serait étonnant sachant qu’on est majeurs et (pour la plupart en tout cas) plus responsables que l’image que l’on a.

Il ne faut pas croire toutes les conneries qu’on lit dans les médias, qui utilisent cette tragédie pour salir notre image et nous faire passer pour des alcooliques. Je connais personne dans mon entourage qui fait plus d’une soirée par semaine ni qui ne va pas en cours le matin à cause des soirées (l’appel est souvent fait d’ailleurs), il n’y a eu aucun bizutage pendant l'intégration et personne n’a jamais été forcé à boire de l’alcool. Une personne qui ne fait jamais de fêtes ni ne boit d’alcool est tout aussi bien intégrée qu’une autre, malgré ce que j’ai pu lire … bref ne croyez pas tout ce que vous pouvez lire

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Jay Olsen » 24 oct. 2018 22:10

Merci pour ces faits et ces paroles de bon sens.
Vendue, merci

Messages : 410

Enregistré le : 16 juil. 2012 11:33

Classe : 3A/M2

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Nicolas G » 29 oct. 2018 23:58

Qbi a écrit :
24 oct. 2018 20:05
Il ne faut pas croire toutes les conneries qu’on lit dans les médias, qui utilisent cette tragédie pour salir notre image et nous faire passer pour des alcooliques. Je connais personne dans mon entourage qui fait plus d’une soirée par semaine ni qui ne va pas en cours le matin à cause des soirées (l’appel est souvent fait d’ailleurs),
Alors ça c'est une exception. Je suis d'accord que maintenant on peut être très bien intégré sans alcool et que personne n'est forcé d'en boire (et j'en bois relativement peu moi même) par contre la vie en école d'ingé, comme de commerce, est parfois en bonne partie centrée sur les soirées et l'alcool. J'ai plusieurs amis qui sont à la limite de l'alcoolisme en sortie d'école, et c'est moyennement marrant. Quand ils sont obligés de réfléchir pour savoir quelle dernière journée ils n'ont pas bu. Alors ça reste une minorité, et c'est complètement faux d'écrire ou de dire qu'il n'y a que des ivrognes en école, mais ça reste une réalité. Je ne pense pas particulièrement que ça soit à l'école de gérer ça. Et puis ça serait assez draconien de ne pas pouvoir boire une ou deux bières entre amis ou lors d'une soirée. J'ai vu une semaine d'intégration dans une université canadienne quand j'étais en stage et il y avait des panneaux pour expliquer "comment boire" vu qu'en Amérique du Nord boire une bière avant l'université c'est très mal vu. Il y avait des pancartes pour dire de ne pas boire le ventre vide, ça me faisait sourire.
Ce qui joue beaucoup, c'est le contrecoup du sérieux et de la rigueur (voire de l'abstinence niveau alcool) pendant deux ou trois ans de prépa. On passe de rien à tout, et certains le gèrent mal. Il y en a qui savent calmer le jeu après quelques mois, un, deux voire trois ans d'école mais d'autres pas, vu que les soirées étudiantes se transforment en "afterworks". Et c'est presque pire vu que le budget étudiant n'est plus, et que les finances ne sont plus un frein à la consommation (d'alcool).
J'ai fait partie du bda de mon école, et on s'associait à l'asso de bièrologie pour pouvoir servir de l'alcool (on n'avait pas le droit d'en servir nous) parce qu'on savait que sinon on perdait la moitié des participants, et pourtant on faisait en sorte qu'il y ait de quoi s'occuper.

Donc justement ça peut-être intéressant de voir une "nouvelle" école se forger ses traditions, ses événements, pour voir à quel point l'héritage impacte sur la vie étudiante. Je trouve bien que l'appel soit fait, c'est peut-être infantilisant et vu comme une perte de temps mais c'est un minimum de respect pour les professeurs et une cohérence vis-à-vis du diplôme délivré (après ça se débat, on peut dire que ce qui compte ce sont la formation et les connaissances et elles peuvent très bien être apprises hors cours, mais j'en suis pas convaincu et c'est un autre problème)
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-2018) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-2018)
Doctorat en mathématiques appliquées (tomographie médicale) (2018-20XX)

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Jay Olsen » 30 oct. 2018 02:02

Ce n'est pas une nouvelle école c'est une fusion.
On y trouve donc la fusion des deux cultures.
Vendue, merci

Messages : 1393

Enregistré le : 26 août 2013 15:52

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par lucascab » 30 oct. 2018 08:53

Nicolas G a écrit :
29 oct. 2018 23:58
Je trouve bien que l'appel soit fait, c'est peut-être infantilisant et vu comme une perte de temps mais c'est un minimum de respect pour les professeurs et une cohérence vis-à-vis du diplôme délivré (après ça se débat, on peut dire que ce qui compte ce sont la formation et les connaissances et elles peuvent très bien être apprises hors cours, mais j'en suis pas convaincu et c'est un autre problème)
C'est surtout beaucoup d'argent public dépensé
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant Senior-WannabeManager

