Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 71

Enregistré le : 27 déc. 2018 21:17

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par 50NuancesdeGrès » 16 mai 2019 18:41

Tobias a écrit :
14 mai 2019 18:48
Les pays du Nord sont bien mieux que l Allemagne.
Salaires plus élevés et horaires moins important.
Au nord de l Allemagne beaucoup d allemand émigrent au Danemark.
J'ignorais, bon à savoir :D

Messages : 71

Enregistré le : 27 déc. 2018 21:17

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par 50NuancesdeGrès » 16 mai 2019 18:42

LaMouette a écrit :
15 mai 2019 06:58
50NuancesdeGrès a écrit :
13 mai 2019 21:34
Bien bien je prends note merci.
Quand tu parle du réseautage, tu fais référence aux carnet d'adresse que tu as fait en prépa + école pour avoir des relations à faire jouer ?
Pas le moins du monde. Les amis que tu te fais en prepa et en ecole, ils n'ont pas vraiment d'avance sur toi en entreprise, ou peu : à 3-5 ans d'expérience ils sont rarement décideurs dans une position hierarchique plus elevée que la tienne :lol: .
Plutôt de celui que l'on se fait une fois en entreprise.


lucascab a écrit :
14 mai 2019 12:11
macrondelle a écrit :
14 mai 2019 10:07
Syntec c'est la convention des "boites à viandes" fort employeuses de jeunes diplômés. Je connais un INSA Lyon informatique qui a touché le mimimum Syntec, comme quoi il est parfois usité
Première fois que je vois ça, j'avoue que ça m'effraie. Les boites à viandes, c'est ce qui se fait de pire de toute façon... Et j'en connais qui y sont heureux
Comme le soulignait JO, on est responsable de ce que l'on accepte. Je trouve également très surprenant d'avoir choisi un contrat au minimum Syntec (à moins d être incapable de faire un CV potable et d'assurer le minimum en entretien, le personnage avait forcément des opportunités dans d'autres boîtes), mais toi rien ne t'oblige à faire le même :wink: .
bullquies a écrit :
11 mai 2019 23:35
Je pose la question parce que beaucoup travaillent dans des grands groupes, mais pas que... et dans les PME on est plus proche du minimum syndical non ? (je viens de comprendre d'où vient l'expression)
Je vois les gros inconvénients des PME ailleurs. Jy suis un peu passée en tant que prestataire, puis je vois des amis en PME, on peut comparer nos "vies de travail" :
Quand il y a 30 employés dans une boîte, tu portes sur tes épaules environ 1/30ème de la réussite et de la survie de ton entreprise : ça a beaucoup de conséquences. Les gens sont davantage responsabilisés et plus investis parce qu'ils voient leurs résultats (ton gros coup de collier entre septembre et decembre a un reel impact sur le chèque de fin d'année par exemple), mais ça peut aussi mener à un "surinvestissement" (les gens se font moins prier pour venir les samedis par exemple). Si tu as une baisse de forme de 3-4 semaine où tu travailles moins et moins bien, tu vas le sentir clairement et "voir" les conséquences directes assez rapidement. C est une responsabilité en plus. Quand tu fais parties des 30 000 employés, ton sentiment de responsabilité est bien en deça.
Pour les congés, ou ceux d'été sont imposés comme ça toute la boîte ferme, ou tu dois negocier avec tes collègues pour qu'il y ai toujours quelqu'un. Même pour 4 jours en mai faut les demander en premier, et gare à toi si tu les poses en même temps que les vacances scolaires parce que les gens avec des enfants vont râler que t'as pris un créneau non mérité :roll: . Bon ça se fait, mais c'est un confort en moins.

Par contre, et c'est indéniable, tu as aussi plus de flexibilité et plus de facilité à faire "à ta manière". A 30 personnes tu es proche du procédé, tout est personnel. Dans un grand groupe tu es un membre anonyme parmi d'autre, et chaque changement entre dans un long procédé de mastodonte avec la possibilité de se faire absorber dans les méandres bureaucratiques au milieu :lol: . Il y a une inertie juste folle et quand t'es JD, tu te prends en permanence des "ça se fait pas comme ça" "c'est pas conforme au process", des gens qui repondent jamais aux mails, etc... Juste parce que t'as pas encore les codes et pas encore de "pouvoir" pour contrebalancer :mrgreen: . En PME la navigation est plus facile.
Merci pour cet éclairage sur les avantages/inconvénients des PME et le réseautage !

Messages : 71

Enregistré le : 27 déc. 2018 21:17

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par 50NuancesdeGrès » 16 mai 2019 18:45

father a écrit :
15 mai 2019 11:37
Merci la Mouette pour cet eclairage vecu.
Pour 50nuances
Attention aux us un engineer n a potentiellement qu bachelor. Au dessus c est master voire phd.
Les salaires peuvent bien supérieur s aux salaires français. Mais tu as également moins de congés.
Et le cout de la vie dans certaines villes est tres élevé.
Une nouvelle fois tout est question d arbitrage perso

Pour rebondir sur les conventions elles sont utiles pour les conges. Surtout qd il y a un compte épargne temps parce que ds certains cas, tu as tellement de taf que tu ne peux pas prendre ts tes congés.

