Ecp ou icna ?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 1392

Enregistré le : 26 août 2013 15:52

Re: Ecp ou icna ?

Message par lucascab » 21 déc. 2015 16:04

Jay Olsen a écrit : - Je vous donne le choix entre mon diplôme d'ingé (ma situation actuelle) et un ticket d'entrée en formation à l'enac/icna, vous prenez quoi ?
Cette question ne fait pas de sens. 90% des gens te diront qu'ils prennent le diplôme mais les purs passionnés choisiront l'enac ou l'icna... Nos réponses à cette question ne peuvent en aucun cas t'aider à faire un choix.

Sinon j'accorde mon violon sur ce qu'ont dit les autres
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant Senior-WannabeManager

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Ecp ou icna ?

Message par Pater » 21 déc. 2015 19:17

[quote="Jay Olsen"]Firestarter : on a un engagement envers l'état de 10 ans
Un diplôme vieux de dix ans c'est inutile, non ?
Je poste ici parce qu'en fait c'est certainement le forum le mieux adapté, j'aurais dû y penser tout de suite..




Wyrd : ah, toi aussi tu es sur hfr ?[/quote.]
Tu raisonnes trop parchemin et pas exper ience ou choix de vie
D ailleurs le titre est devenu caduc : le diplôme ecp tu l as déjà
Tu seras centralien a vie.
Le vrai titre c est contrôleur aerien ou job d ingénieur
Et là c ést un choix de vie qui ne peut que t appartenir
Une alternative serait de tenter l aéronavale car la navale recrute des inge que ce soit des ensam ou des ec..nantes
10ans cela passe vite.. Tu auras 32ans. Le bon âge si tu as besoin de te recycler pour diriger un aéroport ou une flotte
Des formations comme le MBA de tbs supaero y préparent bien
Pour l ingénierie par contre, si tu n arrives déjà pas à décrocher ton job cible...

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Ecp ou icna ?

Message par Pater » 21 déc. 2015 19:54

corderaide a écrit :Si tu veux faire du pilotage et/ou du contrôle, ICNA sans hésiter, c'est clairement pas un gâchis.
Ton diplôme de centralien pourra servir pour le réseau et comme faire-valoir si tu te reconvertis dans dix ou vingt ans. Pas un passe-droit, mais néanmoins pour les boîtes qui veulent un grand nom sur le CV ça peut jouer. Pis réseau.

Le niveau de vie des contrôleurs est excellent, dès que tu es en province (et pas sur Paris) tu gagnes des sommes débiles pour un coût de vie relax.
certes
Mais ça il le sait déjà

Messages : 1349

Enregistré le : 10 janv. 2010 16:22

Classe : 1G-nieur

Localisation : 94

Re: Ecp ou icna ?

Message par Porcepic » 21 déc. 2015 20:43

OK je débarque, alors comme ça Jay Olsen = Dubblee ? :oops:

...

:lol:
2010-12 : MPSI2 > MP* – Marcelin Berthelot, Saint-Maur-des-Fossés (94)
2012-15 : IENAC12L, ÉNAC, Toulouse (31)

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ecp ou icna ?

Message par Jay Olsen » 21 déc. 2015 21:14

Pater a écrit : Tu raisonnes trop parchemin et pas exper ience ou choix de vie
D ailleurs le titre est devenu caduc : le diplôme ecp tu l as déjà
Tu seras centralien a vie.
Le vrai titre c est contrôleur aerien ou job d ingénieur
Et là c ést un choix de vie qui ne peut que t appartenir
Une alternative serait de tenter l aéronavale car la navale recrute des inge que ce soit des ensam ou des ec..nantes
10ans cela passe vite.. Tu auras 32ans. Le bon âge si tu as besoin de te recycler pour diriger un aéroport ou une flotte
Des formations comme le MBA de tbs supaero y préparent bien
Pour l ingénierie par contre, si tu n arrives déjà pas à décrocher ton job cible...
J'ai recyclé un vieux topic oui :p