Messages : 4567

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par padpad » 30 oct. 2018 09:12

lucascab a écrit :
30 oct. 2018 08:53
Nicolas G a écrit :
29 oct. 2018 23:58
Je trouve bien que l'appel soit fait, c'est peut-être infantilisant et vu comme une perte de temps mais c'est un minimum de respect pour les professeurs et une cohérence vis-à-vis du diplôme délivré (après ça se débat, on peut dire que ce qui compte ce sont la formation et les connaissances et elles peuvent très bien être apprises hors cours, mais j'en suis pas convaincu et c'est un autre problème)
C'est surtout beaucoup d'argent public dépensé
Ce n'est pas une nouveauté l'"appel". Ca a déjà été tenté à d'autres époques où les amphis étaient un peu déserts. Il y avait à cette époque deux types de profs, ceux qui faisaient des cours tellement passionnants que l'amphi était rempli à 7h55 et ceux qui faisaient l'appel ..
Il a aussi été tenté une autre technique, c'est la fermeture des amphis de l'intérieur par les inspecteurs pour laisser les retardataires dehors. Cette brillante idée s'est arrêtée le jour où .. un prof, en retard, est resté dehors.
Mais malheureusement la technique la plus employée est de passer le quart d'heure 08h00 08h15 en chaire à se plaindre que les étudiants soient en retard ou trop peu nombreux, ce qui est particulièrement pénible pour ceux qui ont fait l'effort d'être à l'heure et les conduit, immanquablement, à .. arriver plus tard le lendemain ... Y'en a en chaire qui captent mal les principes action/réaction.
Jay Olsen a écrit :
30 oct. 2018 02:02
Ce n'est pas une nouvelle école c'est une fusion.
On y trouve donc la fusion des deux cultures.
Pas sur . il y a eu une vrai volonté non pas de capitaliser la culture des deux mais de faire un write off et de repartir sur un nouveau truc.
On verra a l'usure. Visiblement le limousin a résisté, si on peut parler de culture à son propos.
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Jay Olsen » 30 oct. 2018 10:04

lucascab a écrit :
30 oct. 2018 08:53
Nicolas G a écrit :
29 oct. 2018 23:58
Je trouve bien que l'appel soit fait, c'est peut-être infantilisant et vu comme une perte de temps mais c'est un minimum de respect pour les professeurs et une cohérence vis-à-vis du diplôme délivré (après ça se débat, on peut dire que ce qui compte ce sont la formation et les connaissances et elles peuvent très bien être apprises hors cours, mais j'en suis pas convaincu et c'est un autre problème)
C'est surtout beaucoup d'argent public dépensé
J'avais raté cette énormité.
Cf http://forum.prepas.org/viewtopic.php?f=37&t=63516

Coucou Jean Jacques
padpad a écrit :
30 oct. 2018 09:12
Jay Olsen a écrit :
30 oct. 2018 02:02
Ce n'est pas une nouvelle école c'est une fusion.
On y trouve donc la fusion des deux cultures.
Pas sur . il y a eu une vrai volonté non pas de capitaliser la culture des deux mais de faire un write off et de repartir sur un nouveau truc.
On verra a l'usure. Visiblement le limousin a résisté, si on peut parler de culture à son propos.
Ah bon ? Il y a encore une adr, et un quadrabang visiblement.
Pour mon asso, je me souviens très bien qu'il y avait des réunions pré fusion dans lesquelles chacun essayait de transmettre au maximum de sa culture.
Au final il y a certainement un mix des deux, avec une part de nouveauté, forcément, à cause des nouveaux locaux.
Vendue, merci

Messages : 1393

Enregistré le : 26 août 2013 15:52

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par lucascab » 30 oct. 2018 11:02

Jay Olsen a écrit :
30 oct. 2018 10:04
lucascab a écrit :
30 oct. 2018 08:53
Nicolas G a écrit :
29 oct. 2018 23:58
Je trouve bien que l'appel soit fait, c'est peut-être infantilisant et vu comme une perte de temps mais c'est un minimum de respect pour les professeurs et une cohérence vis-à-vis du diplôme délivré (après ça se débat, on peut dire que ce qui compte ce sont la formation et les connaissances et elles peuvent très bien être apprises hors cours, mais j'en suis pas convaincu et c'est un autre problème)
C'est surtout beaucoup d'argent public dépensé
Je vois pas en quoi c'est une énormité de dénoncer un fait. Je dis pas que c'est bien ou que c'est mal, mais un prof ça a un prix à l'heure qui est assez démentiel. Si on rapporte au nombre d'élèves qui vient c'est tout simplement faramineux.
L'appel n'est pas une solution, et je m'aligne avec la remarque de padpad sur le sujet.
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant Senior-WannabeManager

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par bullquies » 30 oct. 2018 11:45

La solution c'est de rendre le cours tellement exigent que manquer un amphi devient trop risqué pour l'étudiant.

De toutes façons ça se voit bien, les cours powerpoint dilués au pipo sont ceux qui ont les présences les plus faibles. Normal, tu as l'impression de perdre ton temps (pourquoi passer 2h en amphi quand tu peux lire la chose en 20 minutes).

Dès que tu mets des maths un peu piquantes ou des concepts un peu obscures tout le monde se pointe, sauf ceux qui finissent aux rattrapages.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: CentraleSupelec nouveau cursus : vos retours

Message par Jay Olsen » 30 oct. 2018 13:35

lucascab a écrit :
30 oct. 2018 11:02
Je vois pas en quoi c'est une énormité de dénoncer un fait. Je dis pas que c'est bien ou que c'est mal, mais un prof ça a un prix à l'heure qui est assez démentiel. Si on rapporte au nombre d'élèves qui vient c'est tout simplement faramineux.
L'appel n'est pas une solution, et je m'aligne avec la remarque de padpad sur le sujet.
Oui oui ne t'inquiètes pas, ce n'est pas toi que je contredisais.
Je suis bien d'accord avec toi.
Vendue, merci

Répondre