Ingénieur militaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 2737

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 12 août 2015 20:13

Elle ne parle que de ce qu'elle connait :D
Vendue, merci

Messages : 4577

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: Ingénieur militaire

Message par padpad » 12 août 2015 20:16

SPOILER:
Image
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Messages : 2737

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 12 août 2015 20:20

Pas tant qu'elle ne sera pas passée ici :(
Vendue, merci

Messages : 67

Enregistré le : 21 mars 2015 12:06

Re: Ingénieur militaire

Message par Jeannonyme » 18 août 2015 13:07

Juste une précision concernant l'Ecole de l'Air : il y a longtemps mais c'est peut-être encore d'actualité, sur les 90 officiers de l'Air intégrant le corps des pilotes, seulement 30 ont réussi à finir pilote de chasse à l'issue de la formation en vol, extrêmement sélective. Les 60 recrutés qui échouaient aux tests ont dû faire
transport
officier navigateur système d'armes (sur les mirage 2000 N biplace par exemple il y a besoin d'un navigateur)
gendarmerie (changement d'arme) avec de belles carrières
officier des bases (renseignement ou contrôleur ou infrastructure)
officier mécanicien
quelques démissions et reconversions diverses dans le privé et certains élèves ont dû rembourser une partie des frais de scolarité
La reconversion n'est pas toujours facile, on touche la retraite à l'âge limite du grade par ex 52 ans pour un commandant et le cumul avec le salaire d'un emploi public n'est possible qu'à partir de cet âge
On ne peut cumuler la pension de militaire que si la reconversion est dans le privé
On peut changer de ministère au bout d'une quinzaine d'années sur autorisation et les équivalences de reclassement sont +/- intéressantes selon les postes vacants des autres administrations (impôts, EN, collectivités territoriales...)
Toutes les passerelles sont remises en cause en fonction des lois votées et il faut être prudent
(ma mère a fait l'EA en 1982, officier méca (malheureusement pas de place pour les filles dans le corps des pilotes en 1982 :( + sup aéro en 1993 pour travailler ensuite sur le programme rafale)
Il faut bien se renseigner sur le taux de réussite des élèves officiers de l'Air pour la chasse car le pilotage c'est un don du ciel :D ... et des possibilités acuelles de passerelles en cas d'échec aux qualifs en vol
Sur le JO de février 2015, il semble qu'il n'y ait pas de place pour les AST dans le corps des pilotes :?:

Messages : 2737

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 18 août 2015 20:04

Oui, c'est ce qui m'inquiète le plus..
En 2015 pas de place en tant que pilote sur titre...
Des amis actuellement EA me disent qu'il y aura bien des places cette année. Deux différents donc ça me laisse un bon espoir quand même !

Pour le reste de la formation et le taux de réussite de 1/3 pour la chasse : je m'en fous. L'armée me fait signer un contrat de navigant. Soit je navigue (transport, chasse, même nosa) : je suis content :). Soit je navigue pas : remboursez. Dans ce cas là on peut se barrer de l'armée ou changer d'affectation, sans devoir rembourser le début déjà engagé du million d'euro que coute la formation d'un pilote de chasse.
Ce qui m'intéresse c'est le taux de gens qui réussissent à devenir navigant.

Je me suis déjà mis à la course ce soir : c'est bien violent. Je ne sais même plus comment faire un footing je suis parti direct à la VMA du coup j'ai fait 2x4min :o
Mais c'est 3000m en 14min qu'il faut faire : je crois être large
Vendue, merci

Messages : 67

Enregistré le : 21 mars 2015 12:06

Re: Ingénieur militaire

Message par Jeannonyme » 19 août 2015 01:16

De mémoire les officiers intégrant par la "grande porte", c'est à dire l'Ecole de l'Air étaient traités avec bienveillance de la part de la hiérarchie et effectivement, s'ils ne réussissaient pas la chasse, ils faisaient le transport ou officier navigateur (sur 2000N, ça reste dans la chasse)
Donc peu d'élèves entrant dans le corps des pilotes étaient reclassés contre leur volonté mécanicien ou basier :D
Pour la chasse, les critères physiques sur la colonne vertébrale sont stricts à cause du siège éjectable
La carrière des EA pilotes était en général bien meilleure que celle des EMA (école militaire de l'air où les sous officiers ont passé un concours interne pour faire officier) avec des postes de responsabilités importants en état-major où les EA travaillent avec la DGA et les industriels après de 40-45 ans environ. Le top, c'était de faire l'EPNER pour les essais en vol.
Bonne chance, recoupe tout ceci avec des infos plus récentes ! :P

Messages : 2737

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 19 août 2015 01:43

Je suis bien d'accord pour l'epner
J'espère qu'un cirfa saura répondre à mes questions somme toute très spécifiques
Vendue, merci

Messages : 211

Enregistré le : 18 juil. 2014 23:34

Re: Ingénieur militaire

Message par Hugo83 » 20 août 2015 14:55

Jay Olsen a écrit :Ce qui m'intéresse c'est le taux de gens qui réussissent à devenir navigant.
J'ai pu discuter avec une pilote d'hélicoptère lorsque j'étais à l'EPA, elle me disait que quasiment tout le monde qui arrivait en tant que futur PN le devenait. Les cas de perte d'aptitude sont rares mais ça existe..
Si t'arrives à intégrer l'EA PN on te fera passer des tests psychotechniques pour déterminer ton niveau, mais je ne sais pas si ça peut influer ton classement de sortie..
Après il y a aussi le cas où tu n'as pas le niveau requis pour la chasse et tu peux potentiellement être réorienté en transport après le tronc commun (en général 2/3 des gens continuent dans la chasse et le reste va en transport) ou même être radié du corps naviguant si ta progression est vraiment trop faible..
Ancien pipin de l'EPA
Désormais officier dans la Marine nationale
Mes écrits postés sur ce forum sont personnels et ne reflètent pas la position de l'institution dans laquelle je sers.

Messages : 2737

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 20 août 2015 20:48

Oui, c'est parfait :)
De mon côté je progresse en sport même si la course c'est violent :p

Des nouvelles quant aux places ouvertes pour ce concours sur titres EA ?
Vendue, merci

Messages : 87

Enregistré le : 04 juil. 2015 17:23

Classe : mp*

Re: Ingénieur militaire

Message par cmg_beh » 20 août 2015 21:20

Tu peux donner les critères sportifs à remplir stp ?

Répondre