Le problème c'est que à la base j'étais partant pour faire ICNA, la seule réserve que j'avais c'était un niveau scientifique faible.
Je m'aperçois qu'une entreprise en aéro n'a pas besoin d'avoir uniquement des docteurs ultra spécialisés, un master pour la plupart de ses ingés lui suffira largement. Finalement, on va avoir des problématiques très simples, et typiquement la difficulté pour une boite ça n'est pas de savoir comment peser un machin, tout le monde sait faire, le souci c'est d'avoir acheté la balance et d'avoir effectivement pesé (idem dans des problématiques plus techniques).
Du coup je pense pouvoir me contenter de mes connaissances actuelles. Rien ne m'empêche d'ailleurs de faire des choses à côté, par exemple comme un certain Michel Colomban qui a créé des avions tout seul dans son coin (MC15, MCR, etc..)

Maintenant, concernant une éventuelle reconversion, je me rends bien compte que le bout de papier n'est pas ce qui m'aidera réellement dans la vie. Une expérience de vingt ans à bouger des petits plots ça n'a évidemment rien à voir avec une expérience de 20 ans comme ingé, un ecp en 20 ans même mauvais il finit avec un poste intéressant techniquement ou humainement.
Concernant la reconversion, je vois au moins un métier qui serait pertinent ! Gestionnaire des routes aériennes dans une compagnie. Le fait de connaitre parfaitement comment les routes fonctionnent me permettrait certainement de négocier un poste là dedans.
corderaide a écrit : Jay n'a pas besoin de renseignements mais d'être rassuré sur son choix.
Oui, c'est pour ça que les conseillers d'orientation devraient être bons psychologues.

Sinon je me posais une autre question. Elle irait bien dans l'autre topic juste à côté (mettre un terme à..)
Au final avec cette histoire ce que je veux c'est un métier rémunérateur, certes les horaires sont un avantage mais secondaire pour moi. Or si je fais ICNA les sommes rapportées par mon travail ne seront supérieures à celles touchées par mes camarades de promo que en 2021 ou 2022
En fait on pourrait dire que je cherche une "opportunité d'arbitrage" (terme financier que j'aimerais employer au sens de : bon plan, argent facile). Malheureusement le bon sens dit que les opportunités d'arbitrages sont exploitées généralement dès qu'elles sont disponibles. Du coup je me demande d'une part pourquoi le métier d'ICNA n'est pas plus sélectif

D'autre part je me demande s'il existe des "opportunités d'arbitrage" similaires mais qui ne me feraient pas attendre 5 ans avant d'avoir un salaire complet. Pour l'instant j'ai pensé aux plateformes pétrolières et à dispatcher chez RTE.
Ca existe, des bons plans comme ça ? Je crois que les plateformes ça risque d'être chaud avec un baril aussi peu cher qu'en ce moment..
Là ce serait vraiment pour l'argent et je dois dire que dispatcher (en gros contrôleur aérien mais pour le courant électrique) ça me passionnerait pas du tout.
Porcepic a écrit :OK je débarque, alors comme ça Jay Olsen = Dubblee ? :oops:
...
:lol:
Qui l'eut cru ? :o
Vendue, merci

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ecp ou icna ?

Message par Jay Olsen » 21 déc. 2015 21:21

C'est vrai :D

Mais bon, maintenant ce qui m'inquiète ce serait de foirer le concours :cry:
Du coup si je ratais je me cherche un métier d'ingé atypique qui pourrait fonctionner pour moi
Pourquoi pas dans les centrales nucléaires aussi, j'imagine que la surveillance se fait H24
Vendue, merci

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ecp ou icna ?

Message par Jay Olsen » 21 déc. 2015 21:46

:lol:
Enac pilote c'est mort, je suis quasi sûr de me faire bouler aux psychotechniques et entretiens.

En fait EDF on dirait que c'est bien payé (j'ai trouvé de 3500 à 4600 suivant les sources) mais moins que ICNA, en 3x8
C'est cool mais ça me passionne pas* donc effectivement ça passera derrière icna.
*c'est un métier de management en fait
Vendue, merci

Répondre