Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Messages : 90

Enregistré le : 27 mai 2018 10:53

Classe : 3/2

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par jedetestelinjustice » 28 avr. 2019 09:27

@Father, prof, profession a vie ? Pas pr lgtps...
Le presidt Macron reflechit sur la suppression de CDI ds la fonction publiq .
Sachant q ds d'autres pays mbres de l'UE ou faisant partie de l'EEE c'est deja le cas, why not en Fce aussi?
Vu l'explosion de nb de CDD aussi bien chez les cols blanc dt bcp par choix pr les remunerations plus avantageuses q chez les CSP en bas de l'echelle hierarchiq, tt le monde ou presque sera au meme regime! 1 idee parmi d'autres pr reduire l'ecart social, non?

Messages : 20

Enregistré le : 15 déc. 2018 13:21

Classe : Centrale Nantes

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par Aispor » 28 avr. 2019 10:46

Ah je savais pas que le remboursement n'était pas intégral.
C'est vrai que économiquement pour moi l'apprentissage me permettrait de ne pas emprunter à gogo avant même d'avoir un emploi ...

Messages : 11457

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par father » 28 avr. 2019 11:58

Je parlais des ens..
Pour l X je ne connais pas les regles en detail...
Le refus de l X est assez rare
En tout cas, le motif économique n est guère recevable puisque tu es payé.
L eventuel remboursement est une goutte d eau a l echelle d une vie.
Et Centrale n est plus vraiment gratuit.
Zoome plutôt les opportunités respectives
Tu vises un secteur spécifique ?

Messages : 170

Enregistré le : 02 août 2018 02:11

Classe : 1A

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par Helserdin » 29 avr. 2019 23:49

Archibalde a écrit :
26 avr. 2019 22:04
De fait, les Mines et l'X en danger ? :)
La raison d'être historique des Mines n'est pas de préparer à intégrer un grand corps d'État. Très clairement on te parle plus "entreprise" que "recherche" et "administration". À la limite le jeu d'option avec Affaire Publique et Innovation et Gestion Scientifique prépare à l'administration, et pas mal de 2A vont en stage de césure dans les trucs du style OMS et BM, ce qui laisse penser qu'il y a une tradition de devenir fonctionnaire aux Mines, mais historiquement ça n'a jamais été le but de faire des Mineurs des fonctionnaires.
Le corps des Mines c'est assez anecdotique, t'as pas grand monde qui assume de vouloir l'intégrer dans la promo.


À l'X à l'inverse, la suppression des grands corps d'État signifierait la fin d'un privilège historique de l'école et pourrait in fine mener à la disparition de la solde (quel intérêt de payer des élèves si on est sûr de leur demander de rembourser après ? Aujourd'hui 20% des élèves vont dans un grands corps ce me semble). Il pourrait aussi y avoir un impact sur le classement de sortie je pense. À moins que l'X se retrouve plus ou moins remilitarisée, avec des officiers qui ne sont plus sous contrat mais de carrière.
Après tous les yeux sont rivés vers l'ENA, on est pas encore sûr à 100% que les corps techniques vont être concernés même si c'est probable.

On peut même aller plus loin, et dire que la suppression des grands corps d'état, c'est un coup de pied dans la fourmillière qui pourrait ébranler jusqu'aux bases du système de prépa.
Toucher les grands corps, c'est toucher l'X. Toucher l'X, c'est toucher les prépas, et plus encore quand on voit le développement des Bachelors et Mastères en tous genres pour brouiller les pistes, en plus des regroupements d'école en ce moment.
Modifié en dernier par Helserdin le 30 avr. 2019 17:24, modifié 1 fois.
MP
2018 - : Mines Paristech

Messages : 78

Enregistré le : 26 févr. 2019 16:07

Classe : bitch

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par macrondelle » 30 avr. 2019 10:08

D'un autre coté, est-si grave, l'IPP étant censée devenir une "institution de sciences et technologies de rang mondial" ???