Pour les salaires, s il y en a d assez c** pour signer n importe quelle rémunération..
Tout revient à l'arbitrage perso j'ai l'impression, à définir ses priorités de vie.
Merci !

Messages : 10201

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par father » 16 mai 2019 19:05

Me serai-je emporté ?
Du vecu : j ai bossé pour un boite a viande
Un excellent souvenir pour ce que j y ai appris.. chez le client.
J etais correctement payé... variable compris.
D autant mon client m appreciait bcp c e qui se traduisait dans le variable.
Malheureusement, la boite n allait pas tres bien. Donc mon variable se réduisait chaque année.
Je m en suis offusqué. On m a doctement expliqué que j avais ete bien bête d e demarrer aussi bas.

L informatique recrute a tour de bras (je connais le milieu). L Insa n est pas non plus la derniere ecole.
Je veux bien admettre un effort salarial qd la mission permet de bcp apprendre. Mais demarrer au minimum syndical c est s y prendre comme un pied. Je persiste.

Messages : 78

Enregistré le : 26 févr. 2019 16:07

Classe : bitch

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par macrondelle » 17 mai 2019 11:12

father a écrit :
16 mai 2019 19:05
Me serai-je emporté ?
Du vecu : j ai bossé pour un boite a viande
Un excellent souvenir pour ce que j y ai appris.. chez le client.
J etais correctement payé... variable compris.
D autant mon client m appreciait bcp c e qui se traduisait dans le variable.
Malheureusement, la boite n allait pas tres bien. Donc mon variable se réduisait chaque année.
Je m en suis offusqué. On m a doctement expliqué que j avais ete bien bête d e demarrer aussi bas.

L informatique recrute a tour de bras (je connais le milieu). L Insa n est pas non plus la derniere ecole.
Je veux bien admettre un effort salarial qd la mission permet de bcp apprendre. Mais demarrer au minimum syndical c est s y prendre comme un pied. Je persiste.
Ce n'est pas une tare de ne pas être un plat de nouilles. Le cas évoqué du gars de l'INSA, c'est plus compliqué. Après un "accident de la vie", ça s'est su (comme quoi protéger ses données perso c'est important), la personne a tacitement accepté une forme de déclassement. Cependant pour les ingés, ne pas sous-estimer la mise en concurrence avec des BTS (pression à la baisse des salaires oblige)

Messages : 8866

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: protéger ses données perso, c'est important

Message par U46406 » 17 mai 2019 11:14

macrondelle a écrit :
17 mai 2019 11:12
protéger ses données perso c'est important
+1
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 10201

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par father » 17 mai 2019 13:31

Merci Macrondelle. C est plus clair.

Pour preciser cette histoire de concurrence des moins diplômés, tout depend du poste vise.

Si c est pour pisser du code pas besoin effectivement de grosse tête. Or on ne demarre pas chef de projet en débutant.
Par la suite tout dependra des compétences/aspirations de l individu.
Des ingenieurs se positionneront comme experts (et ils l emporteront sur les bts)
D autres dans l encadrement/management.
Certains inge diplômés ne font pas de bons managers
Et réciproquement j ai croisé d excellent s chefs de projet sans gros diplôme.
A ce moment ce n est plus le diplôme qui est payé mais la fonction et l expérience.

Messages : 78

Enregistré le : 26 févr. 2019 16:07

Classe : bitch

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par macrondelle » 17 mai 2019 16:33

J'ai l'impression que dans l'info, c'est l'endroit où la qualité du bonhomme prime le plus.

Messages : 34

Enregistré le : 16 févr. 2019 21:42

Classe : prépa (bientôt fini)

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par questionnaire » 17 mai 2019 22:29

Pour l'argent il fallait faire une école de commerce : la concurrence y est moins rude (moins de candidats, barrière non académique à l'entrée plus élevée).

En vérité je vous le dis, il ne fait pas bon être ingénieur pour gagner de l'argent car on préférera quelqu'un issu d'école de commerce pour diriger (manager) les entreprises et donc gagner le plus d'argent.

Conclusion : si seul l'aspect monétaire compte, je recommanderais une école de commerce.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Volte » 25 mai 2019 12:31

questionnaire a écrit :
17 mai 2019 22:29
Pour l'argent il fallait faire une école de commerce : la concurrence y est moins rude (moins de candidats, barrière non académique à l'entrée plus élevée).

En vérité je vous le dis, il ne fait pas bon être ingénieur pour gagner de l'argent car on préférera quelqu'un issu d'école de commerce pour diriger (manager) les entreprises et donc gagner le plus d'argent.
A relativiser.
Au delà du top 6, c'est à dire jusqu'à Grenoble, top 7 en y ajoutant Dauphine, les écoles de commerce sont en concurrence avec les IAE et les salaires ne sont pas fous.
Et la plupart des écoles d'ingénieur du groupe A+, soit le top 10-12, sont tout autant des écoles de management que des écoles d'ingénieur.

Verrouillé