Messages : 11457

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par father » 01 mai 2019 08:51

A Helserdin
Peux tu preciser cette question des officiers sous contrat...
La remilitarisation de l X n aurait de sens que si l armée redevenait un débouché significatif de ses étudiants.
Cela ne se fera pas.
En revanche, une redistribution des cartes entre les différentes ecoles reste possible. Mais aujourd'hui la majorité des taupins ne vont pas a l X pour integrer un grand corps...
Il n y aura donc pas d ébranle ment
Une reduction des effectifs peut etre ? Et encore.
En tous cas sûrement pas du système des prepas dans sa globalité. La centaine de corpsards c est une goutte d eau. Même ratio pour les Ens qui pourraient tout autant que l X, etre presentes comme legitimant les prepa d elite... mais qui sont passees sous silence dans l argumentaire.

Messages : 1811

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par Hibiscus » 01 mai 2019 10:18

Helserdin a écrit :
29 avr. 2019 23:49
Aujourd'hui 20% des élèves vont dans un grands corps ce me semble)
10-11%, sur les promotions >2012. (ces chiffres sont publics)
SPOILER:
Pour le nombre de places suivant (2018, publics aussi)

Armée de Terre - Officiers des Armes 10
Armée de l’Air - Officiers de l’air (cadre navigant) 2 - Officiers Mécaniciens de l’air 1 - Officiers des bases de l’air spécialité informaticien 1
Marine - Officiers 2
Gendarmerie - Officiers 2
Commissariat des Armées 1

Administrateurs de l’INSEE 9
Administrateurs des Affaires Maritimes 1
Ingénieurs de l’Armement 22
Ingénieurs des Mines 10
Ingénieurs des Ponts, des Eaux et des Forêts 22
Il n'y a d'autre part, aucun lien logique à établir entre la solde spéciale des élèves polytechniciens, due à leur affiliation au MinDéf, selon l'arrêté définissant le statut propre de l'école, alors que les Corps de l'Etat, y compris leurs conditions d'intégration et les frais (la pantoufle spécifique) en sont détachés.
Par exemple,
- un(e) élève polytechnicien(ne) corpsard(e)(ou non) (>15) ne remplissant pas les conditions du service public définies dans l'arrêté propre à la solde spéciale est redevable de la pantoufle "normale", c'est à dire du montant de la solde perçue.
- un(e) élève polytechnicien(ne) corpsard(e) ne remplissant pas les conditions du service public définies dans l'arrêté propre au Corps d'Etat qu'il/elle a rejoint est redevable d'une pantoufle supplémentaire, propre aux frais du Corps en question.
L'éventuelle suppression, (bien que n'étant pas la mesure annoncée explicitement) du dernier n'a aucun rapport tangible, ni légal, avec le premier.
Après, si les hâtifs voient dans la suppression des corps (etc.) la fin des grandes écoles et des prépas, libres à eux.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Messages : 78

Enregistré le : 26 févr. 2019 16:07

Classe : bitch

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par macrondelle » 03 mai 2019 10:08

Je constate avec stupeur à quel point aucun débat n'est possible autour du bienfondé des grands corps : corps des mines et inspection des finances pour ne pas les nommer (les grands corps malades et grands corps nichons sont hors catégorie)

Plus que leur existence, ce sont les privilèges indus qui y sont attachés : possibilité de passer du public au privé et réciproquement, accessoirement via le passage par la case "politique" avec mise en disponibilité. Ceci en infraction flagrante à tout principe tendant à éviter les conflits d'intérêts, surtout quand ces intérêts se soldent par des dizaines de milliards d'euros d'impôts futurs sans compter les emplois directs/indirects détruits par des décisions inefficaces, délétères et en toute impunité.

Allez-y, envoyez la censure les courageux. La France de 2019 n'est plus celle de Bonaparte, tout le monde le voit sauf les autruches !!!!

L'arroseur arrosé : https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... es-1015701

Pour l'instant Jupiter n'envisage pas de supprimer l'X au vu des résultats exceptionnels atteint par l'Institution :
Eugène Deloncle modiste : promoteur de la Cagoule
Didier Lombard grand couturier : a lancé la mode du suicide à France Télécom
Serge Tchuruk écologiste : inventa la France sans usine
Albert Lebrun événementiel : organisateur de la débâcle
Patrick Kron : deuxième plus grand ami des Etats-Unis après Lafayette
Jacques Attali : chef du gouvernement mondial
Carlos Ghosn : visiteur de prison
Henry Hermand : bailleur social et humanitaire (a prêté 550000 euros à un jeune couple amiénois dans le besoin et trouvé un job de dirigeant au mari)
Modifié en dernier par macrondelle le 14 mai 2019 14:17, modifié 4 fois.

Messages : 170

Enregistré le : 02 août 2018 02:11

Classe : 1A

Re: Suppression des grands corps d'État. (Polytechnique)

Message par Helserdin » 03 mai 2019 11:51

Au temps pour moi, je me suis planté d'un facteur 2, mais ça reste le bon ordre de grandeur.
Effectivement, je pensais que pour ne pas payer la pantoufle, il fallait intégrer un grand corps, mais apparemment l'obligation de service est remplie même si l'on va dans une entreprise publique.

Cela ne change rien au fait que toucher aux grands corps, c'est taper sur Polytechnique en lui supprimant un privilège séculaire datant de sa création. Polytechnique a un droit de cuissage sur les grands corps, au sens que certains grands corps demandent de ne pas avoir moins d'un certain pourcentage de Polytechniciens à l'entrée (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Adminis ... _l%27Insee et https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Corps_d ... 27armement) Quel sens cela a-t-il ?
Alors oui, même si la pantoufle n'est pas statutairement lié aux grands corps, dans les esprits me semble-t-il elle est liée à la fonction publique : et si Polytechnique n'a plus d'accès aux grands corps, qu'est-ce qui la distingue d'une autre grande école d'ingénieur pour former des hauts fonctionnaires ? Son statut militaire, pour former des fonctionnaires civils - sauf les IA ? De plus, on sait bien que le statut militaire de Polytechnique est de plus en plus bancal : https://www.usinenouvelle.com/article/p ... er.N288187 Le fait que Polytechnique n'a pas vraiment vocation a former des militaires est un secret de polichinelle. Quel pourcentage des élèves prennent un stage civil ? 20% ? 40 %? (C'est une vraie question) Évidemment les décrets sont distincts, mais on constate une évolution des mentalités. Et puis certes, on parle en priorité de l'ENA parce que les journalistes qui ont fait pour la plupart Science Po connaissent mieux, mais il me semble que la volonté de supprimer les grands corps pour éviter de figer les carrières à 20 ans concerne aussi Polytechnique. Le fait est là : Macron a indirectement tapé sur Polytechnique, et il a tapé fort.

Et pour finir, sur l'ébranlement du système des prépas, oui le terme est un peu fort. Mais oui, les prépas ont historiquement vocation à préparer à Polytechnique, les prépas d'H4 et de LLG (et de Saint-Louis ?) s'appellent HX, pas HENS. Je n'oublie pas les ENS bien sûr, mais le vocabulaire 1/2, 3/2, 5/2 parle de lui-même. Évidemment, ce n'est pas abordé pour l'instant dans la question des grands corps, et encore :
https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
Tout cela, combiné avec la modification du système de l'enseignement supérieur de haut niveau en France : création de trois grands regroupements d'université, IPP, UPS, PSL ; l'internationalisation des cursus (on se rend compte du décalage du système des prépas avec le reste du monde lorsqu'il faut demander un "transcript of records" à son lycée) ; la création de Bachelor en grande école et la multiplication des mastères ; l'augmentation demandée du nombre d'AST ; tout cela me fait dire que OUI, on peut imaginer une modification en profondeur du système de prépas dans les années à venir.

Évidemment, je suis biaisé parce que je suis aigri, et je ne prétends pas faire du fouriérisme du haut de ma vingtaine d'année, mais je me permets d'essayer de dégager des grandes tendances qui auront des conséquences tangibles dans 10 ou 20 ans peut-être comme beaucoup sur ce forum ; et ce quitte à paraître hâtif :mrgreen:
MP
2018 - : Mines Paristech

Messages : 9745

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: ébranlement du système des prépas

Message par U46406 » 03 mai 2019 12:07

Helserdin a écrit :
03 mai 2019 11:51
ébranlement du système des prépas
D'où le titre que j'avais choisi pour mon message de revue de presse suivant (mi-avril) :
- nouveau projet pour noyer les classes prépas...
http://forum.prepas.org/viewtopic.php?f=14&t=70273
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Répondre